AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.95 /5 (sur 3703 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Chesnay , 1987
Biographie :

Victoria Mas est une écrivaine française.
Elle est la fille de la chanteuse Jeanne Mas.

Elle a travaillé dans le cinéma comme assistante de production, scripte et photographe de plateau.

Elle étudie le cinéma et la littérature anglo-américaine aux Etats-Unis où elle a vécu 8 ans.
Elle y publie en 2014 un ouvrage dédié à la cuisine française, véritable guide pour les américains désireux de se familiariser avec les us et coutumes gastronomiques en vue d'un séjour en France : "The Farm to Table French Phrasebook: Master the Culture, Language and Savoir Faire of French Cuisine".

De retour en France, elle obtient un master en littérature à la Sorbonne.

"Le bal des folles" (Albin Michel, 2019), son premier roman, a figuré dans la première sélection du prix Stanislas qui récompense chaque année un primo-romancier de la rentrée littéraire. Il a été récompensé, par l'obtention, du prix Renaudot des lycéens.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Victoria Mas   (4)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (34) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

"Un miracle" de Victoria Mas

Podcasts (2) Voir tous


Citations et extraits (604) Voir plus Ajouter une citation
Ladybirdy   19 septembre 2019
Le bal des folles de Victoria Mas
 Il existe peu de sentiments plus douloureux que de voir ses parents vieillir. Constater que cette force, jadis incarnée par ces figures que l’on pensait immortelles, vient d’être remplacée par une fragilité irréversible. 
Commenter  J’apprécie          1096
lemillefeuilles   08 novembre 2019
Le bal des folles de Victoria Mas
Libres ou enfermées, en fin de compte, les femmes n'étaient en sécurité nulle part.
Commenter  J’apprécie          570
Ladybirdy   18 septembre 2019
Le bal des folles de Victoria Mas
Entre l’asile et la prison, on mettait à la Salpêtrière ce que Paris ne savait pas gérer : les malades et les femmes. 
Commenter  J’apprécie          540
Ladybirdy   18 septembre 2019
Le bal des folles de Victoria Mas
La maladie déshumanise ; elle fait de ces femmes des marionnettes à la merci de symptômes grotesques, des poupées molles entre les mains de médecins qui les manipulent et les examinent sous tous les plis de leur peau, des bêtes curieuses qui ne suscitent qu’un intérêt clinique. 
Commenter  J’apprécie          434
Cancie   25 octobre 2021
Le bal des folles de Victoria Mas
Elle avait commencé à se laisser tomber dans une torpeur profonde qui menaçait de l'emmener loin, car l'espérance n'est pas une ressource inépuisable et doit bien, à un moment, se fonder sur quelque chose.
Commenter  J’apprécie          401
Fandol   30 mars 2020
Le bal des folles de Victoria Mas
Pour ces bourgeois fascinés par les malades qu’ils ont l’occasion, une fois dans l’année, de côtoyer de près, ce bal vaut toutes les pièces de théâtre, toutes les soirées mondaines auxquelles ils assistent habituellement. Le temps d’un soir, la Salpêtrière fait se rejoindre deux mondes, deux classes, qui, sans ce prétexte, n’auraient jamais de raison, ni d’envie, de s’approcher.
Commenter  J’apprécie          390
palamede   11 avril 2021
Le bal des folles de Victoria Mas
... la folie des hommes n'est pas comparable à celles des femmes : les hommes l'exercent sur les autres ; les femmes, sur elles-mêmes.
Commenter  J’apprécie          401
Ladybirdy   18 septembre 2019
Le bal des folles de Victoria Mas
Entre ces murs où l’on attend d’être vue par un médecin, le temps est l’ennemi fondamental. Il fait jaillir les pensées refoulées, rameute les souvenirs, soulève les angoisses, appelle les regrets – et ce temps, dont on ignore s’il prendra un jour fin, est plus redouté que les maux mêmes dont on souffre. 
Commenter  J’apprécie          390
Cancie   29 octobre 2021
Le bal des folles de Victoria Mas
Oui, il ne faut pas avoir de convictions : il faut pouvoir douter , de tout, des choses, de soi-même. Douter.
Commenter  J’apprécie          402
Ladybirdy   19 septembre 2019
Le bal des folles de Victoria Mas
Les compresseurs ovariens parvenaient à calmer les crises d’hystérie ; l’introduction d’un fer chaud dans le vagin et l’utérus réduisait les symptômes cliniques ; les psychotropes – nitrite d’amyle, éther, chloroforme – calmaient les nerfs des filles.
Commenter  J’apprécie          377

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Charade à tiroir😉

Mon premier traîne la patte. / Mon second assassine. / Mon troisième ne rie pas jaune. / Mon quatrième n'est pas rapide. / Mon tout est ...

un roman du xviiie
un compositeur de musique classique
une pièce de théâtre
un peintre du xixe
un écrivain célèbre
un instrument de musique

1 questions
19 lecteurs ont répondu
Thèmes : charadesCréer un quiz sur cet auteur