AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.63 /5 (sur 8 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Cvetojevac près de Kragujevac, Serbie , le 27/06/1947
Biographie :

Vidosav Stevanovic est un écrivain et dramaturge d'origine serbe, mais naturalisé français.

Vidosav Stevanovic est né à Cvetojevac, petit village de la Serbie profonde. Il finit le lycée à Kragujevac en 1961. À Belgrade il fait des études de médecine dentaire et de littérature contemporaine. Peu après il abandonne ses études et commence très tôt sa carrière d'écrivain professionnel.

Son premier livre en prose "Le mort à rebut" (Refuz mrtvak, en serbe, Prosveta, 1969) provoque un procès politique. Après la publication de son premier recueil de nouvelles (Le mort a rebus, Prosveta, 1969), Vidosav Stevanović devient, dans un sens esthétique, intellectuel et stylistique, l’un des plus importantes et proéminentes figures de la scène littéraire yougoslave.

En même temps, il acquiert, aux yeux des racontars belgradois, une réputation d'enfant terrible et les politiciens commencent à persécuter l'insolent représentant de la vague noire. Étant donné que le jeune écrivain a détruit le mythe de la vie insouciante dans le pays de l'autogestion, il a été poursuivi en justice dans un procès qui a duré six ans. Il n'a été ni libéré ni condamné: le procès tout simplement expiré. Au cours de ces six ans, le jeune écrivain a vécu isolé du public.

Vidosav Stevanović est le fondateur du nouveau mouvement littéraire connu sous le nom de réalisme fantastique. Il a été persécuté, renié, mais en même temps apprécié, adoré et parfois récompensé.

Deux décennies durant, il est éditeur à succès, entre autres, éditeur en chef de BIGZ et PDG de Prosveta, les deux plus grandes maisons d'édition de l'ex-Yougoslavie. Pendant quelques mois Stevanovic est le directeur de la Radio Television de Kragujevac qui a été libérée du régime durant les grandes manifestations de 1996-1997.

Il est l'éditeur et cofondateur de plusieurs revues littéraires et fondateur de l'Association des écrivains indépendants de Yougoslavie en 1989, du Forum libéral en 1990 et du Cercle de Belgrade en 1991. Aujourd'hui, Stevanovic ne participe plus à la vie littéraire serbe et évite les médias.

Vidosav Stevanovic est l'auteur accompli d'un grand nombre d'œuvres littéraires, d'une biographie politique, de nombreuses pièces de théâtre, essais et textes. Ses livres ont été traduits dans plus d'une vingtaine de langues de par le monde. Stevanovic a écrit pour des journaux européens tels que Le Monde, Libération, El País et Expressen.

Jusqu'à son départ de Serbie au début des années 1990,
+ Voir plus
Source : Wikipedia
Ajouter des informations
étiquettes
Video et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo

Vidosav Stevanovic : Prélude à la guerre
- A la Médiapole Sainte Césaire d'Arles, Olivier BARROT parle de Vidosav STEVANOVIC, écrivain serbe qui vit à Paris et de son livre "Prélude à la guerre", sorte d'élégie pleine d'humour noir dans laquelle il accuse les Yougoslaves d'aimer les armes et la dispute, ce qui a rendu la guerre entre Serbes et Croates inéluctable.
+ Lire la suite

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Hardiviller   29 juin 2016
Voleurs de leur propre liberté de Vidosav Stevanovic
Extrait de la préface : A la mi- novembre 1996 le régime de Slobodan Milosevic avait déclaré nuls les résultats des élections municipales remportées , dans la plupart des villes de Serbie , par une opposition rassemblée au sein de la coalition Zajedno ( ensemble ) . C'était là un procédé typique, arrogant , irréfléchi , illégal , de ce régime et de cet homme . La coalition Zajedno , constituée avec peine par les trois partis d'opposition , le parti serbe du renouveau , le parti démocrate et l'Alliance civique de Serbie , avait invité ses partisans à protester contre cette décision . C'est alors que se passa quelque chose d'inattendu , d'imprévu , d'incroyable presque . Les gens sortirent dans les rues , et y restèrent . Plus personne ne pouvait les convaincre de rentrer chez eux . Cela marqua le début de "promenades ",

de manifestations quotidiennes contre le pouvoir . Elles durèrent jusqu'au mois de février 1997 , c'est à dire 101 jours . On exigeait des changements fondamentaux de l'Etat et de la société , du gouvernement et des méthodes de gestion , des médias et de leur utilisation . Tout au long de cet hiver , le souffle brûlant de la rébellion réchauffa le corps à demi mort d'un pays qui , contrairement à sa tradition historique , et pour tenter de sauvegarder un système dépassé , s'était exclu du monde .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Hardiviller   11 avril 2017
Abel et Lise de Vidosav Stevanovic
Les états créeront des polices . Les polices devront cogner sur quelqu'un . Les voleurs et les politiciens seront toujours là pour profiter de l'occasion . Et les enfants naîtront avec des destins déjà tout tracés . Les enfants serbes avec des destins serbes , les albanais avec des destins albanais . Ils les accompliront comme ils font chez eux leurs devoirs et les transmettront à leur descendance comme des traits héréditaires .
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

LNHI-49813

est un dessert composé de sorbet citron arrosé de vodka?

Brigadier
Capitaine
Caporal
Colonel
Lieutenant
Major
Soldat

7 questions
20 lecteurs ont répondu
Thèmes : armée française , grades , associations d'idéesCréer un quiz sur cet auteur