AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 2.97 /5 (sur 346 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Biographie :

Vina Jackson est le pseudonyme de deux écrivains, qui ont travaillé pour la première fois ensemble à la rédaction de "80 notes de jaune".

L’un d’eux est un auteur à succès, l’autre publie ses ouvrages tout en travaillant à La City.

site: http://vinajackson.com/

Ajouter des informations
Bibliographie de Vina Jackson   (9)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (54) Voir plus Ajouter une citation

Un célèbre psychiatre a affirmé qu’il y a cinq étapes dans le deuil : le déni, la colère, le marchandage, la dépression et l’acceptation. À la mort de Dominik, je n’ai rien expérimenté de toutes ces choses. Cela ne fait peut- être pas de moi un être humain. Au départ j’ai été sous le choc. Et tout ce que je parvenais à faire était le regretter, le regretter encore et encore.

Commenter  J’apprécie          70

«Si vous ne savez pas voir votre propre beauté, n’attendez pas des autres qu’ils la voient à votre place. C’est ce que je pense, en tout cas, madame »,

Commenter  J’apprécie          70

Tu es super canon !

Je m'étais dirigée vers le miroir. Les chaussures me faisaient déjà mal : je n'osais imaginer dans quel état seraient mes pieds à la fin de la soirée.

J'étais d'accord avec Charlotte et çà me plongeait dans le ravissement, même si je ne l'aurais jamais avoué, afin de respecter les règles de savoir-vivre qui voulaient que l'on reste modeste.

p.40

Commenter  J’apprécie          50

La séduction est un jeu d'adultes, qui se développe quand on ne sait plus qui séduit et qui est séduit.

Commenter  J’apprécie          60

J’étais à bout de souffle, consumée par le désir. Si j’avais voulu le cacher par pudeur, je n’y serais pas arrivée. Mon corps m’empêchait de me faire passer pour quelqu’un d’autre. J’étais une femme passionnée. Une salope, diraient certains. Laissons- les dire. Le sexe faisait partie intégrante de ma personnalité aussi sûrement que la lune et les étoiles dans le ciel nocturne, et je n’aurais pas pu me séparer de ma libido, au même titre que je ne pouvais abandonner mon ombre.

Commenter  J’apprécie          40

— Tu aimes quand je dis des choses cochonnes ? Je suis surpris.

— J’aime le son de ta voix, ai-je répondu.

C’était la vérité. Leonard aurait pu me lire le journal : le moindre mot de la section économique, prononcé par sa voix rauque au ton toujours amusé avec une pointe de lascivité, m’aurait fait arquer le dos et m’agiter sur le couvre-lit.

Commenter  J’apprécie          40

Oui, je l'avoue, je me suis laissé emporter par ''Fifty shades'' et c'est sans doute cette trilogie qui m'a poussé à lire ce livre, même si je savais, il était clair que cela allait beaucoup plus loin niveau fantasme et qu'on était loin de la romance de Christian et de Ana. J'étais prévenue et pourtant.... je n'ai pas accroché. Les personnages m'ont laissé de glace, je ne m'y suis pas attachée et ils me laissaient plutôt indifférente. Côté sexe, on y va crûment, c'est vrai. Pas de ménagement, on fait pas dans la dentelle, mais cela ne m'a pas choquée. Je n'ai plus 16 ans, j'ai déjà vu neigé. Ce qui m'a déplu c'est sans doute le style en général. Ce style ne me conviens probablement pas. Pas assez de profondeur, on ne m'a même pas laissé la chance de m'attacher à qui que ce soit....et c'est ce qui m'a laissé froide.... dommage... l'histoire était pourtant chouette. La base était là, mais pour le reste.... on repassera....

Commenter  J’apprécie          30

Nous étions les deux moitiés de la même âme. Même un océan ne pouvait nous séparer éternellement.

Commenter  J’apprécie          50

Il lui avait dit la vérité : elle lui donnait envie de lui faire des choses. Des choses tendres et cruelles, osées et perverses, sexy et câlines, des choses que la plupart des femmes refuseraient.

Commenter  J’apprécie          40

Depuis qu’elle avait dépassé le cap des vingt-cinq ans, elle avait remarqué que sa peau avait perdu de son élasticité, et elle déplorait la perte de sa capacité à manger ce qu’elle voulait sans se soucier de son poids. Même avec son emploi du temps rigoureux, elle devait faire du sport pour garder le ventre plat et les jambes fuselées. Elle ne pouvait pas retenir le temps, même si elle était relativement jeune et athlétique.

Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Je me suis fait assommer par Zola

la soûlerie du matin cuvée à midi et repincée le soir, les tournées de ...?... se succédant, se perdant dans la nuit, pareilles aux lampions d’une fête. Indice : Inspirez !

casse-tête
casse-poitrine

12 questions
341 lecteurs ont répondu
Thème : Émile ZolaCréer un quiz sur cet auteur