AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.55 /5 (sur 161 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Gap , 1962
Biographie :

Ecrivain et journaliste français, Vincent Borel est un ancien élève de sciences Po à Grenoble.

Jeune khâgneux féru d’opéra, Borel découvre en venant à Paris le monde de la nuit et de la techno avant de devenir journaliste, puis rédacteur en chef de feu Nova Mag.

Il y a quelques années, il revient à ses premières amours classiques et baroques : il se nourrit alors de XVIe et XVIIe siècle et commence un grand projet de retranscription de la Bible de Lefèvre d’Etaples. Il a écrit un livre sur Lully et des romans.

Son roman "Antoine et Isabelle" a été couronné par le prix Page des Libraires 2010.

Source : http://www.chronicart.com
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Vincent Borel - Fraternels .
Vincent Borel vous présente son ouvrage "Fraternels". Parution le 25 août 2016 aux éditions Sabine Wespieser. Rentrée littéraire 2016. Retrouvez le livre : http://www.mollat.com/livres/borel-vincent-fraternels-9782848052083.html Notes de Musique : Orchestra Steinway Piano. Free Music Archive. Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
Podcasts (2) Voir tous

Citations et extraits (71) Voir plus Ajouter une citation
Bookycooky   06 décembre 2018
Un curieux à l'opéra. Abécédaire impertinent de l'art lyrique de Vincent Borel
...à Marseille et Avignon vers 1760......on y trouve les quatre premières loges de côté

occupées par des femmes seules qu’”il est loisible d’aller prier à souper après la représentation” (Casanova). C’est le balcon de la prostitution mondaine, l’une des fonctions de l’opéra sous l’Ancien Régime.

p.23
Commenter  J’apprécie          340
Bookycooky   06 décembre 2018
Un curieux à l'opéra. Abécédaire impertinent de l'art lyrique de Vincent Borel
Faire du bruit, c’est rendre hommage; applaudir, c’est donc le démontrer....C’est sous Auguste qu’aurait été instaurée cette habitude afin de réguler les cris, d’abord confus, qui saluaient la performance de l’acteur. Le dernier à occuper la scène donnait alors le signal des acclamations en jetant ces mots « Viadete et applaudite ».

p.12
Commenter  J’apprécie          310
Cath36   16 mai 2013
Richard W. de Vincent Borel
Le créateur a cette chance rare de porter en lui son univers. Certes, il doit sans cesse lutter pour l'étayer et le faire croître, le consolider et lui donner forme. Mais, si l'invention coule rarement de source, sa venue est une salvation de l'être. Pour qui se connaît, la douleur, l'angoisse, le remords, la peur, tous ces démons peuvent être projetés hors de soi-même sur la scène de l'oeuvre.
Commenter  J’apprécie          180
araucaria   21 août 2019
Vie et mort d'un crabe de Vincent Borel
Ces jours durant tu avales de nombreux produits pour essayer de faire taire la bête qui lève en toi ses crêtes calcifiées : Doliprane et Di-Antalvic, aspirine et Efferalgan codéiné. Jamais pourtant tu ne peux dire : c'est la paix, car toujours la chimio te rattrape et ton crabe qui se meurt trouve, du fond de son agonie, le moyen de te faire encore souffrir. Vous êtes deux en un, on ne se quitte pas comme ça.
Commenter  J’apprécie          120
letilleul   16 octobre 2016
Fraternels de Vincent Borel
En cette nuit du  juin, 18  embaumée de tilleuls, François- Joseph de La Fistinière s’apprête à pisser, d’un jet dru, sur la flamme éternelle de la Résistance. L’esplanade du mont Valérien, encore toute bruissante ce matin des solennités républicaines, est désormais vide. Seules quelques phalènes vrombissent autour des lampadaires.

François-Joseph, prénommé de la sorte pour complaire à un oncle épris de la Première Guerre mondiale et surtout particulièrement fortuné ¢, vise en titubant la flamme bleuâtre. Ce rebelle s’est toujours fait un point d’honneur d’atteindre le centre des gogues sans provoquer d’éclabous- sures. Mais le gros joint de ganja qu’il a planté entre les lèvres rend ses gestes incertains. François-Joseph tripote sa robinetterie de la main droite tout en serrant une cannette de bière de la gauche. Il est venu avec des munitions supplé- mentaires. Son short à poches Kulte contient une seconde cannette de bière 8.6 et un autre joint
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
araucaria   20 août 2019
Vie et mort d'un crabe de Vincent Borel
Dans ce vieil hôpital de Laennec jadis nommé Hôpital des Incurables les bâtis gothiques ont des réveils dignes des Flandres de Van Eyck. Il est notamment un cloître veillé par un antique beffroi, un vieux puits, des arcades moussues et des mosaïques de fleurs. A huit heures un matin, ta perf à la main et un masque blanc sur la bouche, tu salues le lever du soleil, le flamboiement d'avril et les restes de la nuit mauve qui fuient par-dessus les toits.
Commenter  J’apprécie          110
fanfanouche24   17 novembre 2018
La vigne écarlate de Vincent Borel
Depuis la route, Theresa jette un dernier coup d'oeil à son fils aîné. Elle l'affectionne sans jamais lui avoir prodigué beaucoup de caresses; cela ne se faisait pas dans le village d'Ansfelden. On y a ceci en commun avec ces bougres de luthériens de ne jamais laisser déborder ses émotions. (p. 22)
Commenter  J’apprécie          110
araucaria   19 août 2019
Vie et mort d'un crabe de Vincent Borel
En ce premier avril tu sors de l'hôpital avec beaucoup de vertiges et bien peu d'humour. Tu n'arrêtes pas de tripoter ce collier de nodosités suspectes, tu t'accroches à la plus bénigne des trois gradations symptomatiques : la tuberculose. S'opère alors en ton crâne une curieuse dissociation; c'est de toi qu'il s'agit mais ce n'est pas de toi qu'on cause, un autre est concerné qui est ton corps mais pas ta tête. Tu te places vite au-dessus de la tragédie que tu sens se nouer, tu adoptes le parti, sinon de la bonne humeur, n'exagérons rien, mais au moins celui de la curiosité enjouée, comme si tu avais à visiter ton propre musée.
Commenter  J’apprécie          80
fanfanouche24   16 novembre 2018
La vigne écarlate de Vincent Borel
Johann Baptiste ne s'est même pas donné la peine de se défendre et d'apporter la preuve de son innocence. L'homme était un mélancolique à qui la vie pesait lourdement, hormis lorsqu'il jouait et enseignait la musique. Anton partageait avec son parrain tourmenté le poids des conflits enfouis , mais jamais ils ne les évoquaient lorsque leurs deux pudeurs se trouvaient réunies. Il existait cependant entre eux une étrange connivence de spleen. (p. 78)
Commenter  J’apprécie          80
caro64   16 février 2011
Antoine et Isabelle de Vincent Borel
Pour Antonio et pour des dizaines de regards avides, la lecture c’est autant de fenêtres sur le monde qu’il y a de pages parcourues. Un mot construit une phrase qui forme un chapitre recelant de multiples expériences. la combinaison des lettres de l’alphabet une fois maîtrisée est aussi infinie que le nombre d’êtres sur la terre.
Bien plus tard, Antonio regrettera d’avoir quitté l’école. Pour lors, il lui a tourné le dos, comme il fuit le carrer dels Flassaders où n’existent que des convenances et où personne ne répond à ses questions. Car Antonio a soif, comme tous ces êtres avides de savoir et de connaissance. La lecture n’est pas pour eux une échappatoire ou un loisir de nantis : lire c’est croître.
Commenter  J’apprécie          70
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Opéras du XIXe siècle et littérature : 3e partie

Tancredi (Tancrède) de Gioachino Rossini - 1813

Alexandre Dumas père
Voltaire
Victor Hugo

16 questions
5 lecteurs ont répondu
Thèmes : opéra , littérature , théâtreCréer un quiz sur cet auteur
.. ..