AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.51 /5 (sur 77 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Epinal , le 14/04/1976
Biographie :

Vincent Munier est un photographie animalier.

Il est spécialisé dans les photographies dans des conditions hivernales. Depuis 2002, il réalise de nombreux reportages à travers le monde, dans sa quête de montrer la beauté de la nature sauvage et de mettre en lumière des espèces animales menacées.

Le harfang des neiges, le bœuf musqué, l'ours brun et le yak sauvage font partie de ce bestiaire qu'il continue d'explorer à travers des expéditions engagées, en solitaire et en autonomie.

En 2008, il photographie pour la première fois le loup arctique ; depuis cette date, il multiplie les voyages au Canada sur les traces de cette espèce. En 2013, il passe un mois en solitaire dans l'île d'Ellesmere, dans des conditions de froid extrêmes.

Ses photographies sont publiées dans la presse internationale (Terre Sauvage, Image & Nature,National Geographic, Paris Match, Télérama...) et sous forme de livres : il est l'auteur d'une douzaine d'ouvrages photographiques chez différents éditeurs.

Vincent Munier est également le fondateur des éditions Kobalann, en 2010.

Vincent Munier est le premier photographe à avoir reçu trois fois le Eric Hosking Award du BBC Wildlife, Wildlife Photographer of the Year.
En 2018, il publie Mineral animal (panthère des neige du Tibet) avec Sylvain Tesson.

page Facebook : https://www.facebook.com/vincentmunierphoto/

+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Vincent Munier   (21)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Sylvain Tesson - La Panthère des Neiges Rencontre animée par Marie-Madeleine Rigopoulos Sylvain Tesson, l?immense voyageur ? écrivain toujours en partance ou en chemin ? sera à la Maison de la Poésie pour nous raconter son parcours et sa dernière excursion, menée avec le photographe animalier Vincent Munier, dans le Changtang, un plateau à 5 000 mètres d?altitude aux confins du Tibet dont les derniers spécimens de panthères des neiges ont fait leur terre d?élection, leur territoire de repli. Les deux hommes laissent peu à peu l?humanité derrière eux pour rejoindre ce sanctuaire si inhospitalier à l?homme, où le félin a trouvé les moyens de sa survie. À lire ? Sylvain Tesson, La Panthère des neiges, Gallimard, 2019.
+ Lire la suite

Citations et extraits (45) Voir plus Ajouter une citation
Cancie   04 décembre 2019
Tibet : minéral animal de Vincent Munier
L'homme déboula sur la Terre,

zigouilla les bêtes,

fissionna l'atome,

traficota le gène,

modifia les organismes,

acidifia les sols,

plastifia les mers

et barbouilla l'atmosphère.

Tout cela en si peu de temps : quel talent !

Puis il nomma "nuisibles" ceux qui ne participaient pas à l'entreprise.
Commenter  J’apprécie          433
Cancie   04 décembre 2019
Tibet : minéral animal de Vincent Munier
Se tenir à l'affût, c'est accepter qu'il ne se passe rien.

Il fait froid, on respire mal, on se tait, on se camoufle, on s'annule,

on finira par oublier sa propre présence, vertu suprême.
Commenter  J’apprécie          270
Cancie   04 décembre 2019
Tibet : minéral animal de Vincent Munier
Les bêtes sont "par delà le bien et le mal", elles vibrent dans la vérité du présent.

La morale a été inventée par l'homme qui avait quelque chose à se reprocher.
Commenter  J’apprécie          200
Cancie   04 décembre 2019
Tibet : minéral animal de Vincent Munier
L'Académie des sciences n'attribue pas aux bêtes l'art de méditer.

Pourtant, que savons-nous ?

Les animaux possèdent peut-être le sens du beau.

Et quand les gypaètes tiennent le surplace dans le ciel,

je ne peux m'empêcher de penser qu'ils sont au spectacle de l'or du soir qui tombe.
Commenter  J’apprécie          190
Cancie   04 décembre 2019
Tibet : minéral animal de Vincent Munier
Le yack est le totem de la vie avant l'homme.

À notre époque humaine, il n'offre rien d'utile.

Ce qu'il nous faut, à nous autres du XXI ° siècle,

ce ne sont pas des forteresses fulminantes

mais des pièces de viande pâturant en rangs et marchant à la file

vers les batteries de bouchers.

Que voulez-vous, l'humanité est devenue la clientèle de la nature.
Commenter  J’apprécie          150
ATOS   19 juillet 2019
Eden de Vincent Munier
Il y a, d' un arbre à l'autre,

une distance

qui n'est pas celle qu'on voit,

qui est celle d'un arbre à un autre

- une distance d'arbre.
Commenter  J’apprécie          120
Sylvipilit   01 novembre 2019
Tibet : minéral animal de Vincent Munier
Dissimule ta vie recommanda Epicure

Aucun homme ne l'écouta

Quant aux bêtes, elles le savaient déjà.
Commenter  J’apprécie          120
Vincent Munier
Danieljean   12 janvier 2020
Vincent Munier
Le monde ne mourra pas par manque de merveille mais uniquement par manque d'émerveillement.



Phrase de fin de l'émission Passe moi les jumelles - consacré au photographe : Vincent Munier , l'éternel émerveillé
Commenter  J’apprécie          70
Rafael11   10 mai 2021
Tibet : minéral animal de Vincent Munier
« La nature est si cruelle », disent les humanistes (…). Ô certes, ils ont raison. Les panthères ont leurs crocs, les ours la puissance, le renard a sa ruse, les loup rôdent, increvables. Chacun cherche sa proie. Elles redoutent ou épient le moindre mouvement. Mais les bêtes agissent selon leur commandement et leur nécessité. L'instinct les détermine. Le gêne les conduit. Le réflexe les mène. Leur faim n'est pas la cruauté. Prélever sa part n'équivaut pas à étancher sa soif de pouvoir, sa volonté de puissance, et son goût de la violence. Cela, c'est l'apanage des hommes. Déçu de n'avoir hérité de la force à la loterie de l'évolution, l'homme s'est consolé en inventant la folie
Commenter  J’apprécie          50
lemondeselonmarie   14 mars 2021
Arctique de Vincent Munier
Je veux connaître la nature dans ses plus fortes expressions. Car devant sa grandeur, l'homme retrouve sa fragilité. Confronté à ces milieux, il doit faire preuve d'une profonde et sincère humilité. Celle-ci l'invite à observer, à ressentir, à s'émouvoir... aux oubliettes, l'envie de conquérir, de maîtriser ou de tirer profit. Ne rechercher rien d'autre que l'émerveillement : les icebergs sont les pyramides du froid ! Les géants de beauté.



Je ne viens pas en fanfaron, pressé d'ajouter une performance extrême à un quelconque palmarès. Je ne viens pas en suicidaire, pas même en donneur de leçon - encore que, il y aurait beaucoup de chose à dure cette banquise condamnée par notre société moderne, vorace et pathétiquement autodestructrice. Non, je viens en admirateur, en contemplatif. Je suis venu goûter au sentiment profond, serein, d'une infinie liberté.
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Qui est Vincent Munier ?

Où est né le photographe ?

Epinal
Amiens
Angers
Chamonix

13 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : Vincent MunierCréer un quiz sur cet auteur