AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.86 /5 (sur 7 notes)

Nationalité : Roumanie
Né(e) à : Asăut, Bacău , le 02/02/1944
Biographie :

Violeta Lăcătușu vit à Roman, en Roumanie depuis 1956. Après des études de lettres à l’Université A.I.Cuza de Iași elle enseigne la littérature roumaine. En plus d'écrire, elle peint également.
Son dernier roman, paru en 2015, "Daria" a reçu le prix de l'Union des écrivains roumains.

Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (25) Voir plus Ajouter une citation
Tandarica   18 septembre 2019
Daria de Violeta Lăcătușu
Les couleurs doivent chanter, vibrer de charme, résonner de beauté dans ton âme, la réveiller, car elle existe, d’un point de vue virtuel tout du moins, en chacun d’entre nous.

(p. 94)
Commenter  J’apprécie          420
Tandarica   21 novembre 2018
Daria de Violeta Lăcătușu
— C’est un pinson, l’éclaira Dany, qui avait entre temps fait des recherches sur Google. Souhaitez-vous des détails ?

— Non. Cela me suffit de l’entendre chanter et je crois qu’on sait tout sur lui.

— C’est une façon de voir les choses, marmonna Dany, qui en avait toujours après sa mère, qui, quoiqu’il arrive, ne cessait jamais ses remontrances.

— Tu n’aimes pas cet oiseau ? interrogea Rodica avec intérêt, en constatant que les yeux de sa progéniture étaient toujours rivés sur l’écran de son ordinateur portable.

— Là-dedans j’ai tous les oiseaux de la forêt, et non pas un seul.

(p. 36)
Commenter  J’apprécie          310
Tandarica   04 août 2019
Daria de Violeta Lăcătușu
Voyons, la tentation vous déchaîne, le péché vous enchaîne, opina Costi.

(p. 258)
Commenter  J’apprécie          300
Tandarica   29 septembre 2018
Daria de Violeta Lăcătușu
Est-ce que les éléments et les faits qui ne servent plus peuvent encore laisser une trace dans ce monde ? Parlent-ils encore du sens de notre existence ?

Je regarde encore une fois la feuille jaunie par le temps qui a prolongé son humiliation au-delà de la prison. Assignée à résidence, grand-mère n’a pu, dans les quelques années qu’elle a encore vécues dans la souffrance et la pauvreté, revoir aucun membre de la famille. Elle est restée pour un temps dans le souvenir de celles qu’elle a soignées au camp, et qui elles non plus ne sont plus de ce monde aujourd’hui, et elle existe encore dans mon souvenir.

(p. 307)
Commenter  J’apprécie          240
Tandarica   21 novembre 2018
Daria de Violeta Lăcătușu
— Croire en ce qu’on veut bien nous faire croire : que nous reconnaissions notre infériorité, que nous soyons convaincus d’avoir une histoire au rabais, que nous ne prononcions surtout pas le mot patriotisme, autrement nous serions condamnés, que nous nous croyions capables de rien, et depuis peu, que nous nous croyions paresseux et d’autres choses dans ce genre. Or, la perte de l’estime de soi est la plus puissante arme pour neutraliser un peuple, c’est moi qui vous le dis ! persévéra-t-il. Que nos jeunots soient contents de pouvoir donner libre cours à leurs instincts ! Avec des exceptions, bien sûr, s’arrêta-t-il en regardant Dany dont il savait que c’était un jeune éminent.

(p. 324-325)
Commenter  J’apprécie          200
Tandarica   12 juillet 2019
Simurgul de Violeta Lăcătușu
Le simurgh est l’oiseau symbole de la quête de soi.

[Simurgul e pasărea simbol al căutării de sine.]

(p. 189)
Commenter  J’apprécie          180
Tandarica   18 septembre 2019
Daria de Violeta Lăcătușu
— Tu as raison. Moi aussi, j’admire les Occidentaux, puisqu’on en parle, pour la beauté de leurs villages, pour leurs investissements dans la recherche et le développement, pour leurs lois droites et claires, parce qu’ils savent exactement ce qu’ils veulent à l’avenir et surtout pour leur estime de soi.

On aurait dit une leçon, mais à l’attention de qui ? Ils le savaient tous. Dany observa Ghiță presque bouche bée. Celui-ci le remarqua et, souriant, ajouta :

— Pour leur histoire qu’ils idolâtrent, pour leurs victorieuses guerres de conquête, pour l’intelligence de leurs intrigues politiques, pour l’habilité financière, pour la persévérance dans leurs projets hégémoniques jusqu’au-boutistes et, si vous voulez, pour leur cynisme. Tel est l’Ouest, nous sommes le reste. Mais en tant que bon os à ronger.

(p. 327-328)
Commenter  J’apprécie          130
Tandarica   04 août 2019
Daria de Violeta Lăcătușu
— Des cours de yoga, ça alors.

— Je suis allée à ces cours pour y apprendre ce dont je croyais avoir besoin. Écoute ça : dans la chambre à vapeur, soit à approximativement 90 °C, j’ai rencontré plusieurs fois Sting et j’étais fort étonnée ; tous se demandaient comment il pouvait encore être si sexy à soixante-dix ans. Son corps était comme sculpté. Il avait développé une musculature fine, comparable à celle d’un danseur d’opéra. Un beau matin, il est arrivé avec ses gardes dans une jeep. En réalité, il y en avait deux, des jeeps, une pour lui et l’autre pour les gardes du corps. Il est descendu une minute avant l’horaire prévu, en boxer et avec son corps modelé, à la façon d’une sculpture réussie. Il prit son tapis de sport et fit une démonstration de flexibilité que tous admirèrent. Il est entré dans la zone sans se soucier de notre classe de vingt-trois filles. Détendu, il a fait ses exercices. Avec quelle aisance il a porté ses pieds derrière le cou ! Cet homme d’un mètre quatre-vingt passait d’un exercice à un autre en ondoyant comme un écoulement. C’était étonnant !

(p. 250-251)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          92
Dora10   03 septembre 2019
Daria de Violeta Lăcătușu
On ne sait jamais ce que nous réserve le sort et on peut atteindre sa cible en empruntant des chemins détournés.
Commenter  J’apprécie          80
Tandarica   21 novembre 2018
Daria de Violeta Lăcătușu
Il expliquait avec fierté à quel point jadis les Roumains étaient respectés à l’étranger, car ils construisaient des forages pétroliers, des voies ferrées, des fabriques et des usines, des raffineries, des systèmes d’irrigation et des routes. Lui-même avait travaillé à l’étranger, la dernière fois en Libye, à la construction d’une raffinerie.

(p. 318)
Commenter  J’apprécie          60
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Violeta Lăcătușu (6)Voir plus


Quiz Voir plus

After.

Pourquoi la mère de Tessa veut changer sa fille de chambre?

A cause de la colocathaire
A cause de la decoration
Elle a trouver autre chose pour Tess
La chambre est trop p'tite

8 questions
81 lecteurs ont répondu
Thème : After, tome 1 de Anna ToddCréer un quiz sur cet auteur
.. ..