AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.03 /5 (sur 508 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Lyon , le 01/01/1970
Biographie :

Virginie Ollagnier est une écrivaine et scénariste de bande dessinée.

Épouse de scénariste de bande dessinée Olivier Jouvray (1970), elle est aussi sa collaboratrice.

Formatrice en communication écrite et en ergonomie, elle écrit le scénario avec Olivier Jouvray de la série "Kia Ora", bande dessinée en 3 volumes (2007-2009).

Son premier roman, "Toutes ces vies qu'on abandonne" (2007), lui a valu un succès public et critique et a obtenu onze prix littéraires dont le Prix coup de cœur du roman historique de la ville de Blois et le Prix du premier roman du Touquet. Il a été sélectionné dans le cadre de "L’été des libraires 2007". Il reparaît dans la collection "Points" en septembre 2008.

"L'incertain" fresque historique sur l'exil est publié en avant-première dans "Le Figaro". "Rouge argile", paru en 2011, reçoit également un bon accueil critique et public, étant par ailleurs primé à plusieurs reprises notamment au Salon Lire en poche à Gradignan en 2013.

En 2013, elle fonde "La Revue Dessinée" avec Franck Bourgeron, Sylvain Ricard, Olivier Jouvray, Christophe Goret et David Servenay. Elle assure la partie multimédia de la revue.
Nelly Bly, dans l'antre de la folie obtient le Prix Artemisia 2022 catégorie investigation.

+ Voir plus
Source : www.lianalevi.fr
Ajouter des informations
Bibliographie de Virginie Ollagnier   (12)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Souvenez-vous de ce que disait Stendhal, dans le Rouge et le Noir : « le roman est un miroir qui se promène sur une grande route ». Cette citation fait écho à ce que l'on appelle aujourd'hui la "littérature du réel", un genre hybride à la lisière entre fiction et vraie vie, enquête et roman. C'est de cette matière et de ce qu'en fait celui qui s'en empare, dont nous allons parler dans cet épisode avec le journaliste et écrivain Mathieu Palain. Son deuxième roman, Ne t'arrête pas de courir raconte l'histoire vraie de sa rencontre avec Toumany Coulibaly, champion d'athlétisme le jour, braqueur multi récidiviste la nuit. Un livre récompensé par le prix Interallié et le prix du roman des étudiants France Culture/Télérama. Pour compléter cet entretien, nous retrouverons ensuite notre libraire Anne Charlotte. Elle nous a concocté une bibliographie en lien avec la thématique du réel. Pour retrouver les livres de Mathieu Palain, c'est ici : https://www.librairiedialogues.fr/personne/personne/mathieu-palain/2247758/ Et pour nous suivre, c'est là : INSTA : https://www.instagram.com/librairie.dialogues/ FACEBOOK : https://www.facebook.com/librairie.dialogues TWITTER : https://twitter.com/Dialogues LINKEDIN : https://www.linkedin.com/company/dialogues-brest/ Bibliographie : - Ne t'arrête pas de courir, de Mathieu Palain (éd. L'Iconoclaste) https://www.librairiedialogues.fr/livre/18956527-ne-t-arrete-pas-de-courir-mathieu-palain-l-iconoclaste - Sale Gosse, de Mathieu Palain (éd. J'ai Lu) https://www.librairiedialogues.fr/livre/18867763-sale-gosse-roman-mathieu-palain-j-ai-lu - La Méprise, de Florence Aubenas (éd. Points) https://www.librairiedialogues.fr/livre/1741482-la-meprise-l-affaire-d-outreau-l-affaire-d-ou--florence-aubenas-points - Quai de Ouistreham, de Florence Aubenas (éd. Points) https://www.librairiedialogues.fr/livre/16645840-le-quai-de-ouistreham-nouvelle-edition--florence-aubenas-points - L'Adversaire, d'Emmanuel Carrère (éd. Folio) https://www.librairiedialogues.fr/livre/886139-l-adversaire-emmanuel-carrere-folio - Crime, de Meyer Levin (éd. Libretto) https://www.librairiedialogues.fr/livre/2013100-crime-roman-meyer-levin-libretto - de sang-froid, de Truman Capote (éd. Folio) https://www.librairiedialogues.fr/livre/832194-de-sang-froid-truman-capote-folio - 10 jours dans un asile, de Nellie Bly (éd. Points) https://www.librairiedialogues.fr/livre/10006790-10-jours-dans-un-asile-nellie-bly-points - Nellie Bly, dans l'antre de la folie, de Virginie Ollagnier et Carole Maurel (éd. Glénat) https://www.librairiedialogues.fr/livre/16980930-nellie-bly-dans-l-antre-de-la-folie-carole-maurel-glenat-bd - Regarde les lumières mon amour, d'Annie Ernaux (éd. Folio) https://www.librairiedialogues.fr/livre/9401760-regarde-les-lumieres-mon-amour-annie-ernaux-folio - À la ligne, de Joseph Ponthus (éd. Folio) https://www.librairiedialogues.fr/livre/17044621-a-la-ligne-feuillets-d-usine-joseph-ponthus-folio -

+ Lire la suite

Citations et extraits (95) Voir plus Ajouter une citation
PGilly   18 mai 2022
Nellie Bly. Dans l'antre de la folie de Virginie Ollagnier
Comme la faim, l'ennui nous amollit l'esprit. Il nous oblige à parler de tout et de rien pour ne pas convoquer un passé regretté, un présent insupportable ou un futur terrifiant.
Commenter  J’apprécie          60
krzysvanco   15 février 2022
Ils ont tué Oppenheimer de Virginie Ollagnier
En 1962, une équipe de télévision française lui a demandé si, en trouvant le moyen de désintégrer la matière, l’homme n’avait pas ouvert son propre tombeau. Installe dans un fauteuil en rotin dans le jardin de Princeton, Robert, cheveux blancs très courts, visage grave et regard tourné vers le sol, inspire profondément, laisse s’écouler le temps d’une seconde inspiration avant de se lancer. « C’est bien possible. Je ne suis pas optimiste. Mais je conserve un espoir. L’espoir qu’on retrouvera le chemin et que devant tant de gravité, de dangers, on retrouvera le sens commun et qu’on créera une sorte de communauté humaine. »
Commenter  J’apprécie          140
blandine5674   16 janvier 2022
Nellie Bly. Dans l'antre de la folie de Virginie Ollagnier
- Je me méfie toujours d’un homme de pouvoir qui commence sa phrase par « Croyez-moi ». Surtout s’il sollicite les excuses du peuple.
Commenter  J’apprécie          150
Virginie Ollagnier
krzysvanco   22 février 2022
Virginie Ollagnier
Le temps de la confiance était moribond, le terme «maccarthysme » qui engageait la population à dénoncer un communiste avant de l’avoir démasqué entrait dans le vocabulaire, dans les consciences. Le maccarthysme jugulait toute dispute sur la surveillance, le soupçon, pour les mettre tous d’accord, des décisionnaires aux hommes de la rue.
Commenter  J’apprécie          140
hcdahlem   10 janvier 2022
Ils ont tué Oppenheimer de Virginie Ollagnier
Oppenheimer cloisonnait sa vie, domestiquait ses émotions depuis si longtemps que la fragmentation lui était devenue coutumière. Une habitude établie pour se préserver des attaques des garçons de son enfance, devenue une seconde nature preste à l'oubli. Cette protection lui avait permis de se reconstruire, de se défaire du passé, de devenir l’homme qu’il souhaitait être. Avec le temps, cette discipline s’appliquait à tout, du Gadget à Jean. Oppenheimer se délaissait des souffrances, des bonheurs, les rangeait dans un coin reculé de son esprit pour ne jamais les partager. Cette île dont seuls ses pas foulaient la plage le retirait de la vie, mais lorsqu'il revenait parmi les hommes, il se concentrait sur l'instant, sur l'essentiel. Et ce soir-là l’essentiel était Jean. p. 102
Commenter  J’apprécie          120
PGilly   18 mai 2022
Nellie Bly. Dans l'antre de la folie de Virginie Ollagnier
La folie peut devenir une consolation à la réalité.
Commenter  J’apprécie          20
krzysvanco   13 février 2022
Ils ont tué Oppenheimer de Virginie Ollagnier
Mais elle était tombée amoureuse le tout premier jour, à une party à Pasadena en août 1939 où, présentés l’un à l’autre par leur hôte, tout l’après-midi ils s’étaient fait l’amour des yeux. En public, sans s’approcher, ils s’étaient déshabillés, caressés et embrassés. Kitty avait tout plaqué. Elle avait endossé le scandale afin de découvrir, après les yeux, ce que les mains savaient faire. Enceinte, elle l’avait épouse le jour de son divorce pour ne plus le quitter. Un homme aussi libre qu’elle, un homme sans crainte du passé, un homme à sa mesure.
Commenter  J’apprécie          110
saigneurdeguerre   27 septembre 2021
Nellie Bly. Dans l'antre de la folie de Virginie Ollagnier
La folie peut devenir une consolation à la réalité.
Commenter  J’apprécie          123
thedoc   22 juillet 2021
Nellie Bly. Dans l'antre de la folie de Virginie Ollagnier
On les condamnait à la prison, peut-être à vie, sans qu'elles se soient rendues coupables de rien.
Commenter  J’apprécie          110
Bazart   14 février 2013
Rouge argile de Virginie Ollagnier
On est égoiste, quand on est jeune. On morfle après, quand on est vieux.
Commenter  J’apprécie          110

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Les couples célèbres

Qui étaient "les amants du Flore" ?

Anaïs Nin et Henri Miller
Elsa Triolet et Aragon
Simone de Beauvoir et Jean-Paul Sartre
Paul Verlaine et Arthur Rimbaud

9 questions
8406 lecteurs ont répondu
Thèmes : couple , roman d'amourCréer un quiz sur cet auteur