AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.5 /5 (sur 142 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Bronx, New York , le 14/06/1935
Biographie :

Vivian Gornick est une journaliste et essayiste américaine.

Née de parents ukrainiens, elle suit ses études au City College de New York en 1957 qu'elle poursuit à l'Université de New York en 1960.

Elle enseigne l'anglais à l'Université d'État de New York à Stony Brook en 1966-1967 et au Hunter College en 1967-1968.

Elle travaille ensuite comme journaliste pour "The Village Voice" de 1969 à 1977. Les articles de Vivian Gornick sont publiés en 1978 dans "Essays in Feminism".

Figure féministe et critique littéraire respectée, c’est surtout son travail autobiographique qui l’a fait connaître.

Son roman "Attachement féroce" (Fierce Attachments: A Memoir, 1987), fait le portrait de sa relation difficile entre elle et sa mère.
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Les Grands Débats - N… comme New York : Manhattan Stories dimanche 23 septembre 2018 de 14h00 à 15h00 Vivian Gornick - Kristopher Jansma - Pierre Krause Elle est à elle seule un véritable personnage de roman, un monde en soi, une métropole qui ne s'arrête jamais. Elle nous fascine et habite notre imaginaire, plus que toute autre ville. Que représente cette ville pour nos invités ? Qu'a-t-elle à leurs yeux de si particulier ? Comment écrit-on New York ? Chacune ou chacun possède-t-il sa version personnelle de cette ville ? Itinéraire en compagnie de trois auteurs dont les livres ne pourraient en aucun cas se dérouler ailleurs…

+ Lire la suite
Podcasts (2) Voir tous


Citations et extraits (60) Voir plus Ajouter une citation
calypso   30 septembre 2018
La femme à part de Vivian Gornick
Il existe deux sortes d’amitié : celle où l’on se remonte mutuellement le moral, et celle où il faut avoir le moral pour voir l’autre.
Commenter  J’apprécie          361
michfred   12 septembre 2017
Attachement féroce de Vivian Gornick
Elle se détourne et, avec le tranchant de la main, fend l'air de son geste habituel de démission.

"Laisse-moi tranquille",dit-elle avec un tremblement de dégoût profond.

Je la regarde battre en retraite. Cette manière de faire semblant de se désintéresser : ce sera la dernière chose qui restera d'elle.

En réalité, ça la représentera à jamais. C'est son emblème, son idiome, ce qui la constitue à ses propres yeux. Ce geste, c'est son moyen de se différencier des bêtes, de s'élever au-dessus de la mêlée, de défaire le vrai du faux, de ne jamais prendre les choses à la légère, de toujours marquer un point. Tout à coup, sa vie presse sur mon coeur.
Commenter  J’apprécie          190
Bazart   18 octobre 2018
La femme à part de Vivian Gornick
Pendant dix ans après mes études j'ai cherché de toutes mes forces le Graal l'amour avec un grand A, le travail avec un grand T. Je lisais, j'écrivais puis je m'effondrais. dans mon lit. J'ai été mariée 10 minutes, j'ai fumé de la marijuana pendant cinq ans. Pleine d'entrain et de vie, j'ai arpenté les rues de NY et d'Europe. Mais rien n'allait jamais.
Commenter  J’apprécie          140
calypso   30 septembre 2018
La femme à part de Vivian Gornick
Se libérer des blessures de l’enfance est une tâche dont on ne vient jamais entièrement à bout, même au bord de la mort.
Commenter  J’apprécie          150
Vivian Gornick
michfred   12 septembre 2017
Vivian Gornick
Le salon était empli d'une terreur monocorde, figée, irrespirable. Avant d'entrer, on prenait une profonde inspiration et on gardait l'air dans ses poumons jusqu'à étouffer, sortir ou sombrer. Dans la cuisine, il y avait du ton et du timbre, une ambiance électrique, des remarques qui partaient en flèche avant de redescendre en piqué. Il y avait du mouvement et de l'espace, de la lumière et de l'air. On pouvait y respirer. Vivre.
Commenter  J’apprécie          130
JIEMDE   20 septembre 2018
Attachement féroce de Vivian Gornick
"Maman, si ce livre ne te plaît pas, ce n'est pas grave. Tu as le droit de le dire."

Elle me regarde d'un air inquiet, les yeux écarquillés, la tête à demi tournée vers moi. Tout à coup, elle est intéressée. Je reprends :

"Mais ne dis pas qu'il n'a rien à t'apprendre. Qu'il ne contient rien. Tu vaux mieux que ça, moi aussi, et le livre aussi. En disant ça, tu rabaisses tout."
Commenter  J’apprécie          130
Zakuro   30 septembre 2018
La femme à part de Vivian Gornick
J'ai un faible pour les hommes avec qui j'ai grandi. Ils sont pour moi l'équivalent d'un tissu imbibé de chloroforme qu'on presse contre mon visage : je les inhale, j'y enfouis le nez, j'ai envie de me fondre en eux. Quand j'étais petite, je voulais être comme eux - ces garçons des rues ténébreux et minces au regard de braise et aux passions ignorantes qui se regroupaient chaque jour au coin de la rue pour rire, lancer des jurons et apprendre la vie.
Commenter  J’apprécie          110
Alice_   21 mai 2017
Attachement féroce de Vivian Gornick
Dans ces années-là, les femmes comme moi étaient qualifiées de Nouvelles, Libérées, Excentriques (je préférais quant moi le qualificatif d'excentrique, et c'est toujours le cas aujourd'hui). Dans les faits, j'étais nouvelle, libérée et excentrique à mon bureau dans la journée, mais le soir, allongée sur mon canapé à regarder dans le vide, ma mère se matérialisait sous mes yeux comme pour dire : "Pas si vite, ma chérie. Nous n'en avons pas encore fini toutes les deux."
Commenter  J’apprécie          100
Pirouette0001   21 septembre 2019
La femme à part de Vivian Gornick
Aussi loin que remontent mes souvenirs, j'ai toujours craint d'échouer. J'avais beau exercer le métier que je voulais, en aucun cas je ne pouvais être à la hauteur. Si je cherchais à rencontrer des gens dont je souhaitais faire la connaissance, je ne doutais pas d'être rejetée. Même si je cherchais à me faire belle, j'aurais toujours l'air banale.
Commenter  J’apprécie          100
Kirsikka   24 novembre 2018
La femme à part de Vivian Gornick
J'ai appris très tôt que la vie est soit tchekovienne, soit shakespearienne;
Commenter  J’apprécie          100

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Des cinéastes français inspirés par des auteurs anglophones ...

"L'heure zéro" d'Agatha Christie a été adaptée sous le même titre par ...

Guillaume Canet
Claude Chabrol
Pascal Thomas
François Truffaut

16 questions
28 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinéma français , romans policiers et polars , américainCréer un quiz sur cet auteur

.. ..