AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4 /5 (sur 469 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : New Orleans, Louisiane , le 20/05/1952
Biographie :

Walter Isaacson est un écrivain et un biographe.

Il est directeur de l’institut Aspen et un ancien dirigeant de CNN et Time Magazine.

Il est aussi l'auteur de deux grandes biographie sur Albert Einstein (Einstein: His Life and Universe, 2007) et Benjamin Franklin (.

« Steve Jobs », la biographie du fondateur d’Apple par Walter Isaacson connaît un succès immense, autant dans sa version numérique que dans sa version papier. Aux États-Unis, le livre s’est écoulée à 379 000 copies une semaine seulement après sa première mise en rayon.

Ajouter des informations
Bibliographie de Walter Isaacson   (7)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Comment la curiosité exacerbée de Léonard de Vinci en a fait le plus grand génie de tous les temps Léonard de Vinci s'est éteint le 2 mai 1519 en France. À l'occasion du 500e anniversaire de sa mort, nous souhaitons vous présenter une facette essentielle de son génie : sa curiosité exacerbée. C'est par la plume agréable de Walter Isaacson que nous pouvons apprendre de fabuleux détails sur la vie et l'esprit de Léonard de Vinci. Auteur bien connu, il s'était déjà illustré dans les biographies d'autres génies légendaires comme Steve Jobs et Albert Einstein. Aujourd'hui, Isaacson revient avec un véritable travail de décryptage d'un génie sous tous ses angles. Et la curiosité est sans doute le fil conducteur de l'ensemble des réalisations du génie italien. Pour en savoir plus https://www.editionsquanto.com/produit/14

+ Lire la suite
Podcasts (1)


Citations et extraits (82) Voir plus Ajouter une citation
Laury-Anne   10 février 2012
Steve Jobs de Walter Isaacson
Les fous, les marginaux, les rebelles, les anticonformistes, les dissidents... Tous ceux qui voient les choses différemment, qui ne respectent pas les règles. Vous pouvez les admirer ou les désapprouver, les glorifier ou les dénigrer. Mais vous ne pouvez pas les ignorer. Car ils changent les choses. Ils inventent, ils imaginent, ils explorent. Ils créent, ils inspirent. Ils font avancer l'humanité. Là où certains ne voient que folie, nous voyons du génie. Car seuls ceux qui sont assez fous pour penser qu'ils peuvent changer le monde y parviennent. [...] Think different.
Commenter  J’apprécie          372
Luniver   27 septembre 2015
Steve Jobs de Walter Isaacson
L'une des premières altercations eut lieu à cause des numéros des badges pour le personnel. Scott attribua le numéro 1 à Wozniak et le numéro 2 à Jobs. Évidemment, Jobs exigea d'avoir le numéro 1. « Je n'ai pas cédé, parce que ç'eût été flatter son égo. » Le jeune homme entra dans une colère noire, en pleura même de rage. Finalement, il proposa une solution. Il aurait le badge numéro 0. Scott accepta, du moins pour la numérotation des badges, mais le système informatique pour le versement des salaires ne pouvait admettre que des nombres positifs. Jobs resta donc, pour la comptabilité, le numéro 2 d'Apple.
Commenter  J’apprécie          1913
Bazart   01 mai 2019
Léonard de Vinci - La biographie de Walter Isaacson
Oui c'était un inventif endiablé, un curieux passioné et un créatif transdisciplinaire. C'était un génie. Mais le terme invite à la prudence. En affublant Léonard de ce titre, on donne l'impression qu'il aurait été touché par la grâce et on en oublie son travail
Commenter  J’apprécie          110
Natouuu   04 septembre 2012
Steve Jobs de Walter Isaacson
Le jour où il a montré au monde le Macintosh, un journaliste du Popular Science lui demanda s'il avait fait une étude de marché. Et le père du Mac a répondu : "Vous pensez que Graham Bell a fait une étude de marché quand il a inventé le téléphone ?"
Commenter  J’apprécie          110
Roggy   14 juillet 2013
Steve Jobs de Walter Isaacson
La scène se passait dans la salle de réunion; Gates était entouré par dix employés d'Apple venus assister à la curée. "Je regardais, fasciné, Steve qui hurlait sur Bill" raconte Herzfeld. Sur ce point, Jobs ne déçut pas ses troupes.

-C'est un coup en traître! On t'a fait confiance et maintenant tu nous fais les poches!

Gates soutint le regard de Jobs, puis se mit à crier aussi, de sa voix de fausset:

-Il y a une autre façon de voir les choses, Steve! Xerox était notre riche voisin à tous les deux, et quand je suis entré chez lui pour lui voler sa télévision, j'ai découvert que tu l'avais déjà emportée!

Une réplique que devint culte.
Commenter  J’apprécie          100
luocine   06 mai 2013
Steve Jobs de Walter Isaacson
La simplicité est la sophistication suprême
Commenter  J’apprécie          100
beauscoop   01 juillet 2019
Léonard de Vinci - La biographie de Walter Isaacson
Pour se faire l’œil, il conseille également un jeu auquel il s’adonne avec ses amis. Une personne trace une ligne sur un mur ; les autres, installées à une certaine distance du mur, doivent couper un brin de paille de la même longueur que la ligne. « Celui qui s’approche au plus de la mesure du dessin l’emporte. »
Commenter  J’apprécie          80
beauscoop   09 juillet 2019
Léonard de Vinci - La biographie de Walter Isaacson
Parce qu’ils « pensent différemment », les génies créatifs sont parfois marginalisés. Ces mots ont été repris par Steve Jobs dans une publicité pour Apple. « Là où certains ne voient que folie, nous voyons du génie. Car seuls ceux qui sont assez fous pour penser qu’ils peuvent changer le monde y parviennent. »
Commenter  J’apprécie          80
Metaphore   30 octobre 2012
Steve Jobs de Walter Isaacson
Une fois le projet iPod lancé, Jobs intervint quotidiennement. Sa principale exigence était : « Simplifiez ! » Il allait sur chaque écran de l’interface utilisateur et lui faisait passer un test drastique : n’importe quelle chanson ou fonction devait être obtenue en trois clics. Et ces mouvements devaient être intuitifs. S’il ne comprenait pas comment naviguer dans telle ou telle application ou qu’il lui fallait plus de trois clics, il se montrait implacable. « Parfois, se rappelle Fadell, on se triturait le cerveau sur un problème d’interface pendant des heures, on pensait avoir envisagé toutes les options, puis il arrivait et nous demandait : « Vous avez pensé à cela? » Et alors on se disait tous : « Bon sang ! Bien sûr ! » Il avait redéfini le problème selon une perspective inédite et la solution était apparue d’elle-même."
Commenter  J’apprécie          70
Annette55   04 septembre 2020
Léonard de Vinci - La biographie de Walter Isaacson
«  Qui pense peu se trompe beaucoup » .
Commenter  J’apprécie          100

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Le royaume de Kensuké (Michael MORPURGO)

Comment se nomme le bateau sur lequel s'embarque le personnage principal ?

Il s'appelle 'Le Kitty IV'.
Il s'appelle 'La Peggy Sue'.
Il s'appelle 'L'albatros frileux'.
Il s'appelle 'Le Kensuké'.

5 questions
343 lecteurs ont répondu
Thème : Le royaume de Kensuké de Michael MorpurgoCréer un quiz sur cet auteur