AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4 /5 (sur 50 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Manhattan, New York , le 26/12/1922
Mort(e) à : East Hampton (État de New York) , le 16/12/1998
Biographie :

William Gaddis est un romancier américain. Il a écrit cinq romans, deux ont reçu le National Book Award.

Longtemps, William Gaddis a été un peu comme le fantôme hantant le paysage littéraire américain. Son premier livre, The Recognitions, paru en 1955 (traduit en 1973 sous le titre Les Reconnaissances), avait à l'époque été lu par des écrivains (entre autres, Thomas Pynchon ou Joseph McElroy) qui surent y reconnaître le prototype inouï de ce que le roman américain devait oser pour sortir de l'ornière naturaliste des années trente ou du mode confessionnel intimiste des années quarante.

Il fallut attendre 1975 pour que, avec la publication de son deuxième roman, JR., le projecteur se braque à nouveau sur Gaddis et qu'on « reconnaisse » officiellement qu'il avait, dès les années cinquante, anticipé et aidé à naître la révolution romanesque américaine qui connut son efflorescence dans les années soixante avec, entre autres, John Barth, Robert Coover, William Gass, Thomas Pynchon et Joseph McElroy.

+ Voir plus
Source : www.universalis.fr
Ajouter des informations
Bibliographie de William Gaddis   (6)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
William Gaddis
annie   30 décembre 2012
William Gaddis
La justice ? Tu auras la justice dans l'autre monde, dans ce monde tu auras la loi.
Commenter  J’apprécie          240
rkhettaoui   16 février 2017
Le dernier acte de William Gaddis
Écoute je ne peux pas expliquer quelque chose à Oscar parce que je ne peux pas placer un mot. Parce que tu veux ce grand numéro de rapports fraternels je suis censé m’en faire autant que lui à cause de cette injustice monstrueuse, à la minute où je parlerai d’argent on finira exactement comme ton amie avec son atteinte à la sécurité du fœtus. Il n’a probablement même pas matière à procès. S’il l’a il y a toutes les chances pour qu’il ne puisse pas le gagner. Ils n’arrêtent pas d’avoir ces procédures abusives, des gens qui se mettent dans l’idée d’attaquer Hollywood pour des millions même s’il l’a, même si Oscar a vraiment matière à procès avec cette pièce il faut qu’il sache que ça lui coûtera de l’argent. Il faut qu’il sache qu’on peut toujours perdre un procès et son argent avec, c’est ça l’idée, est-ce qu’il l’a ? l’argent ? Parce qu’on ne s’embarque pas dans une affaire comme ça avec ce qu’on paie un professeur d’histoire à l’université.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   16 février 2017
Le dernier acte de William Gaddis
À la seconde où tu parles d’argent ils pensent que tu es grossier alors qu’ils n’ont que ça en tête dès le départ, regarde Oscar. Parfaitement content que la compagnie d’assurances lui paie juste ses frais d’hôpital jusqu’à ce que Lily ramène cet avocat vautour qui le met en appétit pour des dommages-intérêts ? Pour ça que j’ai choisi le droit des sociétés dès le départ où c’est la cupidité pure et simple. C’est l’argent du début à la fin, c’est je veux ce que tu as, personne là-bas avec ces griefs qu’ils s’attendent à ce que tu partages, tu as un dollar ? Un autre dollar, pour le péage.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   16 février 2017
Le dernier acte de William Gaddis
L’artiste est une proie facile et sa cause est le désordre. Pour faire écho aux paroles d’Horace, Pictoribus atque poetis quidlibet audendi semper fuit aequa potestas, dans cette audacieuse invention, l’artiste vient parmi nous non en tant que porteur d’idées reçues(*) envisageant l’art comme décoration ou réconfort tirés de croyances bigotes pieusement conservés dans la sensiblerie des cartes de vœux mais plutôt comme l’équivalent esthétique de celui qui vient sur terre « non pour apporter la paix, mais le glaive ».
Commenter  J’apprécie          00
GerardCh   10 décembre 2017
JR de William Gaddis
"En termes simples et directs Dan, on pourrait dire qu'il a structuré le matériel considéré la situation présente pour tangibiliser le potentiel d'utilisation de ce médium d'enseignement d' invidu à individu en une expérience pédagogique

significative à tel point que ces gosses s'en rappelleront un sacré bout de temps, qu'est-ce que vous en dites Whiteback ?

- Oui eh bien c'est euhm, je pense que Monsieur Gibbs a été parfaitement clair Dan bien sûr..."
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Ces phrases qui sont des titres de romans (n°2)

Prends garde à la douceur des choses.

Benoîte Groult
Raphaëlle Billetdoux
Marie Nimier
Geneviève Brisac

10 questions
15 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , titresCréer un quiz sur cet auteur