AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.03 /5 (sur 372 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : New York , le 07/01/1928
Mort(e) à : Bethesda (Maryland) , le 12/01/2017
Biographie :

William Peter Blatty est un écrivain et scénariste américain d'origine libanaise.

Il a fréquenté un lycée catholique, St Stephen's à New York, Brooklyn Preparatory, un jésuite High School et l'Université de Georgetown.
Blatty a étudié la littérature anglaise à l'Université George Washington. Après avoir obtenu sa maîtrise, il entra dans l'US Air Force en 1951 et était en poste à Beyrouth, Liban.
Pendant ce temps, il a commencé à écrire, et publie ses premiers articles dans les magazines, entre autres, The Saturday Evening Post. Après son retour aux États-Unis, il a travaillé comme directeur de la publicité à l'Université de Californie du Sud.
En 1969 il a loué une cabane dans les bois près du lac Tahoe et a commencé à écrire The Exorcist. Le livre est devenu en 1971 un best-seller mondial, vendu à 13 millions d'exemplaires rien qu'aux États-Unis. Ce livre raconte l'histoire du cas de possession démoniaque et de l'exorcisme qui s'ensuit de la fille d'une actrice de télévision dans la banlieue de Washington. Il se base sur des faits réels : en effet, alors que William Peter Blatty n'est encore qu'étudiant il tombe sur un article relatant un cas d'exorcisme sur un garçon de 14 ans, prénommé Robby, en 1949 dans le Maryland.
Le livre est mis à l'écran par le film de William Friedkin deux ans après (1973) avec Ellen Burstyn, Max von Sydow et Linda Blair dans les rôles principaux.
En tant qu'écrivain, il avait été l'auteur d'une douzaine de romans depuis 1960, d'une autobiographie, I'll Tell Them I Remember You (1973) et d'un livre de Mémoires, If There Were Demons Then perhaps There Were Angels... (1978). En France, peu de ses livres sont aujourd'hui disponibles hormis Dimiter (Robert Laffont, 2011) ou le livre de cinéma Dans les coulisses de l'Exorciste (ou la petite histoire du film le plus terrifiant de tous les temps) paru chez Cineditions en 2001.
William Peter Blatty a réalisé deux films, soit l'adaptation de son roman Twinkle, Twinkle, Killer Kane (retitré pour le cinéma The Ninth Configuration) et une suite à L'Exorciste en 1990, et rédigé une vingtaine de scénarios, notamment pour Blake Edwards et Arthur Hiller.

+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (100) Voir plus Ajouter une citation
Gwen21   15 janvier 2019
L'exorciste de William P. Blatty
- Est-ce que les gens ne vous ont jamais dit que vous ressembliez à Paul Newman ?

- Tout le temps. Et croyez-moi, à l'intérieur de ce corps que vous voyez, M. Newman se débat comme un beau diable pour sortir. Il y a trop de monde dedans, dit-il, il y a aussi Clark Gable.
Commenter  J’apprécie          150
dido600   11 octobre 2015
L'exorciste de William P. Blatty
Où avez-vous mangé ?

— Je n’ai pas mangé.

— C’est complètement idiot. Pourquoi suivre un régime alors que vous ne portez pas la soutane ?
Commenter  J’apprécie          130
Gwen21   13 janvier 2019
L'exorciste de William P. Blatty
Il lança un coup d'oeil par la vitre de la portière : le Home Relief Station de la 23ème rue Est où, le samedi matin, au coeur de l'hiver, elle allait chercher son lait et ses pommes de terre pendant qu'il restait au lit ; le zoo de Central Park où elle le laissait l'été pendant qu'elle mendiait près des fontaines en face du Plaza. En passant devant l'hôtel, Karras éclata en sanglots puis refoula ses souvenirs et essuya les larmes de regrets cuisants. Il se demanda pourquoi son amour pour sa mère avait attendu cette séparation, attendu le moment où il ne pouvait plus la voir, la toucher, où les limites du contact et de l'abandon humain s'étaient réduites aux dimensions d'un faire-part imprimé fourré dans son portefeuille ; In Mémoriam...
Commenter  J’apprécie          110
patatarte2001   25 février 2015
L'exorciste de William P. Blatty
-Montre-moi, Regan et je relâcherai peut être une courroie, proposa Karras. Si....

Il tressaillit brusquement de surprise en se trouvant devant une paire d'yeux enfantins remplis de frayeur, d'une bouche ouverte pour un muet appel au secours.

Mais l'identité de Regan s'estompa aussi rapidement qu'elle était apparue sous un nouvel aspect qui brouilla la vision fugitive de la fillette.

Commenter  J’apprécie          70
dido600   07 octobre 2015
L'exorciste de William P. Blatty
la Foi, en fin de compte, est une question d’amour.
Commenter  J’apprécie          90
dido600   12 octobre 2015
L'exorciste de William P. Blatty
Les prêtres et les poli-cemen ! constata-t-il, en déboutonnant l’imperméable : leurs vêtements, aux uns comme aux autres, dégagent un je-ne-sais-quoi caractéristique qu’il est impossible de camoufler.
Commenter  J’apprécie          70
dido600   05 octobre 2015
L'exorciste de William P. Blatty
lui tendait le script ouvert à la page, comme un vieil enfant de chœur présentant le missel à l’officiant lors d’une messe solennelle.
Commenter  J’apprécie          70
dido600   11 octobre 2015
L'exorciste de William P. Blatty
— Les prêtres ne sont pas bavards, à ce que je vois, hein ?

— Ça dépend.

— Ça dépend de quoi ?

— Du prêtre.
Commenter  J’apprécie          70
patatarte2001   25 février 2015
L'exorciste de William P. Blatty
Bon ! alors je vais vous en raconter juste une ! Ma mère chaque dimanche nous faisait du poisson, bon, mais pendant toute la semaine personne ne pouvait prendre un bain parce qu'elle mettait la carpe dans la baignoire et la laisser nager de long en large sans lui donner à manger pour la laisser dégorger toutes ses toxines, prétendait-elle. Vous voyez le genre.....Parce que...Ah ! mais je ne veux pas aller plus loin, soupira-t-il en faisant un geste d'abandon. Seulement il fait bon rire de temps en temps, pour s'empêcher de pleurer.
Commenter  J’apprécie          50
dido600   10 octobre 2015
L'exorciste de William P. Blatty
Chris sentit brusquement la terre se dérober sous ses pieds. L’entrevue mondaine tournait à l’interrogatoire serré.
Commenter  J’apprécie          60

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Citations humoristiques ...

-Ah ! Dans ce cas, prenez un peu de kouign amann, c'est léger ! - Joli biscuit, drôle de nom. - Kouign veut dire "gâteau", amann, "beurre". C'est une spécialité de Douarnenez. Ce qui était bien, c'était que la recette était incluse dans le nom. Ils proposaient aussi une spécialité plus courante : l'andouille de Guéméné. Les marchands ambulants en vendaient un peu partout à Paris. Sauf devant l'hôtel de Rohan-Guéméné, sur la place Royale : le prince de Guéméné goûtait mal d'entendre sous ses fenêtres les cuisiniers crier "Andouille de Guéméné !" Indice : du chou-fleur

Tout va très bien Madame la Comtesse ! de Francesco Muzzopappa
Au service secret de Marie-Antoinette : L'enquête du Barry de Frédéric Lenormand
Tous tes secrets de Lisa Jewell
Le mystère de Roccapendente de Marco Malvaldi

12 questions
8 lecteurs ont répondu
Thèmes : romans policiers et polars , humour , citations philosophiquesCréer un quiz sur cet auteur

.. ..