AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.52 /5 (sur 64 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Bayonne. , le 25/12/1977
Biographie :

François-Xavier Molia, alias Xabi Molia, est un écrivain, scénariste et réalisateur français.

Après hypokhagne et khagne au Lycée Henry IV, à Paris, il intègre l’École Normale supérieure.

Il s'est mis en congé de la rue d'Ulm pour préparer un DEA sur la littérature de la Renaissance, puis il suivra sa dernière année à l’École Normale tout en préparant l'agrégation de lettres modernes.

Fourbi (2000) est le premier roman de François-Xavier Molia. Il a publié, par ailleurs entre 1996 et 1998, quatre nouvelles qui, primées lors d'un Concours National jeunes écrivains, ont pu être éditées.

Son premier long métrage, Huit fois debout, sorti en salle en 2009, est primé aux festivals de Tōkyō et de Stuttgart.

Il est également enseignant-chercheur à l'UFR des Lettres et des Langues, département Arts du Spectacle, de l'université de Poitiers où il dispense des cours de cinéma.

Avant de disparaître (2011) est son cinquième livre.

+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

"Des jours sauvages", Xabi Molia - éditions du Seuil

Podcasts (4) Voir tous


Citations et extraits (49) Voir plus Ajouter une citation
Le_chien_critique   20 septembre 2018
Les premiers de Xabi Molia
Des sportifs, des milliardaires, des chanteurs et des acteurs américains, des dignitaires religieux rejoignirent le mouvement Let her live en postant sur Internet des autoportraits qu’ils avaient réalisés dans des lieux improbables, une photo de Lucille à la main. [Dans ces années-là, les campagnes de philanthropie virales avaient de meilleures chances de succès auprès des internautes si elles leur proposaient de relever un défi divertissant. Il s’agissait ici de mettre le portrait de Lucille partout : elle apparut donc sur la place Rouge et la place Tian’anmen, dans les steppes, à la proue d’un gazier voguant sur la mer de Barents et sur le pont d’un navire échoué dans l’ancienne mer d’Aral, aux sommets du Kilimandjaro et d’Ayers Rock, dans le bureau d’un cardinal au Vatican, au fond d’une mine d’argent de Potosi, sur la base polaire Dumont d’Urville et même à bord de la Station spatiale internationale.]
Commenter  J’apprécie          40
SZRAMOWO   17 avril 2016
Avant de disparaître de Xabi Molia
Il reprenait son souffle et frottait ses tempes brûlantes, puis criait de nouveau. Mais il se doutait qu'après avoir marché des heures, des jours peut-être, il y avait de grandes chances qu'il se trouve à présent dans les sous-sols de la ville ruinée, à des centaines et des centaines de mètres du premier quartier habité. Sa voix, si elle montait dans l'escalier condamné et filtrait à travers la porte d'en haut, n'était probablement qu'une plainte épuisée dans le hall d'un immeuble désert.
Commenter  J’apprécie          40
evanna   20 février 2016
Tiroirs secrets de Xabi Molia
Dans le tiroir du mendiant, dans son tiroir secret, qu'il transporte avec lui sous la pluie, dans la nuit, sous les porches d'église et dans les halls de gare, il y a les plans d'une maison. C'est une maison simple et un peu compliquée, dans laquelle il ne mettrait que le strict nécessaire, et aussi, peut-être, un peu de superflu : des vieux journaux, des vêtements trop grands, des livres mensongers et d'autres choses inutiles, parce que sans superflu, ce n'est pas une maison d'homme.
Commenter  J’apprécie          40
evanna   20 février 2016
Tiroirs secrets de Xabi Molia
Dans le tiroir du vieux soldat, dans son tiroir secret, il y a un regret tenace. Il y a des souvenirs des temps de guerre et de paix, il y a des objets précieux et des objets sans importance, oui, mais, au milieu de tout cela, il y a ce regret qui ne s'en ira jamais. C'est le regret d'une main tendue qui ne fut pas serrée, une main tendue que le soldat préféra ignorer. C'était la main d'un ennemi qui, avant de mourir, voulait saluer quelqu'un qu'il ne connaissait pas.
Commenter  J’apprécie          30
Le_chien_critique   20 septembre 2018
Les premiers de Xabi Molia
MICHEL SABARD, psychiatre : Il faut faire attention aux reconstitutions. Beaucoup de gens font et disent des choses sans bien savoir pourquoi. C’est même, on pourrait dire, l’un des modes d’action les plus fréquents : vous agissez, et c’est seulement ensuite que vous trouvez une explication pour vous justifier. Mais le processus qui mène à l’acte, même à un acte très simple comme de sourire poliment à la vendeuse quand vous entrez dans un magasin, il est assez complexe, et très difficile à décomposer. Malgré tout, on peut penser que chez Mickaël dominaient un sentiment de déclassement et une envie de revanche sociale. Il ne l’a jamais formulé comme ça, mais je serais prêt à dire qu’il a pris le pouvoir parce qu’il n’est pas devenu footballeur. Le footballeur Mickaël Pereira, même avec une capacité de suggestion mentale, n’aurait sans doute jamais connu la même trajectoire.
Commenter  J’apprécie          10
faro77   24 juillet 2019
Les premiers de Xabi Molia
"Concrètement, ça ne veut rien dire. Parce que ce n'était pas concret, justement... C'est difficile à expliquer... On se fait des amis, on leur donne rendez-vous dans des cafés, soi-disant pour prendre des nouvelles, et on se met en couple, soi-disant parce qu'on est attirés, parce qu'on veut faire l'amour, parce qu'on veut une famille, mais la seule motivation dans tout ça, en fait, le seul besoin qu'ont les gens, cest de parler d'eux, c'est de pouvoir déverser sur les autres toute leur faillite, toute la tristesse qu'ils traînent d'être encore là. Et les autres, leurs confessions à eux, la grimace qu'ils vous renvoient comme un miroir, c'est la dernière chose dont on a envie. On reste avec eux parce qu'il faut bien avoir quelqu'un sous la main, pour les moments où on a besoin de se vider la tête."

Personnage : Virginie alias Miss Memory, page 266.

Édition : Seuil.
Commenter  J’apprécie          10
Le_chien_critique   20 septembre 2018
Les premiers de Xabi Molia
Après un siècle de défaites militaires, de renoncements, de divisions et de fautes collectives à demi avouées, les Français, si souvent moqués pour l’assurance qu’ils affichaient de leur propre grandeur, éprouvaient désormais les pires difficultés à s’en persuader. Quelques succès sportifs et le verbe haut de leurs dirigeants étaient parvenus à maquiller l’état des lieux au tournant du millénaire, mais la crise économique de la fin des années 2000 et les attentats terroristes l’avaient exposé sous une lumière crue. Maintenant, on voyait les fissures. Les bilans comptables étaient mauvais. L’influence de l’ancien empire se limitait à quelques protectorats paupérisés. La France, il faut le dire, à part les djihadistes, tout le monde s’en foutait. Ce constat provoquait des réactions d’horreur qui, en s’affaiblissant, ne laissaient derrière elles qu’un dégoût de soi, une fatigue triste, un épuisement. Or, alors que, avec la même conviction qu’ils avaient mise à s’exagérer l’aura de leur pays, experts et intellectuels martelaient à présent que tout était fini, que tout était perdu, les super-héros surgirent de la foule des humiliés. Nanti d’un pedigree, d’un beau visage et d’une voix d’acteur, Grégory Marville offrait, plus encore que les autres, un démenti sidérant à ces déclarations. La France ne sombrerait pas, la France conserverait son rang. Désormais, confiants dans leur avenir, les ménages du pays dépensaient. Le secteur du tourisme annonçait une année record, en particulier dans les villes où avaient grandi les sept. Ce n’était pas raisonnable mais l’action du Crédit Lyonnais, pour lequel Virginie avait travaillé, grimpait de façon continue, comme d’ailleurs, à Paris, la plupart des valeurs boursières. Et lorsque, visitant un hôpital ou accueilli dans le hall d’un hôtel de ville, le Capitaine soulevait un tonnerre d’applaudissements, il me semble que c’était leur éternelle éminence, c’étaient eux-mêmes qu’à travers lui les Français célébraient.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
etoile05   08 septembre 2015
Tiroirs secrets de Xabi Molia
et ce n'est pas si désagréable, vous savez, de se sentir un peu quelqu'un d'autre parfois.
Commenter  J’apprécie          30
l-opulence-de-la-nuit   23 avril 2020
Avant de disparaître de Xabi Molia
Le psychologue lui avait expliqué qu'elle était malheureuse parce qu'elle se reprochait de n'avoir pas davantage profité de l'existence avant la catastrophe. C'était ce qu'il appelait le procès traumatique, fréquent chez les accidentés ou chez les personnes en deuil. Ce qui fait le plus souffrir, ce qui devient intolérable, c'est le souvenir des inquiétudes d'avant, des peines qu'on a pu éprouver pour des problèmes sans importance. On pense aux journées perdues à se plaindre, à pleurer, à se croire misérable alors que le bonheur était à portée de la main. Du coup, on se déteste, on se détruit à force de remords.
Commenter  J’apprécie          10
l-opulence-de-la-nuit   22 avril 2020
Avant de disparaître de Xabi Molia
Et mon humeur se change en cette légère euphorie qu'on goûte, l'alcool aidant, dans la compagnie de gens qu'on connaît mal, lorsqu'on se sent lié à eux par une espèce de fraternité secrète.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

LNHI-49891

France - Dans quel arrondissement de Paris se trouve cet ancien hôtel particulier qu'est le Palais de l'Elysée, résidence officielle du président de la République depuis la IIe République?

6e
8e
10e

10 questions
15 lecteurs ont répondu
Thèmes : Chefs d'État , maisons , politiqueCréer un quiz sur cet auteur

.. ..