AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.86 /5 (sur 127 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Lille , le 2/11/1963
Biographie :

Xavier Bétaucourt est un scénariste de bande dessinée français.

Enfant, Xavier Bétaucourt découvre des classiques tels que Tintin, Astérix et Gaston Lagaffe, puis les Comics US, avant de revenir à la bande dessinée franco-belge lorsque adolescent, il lit Blueberry.

Il suit une formation de Lettres puis de filmologie. Il commence à travailler en tant que journaliste pour une télévision régionale et c'est par le biais de son travail qu'il se réalise aujourd'hui en tant qu'auteur de bande dessinée. L'actualité demeure pour lui une importante source d'inspiration, même si l'idée de réaliser une œuvre de pure fiction demeure pour lui une éventualité intéressante.

Xavier découvre le conflit de Métaleurop dans le cadre de son travail de journaliste, il réalise alors divers reportages pour sa rédaction, mais les enjeux de ce conflit le touchent tout particulièrement, et, à ses yeux, le sujet doit bénéficier d'une plus grande attention.
Une semaine après le début de cette affaire, Xavier rencontre Jean-Luc Loyer, pendant le festival d'Angoulême, et au cours d'une discussion, l'envie de raconter cette histoire en bande dessinée, s'impose naturellement aux deux hommes. Ainsi débute une collaboration faite de nombreux échanges, à la fois travail de journaliste, en allant à la pêche aux informations, vraies, précises, pertinentes et raconteur d'histoire, sans pour autant se perdre dans la fiction.

Xavier ne revendique aucune influence particulière, si ce n'est un certain éclectisme, car ses sources d'inspiration sont, selon lui, multiples et inhérentes à sa personne, et reproduites de manière inconsciente.

Il travaille actuellement sur un futur projet, de nouveau avec Jean-Luc et vient de réaliser un ouvrage d'humour avec Hennebaut chez Bamboo.

+ Voir plus
Source : http://www.editions-delcourt.fr
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Un an en immersion eu tribunal ! Après avoir enquêté sur le fonctionnement d'un hyper marché à Hennin-Beaumont dans le Grand A, Xavier Bétaucourt et Jean-Luc Loyer ont suivi pendant un an la marche d'un palais de justice en province, à Angoulême, là où vit J.L. Loyer. Loin des images à sensation souvent relayées par la télévision, les auteurs nous montrent à contrario l'envers du décor : comment les 23 magistrats, les 48 greffiers et les 3 directrices du greffe du palais de justice d'Angoulême gèrent les 35 682 dossiers en attente… Entre lourdeurs administratives et sens de la débrouille, entre écoute et sanctions, le lecteur suit pas à pas le déroulement de la justice en France, où souvent le drame côtoie le cocasse, découvrant ainsi des personnes souvent attachantes, dévouées corps et âmes à la grandeur de leur métier.

+ Lire la suite

Citations et extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
Ziliz   28 octobre 2018
Le grand A de Xavier Bétaucourt
Août 1930, New York, Etats-Unis.

Un dénommé Michael J. Cullen reprend à son compte une idée déjà florissante dans le pays. Il ouvre une chaîne de ce qu'on appelle déjà 'supermarchés'.

En effet, s'il n'invente rien à proprement parler, les quelques modifications qu'il va apporter à ses 'stores' grande taille vont bouleverser l'histoire du commerce.

Parce qu'il a une petite idée, le malin.

Il amasse de nombreuses marchandises avancées par un ami grossiste. Pas de vitrine ni de comptoir. Les cartons de lessive, les caisses de conserve et les casiers de bouteilles sont empilés les uns sur les autres.

Pour baisser les prix, la présentation est succincte et le libre-service de rigueur.

Au même moment, dans l'Oklahoma, Sylvan N. Goldman a eu la même idée.

Même si le pays est au coeur d'une terrible dépression.

Il est soucieux d'accroître les achats de sa clientèle désargentée.

Mais voilà, le libre-service se heurte, à son avis, à un petit problème. Les achats ne se limitent pas seulement à une contrainte budgétaire.

Les ménagères n'achètent que ce qu'elles peuvent porter dans leurs paniers. Les courses sont lourdes. [...]

Comment aider le consommateur à réduire le poids de ses courses et comment l'encourager à multiplier ses achats, sans pour autant enfreindre la logique nouvelle du libre-service ?

[...]

Goldman racontera qu'il a eu un flash un jour en voyant une chaise pliante. La solution était là, devant ses yeux.

Pourquoi ne pas placer l'équivalent de 2 paniers sur un châssis pliant, l'un en haut et l'autre beaucoup plus bas ? En y fixant une roue à chacun des 4 pieds...

Il se mit donc au travail et, quelques semaines plus tard, naissait l'objet qui allait modifier la face du monde.

Le Caddie.

Engin magique qui multipliait donc la capacité d'achat du consommateur, sans encombrer pour autant l'espace de stockage du magasin.

Hélas, cette révolution est de courte durée. Passé la curiosité médiatique, Goldman s'aperçoit que son invention bouscule trop les habitudes.

Les clients, sans doute effarouchés, boudent ses engins.

Mais il n'est pas homme à se laisser faire.

Il embauche aussitôt de 'faux clients' qui montreront l'exemple et surtout comment utiliser les Caddies.

(p. 78-79)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Ziliz   24 octobre 2018
Le grand A de Xavier Bétaucourt
[ 1972 - première grande surface de ce coin ]

- C'est comment, maman, c'est comment ? Raconte !

- C'est un endroit immense et merveilleux. Où on trouve de tout, et en grande quantité ! Pas comme à la Coop ! Regardez-moi ça, les enfants : des paquets énormes de pains au chocolat et de la lessive en baril de 10 kilos !

- Ouah !

- En plus, il y a une galerie marchande énorme avec un restaurant et une animalerie ! Et même un bowling !
Commenter  J’apprécie          120
fannyvincent   18 novembre 2017
One, two, three, four, Ramones ! de Xavier Bétaucourt
(A propos du stade River Plate à Buenos Aires)

- Maradona a joué ici. Tu te rends compte ?

- Ah ouais, dans quel groupe ?
Commenter  J’apprécie          40
Pavi33   25 juin 2020
Le grand A de Xavier Bétaucourt
Mon oncle dit toujours que si on veut se faire une idée du genre humain.

Ben c'est ici, dans les hypermarchés qu'il faut venir.

Tout le monde y est représenté.
Commenter  J’apprécie          30
alouett   25 mai 2016
Le grand A de Xavier Bétaucourt
Faut créer l’événement ! Marquer les esprits. Si les enfants aiment, ils voudront revenir… forcément, ce sera avec leurs parents
Commenter  J’apprécie          30
claumifa   14 janvier 2018
Quelques jours à vivre de Xavier Bétaucourt
- Et franchement, tu crois pas que ce pauvre homme aurait dû avoir le droit à l'euthanasie ?

- Tu sais bien que c'est pas si simple.

- Mais t'as raison, la sédation profonde, pour le coup, c'était vraiment qu'un pis-aller.
Commenter  J’apprécie          20
sweetcactus   11 mai 2019
Sortir de Terre de Xavier Bétaucourt
Avec l'arrivée du Louvre Lens, on pensait bénéficier d'un effet d'accelérateur mais au contraire, ça étouffe un peu le projet. Il y a aussi "Labanque"à Béthune, un super lieu d'expo d'art contemporain. Ils ont un lieu mais pas de fond et nous le contraire pourtant on n' a aucun contact avec eux, c'est dommage ...En fait, on voudrait faire partie d'un boucle pour les touristes avec la culturel comme vecteur. ça attirerait du monde, créerait de l'emploi et permettrait de retrouver de la cohésion sociale....La culture comme lien, c'est pas une utopie !
Commenter  J’apprécie          10
Yokay   16 juin 2020
Ils ont tué Leo Frank de Xavier Bétaucourt
Hearst avait racheté le Georgian en 1912. Avec cette affaire, il a vite compris qu'il y avait un paquet de pognon à se faire.

Le dimanche, plus de 20000 personnes s'étaient ruées au funérarium pour voir le corps de la gamine ! Ce qui faisait autant de lecteurs potentiels.

Résultat : au moins huit éditions spéciales rien que le lundi !
Commenter  J’apprécie          10
mikaelunvoas   15 octobre 2018
La pyramide de Ponzi de Xavier Bétaucourt
Tout le monde aime ce qui est gratuit. non ?
Commenter  J’apprécie          30
alouett   25 mai 2016
Le grand A de Xavier Bétaucourt
… et si on regarde objectivement dans le bassin minier, il y a deux pôles d’animation : le Louvre-Lens et ici. Acheter est un plaisir, non ?
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Xavier Bétaucourt (320)Voir plus



.. ..