AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.9 /5 (sur 225 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Vénissieux , le 09/05/1971
Biographie :

Yann Dégruel est un auteur de bande dessinée.

Il obtient un baccalauréat d’Arts graphiques et fait ses études aux Arts Décoratifs de Strasbourg de 1991 à 1996. Objecteur de conscience au studio d'animation à Valence, Folle Image, il travaille ensuite à Heliozo Production à Lyon.

Encouragé par cette expérience, il imagine une série de dessin animé, "Genz Gys Khan", et rencontre un éditeur qui accepte de partager cette aventure. "Genz Gys Khan" (6 tomes), tiré d’un roman de Homéric, "Le Loup mongol" (1998), devient une série de bande dessinée jeunesse en 2000 (Delcourt).

En 2003, il décide de s’atteler à un classique de la littérature jeunesse, "Sans Famille" de Hector Malot. C’est un succès immédiat.

L’auteur propose ensuite "L’Enfant d’éléphant" (2010) et deux autres adaptations de textes de Rudyard Kipling: "Le chat qui s'en va tout seul" (2011) et "La première Lettre" (2012).

Il écrit encore "Saba et la plante magique" (2012) et illustre deux scénarios de Séverine Gauthier dans la série "Haida" : "L'immortelle baleine" (2015) et "Frères Ours" (2016). "Tamba, l'enfant soldat", écrit par Marion Achard, est paru en 2018.

Il vit à Saillans.

son site : http://degruel.yann.free.fr/Yann_Degruel/acceuil.html
+ Voir plus
Source : www.editions-delcourt.fr
Ajouter des informations
Bibliographie de Yann Dégruel   (20)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

LES POulains, un film co-réalisé avec Yann Degruel et adapté d'un poème de José Eustasio Rivera. Production C.CHROMATIQUES / CAP CANAL — Diffusion CAP CANAL ( TV jeunesse Lyon ) .


Citations et extraits (44) Voir plus Ajouter une citation
milamirage   22 août 2014
Sans Famille, tome 2 : La troupe du Signor Vitalis de Yann Dégruel
- Tu ne sais pas lire n'est-ce pas ?

- Non...

- Sais-tu ce que c'est qu'un livre ?

- Oui, j'ai vu lire à la messe.

- Alors tu comprends qu'on peut mettre des prières dans un livre...

On peut aussi y mettre des histoires, comme si on nous les racontait...

- Ha... des histoires...

Ces paroles furent pour moi une sorte de révélation.
Commenter  J’apprécie          200
milamirage   20 août 2014
Sans Famille, tome 1 (BD) de Yann Dégruel
- Comprends aujourd'hui, mon garçon...

... que la vie est trop souvent une bataille dans laquelle on ne fait pas ce qu'on veut.

Sans doute c'étaient là des paroles de sagesse, ou tout au moins d'expérience. Mais il y avait un fait qui, en ce moment, criait plus fort que toutes les paroles : la séparation. Je ne verrais plus celle qui m'avait élevé, qui m'avait caressé... Celle que j'aimais... Ma mère !
Commenter  J’apprécie          130
milamirage   20 mai 2014
Saba et la plante magique de Yann Dégruel
- C'est donc ça ! Petite gourmande ! C'est cette plante que tu viens manger, petite coquine !

Là-haut, tout là-haut, sur ce piton rocheux poussait une plante sauvage des montagnes...

Une plante que Saba ne connaissait pas, une plante que la chèvre connaissait très bien...

C'était même la raison de ses escapades montagnardes !

Commenter  J’apprécie          130
milamirage   23 août 2014
Sans Famille, Tome 4 : Neige et loups de Yann Dégruel
Il nous faut attendre le jour, dit Vitalis, et il s'assit devant le feu, la tête entre ses deux mains.

Je n'osais pas le troubler. Je restais immobile près de lui, ne faisant un mouvement que pour mettre des branches sur le feu. Il me semblait que j'aurais mieux aimé qu'il me grondât plutôt que de le voir ainsi morne et accablé.

Mais il ne disait rien, il ne me regardait même pas, il restait la tête penchée au-dessus du foyer, sans doute il songeait à ce que nous allions devenir sans les chiens, comment donner nos représentations sans eux ? Comment vivre ?
Commenter  J’apprécie          120
milamirage   27 août 2014
Sans Famille, Tome 5 : La vache du Prince de Yann Dégruel
C'est ici que je suis tombé malade.

- Cet enfant doit aller à l'hospice.

- Il n'en est pas question. Puisqu'il est venu tomber à notre porte c'est que je dois le garder.

On ne laisse pas tomber un enfant avait ajouté Pierre Acquin le jardinier.
Commenter  J’apprécie          120
milamirage   22 août 2014
Sans Famille, Tome 3 : Le Cygne de Yann Dégruel
- Laisse ! Ce sont des mendiants ! [une mère à son enfant]

Mendiants ! Cela n'était pas juste, j'avais chanté dansé, ce qui était ma manière de travailler, quel mal avais-je fait ?
Commenter  J’apprécie          120
milamirage   30 août 2014
Sans Famille, Tome 6 : L'héritage de Yann Dégruel
J'avais attendu ce moment [les retrouvailles avec sa famille] avec une telle impatience fiévreuse et je restais embarrassé, ne trouvant rien en mon cœur à leur dire, pas une parole de tendresse...

Étais-je donc un monstre ? Si j'avais trouvé mes parents dans un palais, ma réaction aurait-elle été différente ?

Cette idée m'étouffa de honte.
Commenter  J’apprécie          100
milamirage   21 août 2014
Sans Famille, tome 2 : La troupe du Signor Vitalis de Yann Dégruel
Le lendemain, lorsque nous nous rendîmes à Ussel, mon émotion était vive.

Mes camarades de comédie étaient habitués, tandis que moi...

... c'était la première fois.

J'avais fait des cauchemars toute la nuit, il y avait des gens qui se moquaient de moi.
Commenter  J’apprécie          100
milamirage   28 août 2014
Sans Famille, Tome 6 : L'héritage de Yann Dégruel
- ... Ré... mi, tu es vivant !

Il y a si longtemps que je te cherche ! Je voulais te dire avant de mourir...

Viens, approche.

... Quand je t'ai trouvé rue de Breteuil ce jour-là...

... tes langes étaient en dentelle,, ta famille était riche...

... Je t'ai emmené avec moi uniquement pour cela...

... J’espérais bien en tirer profit un jour.

- Je sais.

- Oui, mais aujourd'hui ta famille te cherche.

Tiens ! voici leur adresse.

Pardonne-moi, petit, pardonne moi...

Mère Barberin se moquait bien des dentelles !

Elle t'aimait toi...

Commenter  J’apprécie          90
milamirage   26 août 2014
Sans Famille, Tome 4 : Neige et loups de Yann Dégruel
Comme elles furent tristes ces longues étapes ! Nous avancions sans échanger un seul mot durant des heures, le visage bleui par la bise, les pieds mouillés, l'estomac vide.

Le silence m'était extrêmement douloureux, j'aurais eu besoin de parler, de m'étourdir mais Vitalis ne me répondait que par quelques mots brefs, lorsque je lui adressais la parole, et encore sans se retourner.
Commenter  J’apprécie          90

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

L'expression ad hoc ! 😁(ludique et facile)

Cette expression ludique par excellence signifie qu'on est prêt à dévoiler ses projets ou ses intentions. Quand on n'a plus rien à perdre, on risque le tout pour le tout, c'est une tactique comme une autre

Risquer ses cartes
Rebattre ses cartes
Abattre ses cartes
Oser ses cartes

10 questions
48 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , expressionsCréer un quiz sur cet auteur

.. ..