AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.54 /5 (sur 59 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Romancier, historien, essayiste. - Avocat. - Délégué général de Gucci (2000-2008)
Il a travaillé plus de quinze ans dans le domaine du luxe et de la mode notamment pour les groupes Gucci et Yves Saint-Laurent.

Yann Kerlau a été de 2000 à 2008 directeur général délégué de l'entité cosmétiques et parfums du Groupe Gucci.

Yann Kerlau est l'auteur de deux ouvrages, Cromwell (Perrin, 1989) et Les Aga Khans (Perrin, 2004). L'Echiquier de la reine est son premier roman.

Source : data.bnf.fr
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Vidéo de Yann Kerlau


Citations et extraits (30) Voir plus Ajouter une citation
Aela   25 décembre 2012
L’échiquier de la reine de Yann Kerlau
La France a vu le 31 mars dernier l'union de la princesse Henriette d'Angleterre, soeur de Sa Majesté Charles II, avec Monsieur, frère du roi; singulier attelage que ce nouveau couple où la jeune épousée a l'air d'un homme et où le mari n'est attiré que par les messieurs.
Commenter  J’apprécie          140
Aela   24 décembre 2012
L’échiquier de la reine de Yann Kerlau
Brusque, emportée, peur de rien ni de personne, la reine Christine menait sa troupe à la hussarde, comme un soldat.

Quelque chose de pas comme tout le monde se dégageait de sa personne, comme si chez elle, les deux sexes se combattaient.

Ni femme ni homme.

Un drôle de produit devant lequel valait mieux faire le dos rond car, en cas de désaccord, ses reparties cinglaient comme un coup de fouet.
Commenter  J’apprécie          130
cecilit   02 février 2018
L'insoumise de Yann Kerlau
Jeanne est une branche morte de notre lignée et il eût fallu la couper plus tôt. Le peu que vous savez d'elle est encore trop. N'oubliez jamais que si je venais à disparaître avant vous, elle serait votre pire ennemie. N'en approchez jamais.
Commenter  J’apprécie          80
lapublivore   02 août 2011
L’échiquier de la reine de Yann Kerlau
Dans le désert affectif où je grandissais, les livres furent mes compagnons de tous les instants. J'ai toujours aimé lire, en vrac, à la va-vite, n'importe quel auteur, n'importe quand, sans a priori ni ordre, piochant çà et là dès que j'ai pu acquérir un certain discernement. Sans que l'on dût m'en prier, je me nourrissais goulûment à ce vivier de l'écrit, porteur du pouvoir magique de faire tout oublier.
Commenter  J’apprécie          70
lapublivore   02 août 2011
L’échiquier de la reine de Yann Kerlau
Ma mère me pensait brouillonne et emportée, acide comme les mauvais alcools. Sans doute n'étais-je que rétive et déjà cabrée contre l'autorité ? Les jeux, les niaiseries, les ragots de petites filles n'entrèrent jamais dans mes façons. Dans les ouvrages que je dévorais, les rapports entre hommes et femmes provoquaient mes emportements. Qu'était-ce donc que ces mariages où l'on vous échangeait contre une province, un territoire ou dix livres de viande de renne ? Au lieu d'entrer dans un lit, on pénétrait dans un jeu d'alliances, d'intrigues à l'échelle d'une nation ou d'une échoppe de drapier. Fallait-il que les femmes fussent sottes pour rêver, dès leur plus jeune âge, à ces unions triviales où on les enjambait pour quelques piastres et pour l'éternité !
Commenter  J’apprécie          60
tojadi   02 juillet 2011
L’échiquier de la reine de Yann Kerlau
Seuls ceux qui ne lisent pas voient les livres comme un mur hostile et inutile , coupé de la vie et de ses contingences . Pour moi , la lecture fut une mer dans laquelle je pouvais à tout moment me plonger pour donner à ma propre vie une dimension autre .
Commenter  J’apprécie          70
cecilit   03 février 2018
L'insoumise de Yann Kerlau
Gouverner c'est d'abord se méfier. Tout souverain qui baisse sa garde est un homme perdu. Mes détracteurs et mes ennemis me jugent sournois, machiavélique, mystificateur. Ils ont mille fois raison. J'ajouterai sans honte à leurs griefs que la vie m'a aussi rendu cruel, mélancolique, impulsif et rancunier. Si la vengeance me comble, la bonté m'est suspecte. Pourquoi m'en encombrer ?
Commenter  J’apprécie          60
feanora   04 juin 2014
L’échiquier de la reine de Yann Kerlau
Sans vouloir porter de jugement malséant, il me faut reconnaître que L'Église catholique s'y entend mieux quiconque pour diriger vers les États de l'Église offrandes, quêtes et dons de toutes nature qui viennent accroître, de siècle en siècle, un patrimoine dont nul ne saurait mesurer l'étendue.
Commenter  J’apprécie          40
Mimimelie   21 mai 2014
Chercheurs d'art : Les marchands d'art hier et aujourd'hui de Yann Kerlau
La découverte d’Hokusai par Duret a été suivie par la naissance du grand courant japoniste qui a donné naissance à l’impressionnisme. Ces contrastes entre l’ombre et la lumière que l’estampe japonaise lui a révélés vont être lien incitant le Japon à se pencher enfin sur son histoire picturale.



Grâce à Théodore Duret, la première histoire officielle de l’art japonais a dû être remaniée pour l’Exposition universelle organisée à Paris en 1900. Impossible pour le Japon, invité à Paris, de passer sous silence ce qu’un Français a découvert : les liens existant entre l’art d’un Hokusai et les peintres de la seconde partie du XIXe siècle français.

Commenter  J’apprécie          30
Aela   24 décembre 2012
L’échiquier de la reine de Yann Kerlau
Isolée dans un pays dont je ne parlais pas la langue, je n'avais pour compagnes que la margrave de Brandebourg et quelques dames d'atour venues avec moi de mon pays natal. La Cour m'ignorait et son plus illustre représentant, le chancelier Axel Oxenstierna, ne manifestait à mon égard qu'un froid respect excluant tout échange.

Dès mon arrivée en Suède, le roi mon époux avait d'ailleurs publiquement signifié que je ne jouerais aucun rôle dans la vie du pays et que ma fonction était de lui donner un héritier.

Marie-Eléonore de Brandebourg, Fille du prince électeur de Brandebourg Jean Sigismond III de Hohenzollern, épouse du roi Gustave-Adolphe de Suède et mère de la future reine Christine.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

LNHI-49992

Où se déroula la journée des Barricades, le 12 mai 1588?

à Londres
à Paris

10 questions
13 lecteurs ont répondu
Thèmes : révolutionCréer un quiz sur cet auteur

.. ..