AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.48 /5 (sur 28 notes)

Nationalité : Chine
Né(e) à : Kunming , 1952
Mort(e) à : Rennes , le 14/08/2008
Biographie :

He Yifu est un artiste chinois, né en 1952 à Kunming (République populaire de Chine) et décédé à Rennes le 14 août 2008.
He Yifu (He l'homme), prénommé He Ling (He l'Aigle) à sa naissance, par son père qui avait été l’étudiant de l’historien Wu Han (1909–1969), est d'une famille de lettrés. Contraint d'abandonner ses études secondaires en 1966, à cause de la Révolution Culturelle, il est envoyé à la campagne comme les autres « jeunes instruits », et se réfugie dans le dessin et la peinture[2].

En 1976, il entre à l'institut Beaux-Arts du Yunnan, d'où il sort diplômé en 1980. Il y donne des cours de peinture chinoise traditionnelle et étudie l'histoire de l'art à la bibliothèque de l'institut.

En 1983, il entre à l'Institut des Beaux-Arts de Pékin. Diplomé en 1986, il revient à Kumning donner des cours de calligraphie et de peinture chinoise traditionnelle. Nommé directeur du département des Beaux-Arts de l’Institut des Arts du Yunnan, il publie plusieurs ouvrages sur les techniques picturales et en 1991 une série d'émissions sur « Les plus célèbres peintres européens ».

Il aime aussi la France où il peut enfin venir, le 23 octobre 1992. Il enseigne et expose à Paris.

Tombé en 1995 sous le charme de la Bretagne dont les paysages lui rappellent son pays natal, il en offre des peintures surprenantes, transposant la peinture traditionnelle chinois du paysage de montagne (shan) et d'eau (shui) aux paysages bretons.

Son père meurt en 1996 et il lui dédiera la préface de l'album Le Voyage d'un peintre chinois en Bretagne. Le succès de cet album le pousse à explorer d'autres régions, dont les Alpes, où il effectue trois voyages entre 2006 et 2008, à des saisons différentes, selon un circuit de voyages fourni par son éditeur[3].

Pour la Poste, il conçoit le timbre de l'année du Rat (2008). Un infarctus, en février 2008, l'empêche de terminer les textes de l'album sur les Alpes[2].

Les aquarelles et les lavis de He Yifu sont conservés au Musée-Scriptorial d’Avranches, dépositaire du fonds en France.
+ Voir plus
Source : Wikipedia
Ajouter des informations
Bibliographie de Yifu He   (4)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

He Yifu. Le voyage d’un peintre chinois dans les Alpes


Citations et extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
fanfanouche24   02 mars 2014
Le voyage d'un peintre chinois en Bretagne de Yifu He
-Hortensias-



Si la croix est un fardeau spirituel pour certains bretons,

l'hortensia est sans doute le signe de leur amour pour la vie. (p.24)
Commenter  J’apprécie          150
Aelinel   19 août 2016
Le voyage d'un peintre chinois en Bretagne de Yifu He
Un chemin de campagne



Une route bretonne après la pluie : route raboteuse

Et boueuse qui mène à la vie ou à ce qui la symbolise.



(P. 88)
Commenter  J’apprécie          130
crapette   17 mars 2013
Le voyage d'un peintre chinois en Bretagne de Yifu He
Un ami m'a dit que les ajoncs possèdent l'esprit du peuple breton. Peut-être du fait qu'ils poussent sur une terre pauvre. Chaque fois qu'elles s'épanouissent , ces fleurs nous offrent, sans égoïsme, des parfums pénétrants, une chaleur dans la fraîcheur du début du printemps. Epineux, ils font reculer ceux qui veulent les déranger. Est-ce cela l'esprit du peuple breton?
Commenter  J’apprécie          60
Moan   15 avril 2012
Le voyage d'un peintre chinois en Bretagne de Yifu He
Locronan

Lorsque , dans le crépuscule pluvieux et incertain, vous vous promenez

dans ce bourg calme, vous avez l'impression d'entrer dans un labyrinthe

qui vous fait reculer de plusieurs siècles et retrouver l'ancienne Bretagne.

Même si personne ne vous a conté les histoires d'antan, vous sentez,

de toute votre âme, battre le pouls de son passé.
Commenter  J’apprécie          50
Moan   11 juin 2012
Le voyage d'un peintre chinois dans les Alpes de Yifu He
Ne pas se limiter à la représentation formelle des objets, exprimer librement son sentiment et l'esprit du monde extérieur,

voilà l'un des principes de création de la peinture chinoise.

He Yifu
Commenter  J’apprécie          50
crapette   08 mars 2013
Le voyage d'un peintre chinois en Bretagne de Yifu He
La pie est, en Chine, un oiseau de bonne augure. Le pont qu'elles construisent lie le divin et l'homme.
Commenter  J’apprécie          50
Moan   15 avril 2012
Le voyage d'un peintre chinois en Bretagne de Yifu He
"A l'extérieur, prendre pour modèle la nature; à l'intérieur,

capter la source du coeur. " Ceci est l'un des principes de création

des peintres traditionnels chinois.
Commenter  J’apprécie          40
Moan   11 juin 2012
Le voyage d'un peintre chinois dans les Alpes de Yifu He
Canyon du Verdon

J'admire la ligne montagneuse des gorges du Verdon : une merveille !

Précipices impressionnants, à-pics vertigineux, quelle n'est pas ma surprise

de découvrir l'auteur de cette oeuvre prodigieuse: les milliers d'années

d'érosion d'un fleuve plutôt modeste.

He Yifu
Commenter  J’apprécie          20
MonCharivariLitteraire   19 octobre 2017
Le voyage d'un peintre chinois en Bretagne de Yifu He


La froideur où se cache la chaleur
Commenter  J’apprécie          40
Moan   11 juin 2012
Le voyage d'un peintre chinois dans les Alpes de Yifu He
Sainte-Croix-du-Verdon

A la vue de la vaste étendue d'émeraude, des nuages

qui s'étirent tout là-haut dans le ciel, de leur calme reflet

dans la vallée profonde, j'avais le coeur dilaté et l'âme

joyeuse.

He Yifu
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur