AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.4 /5 (sur 5 notes)

Nationalité : France
Biographie :

En 2003, suite à un éveil spontané, Yolande cesse son activité pour se consacrer à l' observation de ce SILENCE/PRÉSENCE. Actuellement, elle partage
son expérience et son point de vue au fil de rencontres dans le monde:
"Tout le problème est de croire que nous sommes cette personne. Le silence est notre véritable source et il est naturel en chacun de nous"

Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (6) Ajouter une citation
Danieljean   14 août 2018
Le silence guérit de Yolande Duran-Serrano
Le silence est l'ultime guérison puisqu'il guérit de l'idée d'être une personne.

JE SUIS vivante comme jamais et je suis morte, en même temps.

C'est une absence étonnamment présente.

A tout vivre dans la paix, je suis tombée dans un étonnement profond et je me suis laissée faire, de plus en plus, de plus en plus profondément.



Ce silence t’empêche de te recréer à chaque instant, d’interférer, de penser, de projeter, de sécréter ce filtre du mental. Tu sens plus que tu ne penses.

L’agitation reste à l’extérieur.

A l’intérieur, tout demeure tranquille.



Aucune déperdition d' énergie. Le fait de percevoir les choses depuis un autre point de vue, non pas depuis moi mais depuis le silence, engendre une grande tranquillité, une grande présence que rien ne peut troubler. Donc une grande efficacité. Le vieux réflexe de s’identifier à ses pensées est aussitôt balayé.



Cette déperdition d’énergie qu’il y avait avant vient de ce qu’on s’identifie à cette agitation. On croit à ses pensées. On est partie prenante, d’accord, pas d’accord, anxieux, réactif. On veut, on veut pas, on prévoit, on suppute.

On est acteur du film.

Là, on est spectateur. On voit le déroulement : celui du dehors : les gens, les événements qui passent et celui du dedans : les pensées, les émotions qui passent aussi, de la même façon.



Il n’y a pas un « je » pour dire je suis cette pensée, je suis cette émotion. Il n’y a pas d’enjeu.

Et puis, il y a cette saveur du silence… Une douceur qui est là, en continu.



Il n’y a plus cette voix qui te juge, te condamne, te soumet, te fatigue.

Il n’y a plus cette souffrance, ces pensées qui te somment d’exister.

Et même si, de temps à autre, une pensée apparaît, elle est si douce… elle te rend légère.



Il n’y a pas de séparation.

Tout est en fusion avec tout le reste. Mon corps, mon senti, est ce qu’il y a de plus proche, mais c’est fusionné avec tout le reste. C’est au second plan.



Cette présence constante t’empêche de tomber dans le piège de la complicité avec tes propres pensées… alors encore moins avec celles des autres. Ce qui va se faire, se dire dans l’instant, se fera, se dira, mais ce ne sera pas le résultat d’un savoir, d’une compréhension.



C’est ce silence qui sait.

C’est lui qui fait.

Tu laisses cette fluidité agir.

Il a toujours été là, même quand tu ne le percevais pas.

Il est là avant tout ce qui peut apparaître à chaque instant.

C’est lui qui permet de vivre ce qui est.



Pas besoin de penser ta vie.

C’est cette présence qui permet qu’apparaisse le monde.

Tout ce qui apparaît, tout ce qui existe n’est là que parce que ce silence est là.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Danieljean   03 septembre 2015
Amoureuse du Silence de Yolande Duran-Serrano
Je sens que quelque chose existe avant le corps et l’esprit. Ce corps et ces sens sont focalisés sur un espace de lumière qui est là avant tout le reste et qui est témoin de toute la manifestation. Cet espace immobile, cette puissance, cette verticalité avant les sens, avant l’apparition de tous les phénomènes, avant la moindre pensée, avant l’instant pré- sent, c’est cela, le Silence. Cette paix, cette tranquillité qui en se reliant à l’horizontalité, crée l’équilibre.

Ce silence, vous pouvez l’appeler «présence», c’est la même chose.
Commenter  J’apprécie          60
Danieljean   03 septembre 2015
Amoureuse du Silence de Yolande Duran-Serrano
L’amour profond consiste à amener l’autre vers l’Un, amener la relation vers l’infini de l’amour plutôt que de descendre dans l’appropriation. Il est important de se détacher de l’idée d’être une personne amoureuse et de tomber d’abord amoureux du mystère de la vie.
Commenter  J’apprécie          50
Danieljean   14 août 2018
Le silence guérit de Yolande Duran-Serrano
Donc, « cette chose » est là, cette puissance est là. Et c’est elle qui va te trouver. C’est elle qui va te saisir, te faire découvrir la réalité vraie. C’est elle qui va t’enseigner.

Découvrir votre vraie nature.

Il n’y a que vous et, quand vous savez cela, il n’y a que l’amour.
Commenter  J’apprécie          30
Jacopo   12 mars 2019
Amoureuse du Silence de Yolande Duran-Serrano
La personnalité d'avant n'a pas changé fondamentalement. Elle a renoncé à son pouvoir pour laisser toute la souveraineté à l'action invisible.
Commenter  J’apprécie          20
Jacopo   12 mars 2019
Amoureuse du Silence de Yolande Duran-Serrano
J'ai eu la plus grande réponse silencieuse. Depuis, je suis dans un grand "je ne sais pas". Mais l'essentiel a pris le pouvoir sur tout ce que je croyais être.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Yolande Duran-Serrano (5)Voir plus


Quiz Voir plus

En Russie avec les écrivains

Sylvain Tesson est l'auteur de ...

Dans les forêts de Sibérie
Dans les geôles de Sibérie
des 2 livres

11 questions
27 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyage en russie , témoignage , ecrivains voyageursCréer un quiz sur cet auteur