AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 3.74 /5 (sur 139 notes)

Nationalité : Japon
Né(e) à : Tokyo , le 30/10/1937
Biographie :

Yoshiharu Tsuge est un auteur japonais de bande dessinée.

Son enfance est malheureuse, son père atteint de démence meurt alors qu'il a cinq ans, sa mère l'élève dans une extrême pauvreté.

Sa carrière d'auteur de bande dessinée débute en 1954 avec des strips publiés par Hōbunsha et diffusé via la réseau des librairies de prêt. Dès 1957, il peut vivre de ses planches.

En 1958, Tsuge devient l'auteur phare du magazine Meiro, de l'éditeur Wakagishobo. Après une période de dépression, (où il refuse toute traduction de ses oeuvre) il collabore au magazine Garo à partir de 1965, c'est sa période la plus marquante de Tsuge, qui introduit des éléments oniriques et autobiographiques à ses oeuvres qui marqueront le genre et influenceront des générations d'auteurs.

Au début des années 1970, les œuvres de Tsuge des années 1960 sont largement reconnues, et deviennent des classiques. La première adaptation audiovisuelle d'une de ses bandes dessinées, Les Fleurs pourpres, est réalisée par Shōichirō Sasaki en 1976.

Il publie également dans les années 1970 des récits textuels de rêves. Il ouvre et tient jusqu'en 1982 une boutique d'appareils-photo d'occasion.

De plus en plus dépressif, séparé de sa femme, Tsuge ne publie plus aucune bande dessinée après septembre 1987 et l'arrêt de la revue Comic Baku.

L'Homme sans talent (1985-1986), (réédité aux éditions Atrabile) paru en France en 2004 chez Ego comme X est nommé en 2005 pour le Prix du Meilleur Album au 32e Festival d'Angoulême.

Après cette retraite, l'œuvre de Tsuge reste vivante, comme l'attestent les nombreuses rééditions de ses œuvres, le succès de ses très rares publications étrangères, et les cinq adaptations cinématographiques et les neuf téléfilms diffusés au Japon entre 1991 et 2004 au Japon.

En janvier 2019, les éditions Éditions Cornélius vont sortir d'autres histoires de Tsuge (forcément inédites) bien décidées à proposer en France enfin l'intégralité de son travail.
+ Voir plus
Source : Librairie Mine de Rien
Ajouter des informations
Bibliographie de Yoshiharu Tsuge   (7)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Exposition Yoshiharu Tsuge : Visite intimiste avec le maître Abonnez-vous à notre chaîne ! https://www.youtube.com/user/bdangouleme/videos Programmation et infos sur bdangouleme.com ou sur les réseaux avec @bdangouleme RAJA partenaire principal du Festival : www.raja.fr


Citations et extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
Yoshiharu Tsuge
Alfaric   17 avril 2016
Yoshiharu Tsuge
Je veux choisir l’endroit ou je mourrai. Lorsqu’un animal meurt, il disparaît dans la nature. Les humains meurent en agonisant dans les hôpitaux. On peut voir la montagne, la nature comme une porte vers l’au-delà.
Commenter  J’apprécie          230
alouett   04 décembre 2010
L'homme sans talent de Yoshiharu Tsuge
- Pôpa… C’est quoi comme insecte, la larve ?

- Ha ! Ha ! Ha ! Une larve, eh bien c’est… Une bestiole qui ne sert absolument à rien… Hm ? Qui t’a parlé de ça ?

- C’est Maman… Elle dit que t’es une larve…

- … Oui, c’est ça. Une larve, c’est une bestiole comme ton papa…
Commenter  J’apprécie          110
Loulouread   19 avril 2022
L'homme sans talent de Yoshiharu Tsuge
Il n’y a plus ni excentriques ni virtuoses comme le maître des oiseaux.

D’un côté, on fait des gorges chaudes du prétendu droit à la différence, et de l’autre on exclut le premier qui sort de l’alignement…
Commenter  J’apprécie          80
jovidalens   29 décembre 2012
L'homme sans talent de Yoshiharu Tsuge
Si c'est traditionnel et si c'est japonais, c'est ringard ! Ils n'en veulent pas ! Mais si ça vient d'Occident, c'est accueilli à bras ouverts !

Ecrit à l'horizontale, le japonais est forcément plus chouette ... Tendance modernisme de pacotille !
Commenter  J’apprécie          60
jovidalens   29 décembre 2012
L'homme sans talent de Yoshiharu Tsuge
C'est l'époque des amateurs de tous poils. Qui s'intéresse à la profondeur des choses aujourd'hui ? Les gens n'ont d'yeux que pour le spectaculaire et les apparences...Et tout ce qu'ils ne pigent pas dans la seconde est aussitôt taxé de démodé !
Commenter  J’apprécie          60
Loulouread   29 mars 2022
La jeunesse de Yoshio : 1973-1974 de Yoshiharu Tsuge
Yoshio Tsube étalt dessinateur pour les librairies de prêt. Les mangas qu’il dessinait étaient comparables à des confiseries pour enfants. Ce moyen de subsistance était plutôt agréable : il avait l’impression de fabriquer des jouets.
Commenter  J’apprécie          60
Loulouread   17 avril 2022
Saisi par la nuit de Yoshiharu Tsuge
Lors du « Pompéi » japonais en l’an trois de l’ère Tenmei, le village de Kanbara a été enseveli pendant la grande éruption du mont Asamayama.

Il reste pour témoignage de l’effrayante coulée de boue volcanique qui engloutit plus de cinq cents villageois…

…l’escalier de pierre du temple Kanbara Kannondô…

…qui comptait à l’origine 50 marches, et dont seules les 15 dernières ne sont pas ensevelies. (…)

On raconte que le poisson dans la pierre vit pendant mille ans…

…et que celui qui l’aperçoit aura lui aussi une longue vie.
Commenter  J’apprécie          50
jovidalens   30 décembre 2012
L'homme sans talent de Yoshiharu Tsuge
C'est un comme cette façon que vous avez de dissimuler vos talents.

En jouant les inutilités, vous vous mettez au rancart de la société...N'est-ce pas comme d'en disparaître ?

Sauf que vous, tôt ou tard, vous rentrerez, non ?
Commenter  J’apprécie          50
Loulouread   19 avril 2022
L'homme sans talent de Yoshiharu Tsuge
Au Japon, l’art d’apprécier les pierres est apparu à l’ère Ashikaga. La tradition nous est venue de Chine…

Jusqu’au milieu de l’ère Edo, on contemplait plutôt des petits paysages de pierres et de sable arrangés sur un plateau. Il s’agissait du Bonseki.

…une technique que l’on a distinguée par la suite du Suiseki, l’art d’admirer une seule pierre.

Dans un Bonseki, le paysage est restitué aux moyens de plusieurs pierres…

Tandis que dans l’art Suiseki, une seule et même pierre exprime le paysage tout entier, montagnes et rivières..,
Commenter  J’apprécie          40
Loulouread   18 avril 2022
L'homme sans talent de Yoshiharu Tsuge
À elle seule, c’est la montagne toute entière qu’exprime une pierre parfaite. Elle montre la vallée, suggère les nuages et le vent. Elle révèle le cosmos…
Commenter  J’apprécie          50

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Keep Hope

Où se déroule l'histoire ?

Au Canada
Aux Etats-Unis
En France

10 questions
22 lecteurs ont répondu
Thème : Keep Hope de Nathalie BernardCréer un quiz sur cet auteur