AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Critiques de Yûgo Kobayashi (11)
Classer par:   Titre   Date   Les plus appréciées
Ao Ashi, tome 1
  12 mai 2021
Ao Ashi, tome 1 de Yûgo Kobayashi
Grande nouveauté des éditions Mangetsu, Ao Ashi arrive le 26 mai 2021, et c’est un manga très attendu par beaucoup de lecteurs. Il compte à ce jour 23 tomes au Japon, et est toujours en cours de parution.



Ce premier tome démarre très rapidement, et nous présente le jeune Ashito, ayant un fort tempérament, qui va se laisser emporter par ses émotions lors d’un match capital, et entrainer son équipe à la défaite.



Dès le départ, nous n’avons pas un héros impeccable, ce qui change un peu. Il est très bon au foot, mais fonctionne à l’instinct, et surtout il laisse souvent ses émotions prendre le dessus. Cela n’empêchera pas un entraineur de le repérer et l’inviter à une sélection pour rejoindre les U18 d’un équipe de J-League.



Si le début fait un peu penser à Captain Tsubasa (un gamin talentueux + un ancien joueur de foot qui est devenu entraineur) on va vite se rendre compte que Ao Ashi est beaucoup plus sérieux. Déjà, les actions de jeu sont réalistes, (nous n’avons des gains de 11 ans qui traversent tout le terrain pour transpercer les filets avec un boulet de canon), et surtout, il y a de réelles tactiques, vision de jeu, documentation sur le foot, qui prouvent que le mangaka connait bien ce sport.



Le fonctionnement des diverses U11, U15, U18, la J-League, le système de recrutement, le centre de formation, tout ça fait très sérieux, et c’est vraiment appréciable. Il y a aussi quelques références (plus ou moins dissimulées) à de vrais faits de jeu, tel que le coup de tête de Zidane contre Materazzi en finale de la coupe du monde en 2006.



Ao Ashi démarre donc très bien dès ce premier tome, et il est clair que je vais lire rapidement le deuxième !!

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Ao Ashi, tome 2
  16 mai 2021
Ao Ashi, tome 2 de Yûgo Kobayashi
Après avoir bien accroché au premier tome, c’est en toute logique que je me suis rapidement dirigé vers le suivant, qui s’avère tout aussi plaisant que le premier.



L’histoire suit tranquillement son cours, on continue de voir évoluer Ashito Aoi alors qu’il participe au test de détection et qu’il parvient à se qualifier pour la phase finale. C’est d’ailleurs toute cette phase qui va occuper ce deuxième tome, puisque Ashito et les autres qualifiés vont devoir jouer un match contre l’équipe de U18 du Tokyo City Esperion !



Cela va être l’occasion de découvrir de nouvelles têtes, et surtout de voir comment Ashito et ses coéquipiers du jour vont s’en sortir. Car il n’est pas évident de jouer en équipe lorsque l’on ne connait pas ses camarades !



Graphiquement, le titre gagne en intensité, avec d’excellentes phases jeu qui nous sont servies par des cases dynamiques, fluides, puissantes et toujours très crédibles.



Il est clair que les éditions Mangetsu ont déniché tout le potentiel du manga Ao Ashi, et qu’il va rapidement s’imposer comme un incontournable du genre, et comme le fer de lance de cette toute nouvelle maison d’édition !

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Ao Ashi, tome 1
  19 août 2021
Ao Ashi, tome 1 de Yûgo Kobayashi
Il y a quelques mois, un nouveau venu faisait son entrée dans la grande famille des éditeurs de manga dans les pays francophones. Mangetsu est le label manga des éditions Bragelonne qui n’est pas étranger à l’univers ds bulles de dialogues sur papier, puisqu’on leur doit HiComics. Pour la petite info, le directeur de collection de HiComics, Sullivan Rouaud, se trouve être celui de Mangetsu. Pour ceux qui écoutent Sullivan, vous savez que c’est un passionné du manga depuis son enfance, et les comics sont venus juste après. Avec la pandémie que l’on ne va pas nommer (parce qu’on en a marre), le lancement de Mangetsu prit du retard. Mais voilà, juin 2021, ils sont lancés avec Ao Ashi en figure de proue.



Ashito est un collégien comme les autres qui vit avec sa famille sa mère et de son grand frère. Sa seule passion dans la vie est le football. Son atout dans ce sport est de constamment réussir à marquer des buts. Toutefois, il semble oublier que c’est un jeu et un travail d’équipe Étant une tête brûlée, il va rapidement apprendre des leçons essentielles lors d’un match. Après un coup de tête rappelant Zidane, Ashito se retrouve confronté à la possibilité de s’être grillé dans le milieu pour son futur. Mais la rencontre d’un homme au bord de mer va voir son rêve de devenir professionnel redevenir une possibilité.



Bon, si vous connaissez Captain Tsubasa, le point de départ est le même : un adolescent qui rêve de devenir pro dans le foot et qui va entreprendre un apprentissage intense. Ao Ashi reprend les codes du genre et ceux du Shonen, et ne fait donc pas dans l’originalité pour le moment. Le scénario est classique mais arrive tout de même à garder le lecteur attentif. Cela est principalement dû à la façon dont KOBAYASHI raconte son histoire. C’est direct dans ce qu’il veut transmettre au lecteur et le rythme est bon. Pas de surprises, non, mais parfois faire simple ça marche aussi. Ashito est un personnage qui rappellera Naruto ou encore Asta de Black Clover. Ce sont des adolescents au tempérament de feu à qui il arrive d’oublier de prendre du recul. Cela conduit souvent à des problèmes et des déceptions. Néanmoins, comme chaque héros de Shonen, ils arrivent toujours à se relever grâce à leur détermination très ancrée en eux. À lecture de ces deux tomes, ma relation avec Ashito est un peu changeante, car je peux l’apprécier à un moment et la seconde d’après il m’agace. La raison ? Il ne prend pas le temps de se poser et de voir les choses sous un autre angle. Mais vu son âge, ce comportement n’est pas inédit. Toutefois, le personnage reste assez intéressant et bien écrit pour qu’on puisse accrocher au récit. La partie scolaire va peu à peu disparaître pour laisser le football être le seul moteur du récit. Les autres personnages sont complémentaires à Ashito. Ils prennent soin des uns et des autres et rendent l’ensemble sympathique. Pour les non amateurs de foot, le récit peut rebuter car il est tout de même assez technique. Il n’y a pas forcément toutes les explications des règles pour qu’un novice ait toutes les cartes en main. C’est bien dommage, car en comparaison Blue Lock est plus complet à ce niveau. D’ailleurs, comme pour Captain Tsubasa, les deux récits possèdent beaucoup de similitudes. Blue Lock arrive tout de même à avoir quelque peu le dessus sur Ao Ashi, surtout si vous cherchez un récit plus punch et qui sorte de la norme. Mais difficile de totalement comparer les deux, puisque même si le foot est présent dans Blue Lock il n’est pas aussi crucial que dans Ao Ashi. En sommes, le manga de KOBAYASHI est ordinaire comparé à un Blue Lock, mais pas ennuyeux pour autant. Il faut avant tout avoir envie de se laisser porter par ce genre de scénario Shonen pour adhérer. Il est important de noter, toutefois, que c’est le contact avec les autres personnages qui peuvent faire évoluer Ashito et le rendre plus mature et, de ce fait, beaucoup plus agréable à suivre. Est-ce qu’il peut servir de porte d’entrée pour les non amateurs de foot, mais lecteur de manga ? Oui, tout à fait.



Au niveau du dessin, on comprend rapidement que Yûgo KOBAYASHI n’est pas un débutant, bien au contraire. Fort de son passé en amateur ou sur ses premiers titres, le mangaka possède un coup de crayon agréable et marquant. Le design des personnages est travaillé, détaillé, et arrive à jongler entre l’humour des mimiques et l’action des situations sérieuses. Les matchs de foot et autres prises de balle sont lisibles et fluides. C’est dynamique. Le décor est très présent et bien détaillé. Au niveau de l’édition, l’équipe de Mangetsu a fait du bon travail. La traduction de Anaïs Koechlin (Born to be on air!, Called Game, Candy & Cigarette, Switch Me On) est bonne, même si parfois il y a un certain décalage de ton. Mais cela ne dérange pas plus que ça à la lecture. Le format est proche du format Seinen comme on peut le retrouver aux éditions Ki-oon et Kana.



En conclusion, ces deux premiers tomes de Ao Ashi sont agréables mais pas transcendants. La suite, toujours en cours avec 24 tomes au Japon, va être déterminante pour savoir si le lecteur poursuit l’aventure ou raccroche les crampons. Le personnage de Ashito a encore beaucoup à prouver aussi bien sur le terrain qu’auprès des lecteur tant son tempérament peut vite faire tourner le ressenti au vinaigre. Un récit qui commence bien, oui, mais qui n’est pas plus original que les autres Shonen sportif que l’on a connu jusqu’à présent. À suivre…
Lien : https://lireenbulles.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Ao Ashi, tome 1
  27 mai 2021
Ao Ashi, tome 1 de Yûgo Kobayashi
Ao Ashi, il va plaire ce petit titre shonen ! Alors que Captain Tsubasa entame sa renaissance en manga avec les premiers volumes à 3 euros toujours chez Glénat plus une récente édition anime comics chez Nobi Nobi, voici qu'un nouvel héros du ballon rond arrive chez nous et compter bien nous tirer un pénalty de première. Son nom : Aoi Ashito , le titre du manga : Ao Ashi.



Ao Ashi est la première édition manga de chez Bragelonne. Bragelonne est une grosse maison d'édtion spécialisé dans la littérature de genre, les littératures de l'imaginaire. L'éditeur avait déjà lancé un label bd avec Hi Comics. Avec le lancement de Ao Ashi, Bragelonne inaugure aussi son label manga Mangetsu. Et on peut dire qu'il démarre fort avec un shonen autour du foot qui compte déjà à son actif 24 volumes au Japon.



Quand on y réfléchit, mise à part Captain Tsubasa ou Inazuma Eleven qui restent assez appréciés des lectrices et lecteurs, il y a peu de mangas sur le foot qui se sont démarqués ces dernières années. On peut tout de même souligner Mai Ball pour le football féminin qui a su séduire quelques lectrices. Dans tout les cas, cette année , deux nouveautés du manga- foot paraissent avec en premier plan Ao Ashi suivie de Blue Lock qui paraitra début juin. Le premier promet une série shonen au scénario simple mais toujours aussi efficace sur la progression nekketsuesque d'un jeune héros au tempérament impulsif mais vaillant qui va gravir les étapes dans le monde du foot en commençant par rejoindre la très prisé sélection en U18 au sein du club du Tokyo City Esperion.



Nous restons tout de même dans un scénario assez épuré mais c'est justement cela qui fait aussi le charme de Ao Ashi. Le mangaka Kobayashi Yûgo privilégie une recette simple mais dynamique à travers la quête de cet héros issu d'une famille pauvre qui va tout faire pour accomplir son rêve. Kobayashi Yûgo possède un dessin très impactant doté d'une narration très fluide qui influe grandement sur la qualité de ce premier tome. Les trames et les effets de vitesse sont bien présents, le chara-design est très sympathique avec notamment le héros de l'histoire qui possède une allure de chien fou mais avec un bon fond. L'action est bien équilibrée et surtout, elle est lisible. Par exemple, le match de football en guise d'épreuve à la fin de ce volume est juste ciselé avec précision et efficacité tout en restant limpide. Dès le premier volume, Kobayashi Yûgo joue avec nos émotions et, à la manière de tout bon shonen de sports, nous fait savourer l'adrénaline de la compétition... et le pire, c'est que nous en sommes qu'au début. On en redemande facilement devant l'aisance qu'à se mangaka pour nous donner ou redonner goût au manga de sport.



Si ce shonen manga se démarque autant, ce n'est pas uniquement par sa fraicheur né du classique shonen nekketsu, c'est sans doute aussi pour son degrés de réalisme avec des explications autour de la structure des clubs, des sélections, les différents types de qualifications requises pour rentrer en U18...Cela accentue le sentiment de progression et le long chemin à parcourir pour notre Ashito.



C'est encore trop tôt pour le dire mais il semble qu'Ao Ashi prenne le parti pris du réalisme et quand un titre de ce genre sait se montrer aussi précis en dehors du terrain qu'il est efficace pendant le match, c'est juste prometteur !



Une entrée sur le terrain remarquable pour Ao Ashi. C'est du pur shonen nekketsu mais conditionné avec énergie et fraicheur. Son chien fou de héros est charismatique , l'action capte notre attention sans problèmes ! En route pour la seconde mi-temps !





+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          41
Ao Ashi, tome 4
  09 septembre 2021
Ao Ashi, tome 4 de Yûgo Kobayashi
Ce nouveau tome démarre par un match dans lequel les joueurs devront tout faire pour se faire remarquer. Ashita Aoi est donc déterminé à montrer sa valeur, à coups de jeu solo et de coup manqué....il est poussé dans ses faiblesses et son manque cruel de connaissances de base se fait sentir.



Dans ce tome, il s'en prend encore des vertes et des pas mures. Mais sa hargne et son enthousiasme ne le quittent pas. Il prend en maturité,et cherche réellement à s'en sortir et surtout à apprendre et à écouter.



Il prend en maturité dans ce tome et remet en question son assurance frisant l'arrogance inconsciente.



On en apprend un poil plus sur l'un de ses coéquipiers ce qui m'a bien plu également.

Un tome donc très plaisant avec un héros qui commence à évoluer et à grandir.
Commenter  J’apprécie          30
Ao Ashi, tome 2
  08 juin 2021
Ao Ashi, tome 2 de Yûgo Kobayashi
Ce second volume d'Ao Ashi poursuit et clôture la redoutable sélection pour les aspirants en U-18.



Quels joueurs vont parvenir à se démarquer dans cette épreuve de la dernière chance, à savoir un match contre l'équipe actuel de U18 du Tokyo City Esperion. Un match qui se déroule pratiquement du début à la dernière page, un match qui nous régale avec l'apparition du premier adversaire de valeur face à notre frénétique Ashito.



En un seul volume, le mangaka Yûgo Kobayashi concentre bon nombre d'émotions dans cette dernière épreuve qui consiste surtout à tester le moral des aspirants. Il s'agit sans doute du match le plus important d'Ashito, celui qui lui permettra ( ou pas) de faire partie des U18. Avec une maîtrise du rythme incontestable, l'auteur dessine une véritable bataille qui commence tranquillement avant de céder la place au désespoir et à la colère. Le déroulement du match est juste palpitant. Ce serait presque logique pour un shonen porté sur le foot de miser une bonne partie de son action sur les matchs mais Kobayashi donne presque l'impression de transcender cette logique, cette mise en scène du football dans le manga... grâce à un style dynamique très étoffé. Les plans de caméras sont variés histoire de capter l'action dans les moindres degrès avec quelques plans aériens tactiques, des gros plans sur les émotions des personnages, sur les gestes et impacts fort du match. Mention spéciale à quelques plans marquant comme celle du corbeau qui accompagne Ashito vers la cage de l'adversaire. Le tout est accompagné bien évidemment d'effets de vitesse, de trames , d'effets d'ombres assortie avec un chara-design tout en souplesse qui accompagne l'action. Pour le premier "grand "match de la série, ce volume 2 comble nos attentes (même si on n'était pas forcément désespérés vu l'entrée en matière du premier volume). Le dessin possède aussi une certain force visuelle avec une petite mise en valeur des blessures. Le mangaka n'hésite pas à mettre une petite dose de coup dans ce match qui accroit la détermination des personnages et, plus spécialement, d'un Ashito, véritable héros exceptionnel de shonen.



Ce match permet aussi d'étoffer tout de même quelques personnages avec Otomo et Tachibana , milieu de terrain et attaquant qui tiennent un rôle essentiel sur le terrain et forment avec Ashito un remarquable trio. Le mental mise à l'épreuve durant ce match permet de distinguer ceux qui vont De même, le personnage de Hana Ichijo traité avec finesse apporte un peu de calme et de soutien durant ce match de la dernière chance. Mais, bien sûr, cet ultime épreuve de sélection ne pouvait pas se conclure sans la présence d'un premier "antagoniste" digne de ce nom en la personne d'Akutsu, un personnage doucereux et brutal qui donne du fil à retordre à nos héros.



Tout les bons ingrédients sont réunis dans cet ultime épreuve de la sélection mené avec une énergie folle et un excellent sens de la dramaturgie. Mention spéciale aux flash du héros qui s'imagine abandonner et devoir l'annoncer à sa famille. Ces moments d'introspections se combinent parfaitement avec la dynamique du match et ne rompent jamais le fil du rythme. Elles apportent même une valeur ajouté à ce titre qui n'oublie pas de souligner, même au coeur de l'action pure, un rapport plus intimiste , plus personnel autour des relations entre les personnages comme c'est le cas pour Ashito, sa mère et son frère qui lui a donné toutes ses économies pour participer à cette sélection.



Ce second volume se concentre sur le premier grand match de la série... Et quel match ! Dynamisme, choix varié des plans afin de capter au mieux l'action, personnages charismatiques , une bonne dose de degrés émotionnel, Yûgo Kobayashi nous fait vivre cette épreuve avec une certaine maestria. Coup de cœur pour ce premier match qui sera sans doute l'un des plus marquant pour notre héros tout en confirmant les qualités de ce nouveau titre en lice pour la Coupe.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Ao Ashi, tome 4
  02 septembre 2021
Ao Ashi, tome 4 de Yûgo Kobayashi
Ce quatrième tome rentre dans le vif du sujet. En effet, fin du précédent album on apprenait que Ashito i allait avoir l'occasion d'intégrer l'équipe A. La sélection se faisant au cours d'un match entre les nouveaux joueurs fraîchement intégrés.

J'ai particulièrement aimé l'aspect technique de cet épisode et la volonté du personnage de se développer malgré ses lacunes...

Rendez-vous en novembre pour le prochain épisode
Commenter  J’apprécie          10
Ao Ashi, tome 4
  02 septembre 2021
Ao Ashi, tome 4 de Yûgo Kobayashi
La lecture d'Ao Ashi reste alors très prenante ici. Sur un rythme trépidant, Yûgo Kobayashi confronte Ashito à des premiers obstacles importants, souligne de plus belle la volonté de progresser du jeune garçon, et n'oublie aucunement la consolidation des personnages gravitant autour de lui. Un très bon moment, qui devrait confirmer de plus belle au vu des promesses laissées par les dernières pages.
Lien : https://www.manga-news.com/i..
Commenter  J’apprécie          00
Ao Ashi, tome 3
  08 juillet 2021
Ao Ashi, tome 3 de Yûgo Kobayashi
À mi-chemin entre le shōnen sur le terrain et le seinen en dehors, Ao Ashi fait d’ores et déjà partie du cercle très fermé des plus grands mangas de sport, grâce à l’écriture incisive et hyper dynamique de son auteur, et aux tempéraments hauts en couleur de sa galerie de personnages, à commencer par Ashito, son inoubliable héros.
Lien : https://www.manga-news.com/i..
Commenter  J’apprécie          00
Ao Ashi, tome 2
  28 mai 2021
Ao Ashi, tome 2 de Yûgo Kobayashi
À mi-chemin entre le shōnen sur le terrain et le seinen en dehors, Ao Ashi fait d’ores et déjà partie du cercle très fermé des plus grands mangas de sport, grâce à l’écriture incisive et hyper dynamique de son auteur, et aux tempéraments hauts en couleur de sa galerie de personnages, à commencer par Ashito, son inoubliable héros.
Lien : https://www.manga-news.com/i..
Commenter  J’apprécie          00
Ao Ashi, tome 1
  26 mai 2021
Ao Ashi, tome 1 de Yûgo Kobayashi
mi-chemin entre le shōnen sur le terrain et le seinen en dehors, Ao Ashi fait d’ores et déjà partie du cercle très fermé des plus grands mangas de sport, grâce à l’écriture incisive et hyper dynamique de son auteur.
Lien : https://www.manga-news.com/i..
Commenter  J’apprécie          00


Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Hunter x hunter

Qui est le père de Gon ?

Ging
Knuckle
Isaac
Wing

19 questions
20 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur