AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.11 /5 (sur 257 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Birmingham , 1965
Biographie :

En 1980, Nadia (1966) et Zana Muhsen, deux petites Anglaises de quatorze et quinze ans s'envolent vers le Yémen, pays de leur père, pour les vacances. Là-bas, leur existence bascule. Prisonnières dans un village isolé, elles seront mariées de force. Leur père les a vendues 13 000 francs chacune !

Coups, insultes, chantage... Très vite, Nadia capitule. Mais Zana résiste. Elle écrit des centaines de lettres qui n'arriveront jamais...

Puis, un jour, un médecin yéménite accepte de poster un courrier adressé à sa mère. Elle lui demande d'alerter la presse, de crier leur histoire au monde entier !

L'Angleterre s'émeut. En 1988, le gouvernement yéménite autorise les deux jeunes filles à quitter le pays... sans leurs enfants. Nadia refuse. Zana décide de fuir l'enfer...

D'Angleterre, Zana continue la lutte pour qu'un jour certains hommes cessent d'être d'infâmes geôliers.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (8) Ajouter une citation
Yggdrasila   10 août 2012
Vendues ! de Zana Muhsen
Pendant huit ans, je me suis accrochée. Huit ans durant lesquels, jour après jour, je me suis répété que j'allais sortir de ce village, qu'il n'y avait aucune raison pour que je reste prisonnière à jamais de ces sauvages. Huit ans.

Et je n'en étais qu'à mon troisième jour. Je n'avais pas encore seize ans, j'en avais vingt-quatre quand j'ai quitté le Yémen et ma prison. Mais j'ai survécu, avec deux idées fixes: l'espoir, et la haine, aussi puissantes l'une que l'autre. Elles m'ont aidée à ne pas mourir.
Commenter  J’apprécie          320
nikita   11 novembre 2010
Vendues ! de Zana Muhsen
En 1980, Nadia et Zana Muhsen, deux petites Anglaises de quatorze et quinze ans s'envolent au Yémen - pays de leur père - pour des vacances de rêve... Là-bas, leur existence bascule dans le cauchemar. Prisonnières dans un village isolé, elles seront mariées de force. Leur père les a vendues ! 13 000 francs chacune. Coups, insultes, chantage... Très vite, Nadia capitule. Mais Zana résiste. Elle écrit des centaines de lettres qui n'arriveront jamais... Puis, un jour, un médecin yéménite accepte de poster un courrier adressé à sa mère. Elle lui demande d'alerter la presse, de crier leur histoire au monde entier ! L'Angleterre s'émeut. En 1988, le gouvernement yéménite autorise les deux jeunes filles à quitter le pays... sans leurs enfants. Nadia refuse. Zana décide de fuir l'enfer... D'Angleterre, Zana continue la lutte. Pour son fils, pour Nadia et ses enfants, pour les autres femmes. Pour qu'un jour certains hommes cessent d'être d'infâmes geôliers.
Commenter  J’apprécie          290
Yggdrasila   12 août 2012
Vendues ! de Zana Muhsen
Je grelotte de fièvre, et je ne peux pas me nourrir seule. Il me vient l'idée que je vais mourir. C'est cela, je vais mourir. Je suis heureuse à l'idée de cette mort, je serai libérée, je m'envolerai du Yémen pour toujours. À quoi sert de vivre ici, ce n'est pas une vie, c'est une mort lente.
Commenter  J’apprécie          240
Lilinoue   31 juillet 2011
Vendues ! de Zana Muhsen
Elle n'a ni ma force physique, ni ma haine, cette haine qui me solidifie, jour après jour, et me fait tenir debout, devant cet homme borné. Un jour, il paiera. Je ne serai pas toujours une esclave.
Commenter  J’apprécie          201
Lilinoue   31 juillet 2011
Vendues ! de Zana Muhsen
Patience, au milieu de la montagne, patience en broyant le maïs, en décrottant les vaches maigres et les moutons, patience en trimant comme un âne. Je suis maigre, et sèche, et grillée de soleil. Parfois la malaria me fait greloter la nuit. Parfois, le visage enfouie dans la coussin, je sanglote à en mourir. Patience pour ne pas mourir ici.
Commenter  J’apprécie          180
troumoulou   31 janvier 2019
Vendues ! de Zana Muhsen
Pendant huit ans, je me suis accrochée. Huit ans durant lesquels, jour après jour, je me suis répetée que j'allais sortir de ce village, qu'il n'y avait aucune raison pour que je reste prisonniére à jamais de ces sauvages. Huit ans.

Et je n'étais qu'à mon troisième jour. Je n'avais pas encore seize ans ; j'en ai 24 quand j'ai quitté le Yémen et ma prison. Mais, j'ai survécu, avec deux idées fixes, l'espoir et la haine, aussi puissantes, l'une que l'autre. Elles m'ont aidée à ne pas mourir.
Commenter  J’apprécie          20
nikita2017   25 février 2017
Vendues ! de Zana Muhsen
Le pardon ne fait pas oublier le passé, mais élargit le futur
Commenter  J’apprécie          30
Sofia30   22 septembre 2018
Vendues ! de Zana Muhsen
Ils m'ont fait prisonnière de cette horreur, je resterai libre dans ma tête, à jamais, malgré eux. Le temps n'a plus d'importance, les loups et les hyènes font un concert lugubre dans la nuit des montagnes. Ce sont eux qui hurlent à ma place.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Bibliographie de Zana Muhsen(1)Voir plus


Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
158 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur cet auteur