AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.52/5 (sur 21 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Les Éditions Hazan sont une maison d'édition française spécialisée dans le livre d'art, fondée en 1946 par Fernand Hazan, et aujourd'hui filiale d'Hachette Livre.

Fernand Hazan est le fils d'un Égyptien juif, Émile Hazan, qui tenait une librairie française au Caire. La famille Hazan décide d'émigrer à Paris en 1927 où Émile fonde une maison d'édition à son nom. Fernand, lui, fonde de son côté en janvier 1930 les Éditions de Cluny avec comme associé Jacques de Michel-Duroc de Brion (1904-1988).

En juin 1941, sous la pression de l'occupant allemand qui vient de nommer Raymond Durand-Auzias administrateur de ses éditions, Fernand Hazan cède ses parts des Éditions de Cluny à son associé. La vente sera déclarée nulle par le tribunal de commerce de la Seine en mars 1945, cependant qu'en juillet de la même année, Hazan cède finalement à Jacques de Michel-Duroc de Brion les Éditions de Cluny.

En septembre 1945, il crée Fernand Hazan éditeur. Auparavant, il a été nommé en octobre 1944 administrateur temporaire des éditions Baudinière par le comité d'épuration.

À la fin des années 1950, il crée la collection "ABC", monographies d'artistes au format poche signées par des spécialistes et qui connaît un certain succès, et ce pendant près de 25 ans sous la direction de Blanche, son épouse.

Cinq ans après sa mort, en 1992, les éditions Hazan sont vendues à Hachette par son fils Éric Hazan (1936).

Cinq ans après la mort de Fernand Hazan, en 1992, son fils Éric Hazan (1936) doit céder les éditions Hazan au groupe Hachette pour des raisons économiques.

Son catalogue se distingue par un contenu de qualité dont témoignent des études et monographies de référence signées par des historiens de renom comme Panofsky, Riegl, Longhi et, plus près de nous, Jacques Le Goff, Werner Hoffmann, Daniel Arasse, Roland Recht, Jean Clair et bien d’autres. À quoi s’ajoutent des dictionnaires qui font autorité et la coédition avec de nombreux musées, de catalogues d’exposition.

son site : https://www.editions-hazan.fr/
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Éditions Hazan   (23)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (9) Ajouter une citation
dans la Préface :
Quand je peins des vêtements, je peins vraiment des gens nus couverts de vêtements. - Lucian Freud
Commenter  J’apprécie          130
[...]on compte sur les doigts de la main les peintres américains de la nouvelle génération ayant fait leur carrière dans une France autrefois si jalousée, et pourtant isolée dans les années d'immédiat après-guerre. Or c'est le cas de deux femmes, Joan Mitchell et Shirley Jaffe, l'une et l'autre convaincues que leur travail avait à gagner de leur installation à Paris , ce Paris qu'elles ont habité et qui les habita sans pour autant qu'elles aient à perdre, picturalement parlant, leur identité américaine. Ce qui fit leur force et leur singularité , c'est cette aptitude à s'emparer d'une sensibilité , d'une beauté, d'une harmonie pour construire leurs compositions, organiser la question du vide ou du plein, utiliser au mieux la répétition , introduire à propos le dessin, parfaire l'usage de la couleur, réfléchir à la puissance de la touche, allier leur culture à la science picturale française.
Commenter  J’apprécie          90
1901 constitue un moment déterminant pour la formation de l'identité artistique du jeune peintre : c'est au cours de cette année qu'il abandonne définitivement sa première signature, "Pablo Ruiz Picasso" ou "P.R. Picasso", pour un "Picasso" affirmé entre deux tirets. A Madrid, où il s'installe début 1901 pour quelques mois, son oeuvre oscille encore entre dessins d'illustration dans la veine moderniste pour la revue Arte Joven et une peinture plus ambitieuse, empreinte de références à Velasquez. Lors de ce séjour madrilène, Picasso apprend le suicide de son ami Carles Casagemas, un drame qui le marque profondément. Au cours de la seconde moitié de l'année, alors que le peintre séjourne à Paris pour la deuxième fois, s'opère bientôt un changement radical dans son art. Dans son atelier de Montmartre, boulevard de Clichy, il réalise une peinture d'abord saturée de références à la vie moderne, qui fait au mois de juin l'objet de sa première exposition parisienne, à la galerie d'Ambroise Vollard. Sa production se concentre cependant bientôt sur la représentation mélancolique de la classe sociale la plus misérable - pauvres, prostituées, buveurs solitaires. Progressivement envahies par le bleu, de l'azur à l'outremer, ses toiles gagnent en sobriété, accédant à une certaine monumentalité.
Commenter  J’apprécie          40
Bien que cela soit moins visible, les femmes artistes ont également pris part aux vagues successives de migration. Les femmes de l'abstraction actives en France dans les années 1950, originaires des pays de l'Est, ont une histoire propre, mais beaucoup se sont croisées, se sont connues et, pour certaines, ont tissé des relations d'amitié forte, probablement par solidarité. C'est une chose de se faire reconnaître dans un nouveau pays, c'en est une autre d'être acceptées dans un milieu masculinisé.
Commenter  J’apprécie          30
Dans son compte-rendu du Salon d'automne de 1905, celui-là même qui consacra le mouvement fauve, le critique Louis Vauxelles écrivait à propos de Saint-Tropez : "Ils y ont tous filé, semblables à une bande d'oiseaux migrateurs. Ce fut, au printemps 1905, une vaillante petite colonie de peintres peignant et devisant dans ce pays enchanté : Signac, Cross, Manguin, Camoin, Marquet ; près d'eux à Cagnes, d'Espagnat et le maître Renoir". Ce pays évoqué par Vauxelles est celui de la Côte d'Azur, entre Cannes et Toulon, portion du littoral alors protégée du tourisme balnéaire de Nice et Monte Carlo par le massif des Maures.
Commenter  J’apprécie          10
On parle souvent du bleu de Matisse, il me semble que l'on ne parle assez du bleu de Dufy. Raoul Dufy est peintre du bleu, comme il réussit par la suite à utiliser comme une couleur le noir, notamment dans ses Cargos à la fin de sa vie.
Commenter  J’apprécie          10
Le succès de ses impressions sur tissu fera la fortune et la gloire de Paul Poiret et tout Paris portera les robes inspirées par le génie de Dufy.
Commenter  J’apprécie          10
Dufy nous laisse un sentiment unique dans son oeuvre. La tentative de montrer un monde aérien, gazeux, immatériel.
Commenter  J’apprécie          10
"Mes dessins sont mes desseins"
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Éditions Hazan (38)Voir plus

Quiz Voir plus

Jean Racine et son Oeuvre

Racine est un représentant du théâtre...

Baroque
Classique
Romantique
De l'Absurde

15 questions
50 lecteurs ont répondu
Thème : Jean RacineCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}