AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.38 /5 (sur 17 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Limoges , le 08/06/1815
Mort(e) à : Paris , le 01/02/1891
Biographie :

Élie Berthet (Bertrand Berthet sur l'acte de naissance) est un écrivain français, auteur de feuilletons, de romans populaires, romans historiques et romans pour la jeunesse.

À 16 ans, il monte à Paris soi-disant pour étudier le droit, mais en réalité pour se vouer à l'écriture. Pour gagner sa vie, il devient répétiteur.

Ce n'est qu'en 1835 qu'il trouve un éditeur : le journal "Le Siècle" (1836-1932) publie ses premiers récits, "La Veilleuse", sous le pseudonyme Élie Raymond. À la suite de cela, il entre au service du "Siècle" en tant que secrétaire de Louis Desnoyers (1802-1868). Ce seront des années d'apprentissage, dont il ne reste que des ébauches.

En 1839-1841, il est coauteur de deux pièces de théâtre et de deux romans, mais depuis, il écrira seul ses livres, publiés d'abord en feuilleton. En 1840, il se marie avec une Allemande dont il aura deux fils.

Après 1840, Berthet devient un des contributeurs les plus importants du "Siècle", qui grâce à Berthet voit monter les tirages et les abonnements.

Berthet a écrit tout genre, il a même créé de nouveaux genres. "L'Enfant des bois" (1865) est considéré comme le précurseur de Tarzan et il est le premier, avant les frères Rosny, à écrire un roman préhistorique "Paris avant l'Histoire" (1884).

Il est également auteur d'un roman, "L'ami du château" (1841), écrit en collaboration avec Henry Monnier (1799-1877), qui a d'abord paru dans les feuilletons du "Siècle".
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Élie Berthet   (7)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
gugururu   09 juillet 2020
La bête du Gévaudan de Élie Berthet
On racontait aussi l'histoire d'une femme du Rouget, nommée Jeanne Chastan. Étant sur sa porte avec ses trois enfants, Jeanne avait eu à soutenir une lutte acharnée contre la Bête du Gévaudan, qui tentait d'emporter tour à tour chacun de ses pauvres petits. La mère furieuse, se jeta sur le loup, le pinça, lutta contre lui, et parvint, malgré les morsures qu'elle avait reçues elle-même, à le mettre en fuite. Mais cette victoire lui coûta cher : un de ses fils, le plus jeune et sans doute le plus aimé, était mort quand on vint au secours de la malheureuse famille.
Commenter  J’apprécie          30
gugururu   02 juillet 2020
La bête du Gévaudan de Élie Berthet
Le père du baron actuel notamment n'avait jamais été renommé pour sa ferveur catholique, et le baron lui-même passait pour un de ces hommes sceptiques, railleurs, dénigrants, qu'on disait, au temps d'Agrippa d'Aubigné, mal sentir la foi. Il montrait beaucoup de goût pour les idées nouvelles, et faisait volontiers parade d'irréligion, selon la mode d'alors. D'ailleurs il menait une vie folle, dissipée, luxueuse au grand préjudice de son patrimoine, déjà fortement compromis, et il imitait en tout cette noblesse inconsidérée dont les fautes préparaient déjà la révolution.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

La Cigale et la Fourmi 🦗🐜

La Cigale, ayant chanté / ....................... ,

Pendant tout l'été
Durant tout l'été
Tout l’été
Tout au long de l'été

10 questions
147 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , fable animalièreCréer un quiz sur cet auteur