AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Citations de Åsa Larsson (278)


Souri7   14 juillet 2017
Les nouveaux prophètes (Horreur boréal) de Åsa Larsson
— Quel sort s’acharne sur les jolies femmes ? demanda Sven-Erik. Combien connaissent un destin pareil ? Elles choisissent le mauvais type et, une fois les enfants partis, elles se retrouvent comme des oiseaux en cage.
— Elles ne sont pas plus nombreuses que les moches à finir ainsi. On les remarque plus, c’est tout.
Commenter  J’apprécie          870
Souri7   06 août 2017
En sacrifice à Moloch de Åsa Larsson
Qui aime la perfection ? L'amour ne va pas sans le dévouement et le dévouement ne peut s'attacher qu'aux imperfections de l'être aimé, à ses blessures, à sa folie. L'amour veut combler les manques et la perfection n'a pas besoin d'être comblée. Une personne parfaite, on ne l'aime pas, on la vénère.
Commenter  J’apprécie          760
Souri7   05 août 2017
En sacrifice à Moloch de Åsa Larsson
Les jolies femmes sont une denrée rare à Kiruna. Non qu'elles soient vieilles. Kiruna est une ville nouvelle habitée par une population jeune. Mais la dureté de l'existence dans cette région à vite fait der marquer leurs traits. Les filles perdent leurs joues rondes. Elles s'habillent avec des vêtements d'homme et s'emmitouflent dans des châles en grosse laine pour lutter contre le froid. Les épouses d'ingénieur ont bien les joues pleines et roses mais elles ne se promènent pas dans la rue comme les femmes de Stockholm. L'été, il y a trop de moustiques et l'hiver, il fait trop froid. Alors elles restent enfermées chez elle à faire du gras.
Commenter  J’apprécie          670
Souri7   16 juillet 2017
Le sang versé de Åsa Larsson
« Nous devons d’abord nous concentrer sur notre mission commune. Je ne veux plus entendre parler de machisme ou de guerre des sexes au sein de notre église. Tu vas devoir faire confiance à Stefan, Mildred. Même quand il te demande de ne pas le prendre personnellement s’il n’assiste pas à tes messes. »
Mildred reste impassible. Elle regarde Stefan droit dans les yeux.
« Je ne fais que me conformer aux Écritures, ose-t-il répéter sans ciller. Je ne fais que constater.
– Les hommes battent les femmes », dit-elle. Elle marque un temps et poursuit. « Les hommes humilient les femmes, ils les écrasent sous leur domination, ils les harcèlent sexuellement et ils les tuent. Ils les excisent, assassinent les bébés à la naissance s’ils ont le malheur de naître filles, ils les obligent à se cacher derrière un voile, les séquestrent, les violent, les empêchent d’aller à l’école, leur donnent des salaires inférieurs à ceux qu’ils touchent eux-mêmes pour le même travail et ne les laissent pas accéder au pouvoir. Certains leur refusent même le droit de devenir prêtres. Je ne fais que constater. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          620
Souri7   17 juillet 2017
La piste noire de Åsa Larsson
Être amoureux c’est comme être possédé par un démon. Notre volonté fond comme neige au soleil. Notre cerveau est tout plein de trous. Nous ne parvenons plus à garder le contrôle de nous-mêmes.
Commenter  J’apprécie          562
Souri7   20 juillet 2017
Tant que dure ta colère de Åsa Larsson
Je me souviens comment nous sommes morts. Je me souviens et je sais. C’est ainsi désormais : je sais certaines choses même si je n’y étais pas. Mais je ne sais pas tout, loin de là. Il n’y a pas de règles. Les gens, par exemple : parfois ce sont des pièces ouvertes où je peux entrer. Parfois ils sont fermés. Le temps n’existe pas. Il est comme balayé.
Commenter  J’apprécie          500
Souri7   29 juillet 2017
Tant que dure ta colère de Åsa Larsson
Il se couche sur le côté. Ça goutte du toit de l’abri.
Une phrase lui revient. « Le souffle en moi s’éteint, mon cœur au fond de moi s’épouvante. » D’où vient-elle ? L’a-t-il lue dans la Bible qui est dans son chalet de Saarisuanto ?
Pourquoi ressasser ce qui a été ? Quand son père l’a enfoncé dans le trou de glace. Un demi-siècle a passé, pourtant. Il n’y pense jamais, d’habitude, pourquoi maintenant ?
Ses yeux se ferment. La neige lasse du printemps soupire dans la forêt. Le soleil brûle. Il s’endort au chaud dans l’abri.
Il est réveillé par une présence. Ouvre les yeux et ne voit d’abord qu’une ombre devant le soleil. Hirsute et noire.
Son esprit s’éclaircit aussitôt. Un ours.
Il se dresse devant lui sur ses pattes arrière. Il distingue à présent davantage que la silhouette. Le nez, le pelage. Les pattes et les griffes. Trois secondes, il reste immobile à le regarder droit dans les yeux.
C’est cuit, pense Hjalmar.
Encore trois secondes. Et pendant ces trois secondes, un calme absolu se fait en lui.
Ce qui doit arriver arrivera, pense Hjalmar de sa propre mort.
Dieu regarde Hjalmar à travers l’œil de l’ours.
Puis l’ours se retourne, retombe à quatre pattes et s’en va lourdement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          400
Souri7   15 juillet 2017
Le sang versé de Åsa Larsson
Les plus anciens associés passaient leurs vacances dans leurs résidences secondaires sur la côte ouest, en Scanie ou dans l’archipel de Skärgården. Arne Eklöf venait de perdre sa mère et il raconta le plus naturellement du monde à Rebecka comment ils avaient passé tout l’été à se disputer le partage de ses biens.
« C’est une horreur, dit-il. Quand Dieu amène la mort, le Diable le suit avec les héritiers.
Commenter  J’apprécie          340
emi13   19 mai 2014
Le sang versé de Åsa Larsson
Quand on a l'impression qu'il y a un fantôme sous son lit , le mieux c'est d'allumer la lumière , de se mettre à plat ventre et de vérifier .
Commenter  J’apprécie          310
hellza24   08 août 2017
En sacrifice à Moloch de Åsa Larsson
"Es-tu certaine qu'il est de moi ?"
Elle se lève avec raideur. Elle ignore si elle devrait pleurer ou se mettre en colère. La honte la pince partout de ses doigts de mégère. Ce sont les bonnes femmes de son ancienne vie qui la pincent. Qui tirent sur son joli corsage avec leurs doigts crochus. Qui chuchotent entre elles au-dessus du cercueil de sa mère qu'Elina l'a laissée se tuer à la tâche pour lui permettre de "faire des études". Ces femmes de son passé qui parlaient des filles qui sont devenues folles à force de lire des livres et ont fini à l'hôpital psychiatrique.
Commenter  J’apprécie          271
Tatooa   09 août 2017
En sacrifice à Moloch de Åsa Larsson
- Du temps de ma grand-mère, on ne verrouillait jamais une porte. Et quand on sortait de chez soi, on posait le balai devant la porte pour éviter aux visiteurs assoiffés de monter jusqu'à la maison depuis la route pour rien. Comme ça, ils pouvaient voir à distance qu'il n'y avait personne.
(Rebecka à Krister)
Commenter  J’apprécie          250
santorin   14 octobre 2020
La piste noire de Åsa Larsson
Il y a un petit moment de flottement. Ils pensent tous la même chose mais aucun ne l'exprime à voix haute. Une femme qui se fait tabasser dans une rue de Stockholm et voler son sac par une bande de gamins, ce n'est rien en comparaison de ce qui se passe en Nord-Ouganda. Les forces de sécurité de l'armée et les rebelles de Lord's Résistance Army sèment la terreur et la mort parmi les habitants dans le nord du pays. Les exécutions, la torture, les viols font partie du quotidien de ces pauvres gens. La LRA recrute de force les enfants-soldats. Les rebelles entrent la nuit dans les maisons, posent le canon d'une arme sur la tempe des parents, obligent les enfants à tuer leurs grands-parents sous peine de faire mourir leur mère sous leurs yeux et ils les emmènent avec eux. Ils ne risquent pas de se sauver. Où iraient-ils ?
De peur d'être enlevés, vingt mille enfants migrent chaque nuit vers la ville de Gulu où ils dorment dans la rue, près des églises, des hôpitaux et des stations de bus. Quand vient le matin, ils rentrent chez eux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
Sachenka   09 avril 2018
Les nouveaux prophètes (Horreur boréal) de Åsa Larsson
Au-dehors, tel un dragon, l'aurore boréale se déploie dans la nuit. Étoiles et planètes cèdent la place à cet énorme monstre de lumière scintillante. Sans se presser, elle se fraie un chemin à travers la voûte céleste.
Commenter  J’apprécie          210
Tatooa   08 août 2017
En sacrifice à Moloch de Åsa Larsson
L'amour est comme un lasso. Au début, il s'enroule doucement autour de votre cou et à mesure qu'il s'éloigne, la corde se resserre.
Commenter  J’apprécie          210
Eve-Yeshe   12 mai 2020
Les nouveaux prophètes (Horreur boréal) de Åsa Larsson
La dame derrière la caisse lui souriait, mais il avait depuis longtemps le don de voir l’âme des gens et, lorsqu’elle lui avait rendu la monnaie, il l’avait vue se transformer sous ses yeux. Ses dents étaient devenues jaunes, ses yeux s’étaient révulsés dans leurs orbites et ils avaient pris l’apparence du verre dépoli. Les ongles rouges, au bout des doigts qui tenaient les pièces, s’étaient allongés et transformés en griffes crochues…
Commenter  J’apprécie          190
emi13   16 mai 2014
Le sang versé de Åsa Larsson
Ce serait très mauvais pour l'image du cabinet , avait-il répondu .Les gens penseraient que nous t'avons poussée à démissionner .Nous aurions l'air de nous débarrasser d'une collaboratrice dans un moment où elle est psychologiquement......
Commenter  J’apprécie          190
kuroineko   20 novembre 2017
Les nouveaux prophètes (Horreur boréal) de Åsa Larsson
Une fois mortes, on sera si fatiguée qu'on ne souhaitera pas de vie dans l'au-delà (...).
Commenter  J’apprécie          162
Antyryia   15 août 2017
En sacrifice à Moloch de Åsa Larsson
Plus de quatre-vingt-dix pour cent de l'intelligence de l'homme, sa créativité et sa capacité à analyser une situation sont de l'ordre de l'inconscient. Et ce que les gens appellent intuition n'est la plupart du temps que le résultat d'un processus intellectuel qu'ils ignoraient avoir suivi.
Commenter  J’apprécie          160
Lysette   05 août 2017
En sacrifice à Moloch de Åsa Larsson
C'est plus facile de vivre avec un connard quand on a décidé que ce serait pire sans lui.
Commenter  J’apprécie          160
Wyoming   15 février 2021
En sacrifice à Moloch de Åsa Larsson
Devant la fenêtre défilent des forêts plantées d'arbres de petite taille aux branches alourdies de neige, des tourbières gelées et des rivières. des troupeaux de rennes regardent passer avec intérêt et, apparemment, sans crainte, le train soufflant, sifflant et grinçant. De temps à autre, il faut détacher les wagons pour que la locomotive, équipée à l'avant d'une énorme pelle à neige, puisse dégager la voie.
Commenter  J’apprécie          150



Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Pokémon ! (difficile)

Depuis la 5eme génération comment réagissent les attaques Ténébre sur les pokémons Acier ?

peu efficace
super efficace
neutre
non affecté

13 questions
394 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeux vidéo , Jeux de rôle (jeux) , dessins animésCréer un quiz sur cet auteur