AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.9/5 (sur 179 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Limoges , 1970
Biographie :

Étienne Barillier est enseignant, critique, essayiste et romancier français.

Passionné par l'étude des littératures populaires et des littératures de l'imaginaire, il a écrit les premiers textes francophones de référence sur le steampunk.

Spécialiste des romans de Fantômas, en 2006, il publie chez les Moutons Électriques un premier essai : "Les nombreuses vies de Fantômas".

Il est aussi un spécialiste de l'écrivain américain Philip K. Dick, auquel il a consacré "Le Petit Guide à trimbaler de Philip K. Dick" (2012) et le site francophone dickien.fr.

En 2010, toujours aux Moutons Électriques, paraît un deuxième essai : "Steampunk !" qui est la première étude mondiale sur le sujet. En 2013, il co-écrit avec Morgan Guéry un autre guide, toujours consacré au steampunk.

Conférencier, il intervient en festival ou en médiathèques sur diverses thématiques : steampunk, uchronie, Philip K. Dick ou encore Fantômas.

Il s'est orienté vers la fiction, avec l'écriture de "La France steampunk" (Mnémos, 2015), roman illustré de photos de Nicolas Meunier. En 2019, il publie "Les Brigades du Steam", coécrit avec Cécile Duquenne.

Il est membre du jury du Prix ActuSF de l'uchronie et membre de la rédaction du magazine Bifrost.

son site : http://www.tiennouetnous.fr/

+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Étienne Barillier   (14)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

A l'occasion du salon "Les Utopiales" à Nantes, rencontre avec Cécile Duquenne et Etienne Bariller autour de leur ouvrage "Les brigades du steam" aux éditions ActuSF. Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2363211/etienne-barillier-les-brigades-du-steam-le-bras-de-fer Notes de musique : Youtube Audio Library Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/

+ Lire la suite

Citations et extraits (43) Voir plus Ajouter une citation
« Un jour, lors d'une conférence que je prononçais à l'université de Fullerton, en Californie, un étudiant m'a demandé de donner une définition simple et brève de la réalité. J'ai réfléchi un moment et je lui ai répondu : "La réalité, c'est ce qui refuse de disparaître quand on cesse d'y croire." »

Philip K. Dick, SIVA, [...]
Commenter  J’apprécie          342
Quelles sont les principales caractéristiques du steampunk ?
On peut en compter trois. Tout d'abord, le steampunk tient de l'uchronie en ce qu'il propose une histoire alternative, une réinvention de l'Histoire telle que nous l'avons connue, avec comme point de rupture une évolution différente de la technologie. Ce point de rupture est important dans une uchronie parce qu'il marque le moment d'une nouvelle ligne temporelle. Par contre, contrairement à l'uchronie traditionnelle, le steampunk peut adopter des points de rupture liés aux genres de l'imaginaire (magie, invasion extraterrestre, substance aux capacités fantastiques, etc.)... et ne pas toujours chercher à les expliquer ![...]

Comprendre le steampunk en 10 questions
Commenter  J’apprécie          180
Ce qui est un poids peut devenir une force.
Commenter  J’apprécie          202
Pourquoi la vapeur ?
Icône steampunk, l'engin à vapeur revêt plusieurs formes. D'une manière générale, il est gigantesque, énorme, monstrueux. La machine steampunk est toujours sidérante, fascinante et par extension un peu inquiétante dans sa démesure. [...]

Comprendre le steampunk en 10 questions
Commenter  J’apprécie          160
Quelle est l’importance alors de Jules Verne et de H.G. Wells ?
[...]Le steampunkest une reconnaissance majeure de ces deux auteurs : reconnaissance de leurs œuvres, mais aussi de leur imaginaire. Le steampunk reprend et développe des thèmes issus de leurs romans tout en les citant et parfois en les réinventant : maîtres du monde, machines extraordinaires, invasion extraterrrestre, etc. Leur présence est aussi un formidable hommage à la puissance littéraire de leurs imaginaires. [...]

Comprendre le steampunk en 10 questions
Commenter  J’apprécie          150
Un remplacement vaux mieux qu'un effacement.
Commenter  J’apprécie          173
"Nous réfutons l'idée que le Steampunk doit exclusivement être fixé sur le XIXème siècle victorien. Il a pu l'être au moment de la parution des premiers romans. Aujourd'hui encore, il peut-être victorien, et l'est très souvent. Mais, il ne peut pas être que cela. Il a un jeu sur l'espace, le temps, la forme et la culture, à la fois fluide et mobile, ce qui le rend, somme toute, aussi difficilement définissable qu'immédiatement compréhensible." (P. 27)
Commenter  J’apprécie          144
Interview de Mark Hodder :
"- Les classiques de la littérature gothique mettent en cause la science, parce qu'à l'époque, la science, en tant que discipline, commençait enfin à avoir une réelle influence sur la vie des gens. La science leur faisait peur car c'était une discipline nouvelle qui questionnait leur façon habituelle de penser, basée sur la religion. Moi, je propose de faire l'inverse, de substituer la science à la religion. La science est rationnelle. La science offre des solutions. La religion, au contraire, est désuète, extrêmement dangereuse et donne le cancer. Regardez l'histoire de la religion! Nous devons mettre en cause son utilité." (P.120-121)
Commenter  J’apprécie          92
De fait, le steampunk n'est pas uchronique, au sens strict du terme, car il n'a pas vocation à créer une réalité historique alternative. Il vise surtout à réinterpréter la matériau de l'imaginaire du passé, à l'aide d'une fiction de nature métatextuelle proposant de fusionner histoire et imaginaire populaire.
Cette particularité s'exprime tout particulièrement dans l'emploi des personnages : si l'uchronie ne fait intervenir que es individus historiques, le steampunk favorise en revanche les héros de fiction. Mieux, le steampunk se plaît à mélanger étroitement réel et fiction, comme en atteste par exemple la bande dessinée "Empire".
Commenter  J’apprécie          90
Pas de doute, le steampunk est métatextuel. C'est-à-dire qu'il incorpore explicitement, cite, reprend, adapte ou déforme d'autres œuvres de l’imaginaire populaire. Revisiter le passé grâce à ses romans, par le biais d'une forme également romanesque, offre de nombreuses possibilités. Par exemple, il est permis de placer dans une parfaite perspective référentielle, en explorant des œuvres de grands classiques du XIXe, de Verne à Wells, de Dickens à Poe, de Shelley à Stocker. Résultat, on lit le steampunk en redécouvrant le patrimoine de la fiction populaire en même temps qu'il est réinventé par les auteurs contemporains.
Commenter  J’apprécie          90

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Étienne Barillier (236)Voir plus

Quiz Voir plus

Nouvelle petite géographie pour rire

Le nom de cette commune Corse porte celui d'un auteur connu pour ses romans de cape et d'épées ...?...

Féval
Zévaco
Reverte
Gautier

10 questions
19 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}