AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.57 /5 (sur 14 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 21/12/1859
Mort(e) à : Paris , le 25/04/1927
Biographie :

Étienne Moreau-Nélaton, est un peintre, céramiste, affichiste, collectionneur et historien d'art français.

Il est connu pour avoir légué à la France de très nombreuses œuvres d'arts, comme Le Déjeuner sur l'herbe d'Édouard Manet, Rue de la Chaussée à Argenteuil et La Forge à Marly-le-Roi d'Alfred Sisley ou encore Les Coquelicots de Claude Monet, aujourd'hui tous trois conservés au musée d'Orsay à Paris.

Source : wikipedia
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (43) Voir plus Ajouter une citation
Jacopo   26 octobre 2018
Manet raconté par lui même, tome 1 de Étienne Moreau-Nélaton
En somme, le collège, tel qu'il s'imposait à lui, ne répondait guère aux aspirations de notre personnage. Écoutons encore Proust.

Édouard se plaisait chez lui autant qu'il se déplaisait à Rollin. Au collège, en dehors de la gymnastique et du cours de dessin, qu'il suivait, comme je l'ai dit, d'une façon très inégale, le seul enseignement qui l'intéressait était celui de l'histoire, qui était donné par un jeune professeur, M. Wallon, le futur père de la Constitution de 1875. Encore dois-je dire que, pendant les leçons de M. Wallon, il lisait souvent sous son pupître les livres qu'il parvenait à introduire le dimanche, en rentrant au collège.
Commenter  J’apprécie          30
Jacopo   08 mars 2020
Camille Moreau, peintre et céramiste, 1840-1897 Vol. 2 (tableaux) de Étienne Moreau-Nélaton
Vue prise au Déluge, près Marcoussis (Seine-et-Oise).

Tableau peint en 1864, exposé à Bordeaux en 1865 et acquis par la Société des Amis des Arts.

(Plusieurs tableaux, comme celui-ci, qui ont été vendus ou donnés, ont été reproduits d'après des photographies que j'en possède. N'ayant pas la toile sous les yeux, je ne puis en déterminer les dimensions exactes.)
Commenter  J’apprécie          20
Jacopo   08 mars 2020
Chantilly. Crayons français du XVIe siècle : Catalogue précédé d'une introduction de Étienne Moreau-Nélaton
Commencée par six acquisitions à la veille Utterson, à Londres, en 1807, enrichie à différences reprises et, notamment, de vingt-sept pièces

provenant d'Alexandie Lenoir, que le duc de Sutherland céda en 1876 à

M. le duc d'Anmale, la collection de crayons en deux couleurs du Musée

Condé doit son importance surtout au riche fonds acheté de lord Carlisle

en 1890. Le nombre de ces derniers portraits, conservés à Castle-Howard,

dans le Yorkshire, depuis la fin du XVIIIe siècle ou le commencement du

XIXe, était de trois cent onze. Comment et depuis quand ces précieuses

reliques de notre passé national étaient-elles en Angleterre? Nul ne le sait.

Mais, quelles qu'aient été les péripéties de leur destinée à travers les âges,

leur rassemblement date de fort loin et remonte au siècle même où ces

œuvres ont vu le jour.
Commenter  J’apprécie          10
Jacopo   14 avril 2020
Corot - Les Grands Artistes de Étienne Moreau-Nélaton
Les arts du dessin sont soumis à une grammaire qu'il faut apprendre. L'écolier commença par prendre un maître en vogue qu'on nommait Michallon. Mais Michallon mourait dans la fleur de l'âge. Corot passait de son atelier dans celui de Victor Bertin, un autre paysagiste estimé de ses contemporains,
Commenter  J’apprécie          20
Jacopo   11 avril 2019
Histoire de Corot et de ses oeuvres de Étienne Moreau-Nélaton
Corot était à Paris, par de belles journées printanières il plantait son chevalet au bord de la Seine, en face du Pont au Change et de la Cité, lorsque la Révolution de 1830 éclata. Il ne fut pas tenté, comme Delacroix, de contempler la Liberté brandissant le drapeau tricolore dans l'émoi tumultueux des barricades. Le sifflement des balles dérangeait sa quiétude. Il fit son paquet et profita de l'occasion pour esquisser son tour de France.
Commenter  J’apprécie          10
Jacopo   28 octobre 2018
Histoire de Corot et de ses oeuvres de Étienne Moreau-Nélaton
D'ailleurs, à 19 ans, Corot est un grand enfant, timide et gauche. Il rougit quand on lui adresse la parole. Devant les belles dames qui hantent le salon maternel, il est emprunté et s'enfuit comme un sauvage. Quand on lui parle d'une carrière, il ne répond pas. Il a acheté un album et s'applique à crayonner. Il dit vaguement : « J'ai envie de faire de la peinture. » Mais le père lui rit au nez. On lui a trouvé une place chez un marchand de drap. Il entre comme vendeur, rue de Richelieu, chez Ratier ; mais quel mauvais vendeur ! Il cache les marchandises défraîchies, il vend à perte les articles de choix; et sa naïveté s'étonne quand le drapier se fâche. M. Ratier, qui n'entend pas qu'on gaspille son fonds, le retire du magasin et l'envoie courir la ville, l'épaule chargée de gros ballots « toile et paille ». Les courses au grand air font mieux son affaire que le déplié et l'aunage derrière le comptoir; tandis que ses jambes filent le long des trottoirs, ses yeux suivent les nuages qui flottent dans le ciel, et il oublie le fardeau qui pèse sur ses bras. Il l'oublie parfois si bien que le client se plaint et que le patron se fâche.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Jacopo   28 octobre 2018
Millet raconté par lui même, tome 2 de Étienne Moreau-Nélaton
Un travail moins courant se présente en même temps que celui-là. Il ne s'agit de rien moins que d'exécuter une Madone pour le pape. Un ingénieur français, nommé Ducros, chargé par le gouvernement pontifical de la construction de ses chemins de fer et du matériel roulant que ces voies ferrées comportent, s'occupe de faire confectionner, à l'usage du Souverain Pontife, un wagon sans pareil. Indépendamment du salon destiné à l'auguste voyageur, la voiture contiendra une salle de parade avec un trône pour les audiences en cours de route et, aussi, un oratoire. C'est l'architecte Trélat qui a pour mission de le construire et de l'orner. Il a commandé la décoration extérieure à l'orfèvre Froment-Meurice. La salle du trône, dont les parois latérales sont de grandes glaces, jouira,pour toute ornementation picturale, d'une frise, qui sera signée Gérôme. Quant à l'oratoire, il lui faut une Immaculée Conception. Les vues de Trélat, guidé, je pense, par Rousseau, se sont portées, pour cet objet, sur Millet. En tout cas, c'est Rousseau qui conduit l'affaire. Le morceau sera payé 500 francs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Jacopo   08 mars 2020
Camille Moreau, peintre et céramiste, 1840-1897 Vol. 1 (céramique) de Étienne Moreau-Nélaton
Le mariage décida de la vocation de ma mère. La maison où elle entrait était vouée au culte de la peinture moderne. Des peintres en renom y fréquentaient. Mon père avait vécu les années de son adolescence dans la société de Roqueplan, de Couture, de Marvy et dans le rayonnement des gloires romantiques; il avait passé son baccalauréat, entre deux aquarelles, son maître et ami Laroche l'initiant à la lithographie en même temps qu'au discours latin. Aussi ma mère trouva-t-elle une boîte à couleurs dans sa corbeille de noce. Et il fallut s'en servir. Elle aimait à répéter que mon père l'avait mise à la tâche. Il lui choisit pour maître Auguste Bonheur, dont il appréciait le talent d'animalier. Ma mère alla travailler dans l'atelier de la rue de l'Ouest; les leçons sérieuses d'un artiste consciencieux s'agrémentaient d'une causerie familière sur l'art, qui de jour en jour accaparait davantage sa vie. Plusieurs années de cet apprentissage développèrent les dons naturels de la toute jeune femme qu'elle était alors.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Jacopo   27 octobre 2018
Millet raconté par lui même, tome 2 de Étienne Moreau-Nélaton
Les travaux que mentionne, en dehors de celui-là, la correspondance de Millet avec ses amis au lendemain du Salon de 1853 ne renferment aucun symbole caché. Il s'agit de peintures et de dessins dont les sujets reproduisent sans arrière-pensée la vie courante de la campagne. Mme Millet servait communément de modèle à son mari pour un mouvement ou un détail de costume. Elle arborait bravement alors l'accoutrement d'une humble paysanne, endossait un caraco de grosse laine, enveloppait ses cheveux d'une « marmotte » nouée sur le devant de la tête, et donnait la pose requise avec une complaisance toujours docile. Campredon, de plus en plus friand des oeuvres de son ami, s'adjugeait en ce temps-là, moyennant la modique somme de 30 francs, un dessin représentant une couseuse, les yeux baissés sur son aiguille. Or, une note, qu'on lit derrière cette couseuse et qui émane de l'heureux propriétaire de ses charmes, nous apprend que c'était un portrait fidèle de l'épouse du peintre.
Commenter  J’apprécie          00
Jacopo   25 novembre 2018
Histoire de Corot et de ses oeuvres de Étienne Moreau-Nélaton
Parallèlement, il s'amusait à peindre pour son ami le portrait des êtres qui lui étaient chers, comme il avait fait naguère pour sa soeur, Mme Sennegon, celui de tous ses neveux et nièces. Qu'on s'en souvienne : l'invention de Daguerre était encore une primeur. Le photographe n'avait pas encore introduit la rivalité de son objectif dans le domaine réservé des peintres ; seul détenteur du pouvoir de conférer l'immortalité aux traits d'une physionomie, l'artiste se devait à ses proches. Corot s'est gardé de l'oublier. Après son beau frère Sennegon, peint en 1841, et sa soeur en 1842, c'est, un peu plus tard, sa chère maman qui pose devant lui. Puis, tour à tour, tous les membres de la famille de son ancien patron M. Delalain, l'enfant d'un camarade, la soeur d'un autre, voire de braves serviteurs comme le jardinier de Ville-d'Avray et sa femme. Autant dépenser son talent dans l'intimité, puisque ailleurs on s'obstine à lui faire grise mine.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Étienne Moreau-Nélaton (1)Voir plus


Quiz Voir plus

Le savez-vous ?

Dès quatorze ans, Victor Hugo n'avait pas peur d'écrire dans son cahier d'écolier : "je veux être ...... ou rien". De qui s'agissait-il ?

Flaubert
Chateaubriand
Stendhal

12 questions
46 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , histoire , musique , peintureCréer un quiz sur cet auteur

.. ..