AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.78 /5 (sur 468 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1961
Biographie :

Ève de Castro, née en 1961 est une écrivaine française, lauréate du Prix des libraires en 1992, prix des Deux-Magots, prix Maurice Genevoix 1998.

Elle est diplômée de Sciences Po et a fait des études de droit international et d'histoire avant de s'orienter vers l'écriture.

Scénariste et journaliste, Ève de Castro est critique au “Figaro Littéraire“ depuis 1998.

Pour la télévision, elle a coécrit LE ROI DANSE avec Gérard Corbiau ainsi que RASTIGNAC, une série coécrite avec Natalie Carter et réalisée par Alain Tasma.

Source : web
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Ève de Castro vous présente son ouvrage "Le roi des ombres" aux éditions Robert Laffont.


Citations et extraits (188) Voir plus Ajouter une citation
Ode   30 décembre 2012
Le roi des ombres de Ève de Castro
Le cœur des hommes est un chaudron de sorcière, Monsieur, le siècle où nous vivons cache la crasse sous les dentelles et la sanie de l'âme sous la poudre, les courbettes et les faux repentirs. Je sais des prêtres vautrés dans le crime, des manants qui battent à mort leur femme, des bourgeois qui vendent leur fille à des monstres, des seigneurs qui torturent les enfants, des princes qui tirent au fusil les gens comme des lapins, et des rois qui au lieu de donner l'exemple de la vertu, violent, mentent et trahissent.
Commenter  J’apprécie          320
Roggy   19 septembre 2019
La femme qui tuait les hommes de Ève de Castro
Je vais te dire Vladimir Ilitch, ce que la faim fait aux gens.

Quand ils ne trouvent plus rien, vraiment plus rien de solide ni de liquide à se mettre dans le ventre, ils déterrent les cadavres. Ils le font en cachette, ils ont honte. Mais les hordes grossissent, la honte s’efface devant l’urgence, ils piochent en plein jour. Les fossoyeurs touchent leur part, l’horreur fait recette. Les dépouilles sont tronçonnées, vendues, bouillies, revendues. On enterre à tour de bras, mais pas assez vite pour nourrir les vivants.

Alors les affamés mangent ceux qui meurent sous leur toit. Parents, conjoint, enfants. Ils pleurent, ils se flagellent, ils se traînent à genoux devant les icônes. La faim ronge toujours. Ils regardent leurs proches, ils voient de la viande sur pied. Cette pensée s’empare de leur âme, ils égorgent l’oncle qui les emmenait pêcher, la tante qui les a bercés.
Commenter  J’apprécie          274
Ode   29 octobre 2013
Le peseur d'âmes de Ève de Castro
On ne découvre combien on a été heureux que quand on cesse de l'être.
Commenter  J’apprécie          270
Ode   11 janvier 2013
Le roi des ombres de Ève de Castro
– En Italie, d'où vient ma famille, nous avons une prière qui dit : « Seigneur, donnez-moi la force de changer ce que je peux changer, l'humilité d'accepter ce que je ne puis changer, et la sagesse de reconnaître la différence. » C'est une prière qui s'adresse plus à soi-même qu'à Dieu, mais à l'occasion elle pourrait vous servir.
Commenter  J’apprécie          250
Dixie39   01 février 2018
La femme qui tuait les hommes de Ève de Castro
A cette époque, je parlais souvent à Dieu. Je lui ai parlé longtemps, et beaucoup. Quand j'ai compris que l'homme creuse sa tombe sans que le ciel réagisse, j'ai arrêté. Pries-tu encore, Volodia ?
Commenter  J’apprécie          242
Ode   01 janvier 2013
Le roi des ombres de Ève de Castro
Mathilde plume les volailles de la reine Marie-Thérèse, la femme du roi, qu'on surnomme l'Espagnole parce qu'elle a des suivantes et des chiens pareillement nains, qu'elle prononce « cétté poute » en parlant de Mademoiselle de La Vallière, la maîtresse de son mari, et qu'elle se barbouille à toute heure de chocolat chaud. Lorsque le roi est au château avec sa famille, ce qui n'est guère plus de deux fois le mois parce qu'il réside principalement au Louvre ou à Saint-Germain, Mathilde plume en moyenne quinze poulets, faisans, oies, canards, pintades par repas, plus les cailles, les ortolans, les grives et les palombes lorsque c'est la saison.
Commenter  J’apprécie          220
Ode   12 janvier 2013
Le roi des ombres de Ève de Castro
Ainsi va notre monde, Ninon. Ceux qui se rendent irremplaçables gagnent une place près du Soleil, les autres restent des ombres, et le sort des ombres est de se fondre dans la nuit.
Commenter  J’apprécie          230
Ode   06 novembre 2013
Le peseur d'âmes de Ève de Castro
Depuis des mois, les petits n'ont aperçu ni le soleil ni la lune, mais d'instinct ils sentent que dehors le soir tombe. C'est l'heure traîtresse où la solitude s'enroule en écharpe et étrangle le goût de vivre. L'heure où le courage fond sous les larmes qui remontent dans la gorge. L'ombre descend sur le monde, portant dans ses plis la terreur.
Commenter  J’apprécie          210
Dixie39   02 février 2018
La femme qui tuait les hommes de Ève de Castro
Tu prônes la nécessité du sacrifice sur l'autel de la liberté. Tu prétends lutter pour la délivrance du peuple russe. Mais que sais-tu de nos souffrances, camarade Lénine ? Dans ta chair, qu'en sais-tu ?
Commenter  J’apprécie          210
Ode   10 janvier 2013
Le roi des ombres de Ève de Castro
La guerre de Sa Majesté ressemble à un opéra de Monsieur Lully. De la musique, des héros sanglés dans des cuirasses très seyantes, des plumes et des rubans un peu partout, des armes étincelantes sur lesquelles les taches de sang font comme des mouches sur la gorge des dames, des dames, justement, nombreuses, ravissantes et largement décolletées, de la poudre aux yeux et des forteresses qui tombent aussi courtoisement que des châteaux de cartes.
Commenter  J’apprécie          200

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

LNHI-50177

Dans quel pays se trouve le fleuve Mississippi?

au Canada
aux Etats-Unis d'Amérique
dans les deux

13 questions
15 lecteurs ont répondu
Thèmes : fleuve , mississippi , Géographie historique , villes américaines , littérature américaine , pièges , bande dessinéeCréer un quiz sur cet auteur