AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Dernières citations /RSS
MadeMoiZele   19 janvier 2018
Les heures souterraines de Delphine de Vigan
Peut-être qu'on aime qu'une fois. Cela ne se recharge pas.
Commenter  J’apprécie          10
MadeMoiZele   19 janvier 2018
Les heures souterraines de Delphine de Vigan
Il regarde la ville, cette superposition de mouvements. Ce territoire infini d'intersections, où l'on ne se rencontre pas.
Commenter  J’apprécie          10
Vendredi16   19 janvier 2018
Les derniers jours de l'émerveillement de Graham Moore
- (...) Alors, qu'avez-vous à me montrer ?

- Eh bien, monsieur, je crois qu'on le tient, répondit le garçon en indiquant le premier document rangé dans le classeur. Ceci est une interview que Thomas Edison a donnée au New York Sun, le 20 octobre 1878, dans laquelle il affirme que son nouveau modèle de lampe électrique se compose d'une ampoule de verre dans laquelle on a fait le vide et introduit un filamentde platine. Le filament est la partie lumineuse.

- Je sais ce qu'est un filament.

- Ensuite, le brevet d'Edison, accordé le 27 janvier 1880, se rapporte à une ampoule de verre, dans laquelle on a fait le vide et introduit un filament de coton. Il a changé le type de filament.

Paul comprit ce que cela signifiat.

- Il raconte à la presse qu'il utilise une sorte de filament, mais, lorsqu'il demande son brevet, il en emploie déjà un autre. Son ampoule ne fonctionnait pas au moment où il le prétendait.

- Oui.

- Mais, ajouta un autre élément du groupe, (...), il y a mieux encore. Pour l'instant, tout cela démontre seulement qu'il a menti aux journaux.

- Ce qui n'est pas un crime, commenta le moustachu.

- En effet, convint le quatrième assistant. Et maintenant, si nous pouvions prouver que sa demande de brevet contient elle aussi de fausses affirmations ?

- Ce serait quelque chose, monsieur....

- ...Beyer, compléta l'intéressé.

Paul eut du mal à le croire, mais peu lui importait. Beyer poursuivit.

- Les ampoules produites par les usines Edison General Electric contiennent des filaments de bambou.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MadeMoiZele   19 janvier 2018
Les heures souterraines de Delphine de Vigan
L'échec amoureux n'est ni plus ni moins qu'un calcul coincé dans les reins. De la taille d'un grain de sable, d'un petit pois, d'une bille ou d'une balle de golf, une cristallisation de substances chimiques susceptible de provoquer une douleur forte, voire insoutenable. Qui finit toujours par s’éteindre.
Commenter  J’apprécie          00
MadeMoiZele   19 janvier 2018
Les heures souterraines de Delphine de Vigan
Elle pèse, mesure, guette, vérifie: elle fabrique de l'inquiétude.
Commenter  J’apprécie          10
MadeMoiZele   19 janvier 2018
Les heures souterraines de Delphine de Vigan
Elle se tait parce qu'elle a honte.
Commenter  J’apprécie          10
MadeMoiZele   19 janvier 2018
Les heures souterraines de Delphine de Vigan
Elle ne savait pas qu'une entreprise pouvait tolérer une telle violence, aussi silencieuse soit-elle. Admettre en son sein cette tumeur exponentielle. Sans réagir, sans tenter d'y remédier.
Commenter  J’apprécie          00
FleurdesPois   19 janvier 2018
Captive de Margaret Atwood
Mais penser à quelque chose, ce n'est pas le faire. Si on était tous jugés pour nos pensées, on serait tous pendus.
Commenter  J’apprécie          10
MadeMoiZele   19 janvier 2018
Les heures souterraines de Delphine de Vigan
Ces choses-là sont inscrites au fond des gens comme des données dans la mémoire morte d'un ordinateur. Lila ne le reconnaît pas au sens informatique du terme, exactement comme certains ordinateurs ne peuvent lire un document ou ouvrir certains disques. Il ne rentre pas dans ses paramètres. Dans sa configuration.
Commenter  J’apprécie          00
Alice_   19 janvier 2018
L'étang de Claire-louise Bennett
Il se trouve que mes propres ongles se portent très bien, en fait je ne suis pas certaine qu'ils se soient jamais mieux portés. Si vous tenez à le savoir je les ai vernis dans la cuisine mercredi dernier après le déjeuner, et la couleur que j'ai choisie pour le faire dans la cuisine s'appelle Brume des Hautes Terres. Et c'est un très beau nom, un nom très approprié, pour tout dire. Parce que, vous comprenez, la couleur naturelle de mes ongles, la partie blanche comme la partie rose, est toujours un peu visible sous le vernis, elle n'a pas complètement été occultée. et avec le temps le vernis ne s'écaille pas, il ne fait que s'éclaircir sur les bords, et du coup, non seulement je peux encore voir les parties blanche et rose, mais je peux aussi très clairement distinguer la suite sous les extrémités. Là, au travers de la brume qui bien sûr est la couleur de bruyère, je peux voir la poussière de charbon sous mes ongles. Lorsque les ongles ne sont pas vernis du tout cette crasse n'a d'autre effet que de me donner l'air malpropre et négligée, mais sous le lustre dilué de le Brume des Hautes Terres, quand je regarde mes mains, quelque chose s'ajoute à ma perception. Elles ressemblent aux mains d'une personne très charmante et raffinée qui s'est trouvée contrainte de s'extraire d'un lieu humide, froid et misérable où elle n'aurait vraiment pas dû tomber. Et cela m'amuse, cela m'amuse beaucoup.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
josepina   19 janvier 2018
Sexy Rider - Intégrale de Olivia Dean
- Je sens le feu dans mon ventre,j'ai dé l'électricité dans tout le corps.Je veux sentir ta peau contre la mienne...Je veux tout! Tout connaître,maintenant!

Ses yeux ont une clarté sombre qui me chavire.

- Mais surtout,murmuré-je,je sens que je pourrais dire n'importe quoi pourvu que tu me fasse l'amour tout dé suite et toute là nuit comme si je n'était pas une débutante mais une femme expéri...
Commenter  J’apprécie          10
MadeMoiZele   19 janvier 2018
Les heures souterraines de Delphine de Vigan
Elle n'a pas peur de le perdre, de le décevoir, de lui déplaire, elle n'a peur de rien: elle s'en fout.
Commenter  J’apprécie          00
dido600   19 janvier 2018
Les morts de la Saint-Jean de Henning Mankell
— Une société ne peut pas se protéger contre les psychopathes, intervint la ministre. Les meurtres en série surviennent sur tous les continents, dans les démocraties comme dans les dictatures.
Commenter  J’apprécie          10
MadeMoiZele   19 janvier 2018
Les heures souterraines de Delphine de Vigan
En dehors d'un lit, il n'y a pas de corps, ou bien un corps dont elle ne perçoit pas la matière. Elle ignore sa peau.
Commenter  J’apprécie          00
Bookycooky   19 janvier 2018
Suites byzantines de Rosie Pinhas-Delpuech
Le soir....C'était sur la terrasse, la mer était plongée dans le noir, on l'entendait respirer.

p.123
Commenter  J’apprécie          70
Bouvy   19 janvier 2018
Love Hotel Princess T02 de Ema Toyama
C’est étrange… dès qu’on a conscience que quelqu’un appartient à un autre… notre désir de possession se réveille immédiatement.

Commenter  J’apprécie          30
ReveursEtMangeursDePapier   19 janvier 2018
Eliza et ses monstres de Francesca Zappia
Nous sommes tous deux des pros d'Internet, nous façonnons notre texte de sorte qu'il signifie pile poil ce que nous voulons qu'il signifie. Je peux mentir sur la Toile, parce que les gens n'entendent pas ma voix. Mais avec lui, toute seule, je n'y arrive pas - je ne suis pas assez bonne actrice...
Commenter  J’apprécie          00
josepina   19 janvier 2018
Sexy Rider - Intégrale de Olivia Dean
- Regarde-moi dans les yeux! J'ai envie de toi depuis là première seconde ou je t'ai vue mais je ne te ferai pas l'amour si tu peux soutenir mon regard.Je ne couche pas avec des femmes hesitantes.
Commenter  J’apprécie          10
ReveursEtMangeursDePapier   19 janvier 2018
Eliza et ses monstres de Francesca Zappia
Il y a un petit monstre dans mon cerveau qui contrôle le doute. Le doute en lui même est une chose stupide. Il n'a ni sentiments ni sensations, il est aveugle et traine une longue chaîne bien lourde. Le monstre, en revanche, est intelligent. Il surveille tout et quand je suis totalement sûre de moi, il délivre le doute et le laisse courir en liberté...
Commenter  J’apprécie          00
ReveursEtMangeursDePapier   19 janvier 2018
Eliza et ses monstres de Francesca Zappia
Lady Constellation est une déesse qui crée les courants de son propre monde. Eliza n'est qu'un petit poisson emporté par ces mêmes courants, incapable même de voir où ils mènent...
Commenter  J’apprécie          00