AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Dernières citations /RSS
SebastienCreo   23 avril 2018
La chasse aux fantômes pour débutants de Rich Newman
La théorie du "voyage dans le temps" est étroitement associée aux lieux hantées résiduels. Vous avez peut-être déjà entendu des histoires de fantômes où une personne était témoin d'une reconstitution d'un événement passé, par exemple une foule vêtue de vêtements d'époque qui marche sur une route ou un cheval qui tire une calèche. Beaucoup d'enquêteurs paranormaux considèrent ces apparitions comme des voyages dans le temps. Selon eux, ce dont la personne est témoin n'a rien à voir avec les fantômes. Il s'agit plutôt d'un moment dans l'histoire que la personne voit par clairvoyance ou à travers une brèche dans le continuum espace-temps.
Commenter  J’apprécie          00
coco4649   23 avril 2018
Le Temps par moments de Jean-François Mathé
JE ME DÉFAIS DES SONGES…





je me défais des songes

et maintenant vers moins de nuit

le regard s’agrandit de cercle en cercle

comme une eau où l’on a jeté une pierre



l’aube m’attend-elle

pour avoir un ciel

pour battre des draps de vent

où dormaient les oiseaux les abeilles



de mes deux mains

j’avance vers le jour

celle qui n’a jamais rien voulu saisir

où tout ce qui se pose

est libre comme l’air
Commenter  J’apprécie          10
SebastienCreo   23 avril 2018
La chasse aux fantômes pour débutants de Rich Newman
Il existe une quatrième catégorie appelée "infestation", mais comme elle ne comprend que des entités non humaines, nous y reviendrons plus loin dans ce chapitre.
Commenter  J’apprécie          00
SebastienCreo   23 avril 2018
La chasse aux fantômes pour débutants de Rich Newman
De plus, même si chaque culture possède des types de fantômes qui lui sont précis (tel le buru buru japonais, un fantôme qui s'accroche à la colonne vertébrale pour provoquer des frissons).
Commenter  J’apprécie          00
lechristophe   23 avril 2018
Nains, tome 7 : Derdhr du Talion de Nicolas Jarry
Après la mort des mages, les arbalétriers survivants se ressaisirent alors que la cavalerie étripaillait les rangs ennemis... On en massacra une partie et les autres reprirent le chemin de leur ferme en tricotant des guiboles...
Commenter  J’apprécie          00
JeanRene43   23 avril 2018
Kim de Rudyard Kipling
Aussi, dis-je en mon coeur: les religions sont comme les chevaux. Chacune a son mérite dans son propre pays.
Commenter  J’apprécie          20
Christine Spengler
Maldoror   23 avril 2018
Christine Spengler
Je me souviens du jour où, accroupie à côté d’une voiture calcinée après un bombardement à Beyrouth, j’aperçus un pan de mosquée se reflétant dans une flaque d’eau. Je compris alors que je n’avais pas besoin de prendre toujours de grands avions, ni de photographier au grand-angle des champs de batailles. Grâce à mes photos oniriques, j’appris à voyager dans ma tête, mais la guerre me hantera toujours. Même si je parviens parfois à faire que la beauté et la douleur du monde se marient comme ces bouquets que j’élabore, dans lesquels des fleurs séchées (la présence des morts) côtoient des « fleurs de vie », je suis prête à retourner dans la guerre. Car je veux continuer à témoigner de l’horreur, de l’injustice, de ces hommes, de ces femmes et de ces enfants merveilleux qui ont encore la force de sourire, au plus profond de la tragédie : « les fleurs de la guerre ».

J’ai trop longtemps vécu avec eux. Je leur appartiens à jamais...
Commenter  J’apprécie          00
Jacopo   23 avril 2018
Planète Plus N°19 - L'homme et son message : Krishnamurti de Collectif
Bilan par Daniel Odier

« Avant de se pencher plus précisément sur le message laissé par Krishnamurti, en voilà une vue d'ensemble ».



Krishnamurti commence par le début : la souffrance, la misère, la désintégration de tout ce que notre esprit a créé pour nous libérer; l'échec de l'homme à tous les niveaux de l'existence. Il n'était pas question pour lui de raser les constructions anciennes pour les remplacer par d'autres qui parviendraient inévitablement à leur fin. C'est en cela que son action se situe à un niveau différent de celles d'autres hommes qui n'ont pas résisté à combler l'espace vide de leurs théories. Ces dernières paraissent parfois résister au temps, elles n'en sont pas moins un poids qui nous retient solidement en nous.

Krishnamurti ne propose pas d'analyse des faits, des causes, des conséquences. Il ne nous promet pas de nous tirer plus haut, ni de nous donner un enseignement qui nous libérera de notre misère. Il ne nous invite pas à le suivre sur la voie libératrice d'une pensée ou d'une pratique quelconque. Il essaye simplement par le mensonge à la puissance 1, la parole, de nous révéler à nous-même afin que nous puissions voir ce qui « est », puis nous oublier. Sortir de l'ego, accéder à la créativité par la cessation non contrainte de nos processus de pensée, par la vision de notre vacuité et la découverte simultanée de l'amour.

« Ainsi donc en vue de comprendre la nature d'une société en voie de désintégration, n'est-il pas important de nous demander si vous et moi, si l'individu peut être créatif ? Nous pouvons voir que là où est l'imitation, il y a certainement désintégration; là où est l'autorité, il y a nécessairement copie. Et puisque toute notre structure mentale et psychologique est basée sur l'autorité, il faut nous affranchir de l'autorité afin d'être créatifs. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
pgouiffes   23 avril 2018
Aucune étoile aussi lointaine de Serge Lehman
Ce n'est pas facile de savoir qui tue et qui meurt quand on est au milieu de la mêlée.
Commenter  J’apprécie          10
Tbilissi   23 avril 2018
Tant que nous sommes vivants de Anne-Laure Bondoux
Hama se sentait triste et seule.

- Nous sommes toujours seuls, lui enseignait Quatre. Pourquoi être triste, puisque c’est inévitable ?
Commenter  J’apprécie          00
Jacopo   23 avril 2018
Entretiens avec Krishnamurti de Carlos Suarès
Carlos Suarès: Ne pensez-vous pas, cependant, qu’une religion de l’avenir sur des bases scientifiques est possible?



Krishnamurti: Pourquoi parle-t-on de religion d’avenir? Voyons plutôt ce qu’est la vraie religion. Une religion organisée ne peut produire que des réformes sociales, des changements superficiels. Toute organisation religieuse se situe nécessairement à l’intérieur d’un cadre social. Je parle d’une révolution religieuse qui ne peut avoir lieu qu’en dehors de la structure psychologique d’une société, quelle qu’elle soit. Un esprit vraiment religieux est dénué de toute peur, car il est libre de toutes les structures que les civilisations ont imposées au cours de millénaires. Un tel esprit est vide, en ce sens qu’il s’est vidé de toutes les influences du passé, collectif et personnel, ainsi que des pressions qu’exerce l’activité du présent qui crée le futur.
Commenter  J’apprécie          00
pgouiffes   23 avril 2018
Aucune étoile aussi lointaine de Serge Lehman
Mieux vaut être un gueux vivant qu'un noble mort.
Commenter  J’apprécie          10
Groucho   23 avril 2018
Mes Arches de Noé de Michel Déon
En ce temps là, les "littéraires" étaient de droite et les "scientifiques" de gauche, rapport qui semble inversé aujourd'hui où les "littéraires," éperdus de disciplines policière, se rangent sous la bannière gauchiste, tandis que les "scientifiques," reconnaissant enfin les limites de la découverte, s'apolitisent de plus en plus.
Commenter  J’apprécie          00
pgouiffes   23 avril 2018
Aucune étoile aussi lointaine de Serge Lehman
A chaque seconde, la vitesse augmentait de cent mètres par seconde, si bien qu'au bout d'un jour, le vaisseau fonçait déjà à plus de trente millions de kilomètres-heure et avait traversé un tiers du système de Klys.
Commenter  J’apprécie          10
Jacopo   23 avril 2018
Entretiens avec Krishnamurti de Carlos Suarès
La question de la mort



Carlos Suarès: Mais n’existe-t-il pas une peur fondamentale?



Krishnamurti: Non. La peur est toujours la peur de quelque chose. Examinez la question très attentivement et vous le verrez. Toute peur, même inconsciente, est le résultat d’une pensée. La peur généralement répandue dans tous les domaines et la peur psychologique, à l’intérieur du moi, sont toujours la peur de ne pas être. De ne pas être ceci ou cela, ou de ne pas être tout court. La contradiction évidente entre le fait que tout ce qui existe est transitoire et la recherche d’une permanence psychologique, voilà l’origine de la peur. Pour être libéré de la peur, on doit explorer l’idée de permanence dans sa totalité. L’homme qui n’a pas d’illusions n’a pas peur. Cela ne veut pas dire qu’il soit cynique, amer ou indifférent.
Commenter  J’apprécie          00
Groucho   23 avril 2018
Mes Arches de Noé de Michel Déon
Il y a ce que l'on respire et voit, qui est tout enchantement. Il y a la vérité qui est plus étrange et venimeuse.
Commenter  J’apprécie          00
coco4649   23 avril 2018
Retenu par ce qui s'en va de Jean-François Mathé
IL AURAIT MIEUX VALU…





Il aurait mieux valu

que la nuit fût plus loin.



Là, si près,

et la vitre pour tempe,

ses craquements de gel

et d’étoiles font déjà

plus de bruit que mes songes.



De mes mains

vers le feu

glissent des oiseaux d’ombres.



L’un après l’autre

les quatre murs prennent

leur tour de garde.

Commenter  J’apprécie          00
Groucho   23 avril 2018
Mes Arches de Noé de Michel Déon
Ici, en 1922, vint mourir de froid et de misère le dernier empereur d'Autriche, Charles de Habsbourg, couronné en 1916, exilé après la victoire par les Alliés en compagnie de l'impératrice Zita. La pension que devait lui verser l'Entente n'ayant jamais atteint Funchal, ses bijoux volés par l'avocat Bruno Steiner, Charles de Habsbourg est mort sans médecin, sans feu, dans une maison pourrie.

[...]

L'Autriche avait été sacrifiée aux idées toutes faites de mauvais géographes et de politiciens bornés. Nous l'avions jeté dans les bras de l'Allemagne qu'elle n'aimait pas.
Commenter  J’apprécie          00
pgouiffes   23 avril 2018
Aucune étoile aussi lointaine de Serge Lehman
Ton travail, ce sera d'abord de survivre à la solitude et de rester un être humain.
Commenter  J’apprécie          10
Brochmael   23 avril 2018
Saga, tome 1 de Brian K. Vaughan
Pour un couple, le contraire d'une lune de miel doit ressembler à la semaine qui suit la naissance d'un premier enfant.

Peu importe leurs efforts et la pureté de leurs intentions...

...tout tourne toujours mal.

Et, en général, c'est à ce moment précis que les visiteurs se pointent.

Venus de loin pour inspecter les nouveaux parents désespérés.

Ceux qui sont sympas apportent de quoi manger.
Commenter  J’apprécie          00