AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Dernières citations /RSS
Bouvy   17 janvier 2019
Jagaaan T01 de Muneyuki Kaneshiro
Qu’est-ce que je fous ici ? J’ai flingué ma petite amie hier… et aujourd’hui, je souhaite tout le bonheur du monde à un autre couple…
Commenter  J’apprécie          00
Ziliz   17 janvier 2019
Tous Mes Reves Partent de Gare d'Austerlitz de Mohamed Kacimi
- Quand une femme passe la porte de cette maison, elle n'existe plus. Ni pour ses enfants, ni pour ses parents, ni pour son mec. T'es plus une femme, t'es plus qu'un trou de mémoire.
Commenter  J’apprécie          00
serendip   17 janvier 2019
Je suis une Etoile de Rahel Jarach
Toi, dont l'âme a vécu le yiddishland ou le mundo latino, le shtetl ou la juderia, tu sais [...] qu'il n'y a pas besoin de les avoir connus pour en avoir la nostalgie.
Commenter  J’apprécie          10
Rogues   17 janvier 2019
Les Derniers Jours de nos pères de Joël Dicker
On l’appelait Gros parce qu’il était gros. Il disait que c’était à cause d’une maladie, mais sa maladie c’était seulement de manger trop.
Commenter  J’apprécie          00
Nadou38   17 janvier 2019
Salammbô de Gustave Flaubert
Alors les Anciens décrétèrent le sacrifice par une périphrase traditionnelle, - parce qu'il y a des choses plus gênantes à dire qu'à exécuter.

(chap.13)
Commenter  J’apprécie          10
Clemocien   17 janvier 2019
Rozenn, tome 2 de Laëtitia Danae
Ils disent que des contrées lointaines, bordées de paysages inconnus, n'attendent que d'être découvertes. J'imagine que, comme nous, ils cherchent une raison d'être heureux, une raison d'oublier.
Commenter  J’apprécie          00
Gwen21   17 janvier 2019
La passe-miroir, tome 2 : Les disparus du Clairdelune de Christelle Dabos
Une brève convulsion agita les lèvres fines, presque invisibles, de Thorn. Ophélie était incapable de déterminer si c’était un sourire raté ou une grimace réussie.
Commenter  J’apprécie          20
Clemocien   17 janvier 2019
Rozenn, tome 2 de Laëtitia Danae
Au début, nous leur accordions nos faveurs en les mettant à l'épreuve.

Nous n'étions pas obligés, mais ils se montraient si polis et désireux d'en s'avoir plus à notre sujet que nous n'avons pas pu refuser.

Il n'y avait qu'à cette unique condition que nous nous proposions de répondre à un de leurs vœux. Puis ils sont devenus de plus en plus gourmands, de moins en moins patients. Plutôt que de se plier aux règles, ils ont cherché à les contourner. Ils nous ont dupés, floués et menti.

Ils nous ont mis les fers aux pieds, nous ont percé la peau et se son emparés de nos secrets pour s'offrir une vie oisive et facile.

Il y a une chose qu'ils oublient: notre corps leur appartient, mais notre cœur brûle de la flamme vengeresse la plus ardente.

Confessions anonymes d'un djinn
Commenter  J’apprécie          00
Atasi   17 janvier 2019
La fille du marchand de saphirs de Dinah Jefferies
Dès leur arrivée, l'âpre solitude de la plantation exerça sur Louisa tout son attrait. A mi-coteau se trouvait une vieille demeure coloniale posée au milieu d'une petite pelouse entourée d'arbres. Des orchidées, qui regorgeaient de papillons, embellissait le jardin. Voici un endroit où il est facile de se perdre, songea-t-elle.
Commenter  J’apprécie          00
ange77   17 janvier 2019
Parasite de Arnaud Codeville
L’ancien monastère était dans un état plus que lamentable, noyé sous une couche épaisse de végétation, rongé par des années d’abandon sous la coupe des grands arbres. Sa construction semblait dater de plusieurs centaines d’années, et seuls les murs nord et est tenaient encore debout. Plus aucune fenêtre ne possédait de vitraux. La nature avait bel et bien repris ses droits, et certains arbrisseaux avaient même poussé au centre des ruines. Ben sentit ses poils se hérisser bien qu’aucune brise ne souffle. Sans dire un mot, ils contemplèrent longuement les décombres. Puis Alexandre rompit les rangs et descendit le premier en s’accrochant du mieux qu’il pouvait aux rochers et aux arbres. Les trois autres se regardèrent. Le visage de Samuel avait pris la couleur de la craie.

— Vous êt… êtes sûrs de vou… vouloir y a… aller ? bégaya-t-il en se retournant sans arrêt.

— Sois un homme, je t’ai dit ! aboya Chloé.
Commenter  J’apprécie          10
Allaroundthecorner   17 janvier 2019
L'Épouvanteur, tome 15 : La résurrection de l'Épouvanteur de Joseph Delaney
Je suis moi aussi une arme forgée sur l’enclume de la douleur.
Commenter  J’apprécie          00
Clemocien   17 janvier 2019
Rozenn, tome 2 de Laëtitia Danae
Il est toujours plus simple de s'abandonner aux sentiments négatifs plutôt que de les combattre.
Commenter  J’apprécie          00
Clemocien   17 janvier 2019
Rozenn, tome 2 de Laëtitia Danae
Le djinn est une créature que je n'ai jamais pu comprendre.

Et ce que je ne peux pas comprendre, moi, je l'élimine.
Commenter  J’apprécie          00
talou61   17 janvier 2019
Le capitalisme expliqué à ma petite-fille de Jean Ziegler
- Détester ne sert à rien. Il faut comprendre.
Commenter  J’apprécie          20
BazaR   17 janvier 2019
L'enjomineur : 1794 de Pierre Bordage
Le général Cordelier avait infligé une défaite à Stofflet à Beaupréau, puis il était arrivé à Montaigu le 18 février, où il avait attendu le général Duquesnoy, lequel avait musardé en route, incendiant quelques maisons avec leurs habitants à l'intérieur, se livrant au massacre et au viol de fidèles de retour de la messe, jouant à lancer en l'air des enfants que ses hommes devaient rattraper avec leurs baïonnettes avant qu'ils ne retombent sur le sol.
Commenter  J’apprécie          62
Clemocien   17 janvier 2019
Coeur itinérant, tome 1 : Hors de portée de Jane Harvey-Berrick
Pourquoi est-ce que je n'étais pas tombée amoureuse d'un comptable ? Je n'aurais eu qu'à m'inquiéter des agrafes et des perforeuses.
Commenter  J’apprécie          10
Clemocien   17 janvier 2019
Coeur itinérant, tome 1 : Hors de portée de Jane Harvey-Berrick
Alors, je fis comme d'habitude à chaque fois que je devais affronter un problème: je l'ignorai. Si je n'y pensais pas, ça n'existait pas. Oui, je sais, j'étais très mature comme fille.
Commenter  J’apprécie          00
Clemocien   17 janvier 2019
Coeur itinérant, tome 1 : Hors de portée de Jane Harvey-Berrick
Puis on joua à quelques jeux débiles pour essayer de gagner des peluches affreuses dont personnes ne voudrait en temps normal. Mais c'était tout l'intérêt d'une fête foraine. On y faisait ce qu'on voulait. On était là pour s'amuser.
Commenter  J’apprécie          00
Clemocien   17 janvier 2019
Coeur itinérant, tome 1 : Hors de portée de Jane Harvey-Berrick
J'étais amoureuse. Nous étions amoureux. C'était quoi le problème ? Notre jeunesse ? Juste parce que nous n'étions pas des adultes qui ne croyaient plus au pouvoir de l'amour.
Commenter  J’apprécie          00
Clemocien   17 janvier 2019
Coeur itinérant, tome 1 : Hors de portée de Jane Harvey-Berrick
Je voulais bien admettre qu'on puisse ne pas aimer un livre. Mais tous les livres de la terre ? Impossible.
Commenter  J’apprécie          00