AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Dernières citations /RSS
fanfanouche24   13 décembre 2019
Les héros de la Frontière de Dave Eggers
Il y a le bonheur de ce qui nous rend fiers, le bonheur qui naît du beau travail accompli au grand jour, d’années d’un labeur fructueux qui nous laissent ensuite fatigués et contents, entourés par la famille et les amis, emplis de satisfaction et prêts pour un repos mérité – le sommeil ou la mort, peu importe.

Et puis il y a le bonheur de son propre laisser-aller. Le bonheur de goûter une solitude grisée de vin rouge, sur le siège passager d'un vieux camping-car garé quelque part dans le sud profond de l'Alaska, les yeux perdus dans un gribouillage d'arbres noirs (...) (p. 9)
Commenter  J’apprécie          00
 Voltaire
dido600   13 décembre 2019
Voltaire
«Quand il s'agit d'argent, tout le monde est de la même religion»
Commenter  J’apprécie          00
Bookworm84   13 décembre 2019
Les sorcières de la littérature : 30 écrivaines aux pouvoirs extraordinaires de Taisia Kitaiskaia
Audre Lorde : Sorcière guerrière de l’altérité, des corps électriques et de la sororité
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   13 décembre 2019
Je n'aimerai plus de Stéphane Soutoul
« À force de vouloir préserver votre entourage, vous finissez par les tourmenter involontairement. »

Était-ce vrai ? À trop vouloir protéger celle qui se révélait être son dernier ancrage à la vie, n’avait-il réussi qu’à la faire souffrir ? Lui qui ne souhaitait que son bonheur ? Lui qui s’estimait indigne d’elle ? Lui qui ne jurait que par sa personne et l’adorait en silence alors que rien ne lui en octroyait le droit ?

« Je percevrais votre décès comme une trahison s’il vous prend l’idée de me jouer ce mauvais tour. »
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   13 décembre 2019
Je n'aimerai plus de Stéphane Soutoul
Un visage se dessina dans son esprit ébloui par ce royaume de félicité. Les traits d’une femme. Belle. Désirable. Sensible et généreuse. Son cœur était délicat et pourtant si fort. Elle était l’objet de ses désirs les plus inadmissibles. Childéric se souvenait de cette vision où le charme se combinait à la grâce. Ses joies et ses peines représentaient à eux seuls tout un univers. Il aurait vendu son âme pour avoir le privilège de se noyer dans le lagon noir de ce regard chéri au-delà de la raison. Ce regard incandescent. Ce regard intelligent. Ce regard insolent. Ce regard si triste.
Commenter  J’apprécie          00
JCLDLGR   13 décembre 2019
Iznogoud, tome 1 : Le grand vizir Iznogoud de Jean Tabary
Iznogoud : O commandeur des croyants, je veux être devant vous que le ver de terre qui....



FFOUUUPP !!



Haroun el Poussah : Iznogoud ? Mai où est-il donc passé ?
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   13 décembre 2019
Je n'aimerai plus de Stéphane Soutoul
Un passage menant vers un refuge que la verve poétique aurait maladroitement désigné en tant que « Paradis ». Les couleurs, les émotions, les bruits… Ces éléments auxquels sont soumis les êtres qui bougent, qui respirent et qui pensent, le chevalier ne les connaîtrait plus jamais. Il serait bientôt libéré de ces perturbations intérieures et capricieuses qui sèment la confusion dans les cœurs. Sa conscience allait se dissoudre au sein d’un royaume d’où s’élevait une oraison lyrique aux consonances mélodieuses.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   13 décembre 2019
Je n'aimerai plus de Stéphane Soutoul
Le détachement progressif d’une âme de son enveloppe charnelle est une expérience impossible à raconter. Certains phénomènes échappent aux pouvoirs des mots. Cette aventure indescriptible qu’est le passage de vie à trépas, Childéric était en train de la vivre avec une sensation de plénitude que rien n’aurait pu troubler. Affranchi de toutes entraves, son esprit évanescent prenait de l’altitude. Les particules de son essence spirituelle s’envolaient vers des cieux qu’aucune pensée humaine n’était en mesure d’imaginer. Vers un eldorado où toutes les épreuves qu’il avait eues à affronter de son vivant prendraient enfin un sens.
Commenter  J’apprécie          00
SeriallectriceSV   13 décembre 2019
Rivage de la colère de Caroline Laurent
Elle resta là. S'abîma dans la beauté de la trahison.
Commenter  J’apprécie          10
kielosa   13 décembre 2019
Le dernier des Camondo de Pierre Assouline
Dans son "Dictionnaire des idées reçues", Flaubert avait dit l'essentiel en trois mots : "Noblesse. La mépriser et l'envier."



(page 163).
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   13 décembre 2019
Je n'aimerai plus de Stéphane Soutoul
Les réminiscences de ce passé heureux, où tous les espoirs de bonheur étaient encore permis, invitèrent une larme à courir sur la joue de Solange. Combien en avait-elle versées ainsi en de pareilles occasions, seule dans sa chambre, alors qu’elle faisait tout pour les contenir devant les autres ?
Commenter  J’apprécie          00
jeanlouisr   13 décembre 2019
L'Imitation de Jésus-Christ de Thomas A. Kempis
Que rien de ce que vous faites ne vous paraisse donc quelque chose de grand.

Mais plutôt qu'à vos yeux rien ne soit grand, précieux, admirable, élevé, digne d'être estimé, loué, recherché, que ce qui est éternel.

Aimez par-dessus toutes choses l'éternelle vérité, et n'ayez jamais que du mépris pour votre extrême bassesse.

N'appréhendez rien tant, ne blâmez et ne fuyez rien tant que vos péchés et vos vices. Ils doivent vous affliger plus que toutes les pertes du monde.

Il y en a qui ne marchent pas devant moi avec un cœur sincère; mais guidés par une certaine curiosité présomptueuse, ils veulent découvrir mes secrets et pénétrer les profondeurs de Dieu, tandis qu'ils négligent de s'occuper d'eux-mêmes et de leur salut.

Ceux-là tombent souvent, à cause de leur orgueil et de leur curiosité, en de grandes fautes, parce que je m'oppose à eux.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   13 décembre 2019
Je n'aimerai plus de Stéphane Soutoul
La curiosité était peut-être un vilain défaut, mais celle qui consumait Solange était encore le meilleur remède pour la guérir des excès de mélancolie lui causant tant de souffrances.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   13 décembre 2019
Je n'aimerai plus de Stéphane Soutoul
La tristesse du chant se précisait au fur et à mesure que la jeune femme se rapprochait de son mystérieux interprète. Elle se cacha derrière un bosquet une fois arrivée à quelques mètres de l’homme dont la mélodie s’harmonisait avec la quiétude nocturne. Quelle ne fut pas la surprise de Solange lorsque, bien à l’abri de son rempart végétal, elle reconnut la silhouette robuste qui ne lui était devenue que trop familière.

Childéric de Frazignac.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   13 décembre 2019
Je n'aimerai plus de Stéphane Soutoul
Les règles sont faites pour se voir enfreintes.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   13 décembre 2019
Je n'aimerai plus de Stéphane Soutoul
Pour la première fois depuis qu’il séjournait au château, Childéric vit Solange sincèrement désolée. Il ne savait que penser d’elle… Tantôt elle lui apparaissait capricieuse et irresponsable, tantôt elle savait faire preuve d’une surprenante compassion. Le cœur de cette femme était aussi nuancé et insaisissable qu’un arc-en-ciel.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   13 décembre 2019
Je n'aimerai plus de Stéphane Soutoul
Il avait éconduit toutes les épaules féminines qui s’étaient proposées à lui apporter douceur et réconfort. Traîner de couche en couche en se lamentant n’aurait certainement pas ramené les défunts, surtout que son cœur n’était nullement disposé aux jeux de la galanterie…

Les fractures de son âme meurtrie ne pouvaient être d’aucune manière partagées avec autrui.

Toutefois, après des mois de solitude à fuir la société et ses commérages, il avait dévoilé inopinément des éléments intimes de sa vie. Qui l’eût cru ? Et il s’était abaissé à cette faiblesse face à l’une des personnes les plus extravagantes et versatiles qu’il ait jamais connues.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   13 décembre 2019
Je n'aimerai plus de Stéphane Soutoul
S’il y avait bien un endroit où il ne pouvait rien faire pour veiller sur sa Solange, c’était bien dans le labyrinthe des rêves.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   13 décembre 2019
Je n'aimerai plus de Stéphane Soutoul
Les personnes âgées le savent, le chaos peut surgir sans prévenir dans des vies paisibles et bien ordonnées. Rien ne semblait en mesure de troubler le calme du château de Rousserolle. Hélas, ce n’était là qu’une illusion précaire. Il eut suffi d’une nouvelle pour faire voler en éclats le quotidien serein de ses habitants.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   13 décembre 2019
Je n'aimerai plus de Stéphane Soutoul
Elle exécrait qu’on la coupe au beau milieu d’une lecture, surtout lorsque l’intrigue de celle-ci devenait haletante. Elle posa néanmoins un regard affectueux sur sa sœur dont la veste cavalière, les bottes et une ample jupe pourpre lui conféraient une beauté décomplexée. Tandis qu’elle surprenait les coups d’œil que certains nobles jetaient vers Aurore, Solange pensa que son père devrait décidément attribuer au plus vite un Vertueux à sa petite dernière qui ne manquait pas de faire tourner les têtes et chavirer les cœurs.
Commenter  J’apprécie          00