AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Dernières citations /RSS
Merik29 avril 2017
Loin d'eux de Laurent Mauvignier
Il y a cette odeur de friture qui pénètre les vêtements, et la fumée des cigarettes qui pique tard les yeux dans la nuit, bien après qu'on est rentré chez soi à pied. Car on rentre toujours à pied. Pas parce que passé une heure il n'y a plus de métro et que ça obligerait à ça, la marche, mais parce qu'il faut ce moment où être seul un peu éloigne de la solitude, et vous ramène au plus profond en vous, là où à creuser vous trouvez un espace de repos.
Commenter  J’apprécie          60
sevm5729 avril 2017
Bon rétablissement de Marie-Sabine Roger
Les illusions n'existent que pour être perdues.
Commenter  J’apprécie          10
Eve-Yeshe29 avril 2017
La nuit du décret de Michel del Castillo
Pour nous, les enfants, ce mutisme hébété, ce mur du silence avaient pareillement été les limites de leur tendresse. Nos parents nous aimaient, mais ils ne trouvaient pas le moyen de nous exprimer leur tendresse, qu’ils manifestaient dans une sollicitude inquiète sur notre avenir. L’argent constituait ainsi l’horizon de leur affection. Leur façon de nous aimer, c’était de tout faire pour nous préserver du malheur, c’est-à-dire de la pauvreté. Une malédiction de misère rétrécissait leur esprit, les empêchait de dépasser cette peur coulée dans leurs veines. P 80
Commenter  J’apprécie          30
LaPasseMiroir29 avril 2017
Poésies complètes : Edition bilingue français-anglais de Emily Dickinson
C'est comme si je demandais l'Aumône,

Et que dans ma main étonnée

Un Étranger mettait un Royaume,

Et que j'en sois abasourdie -

C'est comme si je demandais à l'Orient

S'il avait un Matin pour moi -

Et qu'il lève ses Digues de pourpres,

Et me fracasse d'Aube !
Commenter  J’apprécie          10
steph8929 avril 2017
La Lettre oubliée de Nina George
-Elle va faire peur aux hommes si elle devient trop maligne.

-Ah, elle fera sûrement peur aux imbéciles, madame. Mais quelle femme voudrait d'un imbécile ? Ils n'apportent que des ennuis.
Commenter  J’apprécie          10
Anis020629 avril 2017
Le secret du treizième apôtre de Michel Benoît
Vous ne devez jamais craindre la vérité
Commenter  J’apprécie          00
ChatDuCheshire29 avril 2017
L'amie prodigieuse, tome 3 : Celle qui fuit et celle qui reste de Elena Ferrante
Et quand les filles commencèrent à m'énerver en me tiraillant pour avoir d'autres frittelle, il fit signe au patron d'en préparer encore. Puis il s'adressa à Pietro pour lui dire :

"Il faut que tu laisses plus de temps à ta femme.

- Elle a toute la journée à sa disposition.

- Je parle sérieusement. Si tu ne le fais pas, tu te rends coupable non seulement d'un point de vue humain, mais aussi politique.

- Coupable de quel délit ?

- Le gâchis d'intelligence. Une société qui trouve naturel d'étouffer toute l'énergie intellectuelle des femmes sous le poids de la maison et des enfants est sa propre ennemie et ne s'en aperçoit pas."

J'attendis en silence la réplique de Pietro. Mon mari réagit avec ironie:

"Elena peut cultiver son intelligence quand et comme elle le veut, le tout c'est qu'elle ne m'ôte pas mon temps à moi.

- Et si elle ne te l'ôte pas à toi, à qui elle l'ôte, alors ?"
Commenter  J’apprécie          00
Sachenka29 avril 2017
Le Roman du Kremlin de Vladimir Fédorovski
Décidément, au Kremlin, l'opérette va souvent de pair avec la tragédie...
Commenter  J’apprécie          80
Prudence29 avril 2017
Stephanie Plum, tome 11 : Comme onze comprend de Janet Evanovich
- Oui, la mort n'est jamais un drame, quand elle arrive à quelqu'un d'autre.



[Dit le croque-mort]
Commenter  J’apprécie          00
Prudence29 avril 2017
Stephanie Plum, tome 11 : Comme onze comprend de Janet Evanovich
- Je ne suis pas accro aux pâtisseries. Je n'en mange qu'aux occasions spéciales.

Comme le lundi, le mardi, le mercredi, le jeudi...
Commenter  J’apprécie          00
Prudence29 avril 2017
Stephanie Plum, tome 11 : Comme onze comprend de Janet Evanovich
Nous sommes retournées à l'entrée et nous avons examiné le paquet à distance.

- Tu devrais l'ouvrir, non? m'a suggéré Lula.

- Et si c'est une bombe?

- Alors tu devrais l'ouvrir loin de moi.
Commenter  J’apprécie          00
Prudence29 avril 2017
Stephanie Plum, tome 11 : Comme onze comprend de Janet Evanovich
- Tu ne devrais pas conduire dans cet état.

- Je sais. J'étais trop saoul pour marcher, alors j'ai conduit très leeeeeentement et prudemment.
Commenter  J’apprécie          00
Allaroundthecorner29 avril 2017
Juste avant le bonheur de Agnès Ledig
Quelques larmes, pour laisser s’écouler le trop-plein d’un coeur trop gros. Trop de chagrin. Aujourd’hui est un jour sans. Elle ne peut pas voir le soleil chaque matin. Le ciel est parfois sombre, et donne une autre lumière à la vie, un peu plus terne, un peu plus grise, moins réjouissante.
Commenter  J’apprécie          10
Marti9429 avril 2017
La succession de Jean-Paul Dubois
Le monde, la ville, les cabinets étaient remplis de cénestopathes. Il n'y avait rien de plus exaspérant et déprimant que d'essayer de soigner quelqu'un qui fabriquait sans cesse son propre malheur, sans posséder la fiole appropriée à lui mettre sous le nez.
Commenter  J’apprécie          10
Marti9429 avril 2017
La succession de Jean-Paul Dubois
Peut-être mon père était-il lui aussi reclus dans une forme de solitude, enfermé dans une prison familiale avec des détenus dont il ne parlait pas la langue.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui29 avril 2017
Lionel Asbo, l'état de l'Angleterre de Martin Amis
Ceux qui lui ont fait du mal comprendront un jour tout l’amour et la douleur qu’on ressent à la perte d’un être aimé.

Un nœud dans notre cœur refuse de se dénouer. Une lumière s’est éteinte et a disparu de nos vies.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui29 avril 2017
Lionel Asbo, l'état de l'Angleterre de Martin Amis
Je n’arrive plus à fermer l’œil de peur de voir ce que je verrais.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui29 avril 2017
Lionel Asbo, l'état de l'Angleterre de Martin Amis
Inquiétudes sur les absences d’érection ; inquiétudes sur l’incapacité à maintenir une érection ; les nombreuses filles dont les petits amis mariés ne voulaient pas quitter leur femme ; les nombreux garçons qui aimaient la texture des vêtements féminins.
Commenter  J’apprécie          00
umezzu29 avril 2017
Territoires de Olivier Norek
Une des raisons pour laquelle l’État refuse de dépénaliser. La vente de cannabis rémunère une partie de cette population dont on ne sait pas quoi faire. Si on leur retire ce gagne-pain, ils devront trouver une autre source de revenus. Braquage, prostitution, enlèvements. C’est un moindre mal dans une situation sans issue.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui29 avril 2017
Lionel Asbo, l'état de l'Angleterre de Martin Amis
Dans ce secteur de la mégapole de classe mondiale, la technologie compacte n’avait pas encore totalement supplanté les transmissions à plein volume, les gros radiocassettes et les baffles sur les rebords des fenêtres. Les gens se sont toujours crié après, de toute façon ; désormais, ils se criaient après d’autant plus fort.
Commenter  J’apprécie          00