AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Dernières citations /RSS
coco4649   16 octobre 2018
La mémoire écorchée de Michaël Glück
Extrait 1  

 

 

Pas d’histoire. Des cicatrices. Des blessures que fait

l’Histoire quand elle entaille avec violence un corps.

Des plaies où nichent des cris.



Un peuple sans histoire. Un peuple acculé à cette

étrange figure de la mémoire qui se joue dans le

retour des mêmes signes, dans leurs dissolutions,

dans leurs dispersions.



Rien. Des textes là où les peuples sédentaires figent

jusqu’à la poussière de leurs tombeaux.



Commenter  J’apprécie          00
coco4649   16 octobre 2018
Exil/Exit Berenice de Michaël Glück
Extrait

11





je fus Bérénice je suis Véronique

ne me laissez pas lever la sueur de votre visage

je vous volerais votre image

Commenter  J’apprécie          00
coco4649   16 octobre 2018
Exil/Exit Berenice de Michaël Glück
Extrait

10





je ne suis pas qui vous croyez je ne suis plus qui vous croyez je ne suis

je ne suis pas devenu-e

est-il possible de venir nu-e

rien que les os sur les os ô mon amour ma sépulture

Commenter  J’apprécie          00
coco4649   16 octobre 2018
Exil/Exit Berenice de Michaël Glück
Extrait

3





changer de lit changer de corps

je fus changée

mutée déformée

transformée je retourne à la terre

tu retournes la terre je suis ensevelie

les amours mortes n’en finissent pas

Commenter  J’apprécie          00
Jacopo   16 octobre 2018
Van eyck de DEVIGNE MARGUERITE
Mais la répartition de la peinture du retable de l'Agneau entre les deux van Eyck est une question qui ne sera jamais résolue de façon vraiment définitive. Il est de toute évidence que le peintre qui a commencé l'ouvrage, après en avoir établi l'ensemble, a terminé d'abord la partie centrale, la partie immobile du retable. Mais comme le peintre qui acheva le polyptyque a repeint entièrement l'intérieur des volets, il a été amené à retoucher le centre pour l'harmoniser avec son oeuvre personnelle. Et dans quelle mesure l'a-t-il retouché?

Partout, dans toutes les parties de l'oeuvre, c'est la même technique, la même couleur, la même science que l'on peut observer.
Commenter  J’apprécie          10
Jacopo   16 octobre 2018
Van eyck de DEVIGNE MARGUERITE
L'activité de Jean van Eyck n'était d'ailleurs pas limitée au service du duc. Il a travaillé pour des seigneurs, pour des bourgeois, pour des commerçants, pour des ecclésiastiques dont on retrouve le portrait dans son oeuvre. Et c'est à la demande d'un riche bourgeois de Gand qu'il a terminé le retable de l'Agneau.
Commenter  J’apprécie          00
everrandoriano   16 octobre 2018
Le roi de Kahel de Tierno Monénembo
A chacun de déplacer le rocher qui est le sien,sans se soucier s'il dégringolera de nouveau une fois qu'on l'aura hissé.
Commenter  J’apprécie          00
Jacopo   16 octobre 2018
Van eyck de DEVIGNE MARGUERITE
La légende prétendait que les deux van Eyck avaient travaillé côte à côte dans le même atelier. Mais il est certain que dès 1422, au plus tard, Jean est occupé loin de Hubert, au service de Jean de Bavière, puis au service de Philippe le Bon. Ce dernier l'emploie moins comme peintre, que comme ambassadeur. Les seuls travaux de peinture qu'il lui ait demandés, à notre connaissance, sont la carte du monde, dont parle Facius, le portrait de Bonne d'Artois, — que l'on connaît par la copie du Musée de Berlin et le dessin du recueil d'Arras,— et le portrait d'Isabelle de Portugal.
Commenter  J’apprécie          00
Klinya   16 octobre 2018
Nous irons tous au paradis de Fannie Flagg
Quand le serveur vint demander s'ils souhaitaient du dessert, Luther lui répondit :

- Enfin quoi, la pluie est-elle mouillée ?
Commenter  J’apprécie          00
bilodoh   16 octobre 2018
Les platanes d'Istanbul de Caroline Lavergne
Avant d’avoir peur des gens des autres pays, l’être humain avait peur des gens des autres villages.



(p.34)
Commenter  J’apprécie          40
coco4649   16 octobre 2018
Exil/Exit Berenice de Michaël Glück
Extrait

2





j’ai changé

je ne suis plus

je ne suis plus la / le

même

je ne

suis

je fuis

je fus

fuge

todesfuge

je suis transfuge



je vais changer

je fugue

la / le même

ni le lieu d’où je viens

je reviens d’où je viens



les sonnailles à mes chevilles

ont cessé de chanter

Commenter  J’apprécie          10
coco4649   16 octobre 2018
Exil/Exit Berenice de Michaël Glück
Extrait

1





je fus

putain de guerre

dés-

armante dé-

boutée



ni une

ni moi ni toi

je fus ne fus



je il elle

me voici exellée

sortie de moi-même

Commenter  J’apprécie          00
Ilfioredelmale   16 octobre 2018
Cavaliers de l'apocalypse de Rhys Ford
-Ça doit être triste, dit Mal, caressant les cheveux de Kismet. Et tu as dû te sentir affreusement seul.



-On est tous seuls. Les humais, en tout cas.



Retroussant les lèvres, Kismet passa son bras sous lui pour se gratter le ventre.



-Je pense que c’est pour ça qu’on baise, tous. Pour pouvoir être seuls ensemble pendant quelques minutes et faire semblant qu’on est liés d’une façon ou d’une autre, mais c’est faux.
Commenter  J’apprécie          10
Jacopo   16 octobre 2018
Van eyck de DEVIGNE MARGUERITE
Ils s'embarquent à l'Ecluse, et le 12 janvier 1429, ils sont à Aviz, où Jean I tient sa cour. Jean van Eyck y peint au vif le portrait de l'infante Isabelle, que l'on expédie au duc en double exemplaire, l'un par voie de mer, l'autre par voie de terre. En attendant sa réponse, ses envoyés, y compris le peintre évidemment, excursionnent, accomplissent le pèlerinage de Saint- Jacques de Compostelle, font des visites à Jean II, roi de Castille, au duc d'Arjona, au roi de Grenade Mahomet, et à d'autres seigneurs, puis reviennent à Lisbonne et rejoignent le roi de Portugal à Cintra, le 4 juin. En même temps, arrive la réponse du duc qui demande officiellement la main de l'infante.
Commenter  J’apprécie          00
Jacopo   16 octobre 2018
Van eyck de DEVIGNE MARGUERITE
Le 19 mai de cette année, Jean van Eyck est à Bruges, et Philippe le Bon, qui semble le bien connaître, le prend à son service comme peintre et valet de chambre, au traitement annuel de 100 livres parisis, payable par moitié et commençant à la Saint-Jean.
Commenter  J’apprécie          00
Klinya   16 octobre 2018
Nous irons tous au paradis de Fannie Flagg
Elner avait appris ce jour-là une chose que très peu de gens sur terre ont l'occasion de constater par eux-même. lorsqu'on est mort, d'autres viennent fouiller dans vos affaires. Donc, si l'on veut qu'ils ne trouvent rien de compromettant, il vaut mieux faire le ménage avant de partir !
Commenter  J’apprécie          00
coco4649   16 octobre 2018
Le repos de Michaël Glück
Le repos





Extrait

02



pose tout

l’incendie

la soif

le sexe

contre la cuisse

pose les os

sous les muscles

le couteau

au pied du lit

pose le livre

pose

pose-le

sur la table

pose la douleur

derrière

les dents

la rancune

sous le miel

dans l’armoire

est pendu le manteau

la fatigue

dort dans les poches

pose le front

contre le ciel

un mot

s’y retire

Commenter  J’apprécie          00
Amnezik666   16 octobre 2018
J'ai encore menti ! de Gilles Legardinier
Vous pouvez toujours imaginer ce que sera votre soirée, ou même votre vie. Appliquez-vous à planifier tous les rendez-vous que vous voudrez. N'ayez pas peur, lâchez-vous, parce que de toute façon l'existence, ou ce qui la commande, se chargera de vous les foutre en l'air en vous les piétinant. Enfoncez-vous ça dans le crâne, infortunées créatures : les imprévus pèseront toujours plus lourd sur votre destin que tout ce que vous pourrez organiser.
Commenter  J’apprécie          20
coco4649   16 octobre 2018
Le repos de Michaël Glück
Le repos





Extrait

01



pose tout

le corps

et les outils

du corps

pose la faim

au bord de l’assiette

l’eau dans la cruche

la soif entre les lèvres

pose les yeux

sur la nuit

pose la peau

hors de ses plis

laisse les draps

sur le fil

pose

pose la poussière

au milieu des mots

pose tes mains

sur les côtés du livre

pose

sur la chaise le temps

élime

les vêtements du jour

Commenter  J’apprécie          00
coco4649   16 octobre 2018
La femme en rouge et autres nouvelles de Andrée Chedid
L'ANCÊTRE SUR SON ÂNE





   ‒ À présent, écoute, Assad. Écoute notre grande

poétesse  Al Khansa.  Ses deux  frères ont été tués

dans la lutte contre une tribu rivale ; elle pleure leur

mort :



   […] Le siècle furieux

   nous a traitreusement atteints.

   Il nous a transpercés soudain

   des coups de sa corne acérée.

   […]

   C'est à présent que nous restons

   d'un rang égal aux autres hommes,

   ainsi que les dents alignées

   dans la bouche d'un homme adulte.



p.85

Commenter  J’apprécie          00