AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Dernières citations /RSS
YesAgainOneMorePage   19 janvier 2018
Deep Love de Yoshi
"Savais-tu que les feux d'artifices étaient magiques?

-Magiques ?

-On dit que s'il brûlent jusqu'à la fin, ton vœux sera exaucé.

-Vraiment ? "
Commenter  J’apprécie          00
Andrée Chedid
Harmonide   19 janvier 2018
Andrée Chedid
Avancer, reprendre joie, défier l'obstacle, peut-être le vaincre, pour aller de nouveau : tels sont nos possibles.
Commenter  J’apprécie          40
YesAgainOneMorePage   19 janvier 2018
Deep Love de Yoshi
"Dans ces moments, la guerre semble si loin...

-Tu as raison....

-Je vais mourir quoi qu'il arrive, mais... Même si je meurs... Je continuerais à te regarder de là haut. Alors même quand ça ne vas pas, regarde juste dans le ciel.... Tu dois vivre."
Commenter  J’apprécie          00
YesAgainOneMorePage   19 janvier 2018
Deep Love de Yoshi
"Pourquoi tu pleures ? T'es encore triste ?

-Non... Je suis si heureuse."
Commenter  J’apprécie          00
leslecturessucrees   19 janvier 2018
Recueil des legendes de la dame blanche de Marie d'Ange
On retrouve la légende de la dame blanche un peu partout dans les pays d’Europe et même en Amérique du Nord. Ce mythe diffère selon les localités, mais en général se rejoint plus ou moins. Le phénomène des apparitions de la dame blanche reste un grand mystère que l’on ne peut nier au vu des nombreux témoignages qui le décrivent. C’est un mystère que la science ne peut expliquer.
Commenter  J’apprécie          00
YesAgainOneMorePage   19 janvier 2018
Deep Love de Yoshi
"Le sexe n'est q'une question... de secondes. Ça c'est ce que les mecs veulent désespérément et qu'ils sont prêt à payer pour avoir.

Voilà l'époque dans laquelle ont vit."
Commenter  J’apprécie          00
Bashô Matsuo
sabine59   19 janvier 2018
Bashô Matsuo
Un éclair :

dans l'obscurité éclate

le cri d'un héron.
Commenter  J’apprécie          50
grossbery710   19 janvier 2018
Le Complot des Matarèse de Robert Ludlum
Les idées sont des monuments plus précieux que les cathédrales. Elles survivent aux pierres et aux millénaires.
Commenter  J’apprécie          00
Annette55   19 janvier 2018
Par amour de Valérie Tong Cuong
"Nous nous débrouillons ainsi de notre quotidien, sans réussir pourtant à guérir de notre désolation.

Nous ne nous parlions plus, ou si peu, enfermés en nous mêmes pour des raisons communes et parfois différentes, comme si chacun de nous quatre était appuyé au bastingage de sa vie et observait la vague grossir et le cataclysme approcher."
Commenter  J’apprécie          30
leolechat   19 janvier 2018
Violette leduc de Carlo Jansiti
Je m'en irai comme je suis arrivée. Intacte, chargée de mes défauts qui m'ont torturée.

J'aurais voulu naître statue, je suis une limace sous mon fumier.
Commenter  J’apprécie          40
JIMEDE   19 janvier 2018
Un jardin de sable de Earl Thompson
Je fais partie de ces gens sur qui j'écris et ne ferai jamais vraiment partie des autres. Je fais partie de ceux qui ont été effrayés si jeunes par la violence que le simple fait de ne pas être mort est pour nous une victoire.
Commenter  J’apprécie          80
Mimeko   19 janvier 2018
La fille du fermier de Jim Harrison
Franck enseignait les sciences à Sarah, Peps la littérature et l'histoire dans les manuels approuvés par son groupe évangélique ce qui signifiaient qu'ils étaient expurgés. Peps insista pour que Franck initie leur fille au créationnisme plutôt qu'à la théorie de l'évolution, mais il n'en tînt pas compte.
Commenter  J’apprécie          90
Floortje   19 janvier 2018
La Découverte du ciel de Harry Mulisch
(..) un tas de gens n'avaient probablement même pas conscience de tout ce qu'il y avait à savoir. Ils vivaient et mouraient sans que personne ne leur jamais dit telle ou telle chose chose à savoir qu'ils auraient peut-être bien aimé apprendre.
Commenter  J’apprécie          00
 Rutebeuf
Macabea   19 janvier 2018
Rutebeuf
Tout ce que j'ai fait est à refaire
Commenter  J’apprécie          10
Floortje   19 janvier 2018
La Découverte du ciel de Harry Mulisch
(...) il y avait toujours plus à apprendre du monde qu'on ne savait déjà.
Commenter  J’apprécie          00
GB   19 janvier 2018
montreurs d'ours de l'Ariège à l'Amérique de Louise Pagé
L'histoire de ces montreurs d,ours, cette profession largement oubliée, a marqué l'histoire de l'immigration française au Québec. Un épisode de quarante ans, de 1874 à 1914, qui mérite sa place dans l'imaginaire québécois. (p 206)
Commenter  J’apprécie          00
Didier_Tr   19 janvier 2018
Les corrupteurs de Jorge Zepeda Patterson
La confiance totale dans une relation qui renonçait à toute tentative de contrôle ou de manipulation l'aida à transformer ces moments en thérapies honnêtes, au cours desquelles elle décrivait ses rêves, ses frustrations et ses incertitudes, qu'elle aurait été incapable d'avouer dans tout autre contexte, y compris face à elle-même.
Commenter  J’apprécie          60
Sak71   19 janvier 2018
Incandescences de Ron Rash
Les livres sont sur la table, des gros livres épais. J’ouvre le plus petit [...] J’en lis un peu et ça veut rien dire. Même les mots que je connais ont pas l’air de mener quelque part. Ça pourrait tout autant être des fourmis détalant sur la page.
Commenter  J’apprécie          10
Wozniaksandy   19 janvier 2018
La Vie immédiate, suivi de "L'Evidence poétique" et "La Rose publique" de Paul Éluard
C’est entendu je hais le règne des bourgeois

Le règne des flics et des prêtres

Mais je hais plus encore l’homme qui ne le hait pas

Comme moi

De toutes ses forces.



Je crache à la face de l’homme plus petit que nature

Qui à tous mes poèmes ne préfère pas cette Critique de la poésie.
Commenter  J’apprécie          10
GB   19 janvier 2018
montreurs d'ours de l'Ariège à l'Amérique de Louise Pagé
On surnommait souvent du nom de Martin les ours domptés. Ce nom vient d'une légende française qui prétend que Martin,évêque de Tours, donna un âne à un confrère qui voyageait à pied pour faire ses tournées évangéliques. Ce confrère avait baptisé son âne du nom de Martin. Or, un bon matin, il trouva un ours au lieu de son âne. Il continua ses tournées avec cet ours qu'il nomma aussi Martin. Par la suite, les ours domptés portèrent ce nom. citation provenant de Jeanne Pomerleau Les métiers ambulants. (p. 199)
Commenter  J’apprécie          00