AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Dernières citations /RSS
jonatjackson   23 avril 2018
Les frontières liquides de Jérôme Nédélec
Cette fois, la bataille se préparait contre des mécréants, des infidèles.

Enfin, on allait pouvoir tuer avec bonne conscience !
Commenter  J’apprécie          00
jonatjackson   23 avril 2018
Les frontières liquides de Jérôme Nédélec
La rancœur et la haine n'ont plus de limites lorsqu'on possède le pouvoir.
Commenter  J’apprécie          00
jonatjackson   23 avril 2018
Les frontières liquides de Jérôme Nédélec
...je n'y pouvais rien car on ne peut pas aider ceux qui ont donné leur âme en pâture à leur propre perte.
Commenter  J’apprécie          00
jonatjackson   23 avril 2018
Les frontières liquides de Jérôme Nédélec
...car il s'était sculpté le masque de morgue et de suffisance qu'arbore le puissant, prié par un plus puissant que lui de bien vouloir s'asseoir sur sa fierté.
Commenter  J’apprécie          00
Juin   23 avril 2018
T'arracher de Claudine Desmarteau
Faut avouer que je ne suis pas très aimable. Avec mes parents c'est pas franchement la lune de miel. Ils me trouvent chiante. Absente. Décourageante. Je les trouve usés, anesthésiés, résignés.

(p 9)
Commenter  J’apprécie          40
Apoapo   23 avril 2018
Pourquoi les animaux trichent et se trompent de Thierry Lodé
« Jamais il ne fut aussi temps de construire un nouveau paradigme évolutif qui :

- Discute le modèle d'une coévolution écologique, intégrant les organismes dans un ensemble d'interrelations dynamiques et changeantes avec leur environnement et reconnaissant la force structurante des interactions, de l'hétérogénéité de l'environnement et des stratégies mixtes.

- Intègre une nouvelle vision de l'information génétique, bannissant le déterminisme des "bons gènes" en s'ouvrant, au contraire, sur l'épigénétique, sur ma théorie du gène livre de cuisine […]

- Désavoue la dichotomie des sélections naturelle ou sexuelle au profit d'une réflexion sur la reproduction différentielle, seul critère d'efficacité à long terme, reconnaissant combien les individus et leurs décisions stratégiques pèsent sur l'histoire diversifiante de leur évolution.

- Démente, par conséquent, la figure traditionnelle de l'arbre phylétique vertical et des ancêtres uniques, mais, à l'opposé, admette les transferts horizontaux et une construction phylétique en mosaïque, selon le principe d'une évolution réticulée.

- Évacue l'hypothèse centrale de la concurrence intraspécifique et propose plutôt de réfléchir au rôle des interactions et de la facilitation dans le processus évolutif, générant du conflit et de la spécialisation phénotypique, introduisant la différence dans l'histoire, probablement selon des dispositifs bioéquivalents au mécanisme de déplacement de caractères.

- Conteste le théorie du sexe comme processus avantageux de propagation des gènes, mais accepte, au contraire, d'étudier la sexualité comme une interaction primitive propre aux eucaryotes suivant la théorie des bulles libertines, et réalisant que tout changement résulte d'un mécanisme immédiat et proximal sans orientation ni but ultime.

- Et, enfin, conçoive que le comportement ne consiste pas dans une force complémentaire au service des gènes, mais cherche plutôt à retrouver une écoéthologie, le développement des comportements dans leur environnement, évacuant définitivement la tentation eugéniste. » (pp. 279-280)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Apoapo   23 avril 2018
Pourquoi les animaux trichent et se trompent de Thierry Lodé
« Dérivant de fonctions métaboliques, les premiers archaïsmes du désir commençaient. Certaines bulles [de lipides, prébiotiques], privées de matériel génétique ont disparu. Mais d'autres ont profité de ces échanges, et les plus libertines, celles qui toléraient le mieux la promiscuité, ont mêlé leurs gènes. Cette appropriation réciproque a permis de profiter de l'aptitude des gènes à rénover les enzymes, à changer de métabolisme. Du coup, l'ADN s'additionnait, se dédoublait même, organisant sa redondance. Entre les cellules, un équilibre des échanges s'est réalisé, une gestion du contact, et, à partir de mécanismes primitifs de rejet d'un trop-plein d'ADN, la réduction méiotique a tempéré le nouvel organisme, inventant le début du sexe. […]

Les échanges d'ADN se multiplient, entraînant un conflit génomique que la réduction méiotique gouverne. Grâce au noyau, ces protocellules admettent les multiples chromosomes et la recombinaison totale. Les premiers eucaryotes apparaissent. […] établissement d'une relation préalable […] et cela chez des êtres non sexués, ni mâles ni femelles. Car le sexe est apparu avant les individus sexués ! » (p. 266)

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Apoapo   23 avril 2018
Pourquoi les animaux trichent et se trompent de Thierry Lodé
« Car l'évolution s'est aussi faite grâce à une sensibilité primordiale, depuis le niveau de la cellule jusqu'à celui des corps, c'est ce qu'on nomme le mécanisme de facilitation. Loin d'une concurrence acharnée, il faut comprendre la facilitation comme un processus qui, à travers les interactions individuelles, qu'elles soient apparemment négatives ou positives, produit des effets coévolutifs à l'échelle de la communauté et structure les mutualismes. » (p. 81)
Commenter  J’apprécie          00
ipomeeviolette   23 avril 2018
Le Seigneur des Anneaux, Tome 1 : La Communauté de l'Anneau de J.R.R. Tolkien
L'un des voyageurs (...) prédisait que les gens monteraient vers le nord en nombre de plus en plus grand dans le proche avenir. "Si on ne leur trouve pas de place, ils la trouveront eux-mêmes. Ils ont droit à la vie, autant que quiconque",dit-il d'une voix forte. Les gens du pays n'avaient pas l'air très satisfait de cette perspective.
Commenter  J’apprécie          10
Apoapo   23 avril 2018
Pourquoi les animaux trichent et se trompent de Thierry Lodé
« Car l'apparition de la sexualité a entraîné trois conséquences majeures sur le monde.

Tout d'abord, le sexe a définitivement brouillé une "sélection" prétendument impersonnelle en favorisant le CHOIX des partenaires en tant que force évolutive. […] D'un seul coup, la RELATION devenait plus importante que l'individu. Née d'une sensibilité primordiale qui rend les uns attirants pour les autres, voilà que l'histoire évolutive dépend maintenant de la liberté du désir.

Le deuxième résultat de l'émergence de la sexualité consiste dans l'opposition inévitable des deux genres. À partir de la spécialisation des gamètes, l'un petit, mobile, le spermatozoïde, l'autre gros et plein d'énergie, l'ovule, une divergence incroyable confronte les deux partenaires, et ce conflit invraisemblable se déroule dans le corps des protagonistes. […] Alors commence à s'entreprendre la grande stratégie des réconciliations amoureuses, menant progressivement à l'organisation de relations mutuelles précaires et magnifiques.

Enfin, le sexe biologique produit la variation, la différence essentielle. Au lieu de s'égarer dans une amélioration continue de performances d'une espèce qu'une crise viendrait réduire à néant, la reproduction sexuelle s'engage dans une diversification infinie, recombinant les gènes des uns avec les gènes des autres pour former une individualité nouvelle absolument originale. De toutes ces imprévisibles conséquences, il découle une subtile interdépendance des uns et des autres. » (pp. 40-41)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Symphonie   23 avril 2018
L'arrache-coeur de Boris Vian
- Vous êtes trois fois père ", dit Jacquemort.

Angel s'étonna :

" Des trumeaux ?

- Des jumeaux et un isolé, précisa Jacquemort. Il est sorti nettement après. C'est le signe d'une forte personnalité.
Commenter  J’apprécie          70
Gwen21   23 avril 2018
Les Raisins de la colère de John Steinbeck
- Ne laisse pas s'envoler trop haut tes espérances, pour n'avoir pas à ramper comme un ver de terre.
Commenter  J’apprécie          100
Nieva   23 avril 2018
La Princesse Vagabonde, tome 1 de Xia Da
— Arrête de les secouer. Ce sont les gâteaux que j'ai commandés, et ils m'ont coûté très cher... Vingt taels...

— Pardon... C'est peut-être cher, mais les desserts glacés de chez Pinxianglou sont les meilleurs.
Commenter  J’apprécie          10
jonatjackson   23 avril 2018
Les frontières liquides de Jérôme Nédélec
Pour nous hommes du Nord, le chrétien est un animal étrange…Il redoute les punitions du Dieu qu’il s’est créé, tout en les pensant légitimes et méritées. La faiblesse d’un tel peuple est de croire que son destin est écrit par un autre. Notre force à nous est de ne pas nous laisser dicter nos actions par quiconque. L’homme livre ouvre sa voie, dût-il le faire à grands coups de hache et d’épée dans la friche de sa propre existence.
Commenter  J’apprécie          00
jonatjackson   23 avril 2018
Les frontières liquides de Jérôme Nédélec
Ceux qui ont peur de tout ont surtout peur d’eux-mêmes…effrayés qu’ils sont à l’idée que le monde ressemble réellement à l’image qu’ils s’en sont faite.
Commenter  J’apprécie          00
grm-uzik   23 avril 2018
Nuit de Bernard Minier
- "C'est dans les moments difficiles qu'on juge ses amis."
Commenter  J’apprécie          10
grm-uzik   23 avril 2018
Nuit de Bernard Minier
- "Dans Le Principe de Lucifer, Howard Bloom, un ancien publicitaire devenu spécialiste des comportements de masse, a émis l'hypothèse que mère Nature est une chienne sanglante et que la violence et le mal font partie intégrante de son plan, que, dans un monde évoluant vers des formes toujours supérieurs de complexité, la haine, l'agression et la guerre sont des moteurs et non des freins à cette évolution."
Commenter  J’apprécie          00
Wozniaksandy   23 avril 2018
Poèmes de André Ady
Je ne sais pourquoi, comment et combien

je pourrais ainsi rester pour toi-

mais je tiens tes mains adorées

et je garde tes yeux adorés
Commenter  J’apprécie          10
tristantristan   23 avril 2018
Rosa Blanca de B. Traven
On trouve chez tout homme la crainte plus ou moins grande qu'il sera récompensé ou puni pour les fautes qu'il commet ou qu'il a déjà commises. Ce sentiment n'a rien à faire avec la croyance à un jugement après la mort. Non plus qu'avec une punition correctionnelle, l'homme entrant en conflit avec la loi, et ayant à répondre de ses actes devant les tribunaux.

Non, la punition dont je veux parler, et que tous les hommes sentent et redoutent instinctivement, est d'un autre genre. Les gens appréhendent qu'un acte de ladrerie dont ils se seront rendus coupables ne se retourne contre eux-mêmes ou contre ceux qu'ils aiment. Beaucoup craignent de reperdre tout le bien qu'ils ont acquis par des moyens vils ou illégitimes. D'autres ont peur, quand ils ont commis une mauvaise action, que le malheur ne s'acharne plus tard sur eux, qu'ils ne tombent malades et ne deviennent infirmes et que, s'ils ne sont pas atteints eux-mêmes, leurs femmes, leurs enfants ou leurs meilleurs amis n'en pâtissent. Certains vont jusqu'à croire qu'il leur sera fait un jour exactement la même chose que ce qu'ils ont fait aux autres.

C'est là une des raisons psychologiques pour lesquelles presque tous les hommes se fixent une limite qu'ils n'osent pas dépasser. C'est cet instinct qui seul rend possible la vie sociale et permet aux hommes de combiner leurs efforts.

1929, éd. la découverte, p. 200
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Wozniaksandy   23 avril 2018
Poèmes de André Ady
Ensemble nous raillerions en signe d'ultime adieu ;

Nous péririons ensemble, l'un pour l'autre restant dieu.

Nous péririons avec ce cri :

« Crime et infamie est la vie,

Nous deux nous étions, seuls, propreté, neige blanche.
Commenter  J’apprécie          00