AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Dernières citations /RSS
PetitMyosotis   24 mai 2022
Vampyria, tome 3 : La cour des ouragans de Victor Dixen
Qu'est ce que je veux faire de ma vie ? Mon existence n'appartient-elle qu'à moi ? Mes parents avaient mis la leur au service d'un cause qui les dépassait... qui les grandissait.
Commenter  J’apprécie          00
lea_matr   24 mai 2022
Love and other words de Christina Lauren
La décennie précédente ressemble à un brouillard, comme si nous avions entrepris un long voyage avant de revenir au point de départ, dicté par le destin.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   24 mai 2022
Jeux de mains de Alex Bévimo
Nos regards s’accrochent et je crois que pour la première fois depuis qu’on se connaît, nous nous sourions réellement.

Mince, ça voudrait dire que l’adage est vrai, l’ennemi de mon ennemi est mon ami ?
Commenter  J’apprécie          00
clofran4   24 mai 2022
Glen Affric de Karine Giebel
800 pages, 200 de trop à minima. Répétition en chaîne, drame à longueur de page, dégoulinant de phrases constamment identiques. Une belle histoire mais l'auteur tombe dans le besoin de faire des pages..dans une mise en page trop aérée. L'éditeur doit avoir des prix sur la pâte à papier.

Bref de ce roman de misère humaine, on ne retient pas grand chose. Ah si Glenn Afrique, répétée sans cesse...
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   24 mai 2022
Jeux de mains de Alex Bévimo
J’ai beau tenter de garder la face devant son regard qui parcourt mon corps, je sens mes joues rougir et le sourire satisfait qui se dessine sur son visage me confirme que mon teint a viré au cramoisi.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   24 mai 2022
Jeux de mains de Alex Bévimo
Je me secoue mentalement, avant de passer à la seule autre fille de mon âge dans ce jardin, elle se tient justement à côté de lui, Gina la junkie. Une camarade de classe à moi, avec qui je m’entends « moyen bof », elle incarne à la perfection tous les clichés de la poupée Barbie grandeur nature, quoique plus vulgaire et beaucoup plus peroxydée.

Du moins c’est mon avis…
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   24 mai 2022
Jeux de mains de Alex Bévimo
Je dois être honnête avec moi-même, il est doté d’une force physique supérieure à la mienne et il est très probable qu’il me maîtrise avec une seule main si je décide de passer à l’attaque maintenant.

Hors de question que je me fasse humilier !
Commenter  J’apprécie          00
Mariana Bernárdez Zapata
sonatem   24 mai 2022
Mariana Bernárdez Zapata
Calligraphie de récifs terrestres

incision de rameaux ouverts



Entre les rochers de Petra

surgit au jour ta figure étonnée

comme si dans la pénombre

à l’abri d’une chaleur conduisant à la folie

tu avais été embrasée par l’interdit



40 jours et 40 nuits à tendre un arc sans flèche

simulant le voltigement de l’air

en plume détachée de ton aile brisée



pour veiller et protéger



Le profond n’est pas le présomptueux

ni la branche qui renonce à sa matière

c’est la cavité se creusant dans la poitrine

qui remonte en torrent étoilé

quand l’extase recouvre de son brouillard

l’accalmie après le déchaînement



et tu me racontes que tu as vu Gethsémani

avant d’avoir frotté la pierre de l’onction

que la chaleur alanguit jusqu’à la torpeur

et qu’au crépuscule le froid de la plaine

t’étreint et te marque à jamais



Tout écrit en nous

même à distance

même la main de Fatima

rapportée du marché de Jérusalem

dont la fabrication contient les siècles et le hasard

et conserve en son sein

la transe et la fortune



Je suis ta bien-aimée

et tu es parti vers le Jardin des Oliviers en pensant à moi.





Traduit de l’espagnol (Mexique) par Philippe Chéron,

12 février 2022.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          01
lecturesbookks   24 mai 2022
Cursebreakers, tome 2 : Un coeur si loyal et solitaire de Brigid Kemmerer
J’ai, autrefois, passé une éternité à redouter le passage de chaque minute, et à présent j’aimerais avoir plus de temps devant moi.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   24 mai 2022
Jeux de mains de Alex Bévimo
J’aime beaucoup quand les filles prennent le dessus de temps en temps, Jones, mais je préfère quand même quand c’est moi qui dirige.
Commenter  J’apprécie          00
Cazaubon78   24 mai 2022
La baleine tatouée de Witi Ihimaera
Tout ce monde attendait. Attendait la semence. Attendait l'offrande. Attendait la bénédiction.
Commenter  J’apprécie          00
lecturesbookks   24 mai 2022
Cursebreakers, tome 2 : Un coeur si loyal et solitaire de Brigid Kemmerer
-Faciles, répète-t-il avec mépris.Les choix ne sont jamais faciles. Les décisions peuvent être bonnes ou mauvaises, cependant le plus grand danger reste de n’en prendre aucune.
Commenter  J’apprécie          00
Cazaubon78   24 mai 2022
La baleine tatouée de Witi Ihimaera
La mer grouillait pareillement de poissons, mais ils semblaient attendre, eux aussi. Ils nageaient en bancs lumineux, pleuvaientv en poussières scintillantes à travers les profondeurs de jade - les hãpuku, kahawai, tãmure, moki et warehou, tous traqués par des requins tel le mangõ ururoa. Une silhouette blanche surgissait parfois du lointain et papillonnait dans les eaux, mais ce n'était que le vol serein du tarawhai, la raie à queue pointue.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   24 mai 2022
Jeux de mains de Alex Bévimo
Je déteste quand on m’oblige à me justifier. Sérieux, je n’ai pas envie de disserter pendant trois heures juste parce que j’ai dit non !
Commenter  J’apprécie          00
lecturesbookks   24 mai 2022
Cursebreakers, tome 2 : Un coeur si loyal et solitaire de Brigid Kemmerer
-oui, c’est bien connu, la personne la plus dangereuse dans un dîner est la fille assise dans son coin avec un livre.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   24 mai 2022
Jeux de mains de Alex Bévimo
Certains prennent de la coke, moi ma drogue c’est la musique, j’ai toutes mes playlists sur mon téléphone, on y trouve de tout, du classique au hard rock en passant par de la pop et évidemment, j’ai toutes les chansons Disney, j’assume à deux cent pour cent !
Commenter  J’apprécie          00
lecturesbookks   24 mai 2022
Cursebreakers, tome 2 : Un coeur si loyal et solitaire de Brigid Kemmerer
-Elle a sauvé le prince d’un destin terrible, dit Grey. Elle a risqué sa vie pour Emberfall, puis pour me protéger. Elle n’est peut-être pas une princesse de sang, mais elle en a l’âme.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   24 mai 2022
Jeux de mains de Alex Bévimo
Le retour de l’enfant prodige…

Cette pensée me fait lever les yeux au ciel, je ne sais vraiment pas pourquoi Liam et moi ne pouvons pas nous voir, mais je suppose que c’est une question d’instinct quand deux ados se voient forcés de cohabiter.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   24 mai 2022
Jeux de mains de Alex Bévimo
Ça fait maintenant trois ans qu’ils sont ensemble, pas de mariage en vue, je crois qu’aucun d’eux n’a envie de retenter sa chance avec ce contrat archaïque ! Mais au bout d’un an de relation, ils ont décidé d’acheter une maison ensemble, un endroit neutre pour tous les cinq.
Commenter  J’apprécie          00
GuillaumeDONNAT   24 mai 2022
Demain les chiens de Clifford D. Simak
Huit contes d'un futur

Chaque nouvelle est introduite par une courte exégèse de ces légendes transmises de génération en génération par les chiens. Des sauts de plusieurs centaines voir milliers d'années entre chaque séquence qui donne à voir l'évolution de Terra.

Simak va très très loin.

S'il s'était contenté des chiens il aurait certainement déjà fait un bon roman de SF.

Mais là...

Le mec va vraiment très loin et il écrit ça dans les années 1950s.

Il y a donc des chiens qui ont oublié que non seulement les humain ont existé mais que ce sont eux qui ont fait évolué leurs cordes vocales pour qu'ils puissent parler et les ont doté de mains par l'intermédiaire de robots. Entre temps les humains eux, ont eu le temps de muter, de créer des avatars de créatures habitants Jupiter, de tous se barrer y vivre, ou de finir en caisson cryogénique dans la dernière ville, Genève, elle même bunkerisée.

Le fil rouge de cette histoire est pourtant une famille d'humain, les Websters (les hommes et les robots en tout cas, désolé pour les femmes; mais on doit en croiser 3 dans tout le livre) qui ont beaucoup pesé dans le destin des humains.



C'est assez fantasque et simple dans le déploiement de ses situations pour vraiment ressembler à une suite de fables. Le tableau d'ensemble exploite des concepts très variés et rends une fresque assez complète sur la brièveté de la vie, la vacuité de l'existence et la bouillonnante éternité de la grande jungle de l'évolution.

Le livre se termine comme une blague:



ALERTE SPOILER:

Les chiens après avoir réussi à faire face à la surpopulation animale de la planète (toutes les espèces sont devenus végétariennes et parfaitement pacifiques) fait face à une espèce de fourmi qui s'accapare les robots et construits une cité immense qui menace de recouvrir le globe. Un chien part en quête du savoir oublié des humains et retrouve le plus vieux robot du monde ayant connu les fameux primates. Le chien demande au robot comment les humains réglait le problème des fourmis. Il découvre alors, effaré, que ceux ci se contentait de les massacrer. Fin !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00