AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Dernières citations /RSS
visages28 juin 2017
Le Dévouement du suspect X de Keigo Higashino
Nous sommes tous les deux happés par les engrenages de la montre qu'est la société dans laquelle nous vivons.Une montre ne peut fonctionner sans engrenage.les gens ne tolèrent pas que l'on vive seul en suivant ses propres règles .Cela nous apporte la stabilité mais en même temps nous prive de liberté.
Commenter  J’apprécie          20
Fabric24228 juin 2017
Contre la méthode de Paul Feyerabend
Ainsi, la science est beaucoup plus proche du mythe qu'une philosophie scientifique n'est prête à l'admettre. C'est l'une des nombreuses formes de pensée qui ont été développées par l'homme, mais pas forcément la meilleure. La science est indiscrète, bruyante insolente ; elle n'est essentiellement supérieure qu'aux yeux de ceux qui ont opté pour une certaine idéologie, ou qui l'ont accepté sans avoir jamais étudié ses avantages et ses limites. Et comme c'est à chaque individu d'accepter ou de rejeter des idéologies, il s'ensuit que la séparation de l'Etat et de la l'Eglise doit être complétée par la séparation de l'Etat et de la Science : la plus récente, la plus agressive et la plus dogmatique des institutions religieuses. Une telle séparation est sans doute notre seule chance d'atteindre l'humanité dont nous sommes capables, mais sans l'avoir jamais pleinement réalisée.
Commenter  J’apprécie          30
pgremaud28 juin 2017
L'Assise et la présence : La prière silencieuse dans la tradition chrétienne de Jean-Marie Gueullette
Dieu est toujours prêt, il est proche, il est dedans : tout l'effort de l'homme dans la prière est donc de se tenir lui aussi présent en cette intériorité où Dieu l'attend.
Commenter  J’apprécie          00
canel28 juin 2017
Du moment qu'on s'aime de Antoine Chereau
[ repas de noces ]

Et je lève mon verre aux mariés qui pensent encore qu'ils vont s'aimer pour TOUJOURS !

(p. 3)
Commenter  J’apprécie          118
visages28 juin 2017
Le Dévouement du suspect X de Keigo Higashino
A ses yeux, les mathématiques étaient semblables à une chasse au trésor.Il fallait commencer par définir un angle d'attaque puis réfléchir à un chemin pour déterrer le trésor,autrement dit qui mène à la réponse.Accumuler les calculs conformément à ce plan devait permettre de découvrir de nouveaux indices.Si on ne trouvait rien, il fallait changer de route.A condition de faire cela avec obstination, patience et résolution,on pouvait parvenir au trésor,une solution exacte que personne n'avait encore trouvée.
Commenter  J’apprécie          00
Nikoz28 juin 2017
La fête du siècle de Niccolò Ammaniti
- Qui est votre père charismatique ?

- Toi ! dirent en choeur les Enragés.

- Qui a écrit les Tables du Mal ?

- Toi !

- Qui vous a enseigné la Liturgie des Ténèbres ?

- Toi !

- Qui a commandé les papardelle ? fit le garçon, une rangée d'assiettes fumantes sur les bras.

- Moi ! Saverio tendit la main.

- Ne touchez pas. C'est brûlant.
Commenter  J’apprécie          00
pgremaud28 juin 2017
Panorama no 541 juin 2017 de Revue Panorama
Le dernier livre qui vous a ému ?

J'ai droit à deux ?

"L'autre Dieu", de Marion Muller-Colard, qui explore le triptyque composé par la plainte, la menace et la grâce. Et aussi "L'éternité n'est pas de trop", de François Cheng, une sublime histoire d'amour.



(Eric de Kermel, petite bibliothèque spirituelle)
Commenter  J’apprécie          00
alapagedesuzie28 juin 2017
Femmes de l'Autremonde, tome 1 : Morsure de Kelley Armstrong
Redevenir ce que j’étais avant la morsure de Clay ? Mais j’étais alors douce, passive et bienveillante. C’était Clay qui avait changé tout ça. Avant lui, j’étais différente. Je n’étais pas comme ça. C’était ce que je voulais croire, mais je savais que je me mentais. J’avais toujours porté de la violence en moi.
Commenter  J’apprécie          00
ValHou5728 juin 2017
Le secret de Snowcroft, tome 1 : Les hommes de Snowcroft de Christi Snow
Il haussa les épaules avec dérision, mais cela devait être terrible d'être rejeté comme ça pour une chose sur laquelle il n'avait pas le contrôle.



Trevor n'aimait pas la pensée que sa famille n'avait pas accueilli son ami génial dans sa vie. Parce qu'il n'y avait aucun doute dans son esprit qu'il serait une épave aujourd'hui si Jamie ne l'avait pas soutenu et n'avait pas pris soin de lui. Comment pouvaient-ils être si étroits d'esprits, surtout étant donné qu'il était également gay? Est-ce qu'ils le détestaient pour ça? Ou bien cachait-il sa sexualité?
Commenter  J’apprécie          00
ValHou5728 juin 2017
Le secret de Snowcroft, tome 1 : Les hommes de Snowcroft de Christi Snow
Trevor souhaita vraiment pouvoir se rappeler quelque chose, n'importe quoi. Il avait envie de demander, mais ne voulait pas ressembler à un crétin. Jamie voyait-il quelqu'un? Avaient-ils déjà été un couple? Bon sang, Jamie était-il même gay? Effrayé à l'idée de dire quelque chose qui pourrait offenser son compagnon ou pire - l'énerver - Trevor se contenta d'enfourner un peu plus de pizza dans sa bouche. Peut-être qu'une fois qu'il serait sorti de l'hôpital et dans la maison de Jamie, il découvrirait plus d'indices sur le trou noir dans sa tête.
Commenter  J’apprécie          00
pgremaud28 juin 2017
Panorama no 541 juin 2017 de Revue Panorama
Un livre qui vous donne envie d'espérer ?

"L'Homme-joie" de Christian Bobin, mais plus généralement tout Bobin. Il nous invite à cesser nos courses folles matérialistes et à n'avoir pour seule quête que de discerner la présence de Dieu.



(Eric de Kermel, petite bibliothèque spirituelle)
Commenter  J’apprécie          00
ValHou5728 juin 2017
Le secret de Snowcroft, tome 1 : Les hommes de Snowcroft de Christi Snow
Deux jours plus tard, Jamie avait parlé jusqu'à ce que sa voir devienne rauque et le coma se prolongeait toujours. Il n'était pas retourné chez lui, craignant que s'il partait, Trevor se laisse emporter. Il devait être là au cas où son ami avait besoin de lui. Donc il resta, faisant de petites siestes dans le fauteuil à côté du lit de Trevor et buvant bien trop d'un mauvais café.



Ses yeux étaient irrités, son estomac dérangé, et il voulait seulement ramper dans ce lit et étreindre son meilleur ami pour le convaincre qu'il avait besoin de revenir. Maintenant. Jamie commençait à perdre espoir. La pensée que Trevor pourrait ne jamais se réveiller après la façon dont leur relation s'était délitée ces derniers mois rendait la pierre dans le creux de son estomac de plus en plus lourde.
Commenter  J’apprécie          00
sweetie28 juin 2017
La chambre verte de Martine Desjardins
Peut-être qu'en d'autres circonstances et en d'autres lieux, les billets de banque sont des papiers inoffensifs, une simple monnaie d'échange entre les deux parties d'une honnête transaction. Pas ceux-ci. Ils croupissent depuis si longtemps dans cette pièce qu'ils ont absorbé le sens perverti de l'économie des Delorme, leur avarice, leur goût du lucre, leur cupidité. Par leur immobilité, ils ont acquis une telle force d'inertie qu'ils résistent à toute tentative d'être dépensés et à leur contact, on se sent pris d'un besoin irrationnel d'accumuler et de thésauriser.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui28 juin 2017
Culture Libre de Lawrence Lessig
La loi est en train de changer, et ce changement modifie la façon dont notre culture est créée. Ce changement devrait vous inquiéter, que vous vous intéressiez à Internet ou non, et que vous soyez de droite ou de gauche.
Commenter  J’apprécie          10
sweetie28 juin 2017
La chambre verte de Martine Desjardins
On gratte, on gratte et on ne trouve jamais le fond de ses besoins.
Commenter  J’apprécie          10
sweetie28 juin 2017
La chambre verte de Martine Desjardins
Pour ma part, je trouve que Sa Majesté n'est jamais aussi belle que sur les billets de banque, dit-elle.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui28 juin 2017
Culture Libre de Lawrence Lessig
Une culture libre n’est pas une culture sans aucune propriété, pas plus qu’un marché libre n’est un marché dans lequel tout est gratuit. Le contraire d’une culture libre est une « culture de permissions » : une culture au sein de laquelle les créateurs peuvent créer uniquement avec la permission des puissants, ou des créateurs du passé.
Commenter  J’apprécie          00
Hardiviller28 juin 2017
García Lorca : Oeuvres complètes, tome 1 : Poésie de Federico Garcia Lorca
Les citations ci-dessous ne figurent pas dans les œuvres complètes , tome 1 ou tome 2 , ce sont pour la première un manifeste signé par 300 intellectuels en faveur du Front Populaire , paru dans " Mundo Obrero " en février 1936 , pour la seconde , une déclaration parue en janvier 1931 dans la gazette littéraire et pour la suivante , parue en décembre 1934 dans le journal La Voz une précision .



"La majorité du peuple espagnol aspire à un régime de liberté et de démocratie et donc , pas individuellement mais comme représentation très large de la classe intellectuelle espagnole , nous confirmons notre adhésion au Front populaire parce que nous voulons que la liberté soit respectée , que le niveau de vie augmente et que la culture soit étendue à toute les couches sociales "



" La politique consiste à comprendre avec sympathie les persécutés , le gitan , le noir , le juif.... le maure que nous portons en nous "



" Je suis toujours et je serai toujours partisans des pauvres " .



+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Alfaric28 juin 2017
Jour J, tome 23 : La République des esclaves de Fred Duval
[Crassus] Le destin est entre les mains des dieux…. Mais nous pouvons les aider !
Commenter  J’apprécie          50
Gilles Deleuze
BigDream28 juin 2017
Gilles Deleuze
Si tu ne saisis pas le petit grain de la folie chez quelqu'un, tu ne peux pas l'aimer.
Commenter  J’apprécie          100