AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Citations à l'affiche
 Dalaï-Lama
palamede   12 décembre 2018
Dalaï-Lama
Quand la pente se fait abrupte, il faut savoir ralentir, prendre le temps d'une profonde contemplation, sans oublier pour autant les soucis du voisin ou ceux du poisson rouge nageant dans des eaux polluées, à des milliers de kilomètres de là.
Commenter  J’apprécie          791
Jean Racine
Melou13   10 décembre 2018
Jean Racine
Je le vis, je rougis, je pâlis à sa vue ;

Un trouble s’éleva dans mon âme éperdue ;

Mes yeux ne voyaient plus, je ne pouvais parler ;

Je sentis tout mon corps, et transir et brûler.
Commenter  J’apprécie          503
Natsume Soseki
marina53   09 décembre 2018
Natsume Soseki
Sur l'aile du vent

Légère et lointaine

L'hirondelle
Commenter  J’apprécie          754
François Coppée
palamede   09 décembre 2018
François Coppée
Etoiles filantes



Dans les nuits d’automne, errant par la ville,

Je regarde au ciel avec mon désir,

Car si, dans le temps qu’une étoile file,

On forme un souhait, il doit s’accomplir.



Enfant, mes souhaits sont toujours les mêmes :

Quand un astre tombe, alors, plein d’émoi,

Je fais de grands voeux afin que tu m’aimes

Et qu’en ton exil tu penses à moi.



A cette chimère, hélas ! je veux croire,

N’ayant que cela pour me consoler.

Mais voici l’hiver, la nuit devient noire,

Et je ne vois plus d’étoiles filer.



L’Exilée (1877)
Commenter  J’apprécie          531
Carl Sagan
palamede   14 décembre 2018
Carl Sagan
La richesse de notre civilisation, la profondeur de la conscience que nous avons des fondements de notre culture, et notre préoccupation de l'avenir peuvent être appréhendées à l'aune du soutien que nous consacrons à nos bibliothèques.





(I think the health of our civilization, the depth of our awareness about the underpinnings of our culture and our concern for the future can all be tested by how well we support our libraries)
Commenter  J’apprécie          470
Max Planck
domisylzen   15 décembre 2018
Max Planck
Toute matière provient d'une force et n'existe que par celle-ci ... Nous devons présumer l'existence, sous cette force, d'un Esprit conscient et intelligent. Cet Esprit est la matrice de toute matière.
Commenter  J’apprécie          350
Pierre Dac
sabine59   09 décembre 2018
Pierre Dac
Les bons crus font les bonnes cuites.
Commenter  J’apprécie          556
Jean-Jacques Rousseau
dido600   10 décembre 2018
Jean-Jacques Rousseau
Savez vous quel est le plus sur moyen de rendre votre enfant misérable ? C'est de l'accoutumer a' tout obtenir .
Commenter  J’apprécie          430
Luchino Visconti
Nastasia-B   09 décembre 2018
Luchino Visconti
On devrait avoir les moyens de mieux vivre, là où nous sommes nés et nous avons grandi.



Tirade de Rocco dans le film ROCCO ET SES FRÈRES.
Commenter  J’apprécie          815
Jean Giono
mcd30   14 décembre 2018
Jean Giono
Le héros n'est pas celui qui se précipite dans une belle mort ; c'est celui qui se compose une belle vie.
Commenter  J’apprécie          530
Marcel Proust
Jean-Daniel   12 décembre 2018
Marcel Proust
On ne reçoit pas la sagesse. Il faut la découvrir soi-même, après un trajet que personne ne peut faire pour nous épargner.
Commenter  J’apprécie          410
Shiki Masaoka
marina53   11 décembre 2018
Shiki Masaoka
On grille des châtaignes -

tranquilles bavardages

crépuscule du soir
Commenter  J’apprécie          400
Buson Yosa
marina53   13 décembre 2018
Buson Yosa
On voit dans ses yeux

Une apparence d'automne

Vêtements de chanvre
Commenter  J’apprécie          401
 Anonyme
Piatka   13 décembre 2018
Anonyme
Un ami c’est une route,

un ennemi c’est un mur. 



Proverbe chinois

Commenter  J’apprécie          576
Maryna Uzun
uzun   11 décembre 2018
Maryna Uzun
Que reste-t-il de nos magies



(à Charles Trenet)



Les vers, ils sont fous comme des peluches

Sous les ballons de baudruche

Pour la pluie et les beaux jours

Les vers, ils sont doux comme des nounours

Pour tous les âges, toutes les bouches

N’ vous jouez pas de leur amour !



Que reste-t-il de nos magies

Que reste-t-il des frénésies

Un petit livre qui vaut moins qu’un

Cornet à dés

Je n’ai plus honte de mes fausses notes

Je n’ai plus honte de mes bloc-notes

De mes cachettes, de mes passions

Secrètes



Les poésies s’offrent à Noël

Elles sont si frêles, réchauffez-les

Sous vos sapins, adoptez-les

Comme des copains !

Noël, la nuit ultramarine

Amusez-vous jusqu’aux matines

Pas de sourdine ! Matin-matines

Patin-patines





Maintenant mes journées sont étirables

Et mes nuits rétrécissables

L’écriture m’écritue

Avant mes nuits étaient bien plus longues

Mon printemps c’est donc maintenant

Même si je suis plus âgée !



Refrain : Que reste-t-il de nos magies

...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          436
 Anonyme
Fifrildi   10 décembre 2018
Anonyme
Le premier pas pour avoir ce que vous voulez, c'est d'avoir le courage de quitter ce que vous ne voulez plus.
Commenter  J’apprécie          385
Philippe Mathy
Piatka   11 décembre 2018
Philippe Mathy
Parfois un ange nous traverse,


comme une absence,


un rire dont nous n’aurions perçu


que la transparence.



Un affluent nous a rejoint


au seul souci


de se mêler à notre eau.



Nous avançons plus forts,


sans même savoir que,


au plus profond de nous, un visage


nous a fait don de disparaître.

Commenter  J’apprécie          540
Marceline Desbordes-Valmore
sabine59   11 décembre 2018
Marceline Desbordes-Valmore
Amour, divin rôdeur, glissant entre les âmes,

Sans te voir de mes yeux, je reconnais tes flammes.

Inquiets des lueurs qui brûlent dans les airs,

Tous les regards errants sont pleins de tes éclairs ...
Commenter  J’apprécie          362
Ladybird123   10 décembre 2018
Fugitive parce que reine de Violaine Huisman
Pauvre maman, elle pouvait tourner comme une toupie sur les phalanges de ses orteils sans jamais perdre l’équilibre mais elle ne pouvait pas mettre un pied devant l’autre sans se vautrer en permanence à la valse du quotidien.
Commenter  J’apprécie          400
Souri7   11 décembre 2018
Le condamné de Noël de Anne Perry
— Ils ne pendront personne avant de l’avoir attrapé et, même s’ils l’attrapent, il n’est pas dit qu’ils le fassent. Si cet homme a un tantinet de bon sens…

— Il ne peut pas passer sa vie à se cacher ! protesta Claudine. Et il ne devrait pas y être obligé, s’il est innocent…

— Il ne devrait pas pleuvoir le jour de mon anniversaire, sauf que, en général, il pleut. Vous n’y pouvez rien.
Commenter  J’apprécie          480