AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Citations à l'affiche
Jean Yanne
domisylzen18 mai 2017
Jean Yanne
Si la réalité intéressait les gens, ils éteindraient la télé et regarderaient par la fenêtre.

Commenter  J’apprécie          700
palamede18 mai 2017
Mémoires d'Hadrien de Marguerite Yourcenar
Le véritable lieu de naissance est celui où l'on a porté pour la première fois un coup d'œil intelligent sur soi-même : mes premières patries ont été les livres.
Commenter  J’apprécie          553
Philippe Besson
rabanne18 mai 2017
Philippe Besson
Si vous avez été victime de violences homophobes et que vous ne vous êtes pas rebellés, vous en sortez avec un sentiment terrible d'humiliation.



(Si vous pouvez (re)voir, comme moi, le bouleversant documentaire "Homos : la haine", que Philippe Besson a coréalisé, ainsi que l'émission d'hier soir sur France 2 sur l'homophobie...

Parce que c'est juste intolérable en 2017 (!) ; parce que nous "régressons" ; parce que la haine ne doit pas passer... Eduquons nos enfants !!!)
Commenter  J’apprécie          4018
Victor Hugo
glennherbertgould17 mai 2017
Victor Hugo
Voyager, c'est naître et mourir à chaque instant.
Commenter  J’apprécie          4510
 Voltaire
kuroineko19 mai 2017
Voltaire
Que répondre à un homme qui vous dit qu'il aime mieux obéir à Dieu qu'aux hommes, et qui, en conséquence, est sûr de mériter le ciel en vous égorgeant?
Commenter  J’apprécie          412
Albert Einstein
coco464919 mai 2017
Albert Einstein
 

 

La créativité est contagieuse, faites la tourner.

Commenter  J’apprécie          432
Fifrildi19 mai 2017
Harry Potter, tome 1 : Harry Potter à l'Ecole des Sorciers de J.K. Rowling
Ça ne fait pas grand bien de s'installer dans ses rêves en oubliant de vivre, souviens-toi de ça.
Commenter  J’apprécie          310
palamede23 mai 2017
Mémoires d'Hadrien de Marguerite Yourcenar
Les poètes nous transportent dans un monde plus vaste ou plus beau, plus ardent ou plus doux que celui qui nous est donné, différent par là même, et en pratique presque inhabitable.
Commenter  J’apprécie          311
Eric7623 mai 2017
La dernière leçon de Noëlle Châtelet
J'ai caressé ton front, tes cheveux blancs, ton visage chaviré de fatigue, de déception.

Les choses ne s'étaient pas passées comme tu l'aurais souhaité.

Tes yeux étaient fermés. Tu étais si pâle que tout à coup, sans effort, je t'ai vue en gisante. J'ai pu t'imaginer dans la mort. On aurait dit qu'elle était déjà en toi, que déjà elle travaillait pour toi, en alliée, en amie, alors que nous... Alors que moi qui disait t'aimer en caressant ton front, tes cheveux... Moi, ta fille, si sûre, jusque-là, de mon amour... J'ai trouvé la mort plus aimante que moi. Oui, c'est cela : plus aimante.

Ce doit être à cet instant que tout a basculé, que tout s'est décidé avant même que tu ne me parles, dans cet instant stupéfiant, encore inexplicable, je me suis sentie comme prise en défaut, en défaut d'amour. Jusqu'à être jalouse, oui, jalouse de la mort, ton amie la mort.

Je t'avais donc déçue, et penaude j'étais, assise sur ton lit. L'as-tu sentie ? Tes yeux se sont ouverts. Les deux larmes chétives qui ont mouillé ta peau transparente semblaient les dernières gouttes d'une source qui s'épuise et qui le sait. Au bout de vos forces, au bout des larmes vous étiez, la source et toi.

Sans me regarder, tu as prononcé ces mots, plus épuisés encore que les larmes : " Vous ne comprenez pas. Il faut m'aider maintenant."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          373
 Coluche
canel21 mai 2017
Coluche
La France va mieux. Pas mieux que l'année dernière. Mais mieux que l'année prochaine.
Commenter  J’apprécie          403
fnitter18 mai 2017
La Saga du roi Arthur, tome 1 : Le Roi de l'hiver de Bernard Cornwell
Lorsque le destin t’empoigne, mieux vaut donner son congé à la raison.
Commenter  J’apprécie          522
William Shakespeare
sld0920 mai 2017
William Shakespeare
L'amour qu'on a cherché est bon, mais celui qui se donne sans qu'on le cherche vaut mieux.
Commenter  J’apprécie          400
Ann Petry
latina17 mai 2017
Ann Petry
Les gens sont différents, les uns supportent ce que les autres ne supportent pas. On ne sait jamais jusqu’à quel point ils peuvent encaisser.
Commenter  J’apprécie          382
Pierre Desproges
tynn20 mai 2017
Pierre Desproges
L'intelligence, c'est comme les parachutes. Quand on n'en a pas, on s'écrase.
Commenter  J’apprécie          341
ninosairosse19 mai 2017
Cyrano de Bergerac de Edmond Rostand
Sois satisfait des fleurs, des fruits, même des feuilles,

Si c'est dans ton jardin à toi que tu les cueilles !



Acte II Scène VIII ,P124
Commenter  J’apprécie          380
Jacques Brel
marina5321 mai 2017
Jacques Brel
Il y en a qui ont le coeur si large qu'on y rentre sans frapper. Il y en a qui ont le coeur si frêle qu'on le brise d'un doigt.

Les coeurs tendres
Commenter  J’apprécie          495
Nick Cave
le_Bison21 mai 2017
Nick Cave
J'ai énormément de respect pour tous ceux qui sont toujours de la partie après leur 70 ans, ils sont des miraculés. Il existait, quand on était gamins, une croyance enracinée et idiote qui racontait que l'on ne pouvait pas faire du rock et vieillir. Dylan, les Stones, Neil Young, Iggy Pop ou Lou Reed ont prouvé le contraire. On ne peut pas leur retirer leur amour de la scène. C'est quand même plus excitant pour un septuagénaire de jouer du rock sur scène plutôt que de regarder Netflix le cul sur le canapé...



[Les Inrocks, mai 2017]
Commenter  J’apprécie          393
Gustave Flaubert
tynn19 mai 2017
Gustave Flaubert
Les cœurs des femmes sont comme ces petits meubles à secret, pleins de tiroirs emboîtés les uns dans les autres.
Commenter  J’apprécie          332
LanaC17 mai 2017
Le Silence des agneaux de Thomas Harris
"Des images de ces derniers jours vinrent sanctionner cette défaillance, surgissant dans l’esprit de Clarice en couleurs éclatantes, beaucoup trop vives, des couleurs affreuses, comme celles qui jaillissent des ténèbres lorsque l’orage éclate en pleine nuit."
Commenter  J’apprécie          400
fnitter19 mai 2017
La Saga du roi Arthur, tome 1 : Le Roi de l'hiver de Bernard Cornwell
Nous autres, les Rois, n’aimons la paix que lorsque la guerre devient fâcheuse.
Commenter  J’apprécie          392