AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Dernières critiques /RSS

Robinson
26 septembre 2017
Robinson de Laurent Demoulin
Dès les premiers mots, dès les premiers traits d’humour, dès les premières émotions, j’ai été en totale osmose avec ce livre que j’ai dévoré.

Le narrateur est le papa d’un garçon nommé Robinson autiste de dix ans. Avec une langue tout à fait remarquable et un sens du détail, le père nous raconte quelques journées avec son fils qui ne parle pas et ne contrôle pas ses excréments. Car ce sont les deux grands thèmes de ce livre: l’absence de communication verbale et le rapport aux besoins primaires. Dit comme ça, ça pourrait en rebuter certains mais il n’en est rien. Ce livre offre une ouverture vers cet univers inconnu qu’est l’autisme.



Il est divisé en chapitres courts et énumère des scènes de la vie quotidienne. On apprend assez vite que le narrateur a la garde de Robinson une semaine sur deux. Sans se moquer ni jouer les héros, Laurent Demoulin nous brosse un portrait de sa vie et le rapport que Robinson peut avoir au monde et comment sa vision dépeint sur celle du père .



« Robinson » est le seul et unique roman de l’auteur. Celui-ci écrit plutôt des essais ou des poèmes. Il utilise ici une langue tout en poésie et en humour. J’ai ri plusieurs fois à l’évocation de ces épisodes familiaux mais tout en ressentant de la part du narrateur un amour incommensurable pour son fils. Lui universitaire qui manie la langue avec délice et talent doit trouver des parades pour communiquer avec son fils. Comme un beau poème d’amour, ces pages évoquent les détails d’une vie à deux hors du commun.



Un beau coup de cœur. ❤

Si vous pouvez lever le nez de cette rentrée littéraire , prenez le temps de découvrir ce Robinson.




Lien : https://pagesversicolores.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lien de cuir, lien du coeur: Découvre
26 septembre 2017
Lien de cuir, lien du coeur: Découvre de Sixtine LUST
chronique de Laurie :



Lien de cuir, lien du cœur se déroule en 4 tomes, mon avis portera sur le premier intitulé « découvre ».



Ici, nous découvrons une romance clairement érotique. L’histoire de deux êtres aux vies complètement opposées. Elena n’a eut jusqu’ici que très peu de relations amoureuses et celles-ci ne lui ont pas laissé les meilleurs souvenirs qui soit, surtout niveau sexe. Fabien, quant à lui, connait tous les secrets pour mener une femme au septième ciel.



Tout les oppose, hormis leur attirance physique et Fabien va prendre un malin plaisir à pousser Elena au bord de ses limites, lui faire découvrir les trésors cachés du monde qui est le sien.



Ce premier tome nous fait voir plusieurs situations purement érotiques. On découvre les « habitudes sexuelles » de Fabien au fur et à mesure que celui-ci lui apprend les « règles à suivre » pour devenir une soumise parfaite. Les premiers chapitres servent vraiment à faire connaissance des différents personnages qui sont en lien avec nos deux protagonistes. La suite s’articule principalement autour d’eux alors qu’ils apprennent à se connaitre par le biais de jeux sexuels.



J’espère que les tomes suivants nous permettrons d’en apprendre d’avantage sur les autres personnages. J’attends de voir aussi de quelle façon évoluera la relation d’Elena et Fabien.



Les scènes érotiques étant nombreuses et fortement détaillées, je tiens donc à préciser que cette romance est destinée à un public averti.
Lien : https://followthereader2016...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
La trentième année
26 septembre 2017
La trentième année de Ingeborg Bachmann
Dans ce recueil de nouvelles rédigé dans les années 60, l'une d'elle "Du côté de Gomorrhe" évoque l'amour d'une jeune fille Mara pour Charlotte, femme d'âge mûr qui vient de donner une réception en l’absence de son mari. Alors que tout le monde est partie, Mara fait sa déclaration …

On retrouve ici deux femmes placés dans des rôles "genrés" que je trouve assez marqué : la jeune fille est inconstante, d'une sentimentalité à fleur de peau. On s'attend à ce qu'elle se « pâme » à chaque coin de phrase. Tandis que Charlotte endosse le rôle de la femme masculine qui voit en sa cadette le moyen d'exister dans une relation en tant que dominant et non plus comme éternelle mineur tout ça indépendamment de tout sentiment amoureux puisque Mara ne réveille chez elle ni amour ni désir.

L’image de ce « couple de femmes » calquée sur le modèle hétéro bien qu’existant forcément est à mon goût trop souvent la seule manière dont on perçoit un couple homosexuel… Comme s’il ne pouvait y avoir qu’une manière d’être en couple.

Que dire aussi du titre, biblique, qui place cette relation sous le sceau de la luxure, des « mauvaises mœurs » pour au final une nouvelle où il ne se passe pas grand-chose et absolument rien de répréhensible.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
True Love
26 septembre 2017
True Love de Anna Wayne
Chronique de Diana :



e n’avais pas été complètement embarqué avec Blind Love. Vous savez cette impression qu’il manque un petit quelque chose pour que ça soit vraiment une top lecture. Mais je m’avoue rarement vaincue et c’est avec plaisir que j’ai ouvert le nouveau roman d’Anna Wayne.

Ce récit concerne des personnages secondaires de Blind Love et notamment Scott un des associés d’Aïdan, le juriste assez dur en extérieur va devoir composer avec la pétillante et très tentante Cassidy qui n’est autre que la petite sœur du dernier acolyte Chase.

Cassie est jeune diplômée et elle entre dans la société de son frère pour y faire ses armes mais aussi tenter sa chance auprès de son coup de cœur de jeunesse et on peut même dire que pour elle, il s’agit d’un énorme coup de foudre. Scott est son sauveur, celui pour qui elle entretient de sentiments depuis ses 15 ans.

Elle veut faire tomber le masque de Scott qui la repousse de manière peu courtoise (mais entre nous le garçon est surtout grognon car il ne sait pas comment gérer son attirance) et pour ce faire elle va lui proposer une amitié améliorer.

Scott n’a pas l’habitude de devoir composer avec ses sentiments. C’est un maniaque du contrôle et la jeune femme le déstabilise au plus haut point. Il est agressif lorsqu’il s’adresse à elle et sa perte de moyen le met encore plus en colère.

Cette romance sur fond d’espionnage industriel va vous ravir et même si on se doute de certaines choses je me suis laissée prendre au jeu et je n’ai pas réussi à trouver tous les tenants et les aboutissants avant la conclusion.

Notre héroine est à la fois moderne et complètement romantique en ce qui concerne sa vision de l’amour. Elle tente le tout pour le tout pour conquérir Scott qui on doit bien se le dire n’est pas un fin psychologue. Il un petit côté immature qui est à la fois charmant et horripilant. Toutes les pièces s’assemblent au fur et à mesure et on comprend mieux la dynamique qui les pousse à agir et pourquoi ils réagissent si intensément.

J’ai beaucoup aimé cette romance et le fait qu’on retrouve une continuité est un bonus car on a des nouvelles d’Abby et de sa convalescence.

Le style contemporain et rythmé est mélangé à des moments plus doux qui feront de ce roman une lecture parfaite pour se détendre et oublier le temps qui passe.
Lien : https://followthereader2016...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Les frères Kincaid
26 septembre 2017
Les frères Kincaid de Blackwood Lily
Chronique de Llyza :



Si j’avais eu le tome 2 dans les mains, j’aurais de suite enchainé avec ! Le Mercenaire est une excellente Romance Historique avec ce qu’il faut pour plaire : intrigue, décors mais surtout des personnages attachants. J’ai passé un très bon moment de lecture, j’ai énormément aimé cette histoire alors que d’après le résumé, rien de nouveau dans le genre.



Nous débutons dix-sept ans en arrière, lors de la traitrise et ce qui nous marquera sera la fin d’un clan et la séparation de trois frères. Que sont-ils devenus ? Niall est maintenant un mercenaire, il a écumé les mers et a combattu pour de grands seigneurs. Il est devenu un barbare que l’on souhaite avoir dans son camps. Et c’est par un « hasard » que le chef de la garde des McClaren le repère et l’invite sur ses anciennes terres.



Le but de Niall depuis toutes ses années a été de se venger, reprendre ce qui lui revient et redonner à son clan toute sa splendeur. Ce qu’il n’avait pas prévu, c’était de tomber sur une jolie jeune femme, qui se révèle être, nulle autre que la fille du laird. Patatrac. Nous voilà avec le fameux « j’aime mon ennemie ». Je me suis beaucoup attachée à eux, nos deux amoureux ont une jolie personnalité. Là ou Niall est charismatique, un vrai Highlander avec « quelques » tattoo certes, il émane de lui énormément de force et de douceur ; Elspeth semble de prime abord une femme douce et posée, mais elle se révèle être forte et pleine de ressources.



Même si la romance débute dés les premières pages, qu’elle n’a rien d’innovante, j’ai adoré la suivre et elle a su installé un rythme qui n’est pas lent ou long comme j’ai pu le lire. Je n’ai pas lâché cette histoire, j’ai trouvé que ça allait crescendo et surtout très rapidement, nous avons quelques éléments qui nous poussent à nous interroger et à commencer à mettre des théories en place. Quel plaisir d’arriver à la fin et de voir qu’on ne s’était pas tromper.



On s’attachera aussi au reste des personnages secondaires, que ce soit Dearg ou Magnus, on appréciera également les personnages gris. Lily Blackwood n’a pas forcément cédé à la simplicité, elle a su installer une personnalité un peu plus complexe que ce qui n’y paraissait pour finalement donner un ensemble cohérent et riche en émotions. En romance, c’est mon mot clé. Si je n’ai pas de sourires, de petits papillons dans le ventre, ou de l’envie, je zappe et puis j’oublie. Ici, ce n’est pas le cas, l’auteur a fait un très joli tome et je n’ai qu’une seule hâte, découvrir l’histoire de ce frère disparu.
Lien : https://followthereader2016...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Le renard Soldati: Soldati, T2
26 septembre 2017
Le renard Soldati: Soldati, T2 de Charlie Cochet
Chronique de Qhuay :



Franchement, le premier mot qui me vient à l’esprit est mouai…



Je m’explique, en lisant le premier opus de la série, Charlie Cochet nous laisse entrevoir une montagne de possibilités, beaucoup d’expectative mais aussi la promesse de beaucoup de souffriture (sur ce dernier coup, elle a bien tenu sa promesse par contre !).



Dès le départ, on sait que ça sera un amour impossible ! Qu’un soldat, le second du roi qui plus est ne pourra jamais lier son destin à un serviteur, aussi tenu en estime soit-il !



Donc à partir de là, on s’attend à ce que les deux protagonistes luttent contre cette attirance, qu’ils essaient de la combattre sachant qu’un avenir pour deux n’est pas possible. Mais en fait non, c’est tout le contraire qui se passe. Toka et Reyner vivent pleinement leur amour, cachés (plus ou moins) mais le vivent quand même avec la princière complicité de Riley.



Vous allez me dire qu’il n’y a rien de mal à cela et que je suis juste mauvaise ! Mais en fait non, moi je n’ai rien contre, sauf que c’était tellement guimauve, tellement je-t’aime-trop-mon-amour-de-la-vie-toute-entière qu’on finit par trouver ça trop dégoulinant et pas très en raccord avec le statut de soldat ! Oui, parce que Reynar n’a pas été avar de compliments, de gestes tendres et petits noms. Toka n’était pas en reste mais au final si c’était mignon, c’était un peu en décalage avec l’univers et le statut de chacun.



Vous allez encore me dire, rhoooo, mais rien ne t’arrêtes en fait ! Tu as boulotté la Confrérie de la dague Noire et tu oses dire que la guimauve c’est mal ?



Là encore, je me permets d’intervenir ! Je n’ai rien contre la guimauve sauf si elle occulte tout sur son passage. Et c’est un peu le sentiment que j’ai par rapport à cette histoire.



Au bout de quelques chapitres, je commençais vraiment, vraiment à m’ennuyer et puis là, soudainement, arrive la partie souffritude où malgré tout ce que j’avais pensé plus haut m’a fait chialer ma race brisé le coeur. Suite à des incidents intervenus dans leur vie calme et tranquille, Toka se retrouve payer de sa personne un conflit qui risque de mener à une guerre entre le royaume soldati et les Ours. Comme Charlie est très douée pour ça, elle fait en sorte que ça nous brise le coeur et nous donne mal aux yeux et aux oreilles. C’était la partie la plus intense du récit et ce que j’ai le plus préféré.



Bien sûr, ça finit par se régler et tout rentre dans l’ordre mais encore une fois, tout ce qu’on retient que c’était trop facile, trop rapide et too much.



Au final, on sort de cette lecture plutôt très mitigé parce qu’au final, tout se passe dans la précipitation et que c’était pas vraiment raccord avec ce qu’on pensait des personnages. Et je ne vous parle même pas du roi…



MAIS !!! Rien n’est perdu, parce que vous savez quoi, ce tome nous dévoile le couple du prochain tome, j’ai plus que hâte de découvrir tout ça.



Enfin, j’ai lu le tome en VO mais la version française est sortie sensiblement au même moment chez MxMBookmark.
Lien : https://followthereader2016...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
L'enjeu
26 septembre 2017
L'enjeu de Angela Behelle
Chronique de Diana :



J’ai lu tous les livres d’Angela Behelle et je suis toujours aussi surprise par la tournure qu’elle fait prendre à ses personnages et ses romans. Si vous avez aimé sa saga « La Société » ce roman vous permettra en douceur de faire votre deuil après l’ultime tome.



Cette partie d’échec entre le père et le fils Stirvin va donner pas mal de rebondissements dans la vie d’Emma. Mais reprenons d’abord tout dans une sens plus concis. Emma est une avocate brillante qui dédit sa vie à son travail et qui laisse de côté le social ou l’affectif. Elle ne prend pas le risque de se distraire et on apprendra peu à peu pourquoi. Sa vie va changer lorsqu’elle assiste au vernissage d’un artiste exposé par sa meilleure amie Marine. Là vous vous dites : Quoi encore une rencontre entre un artiste torturé et une jeune femme rigide dans sa vie ? Et bien pas du tout c’est là que le piège commence à se refermer sur elle.



Cette histoire va vous retourner, entre érotisme et manipulation Angela Behelle mène une fois de plus avec brio ses lecteurs dans une histoire compliquée, houleuse et complètement addictive.



J’ai adoré l’ambiguïté qui règne tout au long du récit. Le fait qu’on sente que l’héroïne se trouve à faire des choix tronqués sans même s’en apercevoir. La romance est toujours explosive et parfaitement transmise.



J’admire la plume d’Angela qui sait tout écrire et qui sait emmener avec aisance ses lecteurs à plonger profondément dans l’univers qu’elle dépeint. Elle arrive à distiller des petits indices mais sans jamais révéler ses plans. Vous apprécierez aussi d’avoir de loin des nouvelles de ce cher Alexis et sa douce Mickaëlla.



Un excellent roman à nous pas louper si vous apprécier Angela Behelle et ses écrits.
Lien : https://followthereader2016...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Riders, tome 5 : Chevauchée farouche
26 septembre 2017
Riders, tome 5 : Chevauchée farouche de James Lorelei
Chronique de Diana,



Je sais que beaucoup de lectrices attendaient une romance M/M avec ce tome et si c’est aussi votre cas j’ai bien peur que vous soyez échaudées. En effet il est purement et simplement question d’un ménage à trois.



On retrouve Trevor à présent marié à Chassie et tout semble aller pour le mieux dans leur couple si ce n’est que tenir une ferme est assez difficile au niveau financier. Le tableau idyllique se fissure lorsque qu’Edgard, l’ancien partenaire de Rodéo et amant, débarque sur la propriété.



C’est un tome assez prévisible avec en premier les retrouvailles assez mitigées, l’acceptation que les sentiments soient toujours présents même après 3 années et enfin je dirai la mise en pratique du fonctionnement de ce ménage à trois.



On en apprend que peu finalement sur les personnages et je n’ai pas particulièrement été touché par leur parcours. Chassie est une héroïne sympathique mais qui selon moi accepte bien trop vite et facilement la situation. Cette histoire fait un peu trop bisounours à mon goût et ça sonne faux.



Donc même si le style de Lorelei James est toujours agréable et accessible c’est une déception par le contenu. Je ne trouvais déjà pas cette saga fantastique et addictive mais là j’ai bien peur que rien ne puisse me faire inverser la balance.
Lien : https://followthereader2016...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Le porte-bonheur
26 septembre 2017
Le porte-bonheur de Sparks Nicholas
Lu en Mai 2017

Dans chaque chapitre, le titre nous indique quel personnage donne sa vision et ses questions. On s'attache aux personnages, émotions présentes. Parenthèse avec ma vie actuelle : les soldats se comprennent après la guerre comme moi après mon accident de 2011.
Commenter  J’apprécie          00
L'énigme de la clef
26 septembre 2017
L'énigme de la clef de Véronique Avart
Voilà donc qu'on pourrait penser que nous allions nous enfermer avec ce titre.



Pas du tout. J'ai trouvé tout de suite la clef pour entrer dans le fil de l'histoire.



"L'héroïne est en manque" 😉 de repère et de stabilité.



Des situations cocasses, rurales et citadines mais aussi un voyage dans le monde des petits bras, des méchants pas beaux et pas honnêtes.





Un personnage mystérieux et son majordome. Qui sont ils?





Un indice l'intrigue est à mi-chemin entre la réalité et la fiction. En fait, en lisant tout est crédible même des pseudo-vampires qui n'en sont surement pas ou peut être bien.



Et le fameux Journal des Angoisses est un moment de poésie à chaque fois qu'il apparaît.





Un combat aussi, entre les machinations des uns, le manque de volonté des autres, le désir de s'en sortir et celui de ne pas le faire.





Bon roman qui n'a rien à envier à ceux d'écrivains renommés.





L'auteure est à la hauteur de son récit. Un moment qui se partage et s'apprécie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Le premier sang
26 septembre 2017
Le premier sang de Sire Cédric
J'ai beaucoup aimé retrouver les personnages de " fièvre et sang" Eva Svärta commissaire albinos à Paris et Alex Vauvert, flic à Toulouse dans ce thriller fantastique.

Pas de temps mort, de l'action, une histoire bien ficelée et haletante !

Vu la fin , j'ai trop hâte de lire la suite " la mort en tête" !
Commenter  J’apprécie          00
Cours, ma jolie
26 septembre 2017
Cours, ma jolie de Lisa Unger
Lu en Septembre 2016

écrit comme un journal intime puis l'auteur pose des questions au lecteur. Vision large. On se sent concerné. Suspense au rendez-vous.
Commenter  J’apprécie          00
Inavouable amour
26 septembre 2017
Inavouable amour de H. Denker
Lu en Juin 2017

Le médecin a une idée en tête suite à son traumatisme. Elle va chercher des solutions pour aider ses patients et va jusqu'au bout. Le procès est intéressant. La vérité vraie est signalée et le choix des avocats.
Commenter  J’apprécie          00
Par le vent pleuré
26 septembre 2017
Par le vent pleuré de Ron Rash
Un roman noir qui nous plonge dans les années hippies au coeur des Appalaches.



Un été, deux frères rencontrent une jeune fille qui va chambouler leurs vies. Ligeia (de son vrai prénom Jane) a eu des ennuis et ses parents ont donc décidé de l’envoyé vivre chez son oncle et sa tante.



Bill et Eugène la rencontrent un jour où ils étaient partis pêcher à leur endroit préféré. Mais contrairement à eux, Ligeia se drogue, boit et couche, et va donc les initier à ces pratiques. Les charmant afin d’arriver à ses fins, Eugène va, par exemple, voler régulièrement des médicaments dans le cabinet de son grand-père. Mais un événement va venir chambouler leur trio.



Quarante-six ans après, Eugène, devenu alcoolique et solitaire, voit dans les journaux que des ossements ont été retrouvé, et qu’il s’agit de ceux de Ligeia. Ils ont été trouvé près de là où ils se retrouvaient tous les trois. Il comprend alors qu’elle n’est jamais partie en bus de Sylva comme son frère lui avait dit. Mais que lui est-il alors arrivé cet été là ?



Nous alternons les passages entre l’été 1969 et l’année 2015 afin de comprendre ce qui est arrivé à Ligeia et en savoir un peu plus sur le passé de chaque personnage, notamment Bill et Eugène. On en apprend également plus sur leur grand-père chez lequel ils vivent avec leur mère depuis la mort de leur père. Ce grand-père sévère et exigeant tient un rôle important au sein de leur vie.



J’ai beaucoup apprécié la plume de l’auteur qui nous accroche dès les premières pages à son histoire pour au final ne plus la lâcher. Il sait doser les moments de rapidité dans l’histoire et les moments très lents pour nous tenir en haleine sans voir passer les pages.



Il nous transporte entre passé et présent sans jamais nous perdre.



Un roman addictif sur la culpabilité et les choix qui guident le reste de notre vie.
Lien : https://lirepourexister.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Une promesse
26 septembre 2017
Une promesse de Sorj Chalandon
Très beau roman , couronné en son temps par le Prix MEDICIS, sur l'amitié , la fraternité et la fidélité au delà de la

mort. Promesse pour que vivent un peu plus longtemps les disparus qui ont compté , à un moment donné , pour ceux

qui aujourd'hui leur rendent hommage en en les faisant

survivre dans leur cœur.
Commenter  J’apprécie          00
Les alliances de cristal
26 septembre 2017
Les alliances de cristal de Elise Fischer
Un très bon roman d'Elise Fischer qui allie romance et histoire. Le héros de cette histoire, Matthieu Thuillier, nous fait découvrir sa vie mouvementée et sa passion pour la verrerie et le cristal. Il n'a pas été élevé par sa mère biologique, a perdu sa fille de vue pendant des années et a connu les souffrances de la première guerre mondiale. Il refera sa vie avec son amour d'adolescente et fondera une famille. J'ai beaucoup aimé cette histoire de famille prise dans les secrets et les tourments de leur époque tout en découvrant l'essor de la verrerie Daum. Un roman émouvant et prenant.
Commenter  J’apprécie          00
Mort point final
26 septembre 2017
Mort point final de Franck Klarczyk
Ce roman, assez court, nous plonge dans une classe d'ados de Première avec un professeur de français soucieux de l'orthographe à un point extrême. Même si le suspense est à peu près inexistant concernant la suite des événements, l'intérêt est certain pour les personnages. Le suspense apparaît quand même à la fin, plusieurs années après. Un agréable moment de lecture.
Commenter  J’apprécie          10
De la Neva à la Seine
26 septembre 2017
De la Neva à la Seine de Carole Sorreau
Une superbe découverte! Un livre qui se lit d'une traite et toutes les personnes auxquelles je l'ai prêté sont unanimes. Nous sommes plongés au cœur de la première et seconde guerres mondiales avec des histoires qui se mêlent et finissent par se croiser. Un livre complètement d'actualité qui nous plonge dans l'exode forcé d'une population trop peu connue : les Russes blancs. A lire sans hésiter !
Commenter  J’apprécie          00
Collector
26 septembre 2017
Collector de Olivier Bonnard
Pour peu que vous ayez grandi entre la fin des années '70 et le début des années '80, que vous ayez perdu de longues heures de votre vie devant le petit écran à vous gaver des manganimes diffusés durant les programmes pour enfants présentés par Dorothée, ce livre devrait constituer une madeleine de Proust d'une redoutable efficacité.

Ajoutez à cela une louchée de fantastique tout en délicatesse (de ceux qui fleurent bon la nostalgie de l'enfance perdue et des "belles années" qui ne reviendront pas), une pincée de suspens tiré au cordeau sur son lit de personnages solidement campés ; vous obtenez un sympathique roman français avec du coeur et qui - à mon sens, n'a rien à envier aux meilleurs récits de voyage dans le temps anglo-saxons.



L'auteur fait partie de la génération qu'il décrit et a su restituer avec talent, des sensations et des souvenirs qui font vibrer les lecteurs concernés (dont je fais partie).
Commenter  J’apprécie          00
Les secrets d'Angelkov
26 septembre 2017
Les secrets d'Angelkov de Linda Holeman
Lu en Avril 2017

Belle histoire. On apprend l'histoire et les obligations de la vie des comtes et serfs. Les retenues que l'on fait selon notre rang hiérarchique
Commenter  J’apprécie          00


Suivez toutes les critiques de la presse Voir plus

Actualitte

1441 critiques

LeFigaro

1651 critiques

LeMonde

1497 critiques

Lhumanite

510 critiques

Liberation

1550 critiques

Bibliobs

1242 critiques

LePoint

610 critiques

LesEchos

888 critiques

Lexpress

3430 critiques

Telerama

2419 critiques

LaPresse

1627 critiques

LaLibreBe...

996 critiques