AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Dernières critiques /RSS

Les hordes invisibles
  26 mai 2018
Les hordes invisibles de Louise Mey
Quelle surprise ! J'ignorais, avant de découvrir le résumé du nouveau roman de Louise Mey, qu'elle avait prévu de faire une suite aux Ravagé(e)s. Ce fut donc une excellente surprise, car je savais que ça allait me plaire de replonger dans cet univers réaliste et très pessimiste.



Souvenez-vous, j'avais eu un coup de cœur pour le premier tome, car j'avais aimé cette atmosphère réellement particulière et l'inventivité dont avait fait preuve l'auteur pour nous scotcher à notre lecture. Cette fois, j'ai eu cette même ambiance, qui m'a un peu désarçonnée : il faut le faire, pour lire et surtout aimer du très pessimiste, on ressent vraiment tous les personnages à fleur de peau. C'est très spécial, hein !



Mais cela me donne l'impression que c'est la vraie vie, que l'auteur ne cherche pas à nous embrouiller ou nous arnaquer. Elle nous livre sa plume, ses émotions, et nous fait rentrer dans son récit, je dirai presque de manière très intime. Et retrouver Alex, dans cet état, m'a fait plaisir, mais m'a également rendue triste pour elle. Quelle vie !



L'histoire, quant à elle, m'a bien plu. Je ne vais pas mentir, sur le début du texte, je ne voyais pas trop où on allait. En effet, l'auteur relate le quotidien de la brigade, alors évidemment on a droit à tout un tas d'affaires sordides. Les flics ne se contentent pas de travailler sur un cas à la fois, car les criminels n'attendent pas qu'on ait fini une enquête pour commettre leurs méfaits... Cela ajoute au réalisme et nous donne la mesure de l'horreur que peuvent vivre ces policiers qui ne lâchent rien et tentent de faire au mieux avec pas grand-chose.



L'histoire est solide et est teintée d'un peu d'espoir. On se dit que de résoudre un cas de plus permet de se faire du bien et de se dire que parfois les choses peuvent s'améliorer un peu. Et cette fois, cette affaire permettait vraiment de se le dire, car il s'agissait de harcèlement. Au début, pas d'agression. Alors, peut-être que, cette fois, cela se passerait mieux... Détrompez-vous, cela va de mal en pis, et la fin m'a juste laissée comme deux ronds de flan. Je comprends la réaction d'Alex, vraiment !



En bref, c'est encore une fois un roman que j'ai adoré. Cette atmosphère me plaît énormément, et j'espère que l'auteur se décidera à faire de nouveaux tomes concernant cette brigade bien particulière. Pas trop souvent pour ne pas nous démoraliser trop... mais vite quand même, hein !
Lien : https://mes-reves-eveilles.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
La symphonie du hasard, livre 1
  26 mai 2018
La symphonie du hasard, livre 1 de Douglas Kennedy
Magnifique entrée en matière d'une grande trilogie.

Alice fait un saut dans son passé et nous emmène dans l'Amérique des années 70.

Nul besoin d'en écrire des tartines, les inconditionnels le sauront vite. On retrouve avec grand plaisir le Douglas Kennedy que l'on connaissait avec "Quitter le monde", "L'homme qui voulait vivre sa vie" et autres romans qui nous font plonger dans la société américaine avec tout ce qu'elle a de meilleur et de pire, sans langue de bois.

Commenter  J’apprécie          20
Le Père Goriot
  26 mai 2018
Le Père Goriot de Honore de Balzac
Avec mes bien humbles lumières, je vais faire l'éloge d'un livre du Grand Balzac. Puis-je, vraiment, l'apprécier, à sa juste hauteur ? J'en doute. Balzac est l'un des plus grands auteurs des lettres françaises, c'est l'égal de Proust. Mais ce livre n'est pas n'importe quel livre de Balzac, c'est un livre magnifique, c'est Le Père Goriot, enfin ! Que dire de ce monument littéraire, dense et complexe, que dire de ce résumé de la société du XIXème siècle ? Comment être à la hauteur de cette tâche, d'en parler ? Que dire d'un livre où est le monde entier ? Que dire d'un livre qui dit tout ? Qu'en dire ? Je peux simplement dire : c'est l'un des plus grands chefs-d'oeuvre que je connaisse.
Commenter  J’apprécie          10
Les coulisses du livre jeunesse
  26 mai 2018
Les coulisses du livre jeunesse de Gilles Bachelet
Un livre indispensable pour mieux comprendre l'écriture des albums !

Vous saurez tout, en le lisant, sur les coulisses du livre jeunesse, du casting au pilon, en passant par les cuisines, sans oublier la liste des participations involontaires à la fin de l'album.

L'élevage de lapin est lui aussi très drôle - après tout, on ne sait pas trop d'où vient cette propension à mettre des lapins partout dans les albums.

Objectif atteint : en lisant cet album, j'ai eu envie d'en découvrir beaucoup d'autres.
Commenter  J’apprécie          30
La faucheuse, tome 2 : Thunderhead
  26 mai 2018
La faucheuse, tome 2 : Thunderhead de Shusterman Neal
Nous retrouvons Citra et Rowan, ou plutôt Dame Anastasia et Maître Lucifer quelques mois après l’intronisation de la première. Ils vont devoir faire face aux tensions grandissantes dans la Communauté entre Vieille Garde et Nouvel Ordre. Impuissant, le Thunderhead observe.



Ce deuxième tome approfondit les personnages que nous connaissons déjà. J’ai adoré retrouver Citra, Rowan, Maître Faraday ou Dame Curie. Ils évoluent vraiment et de façon cohérente. Tout cela, en ajoutant de nouveaux points de vue vraiment intéressants, dont le Thunderhead. Les incursions dans son esprit d’IA sont géniales et portent une réflexion sur la société idéale, la recherche de la perfection ou encore sur la nature humaine. J’espérais beaucoup en apprendre plus sur lui, je suis ravie.



Les camps entre le bien et le mal sont bien plus définis, mais les protagonistes restent complexes. Ils ont tous une part d’ombre, plus ou moins importante et, surtout, qui se traduit différemment chez chacun d’entre eux. Cela se remarque particulièrement chez les héros, Citra et Rowan, qui font face à de nombreux questionnements et remises en cause face à leur choix.



Les péripéties sont prenantes et fascinantes. Les différents arcs narratifs se recoupent et s’éloignent dans un schéma millimétré qui nous mène à une fin dantesque. J’avais peur de commencer ce tome pour deux raisons: qu’il ne soit pas à la hauteur du premier et de devoir attendre une année entière la suite. Autant la première craintes a été balayée, ce livre est génial, autant, la fin m’a plongée dans le désespoir le plus total: comment vais-je faire? Cette conclusion est terrible tant elle appelle le tome suivant.



De plus, ce livre est intelligent. Il invite à la réflexion de façon subtile et sans imposer un point de vue. Ce tome permet d’aller plus loin dans tout ce qui était évoqué dans le premier tome: la mort, la société idéale, la morale, la nature humaine, le pouvoir,…



Cette chronique est courte, tout simplement car je ne trouve pas de reproches à faire à ce livre. J’ai adoré ce second tome, aussi bon que le premier si ce n’est meilleur. Les personnages sont intéressants, les péripéties haletantes et la réflexion vraiment bien menée, sans parler de la fin, à couper le souffle. Je n’ai qu’une chose à dire: lisez-le!
Lien : https://lirelafolie.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Mémé goes to Hollywood
  26 mai 2018
Mémé goes to Hollywood de Nadine Monfils
Mémé goes to holywood, pas la lecture du siècle!



Nous retrouvons Mémé cornemuse une nouvelle fois en aventure. Elle a bien sûr embarqué avec elle son franc parler et sa belgitude poussé ici à un niveau très haut zinneke!



ça y est mémé cornemuse saute le pas et décide de rencontrer son "mec" JCVD.

Suite à son passage remarqué dans une émission télé, les téléspectateurs sont charmés par mémé Cornemuse. Un couple de bobo est totalement fou d'elle et l'accueille chez eux. Persuadés d'avoir trouvé une mamy extra très vite son langage cru les déçoivent. De plus, elle va bousculer les habitudes bien carrés de cette famille, ce qui ne plait pas à tout le monde.



Nadine Monfils une nouvelle fois nous présente une mamy haute en couleurs et remplie de vie.

Mémé goes to Hollywood n'est pas le roman marquant qu'il faut absolument lire mais, il n'empêche qu'il est responsable de quelques rires!

Les belgicismes employés dans ce livre sont placés avec brio, quant aux définitions de ceux-ci, vraiment c'est drôle ex: "Home" définition- En Belgique boîte de strip tease pour vieux; En France, lieu de résidence pour personnes agées.



Un bon moment lecture qui ne casse pas des briques, ni la baraque!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Trois filles d'Ève
  26 mai 2018
Trois filles d'Ève de Shafak Elif
Un peu déçue par le dénouement de l'histoire.J'aurais aimé une autre fin,une rencontre entre les protagonistes.

Sinon,j'ai beaucoup apprécié les différentes visions féminines de l'Islam et de la religion.Elif Shafak est pour moi une grande dame de l'écriture en Turquie.

C'est un pays que j'adore et que je visite tous les ans.

C'est donc toujours avec beaucoup de plaisir que je lis ses ouvrages car je m'y retrouve assez bien.

Commenter  J’apprécie          50
Masked Noise, tome 2
  26 mai 2018
Masked Noise, tome 2 de Ryoko Fukuyama
Résumé : Nino découvre à la télé que Momo pourrait bien être un célèbre compositeur de chansons. Elle décide donc de participer à l’audition où il fera partie du jury, pour vérifier qu’il s’agit bien du Momo qu’elle recherche depuis longtemps. Pendant ce temps, elle est également pressentie pour devenir la chanteuse du groupe Inohurry.



Mon avis : Après avoir lu il y a un bon moment ce tome 1, que j’avais modérément apprécié, j’ai eu un peu de mal à me replonger dans l’histoire. Ce sont les élèves qui ont choisi de continuer la série, après avoir voté.



J’ai trouvé ce tome 2 plus intéressant que le premier, puisqu’on reste dans le présent.



On comprend un peu mieux le caractère de Momo et de Yuzu, et on fait la connaissance de Momo.



Nino porte toujours son masque pour retenir ses émotions, mais elle n’a toujours pas renoncé à retrouver Momo.



Elle va avoir l’occasion de le rencontrer, mais sera-t-elle à la hauteur ? Elle chante d’une voix particulière qui attire certains, mais elle manque de méthode et d’entraînement. Malgré tout, Mio, qui quitte le groupe Inohurry, lui propose de faire partie du groupe et de la remplacer. L’occasion pour Nino de faire ses preuves ?



Les relations entre les personnages sont approfondies, et l’intrigue devient plus intéressante. A suivre.




Lien : http://docbird.over-blog.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Sept jours pour vivre
  26 mai 2018
Sept jours pour vivre de Valérie Capelle
L’auteur dans un compte à rebours vous conte Antoine.

Antoine sait qu’il va mourir, il est seul et ne veut pas finir en unité de soins palliatifs.

Il rencontre fortuitement Paulette, cette dernière à qui il va arriver à se confier lui tendra la main. Elle lui propose spontanément de l’accompagner et pour cela l’emmène dans sa maison à Andernos, sorte d’oasis où simplicité règne avec quotidienneté.

La main tendue ce n’est pas simple pour Antoine, jeune homme qui a consacré sa vie à son métier, qui a vécu à 100 à l’heure sans prendre le temps de se poser ou de fonder un foyer. Il va devoir régler l’avenir de son cabinet d’architecte en cédant ses parts à son associé. Puis dire la vérité à son ami Pierre, seule personne qui lui importe vraiment et dont il acceptera la présence.

Paulette a vécu et affronté beaucoup de choses, elle sait que la vie n’est pas une tragédie mais une succession de défis à relever.

Elle va apprendre à Antoine qu’il faut poser des mots, laisser derrière soi les regrets et accepter de s’écouter.

Prendre le temps n’est pas une faiblesse, investir chaque instant c’est être soi au plus profond. Antoine n’est pas un fardeau mais un cadeau pour l’autre.

Pierre lui avec son amitié fraternelle va être embarrassé de sa propre énergie et bonne santé, il va apprendre le bon geste, celui qui ne se calcule pas, celui de la sincérité parce qu’authentique. C’est un enfant de 5 ans avec sa candeur, son naturel, sa franchise qui va le guider.

Antoine n’est plus seul, il va être accompagné et sa dignité, son intégrité sera au cœur de ce compagnonnage.

Car le geste est au cœur de la vie, la vie est une œuvre d’artisan qui demande de laisser circuler l’énergie et qui met en exergue l’authenticité.

Aucun pathos dans ce roman qui nous fait réfléchir sur le sens de la vie et notre rapport aux autres.

Des personnages forts nous interpellent. Une écriture toute en douceur et en plénitude. Allez à l’essentiel pour vivre pleinement.

Comme l’écrivait Elisabeth Kubler-Ross « l’expérience de la mort est presque identique à celle d’une naissance. C’est une naissance dans une autre existence. »

Un livre qui fait briller le soleil plus fort et plus haut.

Chantal Lafon-Litteratum Amor 26 mai 2018.



+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Le singe de Hartlepool
  26 mai 2018
Le singe de Hartlepool de Wilfrid Lupano
S'inspirant à priori d'un fait historique réel, aussi excentrique qu'improbable malgré tout, le Singe de Hartlepool est une critique sévère et acerbe de l'intolérance. Comment un singe, rescapé d'un navire français échoué sur une plage d'une petite ville du nord de l'Angleterre suite à une tempête, peut-il être pris pour un espion et condamné, lors d'un procès aussi sommaire que ridicule, à être pendu?



C'est pourtant ce qui nous est conté dans cette somptueuse bande-dessinée qui pousse tellement l'absurde, le tragique et le pathétique dans leurs derniers retranchements qu'elle en est simplement jubilatoire. Ceux qui ont vu, dans la même veine, le sublime film "coup de torchon" de Bertrand Tavernier, se remémoreront sans problème la philosophie de Chavasson autour de la table de billard :)



Le dessin de Jérémie Moreau, très caricatural mais un peu trop rudimentaire à mon goût, colle néanmoins parfaitement au burlesque de la narration.



Si je regrette que notre victime ne se soit pas montrée suffisamment facétieuse dans cette histoire (ce n'était d'ailleurs pas son rôle), je suis comblé d'avoir pu rire de bon cœur tout au long de cette balade au milieu des gens qui sont nés quelque part, si chers à Brassens.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Agatha Raisin enquête, tome 1 : La quiche fat..
  26 mai 2018
Agatha Raisin enquête, tome 1 : La quiche fatale de M. C. Beaton
Agatha Raisin est une femme d'affaire qui décide de vendre son affaire pour enfin partir à la retraite dans le cottage de ses rêves. Celui-ci se trouve dans Les Cotswolds mais pour une femme qui a véçu toute sa vie à Londres c'est le dépaysement. Il lui faut s'adapter à son nouveau mode de vie, à son nouveau village et ses nouveaux voisins. C'est dur!!!! Le village l'ennuie un peu et elle décide d'enquêter sur la mort résente d'un des villigeois.

Agatha a son caractère bien à belle. C'est pour ça que j'ai beaucoup aimé ce personnage. Elle m'a bien fait rire et je l'ai trouvé attachante malgré son attitude parfois limite.

C'est à mon goût une lecture "feel good". Ce n'est pas prise de tête. L'auteure de s'attarde pas sur des détails inutile à l'histoire principale. Il y a de l'humour et une petite enquête pour pimenté le tout.

Je lirais les autres tomes et j'espère qu'ils sauront me plaire autant que celui-ci.
Commenter  J’apprécie          10
L'avancée de la nuit
  26 mai 2018
L'avancée de la nuit de Jakuta Alikavazovic
Bon ben tant pis, mais je ferme ce livre avec la sensation d'être passée à côté.

Paul et Amélia ne m'ont pas paru sympathiques, et leur relation compliquée (je t'aime, je ne t'aime pas, si je t'aime quand même, pfff...) m'a un peu saoûlée .

Côté style ce livre est incroyablement bavard et exige une grande concentration car certains évenements sont révélés en quelques mots, au milieu d'un fatras de digressions qui alourdissent le tout. Clairement, ce n'est pas ce que je préfère.

Et un dernier point tout à fait personnel: je n'aime pas, mais alors pas du tout, qu'on m'annonce la mort de quelqu'un, avant qu'elle n'intervienne (2 fois dans ce livre).

Commenter  J’apprécie          00
La vérité sur l'affaire Harry Quebert
  26 mai 2018
La vérité sur l'affaire Harry Quebert de Joël Dicker
Bon moment de lecture. L'histoire ne manque pas de rebondissements, le style est original, on passe sans cesse du passé ou présent, d'une histoire à l'autre. Certains passages sont un peu longs mais impossible de quitter ce livre car on veut savoir qui à tué Nola. On s'attache aux personnages, à cette petite ville des États Unis et surtout on ne devine pas la fin.
Commenter  J’apprécie          10
Les Rougon-Macquart, tome 11 : Au bonheur d..
  26 mai 2018
Les Rougon-Macquart, tome 11 : Au bonheur des dames de Émile Zola
Le lyrisme des descriptions, l'enchevêtrement parfait des intrigues, tout cela contribue à faire du livre de Zola un chef-d'oeuvre merveilleux. C'est exquis, tout simplement exquis, et tout y est mêlé merveilleusement : la mort dans la vie, le deuil dans la joie, la force de caractère dans la timidité, bref, Zola réussit une œuvre magnifique et complète. c'est merveilleux, c'est une vision complète des grands magasins, c'est romanesque sans l'être trop ; c'est aussi romanesque sans l'être pas assez. Bref, Au Bonheur des Dames est une belle œuvre, pas le moins du monde prévisible, bref, c'est un magnifique chef-d'oeuvre, ça se lit, sans qu'on puisse rien prévoir des merveilleux rebondissements, et sans que les rebondissements empiètent sur le fond ( car rien qu'exposer une réalité dans toute sa vérité, ça donne du fond ). Bref, c'est une merveille, ni plus ni moins.
Commenter  J’apprécie          10
TA NOUVELLE VIE COMMENCE ICI
  26 mai 2018
TA NOUVELLE VIE COMMENCE ICI de Véronique MASAGU
Ce livre va vous donner envie de :

1) visiter la Bretagne (et plus précisément le mystérieux phare)

2) partir en vacances





On va faire la connaissance de Solène que la vie n'a pas épargnée… Un jour, elle reçoit un mystérieux courrier d'un notaire l'informant qu'elle est l'héritière de Soline Balavenne. Mais qui est donc cette femme qui lui lègue un phare sur l'île de Bréhat ?

Solène accepte et quitte sa vie parisienne pour s'installer en Bretagne. Elle va trouver des lettres qui lui sont adressées…





Solène est une femme renfermée, de part son passé tragique. Elle se protège derrière une carapace... Ces lettres vont-elles l'aider à rebondir ?





L'intrigue est addictive, je n'ai pas pu lâcher ce roman.

L'auteure aborde des sujets douloureux avec beaucoup de douceur. Elle parle aussi de sujets d'actualité comme le bien être au travail ou encore le télétravail.

J'ai aimé les chapitres courts qui rendent la lecture légère, le petit mot breton dans le texte, la culture bretonne mise en valeur. J'ai adoré les lettres bouleversantes. J'ai eu plusieurs fois les larmes aux yeux.

Les personnages sont très attachants et sensibles, on veut leur bonheur.



C'est un récit touchant avec une jolie touche d'espoir et d'optimisme. Parfois la clé du bonheur est de changer d'air, de changer de vie. Cette histoire nous fait prendre conscience que le changement a du bon et qu'on peut toujours se relever…



Après avoir lu cette agréable histoire, on a le sourire aux lèvres ♥



Mon petit regret : une histoire (trop) courte à mes yeux, j'en redemande encore :)



Merci sincèrement à l'auteure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          11
Nymphéas noirs
  26 mai 2018
Nymphéas noirs de Michel Bussi
Nymphéas Noirs reste à mon goût le meilleur Bussi.

Nul besoin de synthétiser l'histoire, les 4ème de couverture le font généralement très bien.

Comment juger la justesse d'un roman-thriller ? Quand vous découvrez un endroit avec un livre et que le jour où vous vous y rendez, la première chose que vous vous dites est : c'est exactement comme je l'imaginais !

A travers une enquête fort bien ficelée, Michel Bussi réussit avec brio à nous transporter à Giverny. L'immersion est totale tant on a l'impression d'y être et que les personnages deviennent presque réels.

Jusqu'à la dernière page, le secret est bien gardé. Un grand bravo, donc !
Commenter  J’apprécie          20
La folie de la pastèque
  26 mai 2018
La folie de la pastèque de Najjar Taghreed
Quand on ouvre ce livre, on découvre des motifs en forme de pastèque qui ne sont pas sans rappeler, finalement, ce que l'on peut trouver sur des vêtements annonçant l'été.

Noura ne mange que de la pastèque et ne s'en lasse pas, au grand dam de sa maman qui veut qu'elle mange d'autres aliments - poulet, féculents, bref, rien d'extravagant. Elle refuse, mais emporte avec elle une grosse pastèque qu'elle a trouvée dans la cuisine. La suite ? Un basculement dans le fantastique.

Les illustrations sont très réussies parce qu'elles permettent de varier forme, format et couleur. Mention spéciale également pour le charmant petit chat qui accompagne Noura.
Commenter  J’apprécie          10
InSEXts, tome 2
  26 mai 2018
InSEXts, tome 2 de Marguerite Bennett
J’avais complètement adoré le premier tome, qui a depuis été publié en français par Snorgleux Comics avec une superbe couverture. J’étais impatiente depuis un moment de découvrir la suite et il me semblait impossible d’attendre la version française donc j’ai craqué.



Et… je suis un peu déçue. J’ai certes apprécié ma lecture et adoré retrouver les personnages de Mariah, Lady et Will, leur fils qui a bien grandi. Mais globalement j’ai trouvé le scénario moins satisfaisant cette fois-ci, plus décousu et je n’ai pas été emportée au point de ne pas remarquer les incohérences.



Lady est toujours dans son cocon, mais maintenant à Paris, sans qu’on sache réellement les raisons de cette destination. Toujours est-il, Mariah cherche une gouvernante pour le petit Will et bien sûr, pas n’importe qui : quelqu’un qui accepte que des ailes de papillons apparaissent dans le dos du petit de temps en temps. Heureusement, Phoebe est la candidate parfaite puisqu’elle semble elle-même trempée dans des affaires douteuses quand trois hommes essaient de la tuer devant chez Mariah en pleine journée. On réalise alors qu’elle est plus qu’une simple gouvernante…



On retrouve l’aspect mythologique qui m’avait tant plu, avec en plus de notre famille d’insectes humanoïdes préférée, une créature entre la gorgone, la nāga et la déesse hindou, des statues qui prennent vie, et une voyante qui utilise les entrailles d’hommes pour lire l’avenir. Bref, c’est assez dense mais au moins on n’a pas le temps de s’ennuyer.



Une fois encore, le propos est bien de montrer à quel point les femmes sont exclues de la grande société et l’importance de la sororité. Phoebe fait partie d’un club de femmes qui apprennent à peindre et sculpter ensemble en secret puisqu’elles ne sont pas autorisées à pratiquer ces arts. Les antagonistes sont des hommes qui tentent par tous les moyens de faire taire les femmes, de les silencier littéralement afin qu’elles restent chastes et ne causent pas de problème.



Heureusement, Mariah, Lady, Phoebe et les amies de cette dernière entendent bien faire tomber ce bout de patriarcat. Certaines répliques de Lady sont particulièrement jubilatoires et valables de nos jours bien sûr.



Même si j’ai trouvé ce volume en deçà du premier, c’était tout de même une bonne lecture, avec des personnages de femmes qui ne se laissent pas faire, qui s’organisent et se battent pour conquérir leur liberté.
Lien : https://deslivresetlesmots.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Collaboration horizontale
  26 mai 2018
Collaboration horizontale de Navie
Une belle bd qui raconte les vies croisées de plusieurs femmes habitant le même immeuble dans un Paris occupé par les Nazis.

L'histoire se centre sur la romance entre Rose, qui cache une amie juive et son fils, et un soldat des renseignements nazis. Elle montre avec justesse les secrets, la difficulté de chacun à trouver sa place et les conséquences de ces actes une fois Paris libérée.

J'ai beaucoup aimé le dessin de Carole Maurel qui donne une douceur amer à ce récit.
Lien : http://boumabib.fr
Commenter  J’apprécie          00
A la recherche du temps perdu, tome 1 : Du ..
  26 mai 2018
A la recherche du temps perdu, tome 1 : Du Côté de chez Swann de Marcel Proust
Ce livre est une merveille de la littérature : Proust, on le découvre, peut rivaliser avec le grand Balzac, et c'est beaucoup de dire, car Stendhal et Flaubert eux-mêmes succomberaient à la comparaison ! En effet, doté d'un extraordinaire talent, Proust nous écrit un chef-d'oeuvre unique au monde ; Proust nous écrit un livre d'un type rarissime : le livre inimitable. La plupart des livres peuvent être imités, combien plate fut l'imitation : pour Du Côté de chez Swann, c'est impossible. Ce livre est unique. Le style en est génial, le fond est original, tout simplement merveilleux.

Proust prouve son génie et envoûte le lecteur, qui crie, ébahi : "Mais c'est merveilleux !"
Commenter  J’apprécie          00


Suivez toutes les critiques de la presse Voir plus

Actualitte

1696 critiques

LeFigaro

1892 critiques

LeMonde

1817 critiques

Lhumanite

510 critiques

Liberation

1605 critiques

Bibliobs

1330 critiques

LePoint

707 critiques

LesEchos

890 critiques

Lexpress

3598 critiques

Telerama

2420 critiques

LaPresse

1723 critiques

LaLibreBe...

1141 critiques