AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Dernières critiques /RSS

Tu as promis que tu vivrais pour moi
  20 septembre 2018
Tu as promis que tu vivrais pour moi de Ponte Carene
Après avoir lu "Un merci de trop", j'ai lu le 2ème livre sur lequel j'avais craqué lors d'un salon du livre de poche.



L'histoire de Molly m'a beaucoup touché et Boulverser.

En effet, à 32 ans, Molly perd sa meilleur amie Marie d'une maladie rapide.

Avant de mourir, Marie à fait promettre à Molly de vivre pour elle quand elle ne sera plus là.

Après l'enterrement de Marie, Molly reçoit une enveloppe sur laquelle elle reconnait l'écriture de Marie. Comment est-ce possible ?

Molly va donc découvrir que la promesse faites à Marie ne va pas rester en l'air et que Marie lui a donc prévu chaque mois une choses qu'elle aurait aimée pouvoir faire.

Que va t elle réserver à Molly ?



Cette histoire est bien écrite, Carène Ponte nous transporte dans l'univers de Molly, à qui sa meilleure amie fait un beau cadeau, même si le procédé est parfois discutable.
Commenter  J’apprécie          00
Histoire d'@
  20 septembre 2018
Histoire d'@ de Laure Manel
C'est le premier roman que Laure Manel a écrit du coup j'ai voulu le lire car j'ai déjà lu un de ses romans que j'ai adoré et surtout je ne connaissais pas les romans épistolaire. J'ai donc commencer l'histoire avec enthousiasme et une grande envie de découvrir un nouveau genre de littérature.

C'est donc une histoire entre Matilde et Cyril qui se retrouve après douze ans d'absence. Ils se sont connus enfants puis ils sont été ados jusqu'au jour ou les sentiments ont été plus fort que l'amitié du coup Cyril a préférer partir du jour au lendemain aux USA. Ils vont donc reprendre contacte par mail et ils vont se raconter leur vie depuis qu'ils se sont séparer.

J'ai beaucoup aimé les personnages, ils sont attachant avec leurs regrets et les sentiments que va faire renaitre cette correspondance.

J'ai bien aimé tout les petits endroits de Belle-Ile et ses alentours que l'auteur décrit dans son livre car je connais Belle-Ile de nom mais je n'ais jamais eu la chance d'y aller ça fais rêver.

Et enfin, j'ai bien aimé le côté épistolaire de l'histoire, je trouve que c'est moderne et originale car nous vivons dans un monde connecté ou beaucoup de personne communique par mail toute fois il m'a manqué certaines scènes comme une rencontre entre les personnages pour rendre l'histoire réelle.

Au final, j'ai bien aimé l'histoire qui est très belle, légère et le genre épistolaire est sympa à lire mais je ne pourrais pas me contenter de lire que ça je trouve que c'est pas assez romantique.

Merci à Laure Manel de m'avoir fais découvrir un nouveau genre et j'ai hâte de lire d'autres livres de sa plume.
Lien : https://lecturelle.over-blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Une chance minuscule
  20 septembre 2018
Une chance minuscule de Claudia Piñeiro
un joli roman,

J'ai trouvé beaucoup de sensibilité dans ce roman qui parle de la culpabilité et d'amour parental En une seconde la vie peut basculer et vous étes l'acteur de cette vie,sans en mesurer toutes les consequences.
Commenter  J’apprécie          00
Je vous sauverai tous
  20 septembre 2018
Je vous sauverai tous de Emilie Frèche
Livre qui permet de s'interroger sur ce phénomène de radicalisation des jeunes dans notre société ainsi qu à réfléchir aux moyens de prévention et d information . A travers l histoire d Elea et les différents points de ses parents cela nous permets de mieux comprendre.
Commenter  J’apprécie          00
Rivière Tremblante
  20 septembre 2018
Rivière Tremblante de Andrée A. Michaud
Il m'a fallut plusieurs jours pour pouvoir mettre à mon tour quelques mots sur ce livre , car il m'a touché énormément .Comment surmonter la disparition d'un enfant ...comment se pardonner d'être toujours là , comment supporter l'absence ... et quid de l'espoir ...

2 affaires distinctes où les ressentis vont se rejoindre ,se compléter voir être totalement en opposition ...

2 affaires à 2 époques différentes , dans l'une on suivra une jeune fille qui va devoir se construire avec ce choc et l'autre ,un père, qui va aussi vivre un drame...et tout ce roman écrit avec beaucoup de poésie , et la nature qui pour moi est un personnage à part entière ... j'ai aimé le rythme qui pousse a bien s'immerger dans le ressenti et j'ai été très émue par moment ...merci aux éditions Rivage et au Picaboriverbookclub qui m'ont permis de savourer ce livre avant sa sortie
Commenter  J’apprécie          10
La disparition de Josef Mengele
  20 septembre 2018
La disparition de Josef Mengele de Olivier Guez
Entre réçit historique et roman , on suit Josef Mendele ,médecin tortionnaire d'Auschwitz pendant les 30 années qui vivra en Amérique du Sud

les premieres années restent plutot agreable,il prospere economiquement et sa famille restée en Allemagne l'accompagne mais le temps passan til commence à être traquée et il finit seul et misérable

Attention je ne pleure pas sur son sort ....!!!
Commenter  J’apprécie          40
Les aventures de la fin de l'épisode
  20 septembre 2018
Les aventures de la fin de l'épisode de Lewis Trondheim
Le 16 ème épisode de la série patte de mouches est un exercice de style. Commencer une histoire par l'épisode final; L'auteur se joue de la démonstration finale qui vise à démasquer le coupable.

Commenter  J’apprécie          10
Le tatouage
  20 septembre 2018
Le tatouage de Célia Deiana
Je remercie la maison d'édition MxM Bookmark, ainsi que le site NetGalley pour m'avoir permis de découvrir ce recueil. Le titre m'a attiré de suite, étant moi-même une adepte des tatouages (et je n'ai pas fini d'en faire !) J'avais envie de découvrir ce que des auteurs pouvaient imaginer autour de ce thème qui est très large.



Cinq nouvelles qui tournent autour du M/M, de l'amour et du tatouage, bien entendu, mais pas dans les mêmes "dimensions". Je dois avouer que dans un recueil il y a forcément des styles d'écriture différentes, des idées différentes. J'en ai adoré une, aimé deux et les deux autres malheureusement qui n'ont pas été concluantes.



"D'ancre à encre" est ma préférée. Stan et Julien sont des amis d'enfance. Ils vivent en colocation au bord de l'océan. Stan adore le surf et son domaine de prédilection, il se le tatoue sur la fesse : une belle planche ! Julien est amoureux de ce bellâtre qui semble préférer les filles. Une soirée arrosée et une porte se ferme. Il suffit d'un grain de sable pour donner de très grosses frayeurs. Cette histoire est douce, que ce soit dans l'écriture qu'au niveau des personnages et de leur avancement. L'amitié qui laisse la place à l'amour. Il y a beaucoup de tension dans le texte. On ne peut qu'espère une belle fin pour ces deux hommes. Un récit simple qui m'a beaucoup ému. (Oui, moi j'ai été ému, je me ramollis !)



"The hypocrite's horror show", vient en troisième place. Pourquoi ? Tout simplement parce que cette nouvelle est coupée en deux parties et que la première m'a paru très "Rocky horror picture show" pour les plus anciens qui ont déjà vu ce film. En d'autres termes, très sanglant, horrifique et compliquée. Dans les années 1960, être noir ne fait pas bon et homosexuel encore moins. Jimmy et Colin, le premier est noir, le second est blanc, décident de quitter leur petite ville pour vivre leurs rêves. Mais avant cela, Colin doit retourner à "l'église", avec sa chère maman. L'horreur éclate à l'intérieur de la maison qui sert d'office. Dans la seconde partie, quatre ans après les faits, Colin revient avec son compagnon pour tenter de comprendre ce qui s'est réellement passé, car il n'est plus que l'ombre de lui-même. Cette seconde partie passe dans le surnaturel. Les explications viennent, le besoin d'apaiser son âme sans oublier ceux qui l'entoure est bouleversant.



"Juste un point dans un motif", fait partie de celles qui ne m'ont pas convaincu. Alexandre recherche son âme soeur, par le biais d'une marque qui apparaît sur sa peau. Son âme soeur aura la même. La solitude le pèse. Il s'inscrit sur plusieurs sites pour en apprendre plus et peut-être trouver celui ou celle qui est à lui. J'ai trouvé compliqué le fait qu'il y ait plusieurs sigles dont on n'a pas tout de suite la signification. Je n'ai pas réussi à m'attacher à Alex. Concernant le barman, Tristan il a un petit quelque chose bien caché qui le rend plus humain. Je pense que le format nouvelle est trop restrictif pour ce type d'histoire que j'aurai plus vu sous forme de livre avec des détails et des descriptions qui aurait plus mis en valeur le monde dans lequel ces êtres vivent.



"No Future" ne m'a pas convaincu non plus. J'avoue que je ne l'ai pas comprise du départ. Une guerre terminée depuis un moment, des hommes et des femmes qui doivent trouver au plus vite ceux qui seront de leurs clans... J'ai eu beaucoup de mal à la lire jusqu'au bout et même en arrivant au final, je suis restée sur la même impression d'être complètement perdue. Et j'en suis navrée, car l'auteur a une belle écriture. Les phrases découlent toutes seules, c'est le sens qui m'a échappé.



"Road Tripping", fait partie de mon top 3 (c'est ma deuxième préférée :p). Matthew prévoit de partir loin de son ex qui l'a fait souffrir. Sa soeur lui impose un covoiturage, un ami de son copain qui a peur de l'avion. C'est une semaine de voyage où les deux hommes, Asher et Matt vont apprendre à se connaître. Un petit caillou sur cette route risque de tout faire sauter. Même si on se doute de comment cela va se terminer l'histoire est douce. Les personnages ont des caractères différents. Ash a un lourd passé qui est difficile à gérer. Seul regret, le fameux coup fourré se voit du départ.



En conclusion, des histoires extras et d'autres un peu moins. Le tatouage prend une grande place pour certains de ces récits, pour d'autres on le voit peu. Même si toutes ne m'ont pas plu, il y a des pépites à découvrir.



http://chroniqueslivresques.eklablog.com/le-tatouage-recueil-collectif-d-auteurs-a148703970
Lien : http://chroniqueslivresques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Dix-sept ans
  20 septembre 2018
Dix-sept ans de Eric Fottorino
Ce roman d'Eric Fottorino est une fiction à forte dimension autobiographique. Cet auteur, dont la plupart des romans sont inspirés de sa vie, écrit ici sur sa mère qu'il nomme Lina.



A la fin d'un repas familial réunissant sa mère, Eric, ses deux frères et leurs épouses, Lina fait un aveu à ses enfants, elle leur révèle un secret qui l'étouffe depuis des années. Malgré le choc de la révélation, malgré la souffrance de sa mère, Eric reste froid... Sa relation avec sa mère a toujours été très compliquée, il a toujours manifesté une certaine distance envers cette mère qu'il n'a jamais pu appeler autrement que par son prénom. Une femme qui, durant toute son enfance, était soit absente, soit présente sans être vraiment là. "Elle était là mais elle était loin. Je ne comprenais pas ces sautes d'humeur, ces sautes d'amour."



Mais dans les semaines qui suivent, Eric ressent l'impérieux besoin d'aller à la découverte de l'histoire de cette mère qui ne lui a jamais prodigué qu'une "affection à éclipse", à la rencontre de cette femme qu'il ne connait pas. Il se rend alors à Nice, la ville où il est né, une ville où il n'a pas vécu puisque sa mère est repartie avec lui, juste après sa naissance, dans sa famille à Bordeaux. Il sait que sa mère s'était retrouvée enceinte de lui à dix-sept ans après être tombée amoureuse d'un juif marocain, Moshé. Il va arpenter les ruelles du vieux Nice, aller jusqu'au village d'Ascros où elle a passé la fin de sa grossesse. Il marche dans les pas de sa mère, l'imaginant à chaque coin de rue, imaginant les sentiments de Lina, jeune fille de dix-sept ans, seule, rejetée par sa famille, interrogeant ceux qui ont pu la connaitre.



Il va alors peu à peu comprendre ce qu'a vécu sa mère, fille-mère à dix-sept ans d'un père étranger et juif. Avec cette grossesse, honte et déshonneur s'abattent sur sa famille bien pensante, Lina est "livrée au gang des soutanes" avec la complicité des religieuses. Il va alors comprendre pourquoi il a ressenti un sentiment d'abandon toute sa vie, comprendre la place qu'a prise sa grand-mère et la place qui a été laissée à sa mère auprès de lui puisqu'il l'a longtemps considérée comme sa sœur.

"Le cours normal de mes sentiments avait été dévié comme on détourne un fleuve. Une mère, on l'aime sans réserve. Une sœur, on peut la détester.".

" Dès le commencement je n'ai pas été ton fils puisque tu ne pouvais pas être ma mère."



Ce roman très personnel raconte une quête identitaire. L'auteur comprend pourquoi et comment lui ont été volés ses parents et sa judéité. Il comprend la cause d'une relation larvée et le manque qu'il a ressenti toute sa vie. Je l'ai trouvé très émouvant dans sa recherche de preuves qu'il a été aimé par sa mère et dans ses regrets par rapport à la distance qu'il a toujours maintenue avec elle. On ressent aussi toute sa colère contre l'église, contre les préjugés de l'époque qui ont pesé si fort sur son destin. Il nous livre le portrait d'une femme blessée, victime, qui a été effacée, une femme complètement bouleversante. Non seulement cette histoire est très forte mais la plume d'Eric Fottorino est sublime, d'une infinie délicatesse, parsemée de phrases choc. Et la fin est d'une rare beauté... Gros coup de cœur pour ce roman et pour cet auteur que je découvre mais dont j'ai déjà acheté un des romans précédents tellement j'ai envie de plus le découvrir.
Lien : https://leslivresdejoelle.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Souvenirs effacés
  20 septembre 2018
Souvenirs effacés de Arno Strobel
Que feriez-vous si un jour, vous vous réveilleriez dans un lit d'hôpital, dans une chambre sans fenêtres, avec la certitude que votre fils a disparu et que vous n'aviez pas souvenirs de ce qui a pu se produire pour en arriver là ?

Qu'une fois arrivé chez vous, personne ne vous reconnait et que vous n'ayez, selon la police, aucun enfant, aucun lien avec "Sybille", sauf que Sybille c'est vous. L'horreur !



Voilà à quoi l'auteur confronte son héroïne, une femme tout ce qu'il y a de plus normal, au caractère fort et sensible à la fois.



Les différents personnages sont intéressants même si sur le moment je souhaitais en savoir plus sur certains mais en même temps cela permet de nous laisser dans le flou afin de nous faire tourner la tête autant qu'à Sybille à devoir accepter toute l'aide possible mais en même temps à soupçonner chacun d'eux. La tension est à l'extrême dès la première page, et ce, jusqu'à la fin, pas de temps morts, pas d'ennuis, pas de longueurs.



J'ai commencé à deviner ce qui se passait réellement un peu après la moitié de ma lecture, par contre arrivé à la fin je n'avais finalement pas tout découvert, j'aime être surpris comme cela, surtout avec une très bonne fin.



Arno Strobel nous livre un thriller plein de suspense, un complot machiavélique qui donne véritablement envie de lire ses autres romans.



Voir la chronique sur mon blog :
Lien : https://unbouquinsinonrien.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Le dynamiteur
  20 septembre 2018
Le dynamiteur de Henning Mankell
Même quand on pense avoir lu tous les Mankell il y en a un qui sort...

Commenter  J’apprécie          00
Le bébé, c'est pour quand ?
  20 septembre 2018
Le bébé, c'est pour quand ? de Laëtitia Milot
À travers ce livre, Laetitia Milot nous explique de qu'est l endometriose que est le quoditien et les contraintes de cette maladie. Ce livre se lit rapidement grâce à l écriture fluide.
Commenter  J’apprécie          00
L'ombre du vent
  20 septembre 2018
L'ombre du vent de Carlos Ruiz Zafon
Lu il y a longtemps, je l’ai prêté à une amie qui me dit adorer... je cherchais donc ma critique... je ne l’avais pas mise, mais c’est un très bon souvenir.
Commenter  J’apprécie          00
Un merci de trop
  20 septembre 2018
Un merci de trop de Carène Ponte
Un coup de coeur littéraire.

J'ai rencontrée Carène Ponte lors du salon du livre de Poche à St Maure des fossée et en discutant avec elle j'avais craqué sur 2 livres dont celui-là.



C'est l'histoire de Juliette, une jeune femme de 30 ans et qui est assistante de Gestion. Un jour, après une ultime humiliation au travail, elle envoi tout valser pour se consacrer à son rêve de devenir écrivain.

Il va falloir l'annoncer à sa mère (et son père), comment vont ils réagir ?

Juliette va passer par des hauts et des bas, accompagnée de sa meilleure amie.

Comment va évoluer sa vie ? Va t-elle réussir à atteindre ses rêves d'écrivain ?

Un roman palpitant, pleins de rebondissements.
Commenter  J’apprécie          00
Vlog Princess
  20 septembre 2018
Vlog Princess de Carina Axelsson
On suit les aventures de Lily, qui est princesse au "reinaume de Waldenburg" et qui vlogue "en secret" sur la mode qui est sa plus grande passion.







En secret ? Oui car une princesse ne peut toujours pas faire ce qu'elle veut . C'est donc les aventures et les péripéties de la princesse vlogueuse Lily que nous suivons.







Les personnages sont attachants et drôles.







C'est une lecture girly à souhait qui se lit facilement.



C'est aussi très amusant mais des sujets importants sont évoqués comme le féminisme, le pouvoir et les responsabilités.







J'ai bien aimé les "rôles inversés" en comparaison à la France pour la lutte de l’égalité des sexes ... l’auteur reste cependant toujours dans la légèreté et l'humour







Une bonne lecture jeunesse moderne et originale







Je pense qu'il devrait y avoir une suite ! Hâte de la découvrir
Lien : http://booksnredlips.blogspo..
Commenter  J’apprécie          00
Lyon des cendres, tome 1 : Le Serment du co..
  20 septembre 2018
Lyon des cendres, tome 1 : Le Serment du corbeau de H. Laymore
Un très bon roman. Le style est travaillé (je ne comprends pas les commentaires précédents à ce propos), le rythme varie et l'ambiance est particulièrement réussie. L'auteur prend son temps, certes, mais le décor est riche, précis, comme chaque détail historique et chaque partie amène à voir peu à peu le tableau d'ensemble se dessiner. On sent aussi les recherches historiques qu'il a dû effectuer. On plonge réellement dans cet univers où se mêle magie, alchimie, mystères, complots et enquête. Belle lecture !
Commenter  J’apprécie          00
À l'ombre de l'arbre Kauri
  20 septembre 2018
À l'ombre de l'arbre Kauri de Sarah Lark
«A l'ombre de l'arbre kauri » fait suite « Aux rives de la terre lointaines » qui m'avait bien plu .

Dans ce tome , on retrouve beaucoup de personnages du précédent et de nouveaux font leur apparition . Est-ce parce que le livre fait 750 pages ? Est-ce parce qu'il y a moins de péripéties romanesques ? Mais je lui ai trouvé beaucoup de longueurs : Sarah Lark s'embourbe de nombreuses fois à décrire la vie des communautés maories utilisant les termes de cette langue , pages (trop ) détaillées sur l'élevage des chevaux , longs discours des ligues de tempérance et de suffragettes , considérations politiques que j'ai trouvée ennuyeuses .... Ce livre m'a donc procuré beaucoup moins de plaisir de lecture que le précédent . J'ai même eu hâte de le terminer pour passer à autre chose ! Je lirai le prochain bien sûr , en espérant retrouver le plaisir du 1er tome .
Commenter  J’apprécie          10
Ouest
  20 septembre 2018
Ouest de François Vallejo
A la mort du vieux baron de l'Aubepine,Lambert ,son garde -chasse dévoué va devoir composer avec son nouveau maître, le fils du baron ,un drôle d'ėnergumène que ce fils,arrivant de Paris avec des idées révolutionnaires frôlant parfois la folie.Tout le roman va se construire sur la confrontation des deux hommes:l l'un très attaché à ses règles devie:respect,loyauté et dévouement à son maitre et l'autre parlant de liberté, prônant la fin de l'asservissement, discourant tout le temps avec son garde-chasse.Et c'est cette confrontation dans un décor austère ,humide au fin fond des terres de l'Ouest qui m'ont tenu en haleine tout au long de ma lecture.

Entre la folie du baron et la dureté apparente du garde-chasse, les deux hommes vont se détruire.

Une histoire dure,âpre, angoissante ,obsédante vers une issue dramatique.Les comportements ,les caractères sont disséqués avec beaucoup de clairvoyance et de finesse.Une recherche dans l'écriture qui m'a rappelée certains ouvrages du 19ème siècle que nous étudions au lycée ,que j'ai appréciée .Un très bon roman hors-norme à recommander .⭐⭐⭐⭐

P.S:j'ai oublié de notifier que l'histoire se déroule au château des Perrières au 19ème siècle de 1845 a 1852,période de grands troubles en France (insurrection a Paris Louis Napoléon Bonaparte,exil de Victor Hugo à Jersey etc....)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Déracinée
  20 septembre 2018
Déracinée de Naomi Novik
Gros coup de coeur pour ce roman de fantasy qui nous emmène aux côtés d'Agnieszka dont la vie prend un tournant imprévu quand, à ses 17 ans, elle est choisie pour servir le Dragon, sorcier puissant chargé de protéger le pays des effets maléfiques du Bois, entité dangereuse.



On fait la connaissance d'une jeune fille gauche et dans son monde, pour la voir grandir, changer et prendre de l'assurance, quand son talent se dévoile. Elle réussira même le pari de déteindre sur Sarkan, le Dragon, l'amenant lui aussi à se dévoiler, contre toute attente.



Je ne suis pas surprise du coup de coeur de Robin Hobb pour ce roman. Tout est réuni pour un livre magnifique, dont la plume de l'auteure est remarquable et nous livre une oeuvre de haut talent.



Gros coup de coeur pour le Dragon, dont certains aspects me font penser à Thorn de la série La Passe-Miroir.



Seul bémol mais il reste purement égoïste: ce n'est qu'un one shot. J'aurais adoré une suite tant je me suis prise d'affection pour ce roman. Triste de l'avoir fini
Lien : http://labibliogirly.over-bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Les mains dans les poches
  20 septembre 2018
Les mains dans les poches de Bernard Chenez
doux
Commenter  J’apprécie          00


Suivez toutes les critiques de la presse Voir plus

Actualitte

1891 critiques

LeFigaro

1935 critiques

LeMonde

1978 critiques

Lhumanite

510 critiques

Liberation

1656 critiques

Bibliobs

1385 critiques

LePoint

724 critiques

LesEchos

895 critiques

Lexpress

3685 critiques

Telerama

2509 critiques

LaPresse

1761 critiques

LaLibreBe...

1153 critiques