AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Dernières critiques /RSS

La vieille dame qui n'avait jamais joué au te..
  10 mai 2021
La vieille dame qui n'avait jamais joué au tennis et autres nouvelles qui font du bien de Zidrou
Zidrou entouré de quelques auteurs nous offre une palette de divers personnages, des gens que l'on croise dans la rue, sur le palier de l'immeuble ...les anonymes du quotidien.

Ce recueil de nouvelles racontent des histoires simples et extraordinaires à la fois.

Les histoires et univers sont variés.

Nous passons par toutes les émotions.

J'ai été émue par les brûlures, la vieille dame, Arthur, le view-master.

J'ai souri avec la visite au cimetière, l'intimité, les poulets rôtis.

J'ai moins accrochée aux autres.

Mais comme le dit le titre, ce sont des nouvelles qui font du bien.

A lire sans modération.
Commenter  J’apprécie          00
Little queen, tome 7
  10 mai 2021
Little queen, tome 7 de Yeon-Joo Kim
La série n’ayant pas été traduite après le tome six en France, je me suis rabattue sur la version anglaise pour au moins pouvoir connaître la fin de l’histoire. Merci eBay ! Après avoir commencé cette relecture, je ne me voyais pas m’arrêter là, surtout après la fin du tome six. Le suivant n’est guère plus enthousiaste, mais aller jusqu’au bout me permettra de clôturer cette série dont j’avais un très bon souvenir.



La fin approche, et les révélations tombent les unes après les autres. La femme qui a élevé Sezru et June nous dévoile enfin son identité, tout comme la grand-mère de notre héroïne et par la même occasion le destin de June. Il était assez évident que ces mystérieuses femmes avaient un rapport avec la monarchie, mais pouvoir enfin leur donner un nom est satisfaisant.



Bien entendu, la fin arrivant à grands pas, les événements s’enchaînent. Il y a toujours cette immense tristesse qui n’arrive pas à s’éclipser malgré les quelques interventions cocasses de June. Mais nos héros ne s’apitoient pas sur leur sort. Sezru est parti. Pas physiquement, mais bien la personne que les autres ont connue. Et c’est douloureux, bien entendu. Même lui sent ce vide sans pouvoir mettre un nom dessus. Et on le voit s’en prendre à ceux qu’il a aimés, ou du moins avec qui il avait eu des interactions fortes. On a beau se dire qu’il n’est plus là… on garde ce stupide espoir.



June est d’ailleurs un peu comme le lecteur, je pense. Elle savait que Sezru partirait à un certain moment, mais il était impossible de ne pas l’aimer, de ne pas lui laisser une place dans son cœur. Mais notre héroïne est convaincue, maintenant, qu’elle doit faire le bon choix. Malgré le deuil qui l’a accablé deux fois, elle est déterminée.



Je trouve dommage que Lucia soit mise de côté depuis deux tomes maintenant. Elle s’est montrée forte, mais la place que je voulais la voir prendre s’efface indéniablement. Elle reste pourtant le personnage qui a le plus évolué depuis le début de l’aventure. En espérant qu’elle ne devienne pas le « lot de consolation », car la jeune femme mérite bien plus.



Un avant-dernier tome riche en émotions qui fait monter crescendo l’instant tragique que je redoute depuis un moment…

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Ultimate X-Men, Tome 7 :
  10 mai 2021
Ultimate X-Men, Tome 7 : de Tom Raney
Dans ce septième volume Deluxe, c'est Robert Kirkman, papa de Walking Dead ou encore Invincible qui prend le scénario en main.



Les différents arcs sont sympa, le Phénix, Diablo, Magician... seul petit bémol pour moi, le traitement des Shiars dans cet univers ultimate qui ne me plait pas. Les Shiars sont un peuple que j'adore dans l'univers Marvel et ici, ils sont relégué au rang de témoin de Jéhovah...
Commenter  J’apprécie          00
Biotanistes
  10 mai 2021
Biotanistes de Anne-Sophie Devriese
Si certains pourront regretter une mise en place lente de l’intrigue, cela n’est pas mon cas. Ce rythme est nécessaire, il permet de nous familiariser avec ce nouveau monde et ses différents aspects. L’autrice installe tranquillement mais surement son intrigue rondement menée. Les thèmes abordés sont multiples: égalité des sexes, culture, écologie , gestion des ressources. Ce récit est un bon moyen de nous questionner sur notre société actuelle et sur où toutes nos actions (ou manque d’actions) vont nous mener. Un 1er roman brillant que l’on n’oublie pas tant il raisonne avec l’actualité.
Lien : https://tassedetheetpiledeli..
Commenter  J’apprécie          00
Jetaime_Riah
  10 mai 2021
Jetaime_Riah de Park Seo-Ryeon
Comme toujours dans les romans publiés par Matin Calme, les romans policiers sont aussi des romans sociaux, double intérêt donc !



L'histoire de celui-ci est prenante, nous suivons l'enquête de cette sœur bien décidée à comprendre ce qui est arrivé à sa cadette. Nous l'accompagnons dans ses recherches et nous prenons au jeu.

J'ai aimé l'ambiguité de ses sentiments pour Gyeonga/Riah : de l'amour profond, mais aussi un peu de jalousie. Elle a toujours été "la sœur de la jolie fille", un peu dans son ombre, malgré ses grandes capacités intellectuelles. Elle était la fille directe, un peu méchante, comparée à cette jeune fille candide au cœur d'or, passant tout son temps libre à faire du bénévolat.



J'ai également aimé qu'il soit question de l'envers du décor de la célébrité sur les réseaux sociaux, avec la méchanceté dz certains posts, les inconvéniants comme le fait d'être suivi par certains "fans" etc.



Je me suis attachée à cette sœur imparfaite, mais prête à tout pour sa cadette avec laquelle elle regrette de ne pas avoir passé plus de temps, trop prise dans son travail et ses concours.



P.s et cette fin !!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Mashle, tome 2
  10 mai 2021
Mashle, tome 2 de Hajime Komoto
Mash affronte de puissants élèves magiciens. Si l’humour absurde est toujours présent, c’est un tome plus bagarreur. Les nouveaux personnages sont intéressants car Hajime Komoto leur a donné une certaine profondeur. Et l’on se rend compte que Mash n’est pas toujours aussi stupide qu’il le semble.
Commenter  J’apprécie          00
La Daronne
  10 mai 2021
La Daronne de Cayre Hannelore
Sous l'aspect d'une comédie policière déjantée, l'auteure règle ses comptes. L'institution judiciaire qu'elle connaît bien en tant qu'avocate pénaliste est la première concernée. Puis toute la société en général et les maisons de retraite en particulier. Le constat de son héroïne est que si elle veut s'en sortir, elle doit passer hors-la-loi. Elle le fait et s'en sort avec panache. C'est la désobéissance civile au mode actif. Malgré le ton humoristique, cette satyre de notre société faite par une initiée nous laisse un goût très amer.
Commenter  J’apprécie          20
Mashle, tome 1
  10 mai 2021
Mashle, tome 1 de Hajime Komoto
Ce manga est une sorte de parodie absurde (au sens d'humour absurde) de l'univers Harry Potter.

Mash n'as pas de pouvoirs magiques, il aurait donc dû être tué à la naissance, mais il a été élevé en secret dans la forêt par un homme dévoué. Pour pouvoir vivre définitivement en paix avec son père adoptif, Mash doit intégrer une prestigieuse école de magie... et y survivre. Heureusement, Mash peut compter sur ses muscles.

Mash est stupide et à moitié sourd, il a bon cœur et règle tous ses problèmes par la violence. Et il est dingue des choux à la crème ! Autant de situations burlesques en perspective !
Commenter  J’apprécie          00
Papier froissé
  10 mai 2021
Papier froissé de Nadar (II)
J'aime bien la bande dessinée espagnole. Elle a le vent en poupe depuis quelques années. c'est une oeuvre d'une très grande maturité intellectuelle. Rien n'est laissé aux hasard dans le destin de ces personnages qui s'entrecroisent. le moindre petit détail anodin parsemé au fil de ce récit aura toute son importance dans la révélation finale.

C'est une oeuvre très dense. Cela fait très gros pavé avec 400 pages sur un grand format.



Pour autant, la mise en scène est parfaite et la fluidité entre les scènes est très inventive. On est pris dans l'intrigue pour ne plus la lâcher. Les personnages sont très bien exploités avec une grande crédibilité. Bref, c'est surtout l'histoire d'un homme brisé qui cherche à fuir son passé et à se faire oublier. Cependant, on est toujours rattraper par son passé.



L'auteur dont c'est la première oeuvre réussit un véritable tour de maître. le talent est indéniable. Bravo ! Comme disait le Figaro, il entre directement dans la cour des grands.
Commenter  J’apprécie          10
Le gang
  10 mai 2021
Le gang de Roger Borniche
J'ai beaucoup aimé ce livre qui nous raconte au plus pres l'histoire d'un truand qui a opere a la fin des années 40 et dans les années 50.L'atmosphere de l'époque est superbement decrite et tout est tres réaliste, ce page turner se devore très vite et on est pris par l'histoire et le suspense du récit.A decouvrir !
Commenter  J’apprécie          00
Quelques pincées de désir
  10 mai 2021
Quelques pincées de désir de Marie Avril
Dans la même collection que Phantasia à savoir Tapages Nocturnes, on trouve quelques pincées de désir. Je dois dire que ce titre m'a plutôt bien convaincu bien que cela soit assez irrégulier.



En effet, nous avons 7 nouvelles différentes réalisées par 5 autrices totalement différentes : Marie Avril et Marine Tulmelaire (France), Megan Rose Gedris (USA), Niki Smith (Allemagne) et enfin Ariel Vittori (Italie). C'est un regard érotique féminin et pour le moins très intéressant avec une vision positive du corps et de la sexualité.



J'avoue avoir totalement craqué pour le travail de Marine Tumelaire qui dessine les corps presque à la perfection : voir « So real » ou encore « Lien végétal » qui donne à réfléchir.



On regrette presque qu'il n'y ait pas un ouvrage entièrement réalisé par cette dernière qui enseigne d'ailleurs le dessin d'observation dans une école de cinéma de la région parisienne après avoir mis en couleur le travail de nombreux auteurs pour Dargaud.
Commenter  J’apprécie          10
After, tome 2 : After We Collided
  10 mai 2021
After, tome 2 : After We Collided de Anna Todd
Jai beaucoup aimé le tome 2, encore plus agréable à lire que le 1er. Comme le précédent la fin se termine par un suspense ce qui nous donne envie de lire la suite. Une jolie romance d'ado très facile à lire et qui doit être très appréciable à lire à 15 / 16 ans
Commenter  J’apprécie          00
Mon dernier cheveu noir : Avec quelques con..
  10 mai 2021
Mon dernier cheveu noir : Avec quelques conseils aux anciens jeunes de Jean-Louis Fournier
Quand j'ai trouvé ce petit récit dans la boite à livres de la gare de Saint Marcellin, je me suis dit, vu mon âge, que la prose du compère de Pierre Desproges sur "la minute nécessaire de monsieur Cyclopède" allait forcément éveiller en moi certains échos. Et bien je ne me suis pas trompé ! A coups d'aphorismes, de pensées et de maximes, Jean-Louis Fournier nous parle de la vieillesse et de son acolyte privilégié, la mort avec un humour mordant et même parfois une ironie féroce. On sent bien que l'auteur n'aime ni l'une ni l'autre. En tant que spécialiste des manuels impertinents qui traitent aussi bien de grammaire, d'arithmétique ou de sciences naturelles ou d'essais "sociologiques" comme "je vais t'apprendre la politesse, p'tit con" ou encore "mouchons nos morveux", l'auteur est tout à fait qualifié pour distiller de précieux conseils aussi à ceux qui seront vieux un jour afin que cette période de la vie présente le plus d'aspects positifs possibles.
Commenter  J’apprécie          20
C'est un oiseau
  10 mai 2021
C'est un oiseau de Teddy Kristiansen
Je ne savais pas ce qui m'attendait en lisant une telle oeuvre démystifiant le mythe de Superman. C'est toujours une bonne surprise de voir qu'on est embarqué dans quelque chose qui dépasse toutes nos espérances. Cela ne payait pourtant pas de mine sur la forme. Or, il ne faut jamais se fier aux apparences...



Certes, il est question d'un auteur de comics qui se voit proposer de reprendre la série mythique Superman. Il a eu plutôt une mauvaise expérience avec ce super héros lors d'un épisode de son enfance assez douloureux. Superman sera comme un miroir à la découverte du monde et surtout de soi-même. Oui, c'est un véritable voyage introspectif sur fond de maladie héréditaire. On partage les angoisses et les névroses de l'auteur en tirant une réflexion vraiment intéressante sur le monde fictif et le monde réel.



La lecture ne sera pas des plus faciles mais ce qui est au bout en vaut la peine. C'est véritablement en rapport avec la perception même de la bande dessinée : veut-on rejoindre un monde mythique et irréel pour fuir la médiocrité de la vie ? Une oeuvre remarquable et indispensable pour tout bdphile qui se respecte. Une approche en tout cas originale et intelligente. On ne verra plus jamais Superman de la même façon...

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
24 heures
  10 mai 2021
24 heures de Katja Lasan
Je n’avais encore jamais lu les romans de Katja Lasan et honnêtement, je suis vraiment ravie de l’avoir découverte à travers cette novella. Il faut savoir qu’au-delà de l’histoire d’un roman, c’est aussi la façon dont ce roman est écrit qui parvient ou non à me conquérir. Et ici, j’ai vraiment beaucoup aimé l’écriture de l’auteure qui parvient à nous faire ressentir toute sorte d’émotions et qui se lit avec beaucoup d’aisance.



N’étant pas particulièrement fan des histoires racontées à la troisième personne, j’avais peur de ne pas réussir à accrocher pleinement au roman mais au final, ce point de vue omniscient ne m’a pas du tout déranger. Au contraire, j’ai apprécié découvrir ce que pensait et vivait chaque personnage. Cela ne leur a donné que d’autant plus d’authenticité.



24 heures est une histoire traitant de multiples sujets tels que l’addition, la célébrité, la dépression, le deuil, les conflits familiaux, l’amour familial. Mais surtout, cette novella parle d’espoir. L’espoir d’une possible reconstruction, l’espoir d’une meilleure relation entre un père et son fils, l’espoir d’une meilleure vie loin de la drogue et de ses dangers, l’espoir d’une nouvelle histoire d’amour qui débute à peine. Et tout cela en à peine vingt-quatre heures. De quoi nous montrer que tout peut changer en très peu de temps.



J’aurais aimé que le roman soit plus long pour pouvoir profiter encore davantage de ces personnages tous aussi attachants les uns que les autres et j’avoue avoir eu du mal à les quitter.



J’ai vraiment passé un très bon moment à la lecture de cette novella et j’ai hâte de découvrir les autres romans de Katja Lasan pour retrouver sa magnifique plume 😊
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Histoire éternelle : Et si la mère de Belle ava..
  10 mai 2021
Histoire éternelle : Et si la mère de Belle avait maudit la Bête ? de Liz Braswell
Histoire Éternelle est le premier des Twisted Tales que j'ai lu et je ne le regrette pas ! Liz Braswell rend hommage à la Belle et la Bête tout en apportant autre chose par un petit détail !



Attention contient des spoils !

En effet, le récit alterne entre l'histoire de Belle et celle de sa mère ! Au tout début, on lit l'histoire qu'on connaît mais des l'instant où Belle touche la rose tout est bouleversé ! Du côté de l'histoire de la mère on découvre la souffrance d'une femme dans un monde où on refuse la magie, ou l'on traite comme des parias les êtres magiques et la trahison qu'elle ressentira et qui la poussera à maudire la bête ! On découvre aussi sa personnalité, son passé et sa relation avec Maurice. On découvre aussi que cette fois ce n'est pas Gaston le méchant ou tout du moins le vrai méchant de cette version. On découvre même que Madame Samovar n'a plus d'époux pour une très bonne raison. Il a été assassiné.



En conclusion, liser les Twisted Tales et laisser vous emporter dans ces réécritures très bien pensées. L'avantage de ces livres est qu'ils peuvent être lus dans n'importe quel ordre. Je vous invite à commencer par celle ci ! Lisez ensuite Réflexion, Un jour ma princesse viendra et Profondeurs de l'océan. De mon côté j'attends avec impatience de lire la version d'Hercule qui sort en juin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Rainbow pour Rimbaud
  10 mai 2021
Rainbow pour Rimbaud de Teule Jean
" - Je m'appelle Arthur Rimbaud.

- Abdoh Rinbo ?

- Je suis né le 20 octobre 1854. J'ai 137 ans. Je suis l'homme aux semelles de vent. "



Robert, 36 ans, vit à Charleville-Mézières chez ses parents. Il est a priori autiste déficient intellectuel schizophrène et se prend pour Arthur Rimbaud dont il connaît par coeur la vie et l'oeuvre. C'est d'ailleurs bien la seule chose qu'il connaisse.

Isabelle, 23 ans, vit à Paris. Elle est standardiste à la SNCF. Elle répond au téléphone à Robert qui a fui de chez ses parents car son père, désespéré par la bêtise de son fils, a détruit l'armoire où ce dernier, malgré ses 2 m 10, avait la manie de s'enfermer. Par un mécanisme inexplicable et sans la moindre hésitation, elle décide de récupérer Robert.

Il deviennent amants et se mettent à voyager… sur les traces de Rimbaud.



En ce qui me concerne, ce roman de Jean Teulé ne m'a pas du tout ébloui. Les personnages n'ont rien d'attachant, les dialogues sont absurdes, l'humour mitigé et l'ennui au rendez-vous.







+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
L'Affaire Clara Miller
  10 mai 2021
L'Affaire Clara Miller de Olivier Bal
Merci à Babelio et à sa masse critique de m'avoir permis la découverte d'un nouvel auteur et je ne le regrette pas.

Ce roman offre une plongée addictive dans les années 90, la musique et la drogue.

Des cadavres de femmes "suicidées"dont une certaine Clara Miller, une star Mike Stilth (qui fait inévitablement penser à Michaël Jackson) vivant recluse dans sa propriété ( comment ne pas penser à Neverland), ses enfants Eva et Noah, un journaliste d'investigation Paul Green dont le seul but est de faire éclater la vérité, tous ces personnages sont bien brossés et prennent tour à tour la parole.

Une intrigue palpitante et bien ficelée qui donne envie de faire un bout de chemin avec l'auteur !









Commenter  J’apprécie          00
Le cheval
  10 mai 2021
Le cheval de Léon Tolstoï
Deux très belles nouvelles.



Le cheval

Au milieu d'un troupeau, un vieux cheval pie, Moujik 1er, se remémore sa vie.

Ses congénères l'écoutent avec attention.

C'est beau, c'est riche, c'est émouvant, c'est triste.



Albert

C'est la passion de l'art, la passion du violon.

C'est la déchéance et la folie.



Il y a si longtemps que je n'avais plus lu Tolstoï.

Il a un tel talent pour traduire l'âme humaine.

Une écriture qui n'a pas vieilli et un grand plaisir retrouvé.
Commenter  J’apprécie          110
le nant noir
  10 mai 2021
le nant noir de Georges Etienne (II)
Abandonné à plus de la moitié.

Que de noms de lieux, que de noms des environs, de chemins, de villages, de détours etc.

Pour un habitant des environs du Mont Blanc ou un estivant qui connait la région la lecture doit être plus facile.

Dès le départ une foule de lieux se dressent et j'avoue que je n'ai rien retenu.

Il s'agit d'une intrigue policière qui traine en longueur.

Je n'ai pas accroché.
Commenter  J’apprécie          30


Suivez toutes les critiques de la presse Voir plus

Actualitte

2800 critiques

LeFigaro

2663 critiques

LeMonde

3117 critiques

Lhumanite

511 critiques

Liberation

2224 critiques

Bibliobs

1775 critiques

LePoint

955 critiques

LesEchos

1050 critiques

Lexpress

4024 critiques

Telerama

2807 critiques

LaPresse

2230 critiques

LaLibreBelgique

1490 critiques