AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Dernières critiques /RSS

Un garçon convenable
  19 janvier 2019
Un garçon convenable de Vikram Seth
Un garçon convenable, c'est ce que toute mère indienne recherche pour marier sa fille. Dans les années 50, durant lesquelles se déroulent ce roman, les mariages arrangés sont encore monnaie courante. Mais à travers cette histoire ordinaire, Vikram Seth nous dépeint l'ensemble de la société indienne, des paysans les plus pauvres aux riches bourgeois, les rajahs. Voici 1 200 pages pour découvrir l'Inde des années 50 ! --Flora (EdiLivre.com)
Commenter  J’apprécie          00
Le Grand Roman indien
  19 janvier 2019
Le Grand Roman indien de Shashi Tharoor
Grande fresque satirique retraçant l’histoire de l’Inde moderne, en suivant la trâme du mythique Mahabaratah, le roman qui a fait la notoriété de son auteur ...

Contraint à la retraite, le plus âgé des politiciens indiens, le vénérable et irascible Ved Vyas dicte avec vigueur et opiniâtreté à son scribe Ganapathi de bien singuliers mémoires.

Le Grand Roman indien s'inspire de l'épopée du Mahabharata, Maha signifiant « grand », Bharata désignant le clan qui conquit et peupla l'Inde du Nord. L'idée de parodier ce texte fabuleux pour retracer l'évolution de l'Inde moderne exigeait une maîtrise parfaite de l'épopée originale et de l'histoire politique indienne des cent dernières années. L'auteur réussit le prodigieux coup de force d'allier cette maîtrise à une écriture d'une élégante allégresse, à un ton d'une délicieuse impertinence.

Il nous donne ainsi un des livres les plus drôles et les plus instructifs de la décennie.

Unanimement salué par les critiques, ce roman a été couronné par trois prix littéraires. --BiblioMonde.com
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Où irons-nous cet été ?
  19 janvier 2019
Où irons-nous cet été ? de Desai
Les romans d'Anita Desai décrivent souvent le quotidien de femmes enfermées dans leur situation et qui ne trouvent aucune échappatoire. Dans Où irons-nous cet été ?, nous faisons la rencontre de Sita, quarantenaire enceinte de son cinquième enfant. Elle n'a pas désiré cette grossesse et décide de s'évader, de fuir ce quotidien trop lourd pour elle. Sita retourne sur l'île où elle a passé toutes ses vacances mais cela fait remonter de mauvais souvenirs en elle. Un roman qui délivre tout en délicatesse un message sur la condition féminine en Inde. --Flora (EdiLivre.com)
Commenter  J’apprécie          00
Les feux du Bengale
  19 janvier 2019
Les feux du Bengale de Amitav Ghosh
Prix Médicis étranger en 1990, Les Feux du Bengale est un roman à la fois hilarant et déroutant. L'auteur nous présente une panoplie de personnages drôles et attachants. On pourrait facilement se croire dans un conte des Mille et une nuits. On voyage à travers des pays imaginaires et fabuleux sans s'ennuyer une seule seconde. Amitav Ghosh est un conteur qui flirte avec le surréalisme, et l'on s'amuse beaucoup dans ce roman délicieux. --Flora (EdiLivre.com)
Commenter  J’apprécie          00
Le bain de Berk
  19 janvier 2019
Le bain de Berk de Beziat Julien
Le graphisme et les couleurs sont douces et agréables. Nous vivons une véritable aventure à travers les petits personnages et la chute est très drôle et originale. Les petits adorent. Beaucoup d'humour.
Commenter  J’apprécie          10
Babyji
  19 janvier 2019
Babyji de Abha Dawesar
Babyji est une histoire de femmes. De quatre femmes précisément : une lycéenne, une divorcée, une bonne à tout faire et bien sûr Babyji, l'héroïne de ce roman moderne et réjouissant. A travers le portrait de ces femmes, Abha Dawesar nous dépeint l'Inde telle qu'elle est aujourd'hui, mélange d'une société traditionnelle et d'un monde nouveau où les femmes vivent leur sexualité librement, sans considération des codes moraux qu'on pourrait leur imposer. --Flora (EdiLivre.com)
Commenter  J’apprécie          00
Doubrovski (édition bilingue, français-russe)
  19 janvier 2019
Doubrovski (édition bilingue, français-russe) de Alexandre Pouchkine
Doubrovski est un de roman de Pouchkine publié après sa mort et largement modifié. Cet écrivain est une véritable légende en Russie, et il est encore très célèbre aujourd'hui. Le personnage principal donne son titre au roman. Doubrovski est un petit propriétaire voisin et ami du riche et arrogant Troïekourov. Leurs relations sont bonnes, jusqu'à ce qu'une discorde sème la zizanie entre eux. --Flora (EdiLivre.com)
Commenter  J’apprécie          00
Rappelez-vous ce qui est arrivé aux dinosaures
  19 janvier 2019
Rappelez-vous ce qui est arrivé aux dinosaures de Frédéric Paulin
Rennes. Dernier week-end avant la grande peur. Alors que Gascogne et son équipe procèdent à l'arrestation musclée de deux loubards, les pompiers sont appelés pour une dame âgée, apparemment victime de la grippe A. Introduction qui présente le quotidien d'une grande ville avec ses beuveries, ses bagarres et ses arnaques, ainsi que le contexte de peur panique qui ne tarde pas à s'emparer de la cité rennaise.

Le lieutenant Mordefroid veut se racheter une crédibilité en coinçant un gros dealer grâce à son indic, lui aussi dealer. Mais trois jeunes des cités se sont mis en tête de s'agrandir en s'appropriant ses zones de deale.

C'est alors que se déclare l'épidémie de grippe A la plus offensive et meurtrière du siècle, semant la panique dans tout le pays: "Le gouvernement avait décidé de fermer les écoles et les collèges de la région parisienne...Des milliers de cas de grippe A avaient été découverts  et les autorités publiques commençaient à paniquer sévèrement car, Dubrinfaux le pressentait, aucune mesure de prophylaxie d'envergure nationale n'avait été clairement définie. Quant aux vaccins, ils ne seraient pas livrés avant trois ou quatre semaines." (Page 77). Et bientôt, c'est l'état de siège: "Les rues étaient donc vides et les quelques bus qui circulaient (...)transportaient quelques passagers qu'on sentait fatalistes. Quelques passants s'agitaient sur les trottoirs et lançaient des œillades effrayées aux ambulances qui traversaient la ville." (Page 129)



Rappelez-vous ce qui est arrivé aux dinosaures a été publié par les éditions Pascal Galodé en 2011. Le ton est vif, un tantinet sarcastique, tout à fait en adéquation avec le boulot de Gascogne et le contexte: "...lui aussi resterait fidèle à ses idéaux malgré toute la merde qu'on lui demandait d'éponger chaque nuit." (Page 16). Le style, tout aussi vif, acéré comme un scalpel avec lequel on tranche dans le vif, rentre-dedans quand il s'agit de fustiger les autorités défaillantes et de montrer du doigt les complaisances et les déficiences de ceux qui nous gouvernent, constitue un des atouts de ce roman.

Les thèmes: l'absurdité de l'organisation policière: "Cette putain de politique du chiffre le rendait amer. Il savait bien que la plupart des rapports remplis par ses collègues concernaient désormais des affaires qui paraissaient, au mieux, ridicules, au pire sordides...Ça lui faisait mal à la gueule de ne pas pouvoir faire son boulot parce que ces compromissions étaient devenues monnaie courante." (Page 56)...Le trafic de drogue dans les cités, l'ambiance sociale: "quelques temps auparavant de tragiques événements avaient secoué la ZUP sud: un jeune juif s'était fait lyncher par une bande du coin et des affrontements entre communautés avaient eu lieu." (Page 36).




Lien : https://legereimaginarepereg..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Jefferson Blythe
  19 janvier 2019
Jefferson Blythe de Josh Lanyon
Quand il s’agit d’un livre de Josh Lanyon, je ne dis jamais non. La principale raison, c’est que je suis méga fan de son style. Et l’autre c’est que je sais d’avance que je vais vivre dans une palpitante aventure…. Et ce fut effectivement le cas avec « Jefferson Blythe »…



Traversant une période difficile dans sa vie, Jefferson décide sur un coup de tête de faire un road trip en Europe. Mais ce qu’il n’avait pas prévu, c’est que sa première escale va le mêler malgré lui à un complot criminel et l’obliger à reprendre contact avec un ami d’enfance qu’il n’a pas revu depuis bien longtemps. Des retrouvailles forcées sous hautes tension qui vont l’obliger à se remettre en question….



Quelle joie de retrouver l’univers si propre de l’auteur. Avec son humour mordant. Du mystère. Du danger. De l’aventure. Des sentiments qui sont dépeints avec une grande finesse. Un dialogue des plus attrayants. Et bien surtout un duo haut en couleurs qui vont vous surprendre à bien des niveaux.



Cependant je dois tout de même avouer que Josh Lanyon a ajouté une nouvelle petite touche à son histoire. Son héros, Jefferson est beaucoup plus jeune que ses précédents héros. Mais je vous rassure de suite. Même si parfois il peut prendre des décisions trop hâtives, il n’est pas immature pour autant. Bien au contraire.



Malgré ce qu’il lui arrive, il essaie de comprendre ses sentiments tout en cherchant ce qu’il veut dans la vie. Il apprend de ses erreurs. Et une chose qui m’a vraiment plu chez lui, c’est sa détermination à se battre pour ce qu’il voulait.



Quand à son acolyte ? Et bien je vous laisse le découvrir par vous même et vous comprendriez pourquoi il a su me séduire de la meilleure façon qui soit. Ce mec je l’ai adoré même si par moment il m’a bien faillit me rendre littéralement folle !



En bref… Une fois n’est pas coutume, la magie Lanyon a opéré de la meilleure façon qui soit. Certes l’intrigue est quelque peu farfelue mais elle fait son petit effet. J’ai littéralement dévoré ce livre. Je n’ai pu m’empêcher de tourner les pages pour découvrir la suite. Et j’en redemande encore ! Une palpitante aventure à travers de l’Europe qui va beaucoup plaire aux amateurs de ce genre…
Lien : https://wp.me/p5AuT9-4Hu
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Smoking et layette
  19 janvier 2019
Smoking et layette de Graves Jane
L'histoire est classique le milliardaire et la garde du corps pauvre mais méritante ... Ce n'est pas désagréable mais pas vraiment passionnant.
Commenter  J’apprécie          10
Manuel très illustré d'allaitement
  19 janvier 2019
Manuel très illustré d'allaitement de Caroline Guillot (II)
Je recherchais un livre sur l'allaitement à lire simplement et sans se prendre trop la tête! Celui-ci est vraiment parfait! à lire tranquillement pendant le congé maternité ou même pour s'informer sur l'allaitement et se donner des réponses : cet ouvrage est une vrai mine d'or, truffé d'astuces et d'illustrations bien pratiques (positions d'allaitement, massage des seins...). Il aborde vraiment tous les sujets sur lesquels on pourrait se questionner! Un peu démunie sur cette question, ce guide m'a permis de me rassurer pour débuter sereinement l'allaitement.
Commenter  J’apprécie          00
De tes nouvelles
  19 janvier 2019
De tes nouvelles de Agnès Ledig
J'ai enchaîné "On regrettera plus tard" et celui-ci qui est la suite directe. Ce sont de jolis moments lecture tout en douceur malgré la gravité des situations parfois. C'est parfait pour s'évader en mode "tout le monde il est joli" quand même... Je dois dire que la "relation" avec le bûcheron m'a complètement échappé, il manque quelque chose pour créer du lien là je trouve. Mais globalement bon moment lecture facile et distrayant avec sensibilité.
Commenter  J’apprécie          00
Le Petit Bonzi
  19 janvier 2019
Le Petit Bonzi de Sorj Chalandon
Ce livre me semble plus être un conte qu'un roman. Racontant le quotidien simple d'un enfant isolé par son handicap de langage, qui s'invente un ami très proche, pour pouvoir affronter un monde qui lui est hostile. Une histoire touchante, humaine, qui prend place à une période où le professeur des écoles n'était que l'instituteur. Une histoire qui sent la craie glissant sur le tableau noir, l'encre violette s'écoulant dans les encriers de porcelaine, les pupitres en bois, l'estrade du maître ou encore sa blouse grise où un chiffon poudreux de poussière de craie dépasse de la poche... Un enfant qui souffre qui appelle à l'aide, et un homme assez généreux et sensible pour l'entendre... Un temps ancien, un autre monde. Un roman d'une grande sensibilité.

Commenter  J’apprécie          120
Je te ferai aimer Noël !
  19 janvier 2019
Je te ferai aimer Noël ! de Caro M. Leene
Un livre d'amour qui se passe à Noël plein de bons sentiments ... agréable à lire même si un des rebondissements me paraît peu crédible (à vous de voir lequel !). La destination du père l'Espagne devient l'Amérique en cours de roman ...
Commenter  J’apprécie          20
Trois concerts
  19 janvier 2019
Trois concerts de Lola Gruber
Tu te dis que pour parler de « Trois concerts », tu pourrais faire comme l’auteur, qui use tout du long de ce « tu » de proximité, en suivant le parcours de Clarisse Villain, sa violoncelliste, enchevêtré dans celui de Viktor Sobolevitz son maître et traversé par celui de Rémy Nevel, ambitieux critique musical et pour elle un petit séisme des sens. Tu penses qu’il faudrait reprendre tout le livre pour en voir apparaître clairement la subtile composition, musicale, sans aucun doute, avec un premier thème, une ligne mélodique, celle des Trois Suites que Paul Crespen composa pour Sobolevitz et qu’il ne joua jamais, repris ensuite pour hanter toute la partition. Sobolevitz, violoncelliste d’origine russe (l’auteur rend parfaitement compte des échos de sa langue natale dans son utilisation du français) autrefois adulé puis devenu musicien maudit (et le lecteur veut savoir pourquoi), reclus dans sa misanthropie et qui pourtant accepta de donner des cours à Clarisse, âgée de 7 ans lorsqu’elle le rencontre. Mais Clarisse n’est pas une petite fille comme les autres : les mots se fraient difficilement un chemin chez elle, la musique lui est plus familière mais sa perception si particulière des choses et son attitude peu avenante dressent ses professeurs du Conservatoire contre elle. Dire que Clarisse, à mille lieues d’adopter les codes de communication en vigueur, sera ensuite mal armée pour s’engager dans une carrière de soliste est un euphémisme, dans ce milieu où le paraître occupe de plus en plus de place.



Tu écris cela et tu te rends compte que tu n’as pas encore évoqué le talent de l’auteur pour parler de la musique, celle qui se fait, se joue, se vit. Tu as déjà apprécié cette manière que peut avoir la littérature de se frotter à elle, dans « Une forêt de laine et d’acier » ou dans « Le temps où nous chantions ». Ici encore, tu as été admirative, saisie par la grâce avec laquelle l’écrivain capte pour le retranscrire en mots ce qui semble du seul domaine du son, impressionnée par sa capacité à rendre les couleurs d’une mélodie et les difficultés techniques auxquelles se voit confronté l’instrumentiste, sans parler du supplément d’âme à apporter dans son exécution. Tu constates que, bien que mélomane, ta méconnaissance totale dans ce domaine (la musique côté partitions) te rend sans doute incapable d’apprécier la performance des interprètes à leur juste valeur et tu découvres à quel point l’habillage de la prestation (sa mise en scène, le physique du musicien, sa présence sur les réseaux sociaux etc.) peut aussi influer sur la perception des auditeurs/spectateurs.



Tu es sortie de ce roman enchantée de ce voyage musical, avec une furieuse envie d’écouter du violoncelle (d’ailleurs tu n’as pas attendu la fin du roman pour le faire). Tu sais que Clarisse Villain, héroïne singulière, te restera longtemps en mémoire et tu vas aussi, désormais, observer d’un œil plus averti tout ce qui concerne la « promotion » des interprètes de la musique classique.


Lien : https://surmesbrizees.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Les naufragés du navire de pierre
  19 janvier 2019
Les naufragés du navire de pierre de Laurent Fréour
Les naufragés du navire de pierre a été publié par les Incartade(s) Editions, dans la collection "Policier", en 2018. Le style, émaillé de nombreux dialogues, alerte et sobre, alterne des passages classiques avec des passages d'une écriture plus hachurée: "Il frissonna. Le soleil avait laissé place aux nuages. Quelques gouttes tombèrent. Le temps d'enfiler son pull et l'averse arriva." (Page 19)..."Plus personne. Rien. Sa vie était vide d'amitié et d'amour. Il ne perdrait pas cet ami-là. Il pressentait qu'il avait besoin de lui. Et lui d'Arthur." (Page 28)

Les chapitres alternent le point de vue de Raphaël qui assiste aux événements et celui de l'enquête menée par le capitaine de police Jean-Pierre Vidal ou les lettres de Mai-Lan, créant une dynamique alternative.

Construction du récit: les premiers chapitres posent le décor. Puis, l'histoire se déroule au rythme du présent tissé des souvenirs de Raphaël d'un passé plus ou moins lointain: "En début d'après-midi, il se recroquevilla sur son navire de pierre. La petite boîte en fer d'Arthur serrée contre lui, il s'endormit. Doux souvenirs d'enfant. Il faisait la sieste sur la plage de Pointe-Noire. Puis Malabar aboya." (Page 34) ainsi que de ceux de Jean-Pierre Vidal, ce qui donne un rythme un peu décalé à l'histoire, comme bercée entre passé et présent, le passé s'immisçant dans le quotidien des personnages.



La disparition inexpliquée d'Arthur, un jeune SDF avec lequel Raphaël s'est lié d'amitié, le trouble, d'autant que le jeune homme n'a pas emmené avec lui son chien dont il ne se sépare pratiquement jamais. Sur ces entrefaites, Jean Rosier, employé municipal, découvre un noyé coincé entre deux bateaux. Paniqué, il appelle les pompiers en empruntant le téléphone portable d'un cycliste qui se trouvait, ô hasard, sur les lieux.

Qui est le cadavre? Qui est ce curieux cycliste? Que faisait-il au bord du quai en plein après-midi? La découverte d'un second cadavre, sous la cascade du jardin japonais, alors que le premier reste toujours non identifié, ne fait que compliquer l'affaire: de nombreuses pistes, de nombreux suspects, de nombreux scénarii possibles. Il va falloir beaucoup de ténacité, d'investigations et de patience au capitaine Vidal pour résoudre cette enquête bien compliquée.
Lien : https://legereimaginarepereg..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Expérience Noa Torson, tome 1 : Ne t'arrête pas
  19 janvier 2019
Expérience Noa Torson, tome 1 : Ne t'arrête pas de Michelle Gagnon
Un polar haletant et paranoïaque à la limite du fantastique. C'est le premier tome d'une série. On est pris par l'histoire et par les personnages. J'attends la suite ....
Commenter  J’apprécie          10
Snowman
  19 janvier 2019
Snowman de Jacques Duquennoy
Je connais les éditions de la Gouttière depuis le festival de la bande dessinée d'Amiens qui se déroule tous les ans et dont elles sont un des piliers. J'ai tout d'abord découvert la série Anuki, vraiment formidable tant elle est drôle et s'adresse à tous les âges car sans texte. Et puis, j'ai découvert d'autres bandes dessinées toutes intéressantes.

Snowman est une bande dessinée tout à fait dans la ligne éditoriale jeunesse des éditions de la Gouttière. Une histoire pleine d'humour accessible au plus grand nombre, avec un graphisme sympathique.



J'ouvre le livre et me voilà plongée dans l'incroyable aventure d'un petit bonhomme de neige. Sa vie quotidienne rythmée par les petites habitudes d'un bonhomme de neige (bien différentes des nôtres par certains aspects...) qui part travailler. Et oui, notre bonhomme est instituteur. Il va donc tous les jours à l'école et attend Noël impatiemment. Survient alors un événement qui vient contrarier ce petit train train quotidien : il ne neige plus ce qui est fort problématique pour un bonhomme de neige. Les vacances de Noël arrive et toujours rien. Heureusement ses élèves lui font un cadeau, une boule à neige avec un petit personnage à l'intérieur, qui se révélera d'une grande aide car porteuse d'un grand secret !

Notre bonhomme de neige sait désormais comment on devient un super-héros Snowman. Et heureusement ! Car le Père Noël a des problèmes, Noël risque de ne pas avoir lieu... Snowman arrivera-t-il à sauver la magie de Noël ?



Un grand merci aux éditions de la Gouttière et à Babelio pour cette jolie bande dessinée pleine d'humour (et la petite carte). Je me suis vraiment régalée à la lecture de l'histoire de ce petit bonhomme de neige. Je vais dès à présent le remettre entre les mains de mon petit garçon qui, j'en suis sûr, prendra autant de plaisir que moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Le tour du monde en quatre-vingt jours
  19 janvier 2019
Le tour du monde en quatre-vingt jours de Daniele Dickman
C’est un classique jeunesse du 19e siècle et je m’en suis imprégnée, je me suis laissée emporter dans ce voyage rocambolesque et improbable sans me poser la moindre question de véracité sur le déroulement du périple imaginé par Jules Verne.
Lien : https://www.wonderbook-jeune..
Commenter  J’apprécie          00
Les contes d'Andersen
  19 janvier 2019
Les contes d'Andersen de Hans Christian Andersen
Le Conte est intemporel et permet de casser durant leur lecture les liens avec le temps actuel. Que dire de cet ouvrage, cultissime dans le milieu littéraire... Impressionné par les facultés d'imagibation d'Andersen qui arrive aà donner vie parfois à des objets les plus anodins : une aiguille, un soldat de plomb, une théière et j'en passe et arrive à nous faire réfléchir et à faire passer des mesages.

30 histoires et je peux dire que quasiment toutes ont quelque chose d'interessant. Parmi mes préférées je ne parlerai pas des plus connues mais plutôt du " Sapin " qui fait refléchir sur le temps présent et la nécessité de ne pas le laisser filer ! Mais aussi " sous le saule " , " Le Rossignol ", " le Briquet ", " Le Crapaud ".

Immense Respect pour ce que nous laisse cet auteur, fils d'une servante et d'un père modese cordonnier. Modele de la reussite d'un homme qui s'est hissé lui-même ...
Commenter  J’apprécie          00


Suivez toutes les critiques de la presse Voir plus

Actualitte

2057 critiques

LeFigaro

2056 critiques

LeMonde

2244 critiques

Lhumanite

510 critiques

Liberation

1830 critiques

Bibliobs

1483 critiques

LePoint

774 critiques

LesEchos

918 critiques

Lexpress

3826 critiques

Telerama

2593 critiques

LaPresse

1863 critiques

LaLibreBe...

1180 critiques