AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Dernières critiques /RSS

Journal d'Anne Frank
  16 janvier 2018
Journal d'Anne Frank de Anne Frank
Quand je suis arrivé à la fin du livre, j'ai été heurté et triste de voir que le journal d'Anne s'arrêtait là, brusquement. Je me suis ensuite empressé de regarder ce film "Anne Frank : The Whole Story" en anglais (introuvable en français). Dans ce film, l'histoire est exactement retranscrite comme dans le livre, en accéléré bien sûr (le film dure 3 heures). Ce film a comblé mon manque du livre dans le sens où il raconte la vie avant l'Annexe et la vie après l'arrestation d'Anne, sa famille et les autres habitants de l'Annexe.



Douloureux à voir, le film est pourtant une grave réalité, j'en ai le cœur brisé, les larmes qui coulent.

À ne jamais oublier, Anne tu restes à jamais dans mon cœur et toutes les autres âmes qui ont tant souffert.

Un jour le monde sera débarrassé du racisme et des discriminations, restons confiants en l'avenir.
Commenter  J’apprécie          10
Habermas : L'éthique de la communication
  16 janvier 2018
Habermas : L'éthique de la communication de Ferry Jean-Marc
Jean-Marc Ferry synthétise en 84 les quinze ouvrages principaux d'Habermas alors parus. Opposition à la conception politique irrationnelle d'Arendt, sans éthique de Heidegger, traditionnelle de Gadamer, non-criticable d'Horkheimer, fonctionnaliste de Luhmann, accidentelle (comme l'histoire) de Castoriadis ; reprise des principes autoréflexifs de la psychanalyse pour une mise en oeuvre à l'échelle de la société, des arguments rationnels d'Adorno mais à condition de les axer sur la notion de vérité, et du fondement d'une éthique transcendantale chez Apel, mais à condition de la "détranscendantaliser".



L'objectif est de démontrer la possibilité de fonder une théorie de la société qui soit fondée sur la raison pour Habermas - et l'association nécessaire de la démocratie et de la raison pour Ferry qui annonce dans le dernier chapitre ses autres sujets de travail à venir en prenant l'éthique communicationnelle d'Habermas pour socle commun (revenu universel, éthique reconstructive, identité, état cosmopolitique, etc.).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
La grosse, grosse rave : Conte russe
  16 janvier 2018
La grosse, grosse rave : Conte russe de Béatrice Tanaka
Et voici une version du conte " le radis" ou "le rutabaga"
Lien : http://kanjil.fr/fr/41-la-gr..
Commenter  J’apprécie          00
Cherub, Tome 11 : Vandales
  16 janvier 2018
Cherub, Tome 11 : Vandales de Robert Muchamore
J'ai beaucoup aimé ce livre car je découvre un nouveau personnage Dante

qui a vu toute sa famille périr dans un incendie qui a été provoqué par le chef du clan des vandales et il n'a sauvé que sa petite sœur.

J'ai passé un très bon moment comme tous les précédents.
Commenter  J’apprécie          00
Ralf
  16 janvier 2018
Ralf de Jean Jullien
La couverture est chouette, les illustrations sympas aussi. Mais pour moi ça s'arrête-là.



C'est malgré tout bien écrit, rythmé, adapté au jeune enfant (dès 2 ans et demi je dirai, puis parfait pour un enfant qui débute en lecture car l'histoire n'est pas "bébé").



Mais c'est le fond du livre, la morale (s'il y en a une) qui ne me plait pas. L'histoire d'un chien qui prend trop de place, un chien qui est présent chaque fois qu'il est indésirable uniquement.



Jusqu'à ce qu'il sauve la vie de sa famille.



Là il va enfin être aimé, même s'il prend encore plus de place qu'avant car pour les sauver il a dû s'allonger, encore et encore jusqu'à devenir un chien très très long.



Donc globalement, la famille se rend compte à quel point ce chien est important dans leur vie, puis ils se mettent à l'aimer enfin à la hauteur de l'amour que lui leur donne.



Bof... faut-il qu'un animal accomplisse quelque chose d'extraordinaire pour mériter sa place dans une famille? pour mériter de recevoir des démonstrations d'amour allant un peu au-delà des soins de survie de base? peut-on ignorer un animal sous prétexte que son amour pour sa famille est indéfectible et donc acquis? (puis faites l'exercice de relire ce dernier paragraphe en remplaçant le mot "animal" par le mot "humain", ça fesse!)

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Marathon men
  16 janvier 2018
Marathon men de Flo Renard
« Marathon Men c’est une romance M/M sur un fond de sport qui fait du bien au moral.»



Marathon Men c’est la rencontre percutante entre Gwenaël et Victorien. Les deux personnages principaux sont adorables, ils n’ont pas forcément de chance tout les deux, c’est un des seuls traits qui les réunit (avec la course). Ils sont complémentaires et c’est ce qui est rend leur amour beau. L’un a un humour à toute épreuve, il faut dire que la vie ne lui a pas fait de cadeau, paraplégique à la naissance dû à la snipa bifada. Il est tel un rayon soleil, loin de se laisser abattre il prouve que tout peut s’obtenir avec un tant soi peu de volonté. L’autre est assez effacé, solitaire, passionné de cuisine, peu sportif mais il se décide à courir. C’est la course qui réunit nos deux personnages. Nos Marathon men s’entraînent, Gwenael apprend les joies de la course surtout les courbatures au début. C’est un point de l’histoire essentiel et j’ai aimé la ténacité dont fait preuve Victorien pour aller au bout des choses.



C’est la première fois que je lis une romance entre hommes et j’avais peur d’être dérangé par cet aspect, ça n’a pas été le cas. La romance est présente, traitée tout en douceur ou chacun accepte l’autre avec ses différences et ses qualités. Cette même douceur se retrouve dans la façon dont l’auteure traite l’homosexualité, le regard des autres que ce soit par rapport au handicap ou à l’orientation sexuelle.



J’ai voyagé à travers le paysage de Marseille, même si l’image qu’on en a est obscurci par les médias. J’ai pris plaisir à découvrir les villes dans lesquels allaient nos personnages de Marseille à Turin en passant par Bordeaux… Je ne vous ai parlé que des personnages principaux mais sachez que les personnages secondaires sont tout autant travaillé. Ils ont chacun leur caractère et leur vision de la vie. J’ai beaucoup aimé la famille de Victorien ainsi que Milla le border collie de Victorien et le grand-père de Gwenael. Les réactions de certains personnages sont légitimes, je ne les cautionne pas, j’ai conscience que certaines personnes sont mal à l’aise (qui ne l’a jamais été) que se soit par rapport au handicap ou à l’homosexualité. D’autres réactions sont plus positives et c’est un point agréable du roman, il faut être tolérant et accepter que l’autre soit différent. J’ai également apprécié que nos deux protagonistes ne soient pas des personnages stéréotypés, ils ont tout de personnes à l’apparence (entre guillemets) normales et ça fait du bien, parce que parfois l’orientation sexuelle se voit sur les manières ou la façon de parler et là ce ne sont pas des traits prêtés aux deux personnages. Au-delà de ses aspects, j’ai apprécié l’humour qui est parsemé dans ce roman et qui fait passer un agréable moment.
Lien : https://unehistoirede.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Frangine
  16 janvier 2018
Frangine de Marion Brunet
« Parler d’homosexualité peut être délicat, encore plus quand ce sont des adolescents confrontés à la violence de l’école. Marion Brunet nous livre un roman réaliste où les réactions sont réels. »



Frangine c’est l’histoire de Blandine, cette adolescente qui fait sa toute première rentrée en seconde dans le même lycée que son frère Joachim. Frangine c’est cet amour fraternel mais aussi familial qui se compose devant vous.



L’histoire est racontée du point de vue de Joachim, parfois par un point de vue externe qui nous permet de suivre d’autres personnages. Joachim c’est ce grand frère protecteur envers sa soeur qui entre en terminale. Joachim et Blandine ne sont pas des adolescents comme les autres, ils ont une famille qui est différente des familles que l’on pourrait qualifier de « traditionnelle ». En effet, ils ont deux mamans, une qui est appelée maman et l’autre par son surnom Maline.



Imaginez une adolescente qui découvre le monde impitoyable des adolescents où la différence n’est pas tolérée. Quand les enfants souffrent d’une situation qui leur échappe. Car c’est ce que nous raconte Marion Brunet, que la vie n’est pas un monde de bisounours. Parfois il faut faire face aux remarques blessantes de ses camarades. Il faut arriver à trouver ses propres armes pour que cette douleur disparaisse. Cette rage se transforme en douleur. C’est un récit poignant, j’ai eu le souffle coupée quand Blandine perd pied. L’inquiétude de voir leur enfant changer et de ne pas savoir comment l’aider. Joachim ressent de la douleur face à l’impossibilité de faire quoique ce soit pour aider sa soeur.



L’homosexualité touche autant les enfants que les mamans, en effet on se rend compte à quel point des paroles peuvent avoir une répercussion sur ceux-ci. Le rejet est aussi vécu par les mamans qui ont vécu dans le passé une situation similaire. Ce livre ne prône pas l’homosexualité comme un modèle, ce n’est pas son but car il est là pour expliquer aux adolescents de parents homosexuelles ou non ce que l’homophobie peut engendrer. De plus, ce roman parle d’adolescence que ce soit le harcèlement dont je vous ai parlé précédemment, mais aussi de l’amour et de la première fois. C’est un roman qui sous le signe de l’amour, nous happe. C’est la première fois que je lis un roman traitant de ce sujet de cette manière.
Lien : https://unehistoirede.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lézard, ce héros
  16 janvier 2018
Lézard, ce héros de Béatrice Tanaka
Si vous connaissez le conte "La chèvre biscornue" voici une autre version zoulou.

Dans un livre souple dans la collection "Les petits contes de Kanjil" retrouvez les contes recueillis par Béatrice Tanaka
Lien : http://kanjil.fr/fr/40-lezar..
Commenter  J’apprécie          00
Gourmandises de Noël
  16 janvier 2018
Gourmandises de Noël de Amélie B
« Autant de styles d’écritures que de variations sur Noël, ce recueil vous offre un bon moment. Le pari de découvrir de nouvelles plumes est réussi. »



Les gourmandises de Noël vous feront découvrir les plumes de quelques auteurs indépendants. Je vous recommande vivement de vous plonger dedans que vous hésitez ou non à lire des auteurs auto-édités, en plus c’est gratuit ;-).



Gourmandises de Noël c’est une fabuleuse initiative des auteurs indépendants pour faire découvrir leur travail. Ils se sont réunis pour vous surprendre pendant le mois de décembre avec leur gourmandises.



Il y a autant de styles d’écriture que de variations sur Noël, chaque nouvelle a son univers propre avec sa fin plus ou moins heureuse. Certaines vous feront sourires, d’autres pourront vous faire pleurer, parfois vous aurez le cœur serré, en tous cas vous ne resterez pas insensible à la nouvelle lue. Je ne vous résumerai pas chaque nouvelle parce que je risquerai d’en dévoiler trop. Il n’en reste pas moins que chaque nouvelle a ce côté unique et vous happe du début à la fin. J’ai pris plaisir à découvrir les variations sur Noël.



Sachez que je ne suis pas une adepte des nouvelles car j’ai peur d’en vouloir davantage. Ici c’est savamment dosé même si j’aurai aimé qu’une des onze nouvelles soit plus longue. Je pense que même si vous ne lisez pas toutes les nouvelles, chacun en trouvera une à son goût. Il y a de la romance, de la science-fiction, des frissons et des moments magiques.


Lien : https://unehistoirede.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Quand je marche en forêt
  16 janvier 2018
Quand je marche en forêt de EL FATHI Mickaël
La nature a été de tout temps source d'inspiration constante pour les artistes, mais aussi les enfants et adultes. Elle apaise, nous rend curieux et permet de profiter du bruit du vent dans les cimes des arbres, de l'odeur du bois, de la végétation et du calme. Nous vivons dans une société en perpétuel mouvement et ce calme nous fait du bien. Nous aimons les ballades en forêt, et mon fils y a découvert l'un de ses jeux favoris : se cacher derrière les arbres ou y retrouver son papa tel un détective.



Autant dire que oui, la forêt inspire. Mickaël El Fathi et Toni Demuro nous invitent à voyager dans cette forêt, accompagnant l'aventure d'une petite fille. S'ennuie-t-elle lorsqu'elle marche en forêt ? Transformée en cerf, elle arpente la forêt et sa densité. En hibou, elle découvre, vu du ciel, la diversité du lieu. En Renard puis en chenille, elle se transforme, découvre la façon de vivre et d'exister de l'animal. Comment peut-elle s'ennuyer en si bonne compagnie ? En arpentant la forêt, elle en découvre la multiplicité et la beauté.



Ce livre est une ode à l'imaginaire des enfants. La petite fille prend la place des animaux, se déplace et pense comme eux. Quel enfant ne l'a pas ainsi rêvé ? La forêt, de par sa grandeur, est un environnement mêlant excitation et peur. Peur de l'inconnu, mais curiosité insatiable de ce qu'elle contient. Mon fils a suivi chaque page, m'arrêtant parfois pour me montrer qu'il sait faire le hibou ou sauter comme le lapin.



Les textes sont courts et se laissent habiller par des dessins superbes, colorés, frais, mais surtout très réalistes. Le jeu d'ombre permet d'imiter les pelages, les textures.

Enfin, le choix des couleurs est un bel hommage à la forêt : multiple, mais plutôt proche des couleurs automnales. Cela fait de cet album une belle pause à partager avec son enfant.



En bref :

Un livre à mettre entre toutes les mains, des petites au plus grandes. Un jeu de couleur parfait habillant un texte simple et facile à comprendre pour un enfant.
Lien : http://lecturedaydora.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Les Fils du Jour
  16 janvier 2018
Les Fils du Jour de Belaskri Yahia
L' écrivain algérien ,Yahia Belaskri,que je viens de découvrir nous offre ou nous livre ici une saga familiale très touchante et émouvante à la fois . En lisant l' ouvrage , on remarque que l'auteur a fait un travail sérieux de documentation et de recherche .La saga familiale se passe dans un contexte historique qui est celui de la colonisation de l' Algérie par la France. Les forces coloniales vu leurs importantes troupes , leur

puissance de feu inégalée et en pratiquant la politique de la terre brûlée ont poussé l' Émir Abdelkader à se replier au Maroc , le temps d' organiser ses troupes une nouvelle fois .

Beaucoup de tribus alliées à l' Émir ont abandonné la lutte .

C' est dans ce contexte et à cette période qu' une tribu dont

le cheikh est L'Hadj Moussa est restée fidèle à l' Émir et a

voulu résister . Mais les efforts de cette tribu n'y peuvent

rien contre la puissance coloniale .

Dans la famille du cheikh Moussa , il y a El-Hadj , le fils

préféré de son père . Il est amoureux d' une jeune fille

d' origine espagnole , Agathe . Leur amour est partagé .

A cette époque et avant l' emploi de la force sauvage

employée par les troupes coloniales , les Arabes, les

Espagnols , les Maltais , les Turcs , les Koulouglis et les

Français vivaient ensemble dans le respect et la paix .

Mais la France coloniale a détruit tout .





+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Dictionnaire de la mythologie grecque et ro..
  16 janvier 2018
Dictionnaire de la mythologie grecque et romaine de Joël Schmidt
Un dictionnaire de Mythologie complet et précis. Pas d'illustrations, mais de nombreuses entrées, et des généalogies quand c'est nécessaire. Un bon outil de travail, ou tout simplement pour se rappeler un personnage oublié.

J'ai l'édition poche la plus récente, et je trouve la présentation très claire.
Commenter  J’apprécie          110
Sous son toit
  16 janvier 2018
Sous son toit de Nicole Neubauer
Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Sous son Toit ?

"Un nouveau livre de la Bête Noire, un nouvel auteur à découvrir, une intrigue qui se déroule en Allemagne et semble prometteuse..."



Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

"L'avocate Rose Benninghoff est retrouvée dans son appartement, la gorge tranchée. Arrivés sur les lieux, les inspecteurs découvrent très vite un adolescent caché dans sa cave, couvert de sang. La conclusion est facile mais le père du jeune Oliver n'est pas n'importe qui et tout se complique..."



Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

"Le livre n'est pas mauvais en soi, les pages ont même défilées plutôt facilement pour tout dire mais il a plusieurs points faibles. On aborde beaucoup de sujets, on s'égare un peu et par le même coup on ne fait qu'effleurer ce qui devrait être au centre du livre. La vie des policiers, les intrigues secondaires, tout ça prend trop de place et entre le titre, le meurtre et l'histoire que l'on suit réellement, on finit par se demander si l'auteur elle-même sait vraiment où elle veut nous emmener. Il y a donc beaucoup d'idées, chacune capable de donner un bon roman à condition d'être mieux exploitée mais à force tout finit par tomber complètement à plat. De plus, je ne sais pas si le système judiciaire allemand est rendu fidèlement en ce qui concerne la protection de l'enfance mais si c'est le cas, je suis choquée !!"



Et comment cela s'est-il fini?

"J'ai décidément beaucoup de mal à exprimer ce que j'ai ressenti durant ma lecture, surtout sans vous spoiler, mais comme le reste du livre, la fin est décevante sans être mauvaise. Elle est plutôt mal amenée, mal argumentée, mal préparée. Bref, ça ne prend pas."
Lien : http://booksaremywonderland...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Samedi 14 Novembre
  16 janvier 2018
Samedi 14 Novembre de Villeminot Vincent
J’ai bien aimé ce livre car il est facile à lire, c’est un livre simple mais touchant car il parle de la vie d’un jeune homme qui a perdu son frère lors des attentats du 13 novembre 2015 à Paris. Ce jeune homme se nomme Benjamin et le lendemain en sortant de l’hôpital il croise un des terroristes de la veille dans le métro et décide de le suivre, c’est à partir de ce moment que nous suivons donc son histoire, son aventure dans les moindre détails, et nous vivons surtout la prise d’otage du suspect et de sa sœur Layla par Benjamin. La fin peut tout de même être décevante car après avoir vécu la prise d’otage, je trouve la fin simple alors qu’on peut s’attendre à quelque chose de plus actif
Commenter  J’apprécie          00
Bulles & blues
  16 janvier 2018
Bulles & blues de Charlotte Bousquet




Ce livre fait partie de la collection gulf stream éditeur qui propose des livres sous la forme de BD. Ce texte est assez court

Si vous aimez le suspense et le romantisme alors je vous le conseille. Il explique aussi les problèmes de harcèlement et les problèmes relationnels que l'on peut rencontrer avec les parents".

C'est pour cela que je lui mets la note de 4 parce qu'il est à la fois court et intéressant.

Commenter  J’apprécie          00
Guide archéologique de Rome
  16 janvier 2018
Guide archéologique de Rome de F. Coarelli
Le guide le plus complet qui existe sur les monuments de la Rome Antique. Tout y est, des plus connus (Colisée, Forum, Temples) aux plus confidentiels, chaque monument est décrit précisément accompagné de cartes, schémas, plans ou illustrations. Essentiel à avoir dans son sac pour une visite... ou pour aller en cours sur l'antiquité romaine.



Seul point négatif, cet ouvrage indispensable n'est plus édité. On ne le trouve désormais que d'occasion à des prix exorbitants....
Commenter  J’apprécie          00
Astérix, tome 21 : Le cadeau de César
  16 janvier 2018
Astérix, tome 21 : Le cadeau de César de René Goscinny
Comment relancer, une énième fois, le village gaulois?

C'est là tout le génie scénaristique de René Goscinny, qui offre au lecteur en manque ce Cadeau de César.

Ce cadeau empoisonné, c'est le village gaulois que César offre à un légionnaire en fin de contrat, aussi arsouille qu' irrespectueux!

Et voilà comment un couple d' aubergistes et leur fille viennent prendre possession (!) du village obtenu auprès du légionnaire libéré contre du vin.

Mais, comme le dit si bien Abraracourcix: On ne peut offrir que ce que l'on détient...

Commenter  J’apprécie          90
Paris Jours heureux
  16 janvier 2018
Paris Jours heureux de Fabienne Delacroix
Très réaliste, les tableaux de Fabienne Delacroix retrace Paris de la Belle Époque où tout est beau. De rues, en monuments, en transports, on découvre avec plaisir quelques anecdotes sur Paris. De jolies citations accompagnent le texte. J'ai trouvé que le découpage de ce livre était sympathique et nous fait voyager dans cette période pleine de bouillonnement politique, culturel, économique,scientifique...



A travers ces pages, j'ai pris plaisir à voir des lieux que je connais, découvrir un petit bout de la vie à Paris à cette époque. Le texte est complémentaire aux toiles de Fabienne Delacroix et permet aux lecteurs de découvrir des choses qu'il peut ignorer sur Paris. J'ai appris des petites choses que je ressortirai à l'occasion d'une ballade dans Paris comme ces fameuses entrées de métro qui ont quasiment disparu aujourd'hui ou encore l'histoire la cloche savoyarde de Montmartre.



Ce livre est à la fois en français et en anglais, ce qui permettra de toucher un public plus large. J'ai été séduite par les peintures de Fabienne Delacroix, si vous souhaitez en savoir plus, allez voir son site. Le format de ce livre ainsi que son prix tout doux font de cet ouvrage, un livre à se procurer si vous cherchez un livre sur Paris de Belle Époque accessible et agréable à regarder.



Je remercie les éditions HC ainsi que Babelio pour l'envoie de ce livre.
Lien : https://unehistoirede.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Sang tabou
  16 janvier 2018
Sang tabou de Camille Emmanuelle
Je suppose que ce livre enfonce quelques portes, et peut aider les femmes qui sont mal à l'aise avec leurs menstruations, à ne plus l'être, ou à moins l'être.

Personnellement, il me semble qu'il enfonce des portes ouvertes. Je n'ai pas de soucis avec cette partie de ma vie, ou du moins, je n'en ai pas honte et n'ai pas pour réflexe de faire de simagrées quand il faut l'évoquer, et encore moins à cacher mes protections dans mes propres toilettes pour éviter de heurter la sensibilité d'un invité, car je ne vois pas en quoi cela pourrait choquer (Ce n'est pas comme si j'avais de la barbe et faisait 1m80, avec la voix grave: on peut voir que je suis une femme et s'attendre à ce que j'aie besoin d'un tel produit). Bref, je n'ai pas besoin de ce livre...



Toutefois, je me pose depuis toujours la question de la pertinence de ce

liquide bleu dans les publicités, et je suis curieuse de nature. J'avais pensé que ce bouquin m'apprendrait des choses d'un point de vue socio et histo, et ce fut le cas... Enfin, pas autant que je l'aurai espéré.

Un ressenti post lecture mitigé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Etincelle
  16 janvier 2018
Etincelle de Plomer Michele
Étincelle, un roman qui m'a vraiment touché, une grande amitié entre une chinoise enseignante et sa collègue québécoise. Une souffrance difficile à concevoir et ce à travers la mentalité chinoise. Malgré cette grande douleur, la fidélité de son amie Michèle et son immersion dans la famille m'ont vraiment captivés.
Commenter  J’apprécie          00


Suivez toutes les critiques de la presse Voir plus

Actualitte

1511 critiques

LeFigaro

1741 critiques

LeMonde

1621 critiques

Lhumanite

510 critiques

Liberation

1580 critiques

Bibliobs

1277 critiques

LePoint

649 critiques

LesEchos

890 critiques

Lexpress

3500 critiques

Telerama

2420 critiques

LaPresse

1671 critiques

LaLibreBe...

1054 critiques