AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Presses de la Cité


Livres les plus populaires voir plus


Collections de Presses de la Cité



Dernières parutions chez Presses de la Cité


Dernières critiques
Minouchka_books
  28 juin 2022
La cuisinière de Mary Beth Keane
Le destin de Mary est aussi rocambolesque qu'inédit. Une femme qui est enfermée du jour au lendemain car elle est porteuse saine de typhoïde et qu'elle le transmet par son métier de cuisinière. Traiter comme rat de laboratoire par un médecin qui veut plus faire décoller sa carrière qu'aider, Mary va se rebeller et mener sa vie comme elle l'entend. Un véritable message de courage et d'indépendance
Commenter  J’apprécie          00
bdelhausse
  28 juin 2022
Dark Eden de Chris Beckett
Dark Eden est un roman de SF, qui m'a renvoyé à mes lectures d'adolescence, fin des années 70, début 80, quand je dévorais du Simak, du Zelazny, de l'Asimov... Roman de SF, certes, mais qui se veut (comme tout bon roman de SF) prophétique et analytique, et surtout descriptif des comportements humains.



Le pitch en 2 temps, 3 mouvements. Eden est une planète plongée dans l'obscurité. Illuminée uniquement par la bioluminescence de sa flore (et parfois de sa faune), chauffée par une forte activité souterraine (géothermique et/ou volcanique). Le relief est loin d'être plat et la neige recouvre les sommets. La Famille est implantée dans une vallée bordée de montagnes enneigées. Elle commence à être à l'étroit. Elle compte plus ou moins 500 membres, tous issus du même couple, deux astronautes laissés sur Eden par leurs compagnons (de gré ou de force... c'est à l'avenant). Tommy et Angela sont donc les parents de cette communauté dans laquelle on compte pas mal de naissances consanguines. Les gènes s'épuisent et le résultat est parfois peu emballant. La Famille se divise en tribus, les Lampionrouge, les Londres, les Turcs, les Picarbre, etc. Tout ce bel aréopage se racontent des récits mythologiques, réécrivant leurs origines 160 ans plus tôt lorsque les 3 compagnons de leurs parents sont partis vers la terre... et d'où ils reviendront -bien sûr- pour les ramener à la lumière... Mais un jour, John Lampionrouge, encore un adolescent, se révolte et se dit que les ressources vont manquer et qu'il faut quitter la vallée pour explorer le monde, ce qui n'a jamais été tenté auparavant. Changer les traditions... voilà qui n'est pas du goût de tout le monde.



Mais John, épaulé par quelques amis et partisans, va tenter la grande aventure. Est-il si désintéressé ou si altruiste? Rien n'est moins sûr.



Attaquons la partie la plus facile: l'exercice de style. Chris Beckett invente une cosmogonie, un vocabulaire, des traditions, des coutumes, une civilisation (osons le dire), un monde particulier... et c'est très cohérent. Cela tient la route, surtout parce que le vrai propos est dans l'étude de moeurs...



C'est le noyau dur du roman. Les interactions, l'autorité, l'innovation, le changement, l'adaptation, les rivalités, etc. On se croirait par moment dans Sa majesté des mouches, ou dans ce genre de roman confrontant les clans.



Chris Beckett livre un récit dense, à tiroirs, plein de références. Le Dark Eden... est un rappel biblique, bien sûr. Le serpent et la pomme, le tout traité de manière allégorique. Et on a Caïn et Abel qui suivent très vite. Mais Chris Beckett questionne notre tolérance, nos valeurs, nos limites et nos moeurs. Que choisirions-nous? D'aller avec John ou de rester à attendre la navette terrienne, dans un hypothétique retour après 160 ans d'absence... Et Chris Beckett enchaîne sur la capacité de l'homme à créer, à innover, mais surtout à être son propre ennemi... L'homme est un loup pour l'homme, c'est certain.



Un roman de SF pas si sombre malgré tout. Il y a de la lumière au bout de la nuit, même sur Dark Eden.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Mimie23
  28 juin 2022
L'Herbe bleue de Beatrice Sparks
J'ai trouvé ce livre dans une boîte à livres. Je lis la quatrieme de couverte. Je suis tout de suite tentée par ce journal intime d'une adolescente. J'ai terminé la lecture cette après midi. Je suis un peu déçue. Je m'attendais à être secouée, perturbée même mais il n'en est rien. Je suis un peu restée sur ma faim.
Commenter  J’apprécie          10