AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Harmattan BD


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
diamelee
  01 décembre 2020
Vive la corruption de Didier Viodé
Ah la corruption… Présente de manière plus ou moins visible à travers le Monde, elle gangrène l’économie de certains pays. Yao est un artiste au chômage. Dans son pays, quelque part en Afrique, il cherche à s’en sortir. Mais, comment faire quand l’on n’a pas un sou en poche?

Vive la corruption est une satyre de la vie dans un monde où ce mal est endémique. Tout le monde, à toutes les échelles socio-économiques, veut sa part de gâteau. Didier Viodé nous présente avec humour, les déboires de son héros. Yao représente ces personnes lambda que les grandes études (Bac + 8) laissent sur le bord de la route car trop pauvres pour participer à la corruption ambiante. Oups, à l’économie nationale, voulais-je dire. Des personnes trop diplômées pour être embauchées en Europe ou ailleurs. Comment faire pour avoir sa place au soleil? Alors, Yao galère tout en rêvant d’un pays à l’économie « saine ».

Cette bande dessinée est un cocktail de petites histoires hilarantes dont le malheureux Yao est la victime. Il peine à trouver sa voie. Yao finira t-il par s’en sortir ou sera t-il un maillon de la corruption ambiante? Cet album à la couverture souple est exécuté sous forme de caricatures légèrement colorées. La lecture est ludique et nous fait passer un agréable moment. Les pages sont tournées au rythme d’éclats de rires qui font oublier les petits et les grands soucis de la vie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Erik_
  24 novembre 2020
Visions d'Afrique de Christophe Ngalle Edimo
Cette bd, comme son titre l’indique, nous offre trois visions de l’Afrique par des auteurs différents.



La première dénommée "Les yeux des autres" met en scène une jeune femme africaine qui attend un heureux évènement. Le pays ne nous est pas indiqué mais à la fin, on va facilement deviner lequel. Cela reste l’histoire de cette femme et de son destin tragique. A travers cet épisode qui reste individuel, on devine l’état de basculement de ce pays dans l’horreur du génocide. Cette approche reste intéressante. Cependant, ce récit nous met tout de suite dans l’ambiance d’une Afrique qui souffre, d’une Afrique inhumaine, d’une Afrique en proie au désespoir.



La seconde nouvelle (Terre d'ébène) insiste sur les méfaits de la colonisation avec un épisode se situant à la fin du XIXème siècle avec la construction d’une ligne de chemin de fer à travers la jungle au Congo. Il y a eu énormément d’esclaves noirs qui sont morts de maladie et d’épuisement dans l’indifférence générale.



La troisième nouvelle (Un avant-poste du progrès) est tirée d’un vieux roman qui dénonce également l’esclavage mais aussi le trafic d’ivoire. Il y a une police de caractère dans des bulles qui ne donne franchement pas envie de poursuivre la lecture. Quelques fois, cela tient à ce genre de détail.



Au final, cette bd est plutôt inégale. Cela va du meilleur pour partir vers ce qu’il y a de moins bon. On retiendra surtout la première nouvelle qui mérite attention.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
diamelee
  31 juillet 2020
Les Dogues noirs de l'Empire, tome 1 : La force noire de Massiré Tounkara
A la veille de la Première Guerre mondiale, les Puissances Européennes se préparent à la guerre. Qui renforcera leurs troupes? Les Africains. Bon gré. Mal gré. Le "partage du gâteau" (tracé des frontières africaines) divise des familles entières. Sépare sans concession les membres de ces familles. Bakary doit s'engager. Pour protéger et épargner son village.



Les Dogues Noirs de l'Empire est l'histoire de deux hommes que la volonté coloniale va séparer. Deux membres d'une même famille qu'une frontière invisible enverra dans deux camps ennemis. C'est l'histoire de deux hommes qui s'engagent dans la guerre et qui ne seront pas frères d'armes. Au contraire. Que leur réserve l'avenir? Comment se passera cette guerre? Les Dogues Noirs de l'Empire nous dépeint une période  de la colonisation qui n'est pas enseignée dans les manuels scolaires.



Les planches sont superbes. Les couleurs sont foncées, dépeignant ainsi l'atmosphère énigmatique qui plane sur la vie de nos deux héros. Sur le destin de deux pays autrfois unis et de leurs habitants. Je me suis amusée à trouvers des symboles aux atteintes libertaires. Les trouverez-vous? Ce qui a rendu la lecture très attractive. Le destin peut jouer des tours pendables. Nos deux héros y échapperont-ils?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30