AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

La Musardine


Livres les plus populaires voir plus


Collections de La Musardine



Dernières parutions chez La Musardine


Dernières critiques
Sak71
  23 mai 2018
Trois filles de leur mère de Pierre Louÿs
C’est du grand n’importe quoi ! Je ne vois même pas comment on peut trouver erotique des scènes aussi scatologiques. Heu... comment dire ...j’ai détesté et trouvé très ennuyeux et ridicule. L’ecrivain énumère tous les interdits imaginables (et il a de l’magination), c’est d’un ennui mortel et vraiment dégoûtant, mais d’erotisme point.
Commenter  J’apprécie          00
Sami33
  20 mai 2018
Petit éloge de la jouissance féminine de Adeline Fleury
Au début, pour tout vous dire, je ne pensais pas que j'allais autant apprécier cette lecture ! J'ai été élégamment surprise par la puissance des mots de l'auteur, de sa façon de nous retranscrire ce récit.







C'est court, c'est bon mais c'est intense ! Alors attention, j'attire votre attention sur le fait que ce livre est pour un public averti.







A trente-cinq ans, Adeline réalise qu'elle n'est pas encore totalement accomplie sexuellement parlant. En effet, elle ne se sent pas épanouie, il lui manque cette petite chose essentielle pour qu'elle se sente mieux, le désir. Elle est mariée depuis treize ans à un homme qu'elle aime. De cet amour est né un enfant, elle a un job mais il lui manque un petit quelque chose pour que tout aille pour le mieux.







Ce livre personnel nous raconte comment Adeline a fait pour trouver le désir du plaisir. Parce que cela peut vous sembler bizarre mais en fait, l'un ne va pas sans l'autre. Elle va puiser dans ses lectures, dans son expérience pour se livrer à nous, lecteurs/lectrices.







A la suite de cette déplorable constatation, elle décide de partir en quête d'elle-même, de trouver le chemin qui la mènera au désir parce que le problème, il est bien là. Alors lorsqu'elle va comprendre d'où vient le désir, cela m'a fait un peu peur pour tout vous dire. Elle ne s'attendait pas (et moi non plus) que pour rallumer l'étincelle de vie du désir qui était en elle, il viendrait d'un inconnu. Lors d'une soirée, un homme va éveiller ses sens rien qu'en posant une main sur son corps. Elle a reçu comme un électrochoc, comme si son corps était sans vie avant sa rencontre avec ce dernier...







La plume d'Adeline est très addictive. Elle a un vocabulaire simple mais efficace ! Parfois cru surtout quand elle nous parle de la jouissance qu'elle a enfin trouvé.







Le corps et l'esprit ne font qu'un. L'un ne va pas sans l'autre.







Adeline revendique, Adeline affirme, Adeline assume. Elle n'a pas peur de crier (enfin d'écrire dans notre cas !) que la jouissance est un état d'esprit. Le corps peut y être mais si la tête ne suit pas, ça ne va pas le faire...







Au début, j'ai été perturbé par la double narration que propose l'auteur : Adeline donc elle et son alter ego Adèle à qui elle fait vivre des sensations formidables.







Tout ça pour vous dire que "Petite éloge de la jouissance féminine" est une belle découverte où la femme affirme son besoin de liberté, de désir. N'ayons pas peur des mots.







Il ne faut pas sous-estimer la puissance des mots qui peut guérir les maux...
Lien : http://leslecturesdeladiablo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
angelita.manchado
  19 mai 2018
Trois soeurs de Aude Dite Orium
Résumé Trois soeurs d’Aude dite Orium

Camille et Catherine, enceinte, se rendent dans leurs maison achetée en Normandie.



Clémence tente de réparer la chaudière de sa maison. Elle manque d’argent pour la changer complètement. Clémence est bien rejoint par ses deux soeurs plus jeunes.



Avis Trois soeurs d’Aude dite Orium

Une lecture érotique avec quelques scènes de sexe. Je découvre Aude dite Orium et ses qualités d’écriture. Je ne trouve rien à redire à ce roman. J’ai vraiment passé un bon moment de lecture.



Aude dite Orium nous fait découvrir ces trois soeurs, Clémence, Cassandre et Cléo. Elles sont les filles de Catherine, artiste peintre, et Camille qui ont acheté, avant leur naissance, cette maison, ancienne maison close en Normandie. Mais la maison tombe en décrépitude depuis la mort du père il y a dix ans et celle de la mère, il y a deux ans. Clémence, la plus posée, a décidé de retourner vivre dans la maison de leur enfance. Mais le manque d’argent est bien présent pour que la maison soit réellement habitable. Elle ne veut pas trop donner l’alarme face à ses soeurs. On assiste à une relation où ces femmes sont réellement très proches. Elles sont unies, elles retrouvent certains gestes de leur enfance. Comme dans toute famille, il peut y avoir des frictions vite balayées. Chacune a son propre caractère, un passé pas souvent facile. Elles vivent leur deuil seules sans le montrer aux une et aux autres.



Cassandre est une femme dominatrice, que ce soit en amour ou dans sa vie, qui n’a pas son pareil pour tomber comme un cheveu sur la soupe. Quant à Cléo, la plus jeune, elle se cherche encore. C’est ce que j’ai ressenti à la lecture. Mais les trois soeurs vont devoir faire face à une riche famille qui veut récupérer leur maison. La somme est colossale mais elles ne sont pas vénales. Aidées, elles vont aller de surprises en surprises et faire des découvertes qui seront indispensables pour elles. Dans une petite ville où tout le monde se connaît, elles subissent les rumeurs quant à leurs parents, au fait qu’elles aient vécu libres de toutes contraintes. Cette société riche, bien pensante, est dénoncée par l’auteur. Mais derrière cette richesse, ces murs hauts, que se cache-t-il ?



Le personnage du comte est effroyable par sa perversité, sexuelle, et surtout son comportement envers les autres êtres humains. Lui donner les traits de Donald Trump, c’est ce que j’ai trouvé, m’a bien fait sourire. Et les deux Suédois, quel jeu jouent-ils face aux jeunes femmes ? Pour tout savoir sur Trois soeurs, je vous encourage vivement à lire ce texte.



Je remercie les Editions La Musardine pour cette découverte.
Lien : http://livresaprofusion.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10