AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Retz


Livres les plus populaires voir plus


Collections de Retz



Dernières critiques
Lu_a_lu
  18 décembre 2021
Micromégas de Voltaire
Compliqué de critiquer l'un des plus grands philosophes des Lumières lorsque l'on est simple lycéen. Mais force est de constater que les premiers chapitres de cette "nouvelle philosophique" sont plutôt ennuyants. Il faut attendre véritablement le quatrième chapitre pour comprendre pourquoi ce livre (et plus généralement Voltaire) est passé à la postérité.



Une forme simple. Un sens profond. Micromégas, l'histoire d'un géant venu d'une planète aux alentours de l'étoile Sirius qui rencontre des personnages étranges et minuscules : des humains.



Une forme simple parce l'histoire est courte. Un sens profond parce que philosophique. A mon avis, la véritable réflexion de ce livre ne se trouve pas dans les différents échanges humains-géant, mais à la fin du livre.



Une fin abrupte, surprenante et qui laisse de marbre, voici le génie de Voltaire qui s'exprime : alors que le géant a offert à des philosophe le livre qui permettrait de "voir le bout", les savants ne peuvent rien y lire. Car après tout, qu'est-ce que le génie humain comparé au génie du géant ? Ou plus simplement, qu'est-ce que le savoir, et particulièrement celui de l'homme ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Pluiedor
  11 décembre 2021
Micromégas de Voltaire
Micromegas, un habitant de Sirius, se met en tête de visiter l'univers. Il rencontre un habitant de Saturne, plus petit que lui et dont la longévité est moins élevée.

Tous deux s'amusent de leurs différences avant de poursuivre ensemble leur voyage.

Ils finissent par arriver sur la Terre. Le Saturnien conclut d'abord que la planète n'est pas habitée car elle est trop petite et peu accueillante.

En brisant un collier, les voyageurs s'aperçoivent que les morceaux de diamants agrandissent les détails... Ils parviennent alors à distinguer une créature minuscule: une baleine. Ils déduisent qu'il ne peut y avoir d'âme dans un être aussi petit.

L'échange avec les hommes est particulièrement savoureux.

Le voyage continue et le Sirien et le Saturnien sont sans cesse confrontés au relativisme.
Commenter  J’apprécie          70
CasusBelli
  26 octobre 2021
Double assassinat dans la rue Morgue - La Lettre volée de Edgar-Allan Poe
Je continue mon exploration du genre classique dans la littérature américaine avec cette fois deux récits d'Edgar Allan Poe : "Double assassinat dans la rue Morgue" et "La Lettre volée".

Charles Auguste Dupin et le narrateur en sont les personnages principaux et préfigurent les duos d'enquêteurs que seront Sherlock Holmes et Watson ou encore Poirot et Hastings plus tard.

Deux enquêtes assez pointues, le lecteur d'aujourd'hui les jugera peut-être un peu alambiquées et "verbeuses", cela dit le tout m'a semblé justifié par la personnalité de Dupin, un homme au cerveau exceptionnel et aux théories assez novatrices, un peu un profileur avant l'heure.

J'ai lu quelque part qu'Edgar Poe était l'inventeur du roman policier et j'ai toujours beaucoup de respect pour les précurseurs, quand je pense que ces deux nouvelles ont été publiées en 1841 et en 1845 je suis admiratif, c'était il y a bientôt deux siècles quand même.

J'ai trouvé le style que l'on doit à la traduction de Charles Baudelaire assez plaisant et ce même s'il est un peu daté et enfin j'ai été surpris et ravi que le théâtre de ces deux nouvelles soit la ville de Paris.

Pour conclure je ne suis pas déçu et je vais pouvoir continuer sans crainte avec les "Histoires extraordinaires".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          807