AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Karthala


Livres les plus populaires voir plus


Collections de Karthala



Dernières parutions chez Karthala


Dernières critiques
DLN
  27 novembre 2020
Être honnête avec Dieu. Lettres a ceux qui cherchent de John Shelby Spong
Ce sont des "lettres à ceux qui cherchent", de petites épitres adressées par John Shelby Spong à ceux qui l'ont interrogé pendant seize ans sur le site ProgressiveChristianity.org. Robert Ageneau et les éditions Kathala, qu'il a créées il y a quelques quarante ans, ont souhaité publier en  français les travaux de cet évêque épiscopalien (autrement dit anglican américain) et nonagénaire. "Etre honnête avec Dieu" est le sixième de ces ouvrages, après des titres qui sont en eux-mêmes une illustration des thèmes de réflexions de cet évêque anti-fondamentaliste, comme "Sauver la bible du fondamentalisme", "La résurrection, mythe ou réalité ?" ou encore "Pour un christianisme d'avenir, ni les credo anciens ni la réforme, ne peuvent susciter une foi vivante. Pourquoi ?". La forme du recueil de lettres conduit à de nombreuses répétitions, mais a l'avantage d'une forme de catéchèse répondant sans détours aux questions simples que se posent des croyants ordinaires.



Toutes ces réponses tournent autour de la remise en cause de la vision théiste de Dieu. Pour Spong, Dieu n'est évidemment pas un Deus ex machina, qui interviendrait miraculeusement dans l'histoire des hommes, pour les protéger des guerres ou des tsunamis, ou toute autre catastrophes d'origine naturelle ou humaine ; qui s'incarnerait en naissant dans une crèche à Bethléem d'une femme vierge de toute fécondation humaine, et que viendrait honorer trois mages venus des quatre horizons du monde ; qui retrouverait, après trois jours dans un tombeau, son corps fait d'os et de chair, et capable de se téléporter, tel les héros de "Star treck", en traversant les murs et en ignorant les distances.



Spong non seulement prend au sérieux les découvertes scientifiques qui ont remis en cause toutes les lectures littéralistes de la bible et des évangiles, mais il les intègre dans sa réflexion théologique, notamment la théorie de l'évolution, qui rend inopérante la notion de péché originel, et avec elle la vision sacrificielle de la crucifixion et d'une eucharistie qui en serait l'anamnèse.



Mais ce Dieu n'est pas non plus celui qu'on croit, quand déjà on ne croît plus tout cela. Il n'est pas une personne (a fortiori trois), ni même un être, extérieur au monde des humains. Spong montre à quel point les credo successifs ont été marqués par les conception du monde de l'époque où ils ont été édictés, mais aussi par la difficulté des humains à parler de Dieu sans projeter sur lui leur propre image. D'une certaine façon tout discours sur Dieu est déjà une caricature. Il cherche à isoler le message chrétien de la gangue qui l'entoure , cette gangue faite de la reprise de mythes ancestraux et de dogmes qui se sont sédimentés au cours des siècles. Mais pour éviter le syndrome de l'oignon, qui finit par disparaitre quand on lui a enlevé toutes ses pelures, il ne rejette pas pour autant ce que les humains ont cherché à dire de Dieu et du message chrétien dans ces mythes et ces dogmes. Il cherche juste à le retrouver.



En cherchant Dieu, comme le prophète Elie, dans la brise légère de l'élan vital, de l'espérance et de l'amour, et non dans l'ouragan, dans le tremblement de terre ou dans le tonnerre,  les lettres de Spong peuvent aussi inspirer la méditation de ceux qui disent Dieu dans d'autres traditions que celles du christianisme, ou qui, agnostiques ou athées, ne mettent pas le nom de Dieu sur cette expérience spirituelle.
Lien : http://www.daniel-lenoir.fr/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Acidus
  11 octobre 2020
La Lituanie de Leonas Teiberis
Malgré la richesse et les particularités de son Histoire, la Lituanie reste un pays peu connu dans nos contrées. Il est donc intéressant et instructif de se plonger dans cet ouvrage écrit par un journaliste autochtone. Ce dernier retrace l'histoire de la Lituanie de son paganisme du XIXème siècle à l'indépendance du pays au début des années 90. Territoire qui fut à la fois un carrefour et un tampon entre plusieurs grosses puissances dont les allemands à l'ouest et les russes à l'est et qui, pour gagner en puissance, fusionna durant un temps avec la Pologne pour former la République.





Ce livre est clair, à la fois synthétique mais complet dans les sujets abordés. Une bonne mise en bouche pour découvrir ce pays balte et les évènements qui l'ont secoué à travers les siècles. 0 travers le texte, on ressent l'attachement de l'auteur pour sa jeune nation qui n'échappe pas à quelques partis pris. Rien de bien grave.
Commenter  J’apprécie          10
Enroute
  05 octobre 2020
Postures postcoloniales : Domaines africains et antillais de Anthony Mangeon
Les études sont trop attachées chacune à un auteur où un sujet singulier ; on peine à percevoir l’unité des études post coloniales ; il est vrai que le titre mentionne cette diversité par l’emploi du pluriel, mais alors, c’est qu’il manque un point de vue sur les raisons, causes, la réalité de cette diversité. Cela manque de hauteur.
Commenter  J’apprécie          30