AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Au Diable Vauvert

Au diable vauvert est un éditeur indépendant créé en 2000 par Marion Mazauric anciennement directrice littéraire chez J'ai Lu, installée à Vauvert dans le Gard. Son mot d'ordre est de "publier sans complexe, la littérature que nous aimons". Romans, nouvelles, documents, français ou étrangers.

Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
Lecturespartagees49
  14 décembre 2017
Le liseur du 06h27 de Jean-Paul Didierlaurent
(Lecture partagée du 13 octobre 2015)



Sur une idée originale, c'est un livre plaisant, facile à lire. le ton est enlevé, parfois ironique voire caustique, avec des trouvailles parfois savoureuses. On y trouve des personnages hauts en couleurs et des anecdotes fort drôles.

En résumé c'est un livre qui nous fait passer un bon moment mais que l'on oublie assez vite.

Commenter  J’apprécie          00
celindanae
  14 décembre 2017
Stardust : Le mystère de l'étoile de Neil Gaiman
J’avais lu ce livre il y a de nombreuses années, après avoir vu le film dont je ne garde que très peu de souvenirs. Il faudrait d’ailleurs que je le revoie histoire de pouvoir comparer un peu mieux les 2 œuvres. StarDust est l’occasion pour Neil Gaiman de s’attaquer à un nouveau genre, le conte, mais tout de même pas vraiment pour les enfants. On retrouve dans ce roman beaucoup des ingrédients du conte dont le fameux « il était une fois » pour commencer le récit. Cependant, les thèmes abordés ne sont pas vraiment pour les enfants puisqu’on trouve des meurtres et des trahisons.



Le roman est assez court et outre le traditionnel « il était une fois », il se rapproche du conte par d’autres aspects, comme les créatures qu’on y croise tout droit venues des mythes chers à Neil Gaiman : licorne, étoile, méchantes sorcières, fées…et prince charmant, enfin pas vraiment, mais un jeune homme amoureux. Le roman commence par nous raconter la conception de ce jeune homme dans le petit village de Wall, un endroit un peu particulier. En effet, il est situé au cœur de la forêt anglaise, juste à côté d’un mur infranchissable le séparant du pays des fées. Tous les 9 ans, il est possible de franchir le mur pour la fête traditionnelle en l’honneur de féérie. C’est à cette occasion que le père de Tristan, un villageois, rencontre sa mère.



Le héros du roman, Tristan, promet par amour pour la belle Victoria de lui rapporter une étoile filante qu’ils ont vu tomber de l’autre côté du mur. Il va découvrir un monde inconnu et totalement dépaysant : le pays des Fées où il va bien entendu faire de drôles de rencontres. Comme dans tout conte de fées, il y a beaucoup de péripéties et de dangers à affronter. Un des principaux dangers est le clan des trois sorcières maléfiques assez puissantes qui cherchent elles aussi l’étoile. Les sorcières ressemblent assez à tout ce que l’on voit dans les contes, mais elles sont assez bien faites et on prend plaisir à lire les passages avec elles. Parmi les autres personnages du roman, on rencontre une famille plutôt cocasse dont les frères se disputent la succession du patriarche, mais la majorité des frères se trouve être des fantômes. C’est l’occasion pour Neil Gaiman d’apporter une touche d’humour bienvenue au roman.



L’univers développé par l’auteur correspond au conte de fées mais il fait preuve d’inventivité pour les réinventer et former un tout cohérent, mélange d’aventures et d’humour. Il parvient à créer un monde magique qui met de bonne humeur le lecteur en nous immergeant totalement au milieu de créatures uniques. Le style de l’auteur fait à nouveau merveille et rend le roman très immersif.



La fin du roman est un peu rapide, notamment en ce qui concerne le changement de sentiment de Tristan envers l’étoile. On se doute bien de comment va évoluer l’histoire, cependant quelques éléments en plus auraient pu être agréables. Le monde est tellement sympathique qu’on aurait également aimé y rester un peu plus, néanmoins cela n’enlève rien au plaisir de lecture.



Stardust est un livre qui met de bonne humeur et offre un merveilleux dépaysement dans un univers de conte de fée. Neil Gaiman y apporte sa touche personnelle en apportant de l’humour et des personnages décalés. Le roman se lit très vite et se relit très bien. Stardust est une très bonne porte d’entrée sur l’univers de l’auteur et un très bon roman qui donne le sourire.
Lien : https://aupaysdescavetrolls...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
finitysend
  14 décembre 2017
L'Histrion de Ayerdhal
Disponible chez le diable vauvert et épuisé chez j'ai lu SF ...



Un texte bien écrit .



Une communauté spatiale complexe et un système politique scientifique , dans lequel l'auteur introduit un trouble-fête dont la fonction est de rechercher par l'expérience , les disfonctionnements .

Cette personnalité est intégralement un outils vivant créé et dédié à cette tâche .



L’auteur est politiquement assez engagé ( très à gauche ) et cela peut déranger certains lecteurs même si c'est son droit le plus strict ( sourires ) .

Pourtant beaucoup de ces textes sont très passe-partout sur le fond et il faut reconnaître qu’un style de qualité est systématiquement au rendez-vous .

C'est le cas dans ce roman , qui aligne un style agréable qui rend le récit et les personnages tangibles .



En assez peu de pages ce roman campe un univers qui possède beaucoup de présence et le fil conducteur centré autour du personnage de l’histrion , nous fait le parcourir intimement .

L'humanité qui constitue un univers spatial riche et varié est assistée par Genesis ( une entité artificielle ) qui est aussi distant que difficile à cerner pour le lecteur .

Peut-être un peu trop à mon gout , mais il faut bien avouer que cela ne nuit pas à la densité du récit qui est très contrasté , très riches en péripéties et rencontres .



A quoi bon raconter l'histoire ?

Je me contenterais de souligner que ce qui rend ce texte un peu plus intéressant , c'est que le futur histrion , n'est pas trop partant pour faire son job ( sourires ) .

Il y a par ailleurs des enjeux autour de ce que l'on peut qualifier de technologie permettant d'intervenir sur l'identité de genre des individus .



Un roman très sympathique et un univers riche ...

Un bon roman jeunesse aussi car empreint de légèreté

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          340