AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Lumen


Livres les plus populaires voir plus


Dernières parutions chez Lumen


Dernières critiques
LeParfumdesMots
  18 novembre 2019
Gardiens des Cités perdues, tome 7 : Réminiscences de Shannon Messenger
Sophie est gravement blessée dans un combat (10 premières pages). Cette dernière est alitée pendant de nombreuses semaines à ruminer sur son sort et à se faire enduire d’une pommade puante et visqueuse. Je viens de vous résumer ce qu’il se passe pendant les 450 premières pages. Shannon Messenger a usé de tout son talent pour nous parler en long et en large de Sophie Foster et du scintillant Fitz coincé au centre de soin à devoir récupérer des séquelles du combat face aux invisibles… C’était tellement barbant !



Si encore le lecteur avait quelque chose à se mettre sous la dent pendant ces 450 pages, on pourrait accepter l’ennui au prix de nombreuses révélations intéressantes ou même encore un rapprochement entre les deux héros. Rien. Nada. Quedal ! Pas même un petit indice sur la chasse aux invisibles, encore moins un petit regard synonyme du début de la romance que tous les lecteurs attendent (les fans du « clan » Fitzphee espèrent en vain, vu que Sophie finira sa vie aux côtés de Keefe…).



Mais lorsque Sophie Foster a l’autorisation de reprendre ses activités (sauver le monde en 2/3 mouvements et faire tourner en bourrique tous les garçons par se naïveté), c’est encore pire. Comment Shannon Messenger a-t-elle pu nous proposer un huitième tome aussi plat et sans la moindre révélation intéressante ? Pour être capable de proposer un ouvrage de près de 800 pages en moins d’une année, on aurait espéré un certain élagage des informations obsolètes.



On ressent un gros essoufflement dans cette saga littéraire pourtant prometteuse à ses débuts. C’est très difficile à décrire, mais le texte semble avoir été écrit dans la totale incertitude là où quelques pages auraient suffit à résumer ce pavé de 750 pages. Est-ce un choix volontaire de l’auteure de vouloir trainer l’intrigue principale (où l’objectif est donc financier) ou bien Shannon Messenger arrive-t-elle au bout du bout de son imagination débordante ?



Autant ce roman propose un début et une fin « indépendante » des précédents volumes de la saga, on ne peut qu’être déçu de l’avancement de l’intrigue principale qui est totalement inexistant. Nous n’en savons pas davantage sur les origines de Sophie et moins encore sur le plan des invisibles, ces mystérieux méchants qui prônent être du « bon côté ». Je ne prendrais pas la peine d’épiloguer sur le dénouement final tant inattendu qu’absurde.



Les lecteurs (moi y compris) parviendront néanmoins à s’immerger dans cet univers où tout scintille, tout est merveilleux et tout est fantastique. Les pages s’enchaînent les uns après les autres sans que l’on ne voit véritablement le temps passer. Shannon Messenger pousse le lecteur à poursuivre continuellement sa lecture en proposant des fins de chapitre palpitants où l’espoir d’en connaitre davantage s’intensifie de page en page. Finalement, le résultat est totalement déçu tout en nous procurant une immersion totale dans un monde que l’on aimerait tant connaître.



Le respect du temps qui passe est exceptionnellement mauvais et ne respecte aucune chronologie à laquelle se reposer. Shannon Messenger a d’ailleurs confié ne pas vouloir porter les aventures de Sophie sur le grand écran à cause de cette problématique. Un roman peut couvrir 1 année comme il peut ne couvrir que 30 jours ou 3 mois. Aucun lecteur n’est en mesure de connaitre l’âge des différents personnages, encore moins ne serait-ce que donner la saison pendant laquelle se déroule les événements.



J’ai également noté quelques erreurs de traduction (« Vivent les paillettes » pour n’en citer qu’une seule. Erreur un peu flagrante surtout quand il s’agit d’un tatouage prônant l’amour des paillettes…).
Lien : https://leparfumdesmots.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
melenny
  18 novembre 2019
Gardiens des cités perdues, tome 5 : Projet Polaris de Messenger Shannon
Plus j'avance dans les tomes, plus ma lecture est rapide ! Je suis tellement impatiente de découvrir tous les secrets que je suis complètement accro à ma lecture.

Ce cinquième tome ne manque pas d'actions, peu à peu les plans des invisibles comment à se faire connaître. Et il semblerait que ce soit encore plus grave que l'on imagine. Keefe, qui joue toujours l'agent double, est un peu moins présent dans ce tome. Sophie et le Cygne Noir sont maintenant près à tout pour démanteler l'organisation ennemie. L'histoire devient toujours de plus en plus explosive et arrive toujours à me surprendre. Quand on a l'impression de deviner ce qui nous attend, ce n'est qu'une infime partie de l’énigme.

Malgré tout, je trouve que l'histoire commence un peu à traîner en longueur, même si la fin de ce tome nous dévoile une suite mouvementée ! Shannon Messenger a l'art de nous torturer ! Elle aime également nous laisser sur des fins toujours aussi atroce ! Mais c'est aussi pour ça qu'on aime foncer sur le tome suivant.

Ce que je vais faire, bien entendu ! A plus pour le tome 6 !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
lila11
  18 novembre 2019
Gardiens des cités perdues, Tome 3 : Le grand brasier de Shannon Messenger
J'ai été moins conquise par ce tome que par les autres. Je trouve qu'on tourne en rond pendant les 3 quarts du livre et Sophie m'a un peu agacée de faire toujours la victime. Je ne suis pas sûre de continuer la série.
Commenter  J’apprécie          00