AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Evidence Editions


Livres les plus populaires voir plus


Dernières parutions chez Evidence Editions


Dernières critiques
ninoulol81
  23 mars 2019
Faites vos voeux ! de Martine Magnin
Merci à Babelio et Evidence Editions pour la découverte de ce livre.



J'ai bien apprécié les conseil sur les voeux et le chapitre sur les mères et toue ce qu'elles ont à faire et pensaient. Je me suis beaucoup retrouvé.



C'est vrai que nous cherchons à faire des résolutions tout au long de notre vie et nous ne les tenons presque jamais, l'auteur répond à ceci avec de l'humour et vérité. Martine Magnin nous fait réfléchir à pourquoi fait-on des résolutions et des voeux, pour nous sentir mieux, nous déculpabiliser de quelque chose ?



J'ai mis trois étoiles non pour la plume de l'auteur mais pour le fait que je n'ai pas était transportée par le livre. Je ne suis pas de celle qui fait des voeux et les résolutions je ne les tiens plus depuis un certain moment alors j'ai arrêté d'en faire.
Commenter  J’apprécie          00
annickferrant
  22 mars 2019
Faites vos voeux ! de Martine Magnin
« Faites vos vœux ! » de Martine MAGNIN

En abordant ce texte, je croyais ouvrir un éventail de vœux, genre ceux que nous offrons en début d’année. Une variante à la sauce « Martine Magnin », une sauce toujours piquante. Et effectivement, dans les premières pages, l’auteur nous entraîne sur cette piste puis très vite, elle tourne, tourbillonne et s’entortille autour des souhaits que l’on se chuchote tout au long de l’année. On se les chuchote, oui ! Car les vœux les plus intenses ne sont pas formulés oralement, ou alors juste pour conforter un choix et solliciter du soutien ; l’exemple le plus parlant est : « Je fais le vœu d’arrêter de fumer ».

Dans cet essai, Martine Magnin place sur la piste de danse une farandole de vœux étranges, pressants, évidents, impossibles, émouvants, prioritaires… C’est comme si elle s’infiltrait dans le cœur de chacun et en extirpait les aspirations les plus intimes. Elle accompagne notre mode de pensée et nos pensées s’enchevêtrent aux siennes pour former un bloc d’évidences et de songes mêlés.

L’auteur se plait à rappeler l’abbé Pierre et Coluche parmi les vivants, elle dépoussière l’essai. Elle guide le lecteur dans sa propre sagesse intérieure avec optimisme, humour et entrain. Martine Magnin frôle l’utopie. Elle la touche du bout des doigts et le lecteur s’interroge : Un monde parfait serait-il plaisant ou ennuyeux ? Tel Alain Baschung, l’être humain ne se provoque-t-il pas des accidents pour se distraire ?

Martine Magnin passe en revue les valeurs essentielles qui déterminent la probité d’un être humain ; honneur, respect, reconnaissance, liberté de choix… C’est comme si les vœux circulaient sur une autoroute et qu’ils doublaient tour-à-tour, l’égoïsme, la générosité, la réussite, la richesse, les enfants malades, et les mamans éplorées.

Depuis « Qu’importe le chemin » paru aux éditions « L’astre bleu » (prix Fontcombe 2017), je suis fan du mode de pensée et de l’écriture piquante de Martine Magnin.

Merci pour les références nombreuses et variées, et plus particulièrement merci pour le poème de Jacques Brel.

Annick FERRANT

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Stories-of-books
  20 mars 2019
La course aux énigmes de Patricia Philippe Company
J'ai lu ce petit livre en SP avec les éditions Évidence. Et je dois dire que j'ai vraiment été charmée par Mme Stravia, son idée et ses élèves.

Dans ce petit roman pour enfants, nous suivons Maïwen qui fait son entrée en classe de sixième. Elle n'a pas de chance car comme elle a déménagé pendant les vacances elle va faire sa rentrée dans un collège où elle ne connaît personne.

Très vite nous sommes plongés dans la vie de collégienne de cette jeune fille. En effet, nous commençons par suivre avec elle la journée de pré-rentrée pendant laquelle elle va se faire des amies et découvrir sa professeure principale qui est sa professeure de SVT.

Cette dernière va leur proposer quelque chose d'innovant afin d'aborder avec ses élèves la notion de solidarité : une course aux énigmes qu'ils devront réaliser durant leur cours de sports du vendredi. J'ai trouvé l'idée de cette professeure très originale pour faire comprendre à ses élèves ce qu'est la solidarité, une valeur qu'elle veut absolument leur transmettre.

Les énigmes proposées par la professeure m'ont semblé très intéressantes et adaptées au public visé par ce livre conseillé pour les enfants de 10 à 12 ans. Le gros point positif est que toutes les réponses se trouvent à la fin du livre ce qui permet au lecteur de vérifier si ses réponses sont exactes ou non.

Cette histoire, bien que très intéressante m'a semblé inachevée, elle s'est terminée trop rapidement à mon goût, j'aurais aimé rester un peu plus longtemps dans cette classe avec ces élèves de sixième afin de voir si cette expérience de la professeure de SVT a fonctionné et ce que les élèves en ont retenu sur du long terme.

J'ai cependant beaucoup apprécié le fait que l'histoire se termine par une morale : en étant solidaires, on peut réussir à faire des choses qu'on ne parvient pas à faire seul ou à les faire plus facilement et plus rapidement.

Par ailleurs, à plusieurs reprises, et surtout lorsqu'elle aborde cette morale, l'auteure s'adresse directement au lecteur. Cela implique ainsi le lecteur dans sa lecture et il devient lui même acteur. Il peut donc comprendre que la solidarité est importante dans cette histoire mais aussi qu'elle l'est dans la vie de tous les jours.

Et puis, un autre point positif, comme tous les livres jeunesse de chez Évidence Éditions, ce livre est adapté aux lecteurs dyslexiques.

Je le conseille vivement à tous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00