AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Black Ink Editions


Livres les plus populaires voir plus


Dernières parutions chez Black Ink Editions


Dernières critiques
Ana_lectures
  22 février 2020
Ad Vitam Aeternam, tome 1 : Le goût de l'interdit de Farah Anah
Coup de cœur ! C'est le premier truc qui me vient en tête quand je pense à ce livre ! Emportée par la plume de l'auteure, j'ai dévoré ce 1er tome ! J'ai eu envie de hurler ma rage pour Chan, ma colère contre Thomas. J'ai été chamboulé par Noah. J'ai eu envie de secouer les amis de Chan. Tellement d'émotions!!! Mais cette fin, jamais je n'aurai imaginé ça, impossible! Je file lire le 2ème tome !
Commenter  J’apprécie          00
Juliekym
  20 février 2020
Le prince charmant existe ! Il est italien et tueur à gages de Anna Triss
Quelle bouffé de rire ce livre !

Robyn est pétillante, lumineuse, tempetueuse, maladroite avec un tempérament de feu !

Valentin quand à lui est sombre et solitaire.

Leur rencontre ne vas pas manqué de vous faire rire. Et ensuite quel histoire !

On passe du chaud au froid entre ces deux là, d'aventures en aventures découvrez leur rocambolesque aventures !

Fou rire et joie de vivre garantie !
Commenter  J’apprécie          00
Beli_LivreSaVie
  19 février 2020
Tes notes pourpres de Angel Arekin
Un roman qui commence alors que les protagonistes sont jeunes, on les découvre dans un cadre de vie, qui ne nous est pas totalement dévoilé. Mais on sait déjà qu’il est loin d’être idéal, et nous suivons ces personnages alors qu’ils se cachent pour se voir, dans ce qui semble être un espace restreint et la peur au ventre de se faire prendre. On entrevoit très rapidement qu’ils subissent quelques châtiments et que les personnes qui s’occupent d’eux abusent de leur pouvoir. Ils étaient amoureux, heureux de leurs sentiments, prodige de la musique et pourtant il lui dira de fuir, loin de cet endroit et de lui, car elle, elle en avait la possibilité, tandis que lui, non.



Un début de roman poignant et très fort dans lequel on appréhende des personnages de quinze ans, encore plein d’innocence et qui se sont laissés porter par leur amour. C’est quinze ans plus tard que nous les retrouvons, avec elle d’abord. Souline est devenue une grande violoniste, elle a une relation avec un musicien et a un groupe d’amis fidèles. C’est en compagnie de quelques amies qu’elle part à la montagne, retournant dans ce lieu qu’elle a quitté il y a si longtemps. Et c’est par hasard qu’elle va tomber sur lui, Evi, celui qu’elle n’a jamais pu oublier. Une rencontre qui les bouleversent, et qui va réveiller bien des sentiments et émotions. Ils ne sont plus les mêmes, les années les ont forgé pour qu’ils puissent affronter les réalités de la vie, et nous allons découvrir ceux qu’ils sont devenus mais aussi ce qu’il s’est passé quinze ans plus tôt.



Evi est devenu moniteur saisonnier dans les Pyrénées, leur lieu de rencontre initiale, il est loin de cette profession qui devait être la sienne : musicien. Souline le retrouve homme, alors qu’elle l’avait quitté adolescent, il est toujours aussi beau, mais il porte des stigmates d’événements passés qu’elle ne connait pas mais qui ont marqué un changement certain dans sa vie. Son accueil froid, glacial et si distant l’a refroidi sur le moment, mais elle voudra toutefois insister, alors que lui la fuit. Il se doit de mettre les choses au point et de faire en sorte qu’elle ne veuille plus jamais le revoir. En quelques jours, Souline se revoit des années en arrière et constate que l’amour qu’elle éprouvait pour lui, ne l’a jamais quitté, c’est d’ailleurs pour lui qu’elle joue sa musique depuis toutes ces années, portée par ce qu’elle ressent pour lui et par le manque qu’a engendré cette fuite.



Toute la première partie nous pose les bases de ce qu’ils sont aujourd’hui, chacun ancré dans une vie bien différente. Mais leurs retrouvailles engendrent alors des changements auxquelles tous deux n’avaient pas pensé et c’est à ce moment-là que l’on enchaine sur la deuxième partie quand Souline décide de ne pas repartir et de ne pas l’abandonner « une nouvelle fois ». Cette deuxième partie est plus haletante et elle nous rappelle qu’ils ont passé tant d’années auprès de personnages malsains et machiavéliques, qui leur ont fait tant de mal, nous en découvrirons les portées. Alors que ce roman aurait pu être consacré à leurs retrouvailles, il va au delà, avec ce passé qui a joué un rôle si important dans la vie d’Evie. Au départ, Souline fait partie des personnes à qui il en veut, mais c’est venu avec le temps qui passait, car il sait qu’elle n’y a jamais été pour quelque chose et qu’elle a juste fait ce qu’il lui a demandé : fuir. Mais lui est resté, il n’a eu le choix et il en subit les conséquences malheureuses.



C’est alors que nous prendrons conscience de l’impact que cela a eu sur lui, et nous appréhenderons une autre parcelle de sa personnalité. Ce côté obscure de son personnage est très intéressant et s’il coule de source, c’est difficile de le voir tant souffrir de ce qu’il a vécu. Le personnage d’Evie, est complexe et malheureux, il a vécu une vie particulièrement difficile et douloureuse par bien des aspects. Le retour de Souline n’était pas prévu, il a essayé de la faire partir, mais elle reste aussi son grand amour et s’ils se rapprochent de nouveau, cela risque de mettre en péril son but et pourtant comment résister à celle que l’on aime, surtout lorsqu’elle insiste tant pour être auprès de lui.



Ce roman me rappelle un peu Sleepers de Lorenzo Carcaterra, non pas dans l’histoire des personnages mais plutôt quand on évoque ce que ces enfants ont pu vivre alors qu’ils étaient enfermés dans cette institution, et que bien des années plus tard, leurs bourreaux, eux sont toujours en liberté. C’est toujours aussi dur de constater que des adultes puissent agir ainsi avec des enfants, abusant de leur pouvoir pour assouvir de viles instincts. Le récit est fort et prenant, on est embarqué dans une spirale d’événements, où les révélations nous tiennent en haleine. On constate l’ampleur préjudiciable du jeu malsain, qui s’est installé bien des années plus tôt, où la manipulation des personnalités a pris des proportions inenvisageable. La peur qu’il ne leur arrive quelque chose, que le mal l’emporte ne nous quitte pas un seul instant. On passe par de multiples émotions, constatant que les êtres ignobles du passé, n’ont jamais cesser de l’être par bien des aspects.



Un récit passionnant, j’ai aimé la façon progressive dont tout s’est mi en place. On a pu découvrir la personnalité des personnages au fil des pages qui se tournent, des personnalités complexes et qui ont été bridées et dirigées par un passé poignant. Nous pourrons aussi assouvir notre curiosité, de savoir ce qu’ils ont vécu par le passé, ces événements qui expliquent et qui forgent des personnages dans la cruauté de ce qu’ils ont vécu. Leur vécu est complexe, douloureux et laisse des marques indélébiles qu’il est bien difficile d’effacer. Leur histoire est forte, belle de par leurs premiers moments, volés dans l’adversité de ce qu’ils vivaient, plus intense aux moments où ils sont adultes, jouant avec le feu mais toujours face à un danger constant.



Une histoire que j’ai beaucoup aimé lire, elle se découvre petit à petit, on ne s’imagine pas la profondeur de ce qu’il s’y passe quand on la commence. La plume de Angel Arekin accompagne à merveille ses personnages, qu’elle a su nous proposer tel qu’ils sont avec leurs ombres et leurs lumières. Des personnages fascinants aux personnalités ombrageuses, qui vont vivre des situations préoccupantes et dévastatrices. Après avoir beaucoup aimé Le cri du silence, qui avait lui aussi une atmosphère bien particulière, j’apprécie cela dans la plume de l’auteure. Elle sait nous proposer de belles histoires qui s’imbriquent dans des univers assombris par des actes inappropriés.
Lien : http://www.livresavie.com/te..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10