AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Rieder


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
PatriceG
  22 octobre 2020
Souvenirs de Tania Kouzminskaïa
Souvenirs 1925

Dans les Souvenirs que Tania Kouzminskaïa née Bhers, écrivit en 1925, peu avant sa mort, elle raconte de manière fort touchante et dans un fort beau style la rencontre de son beau-frère, Léon Tolstoï avec Sonia sa soeur. Elle lève ainsi toute équivoque sur l'amour que lui portait Léon Tolstoï, elle avait quinze ans à l'époque, Sonia en avait dix-huit, et déjà le père Bhers, médecin à la cour impériale, n'était pas favorable à l'idée d'un mariage entre Sonia et Léon puisque la tradition voulait qu'on marie d'abord l'aînée qui s'appelait Lise, mais Léon n'avait pas d'atomes crochus avec elle. le choses finirent par s'arranger, mais en tout cas l'idée d'une union possible entre Tania, ici l'auteur, et Léon ne se posa même pas tant il paraissait évident que le problème eût été insoluble et pût provoquer une discorde définitive entre les deux familles, malgré des liens profonds qui remontaient aux aïeux.



Le sujet ne fut abordé par la suite, ni par Tania, ni par Léon. Mais ce qui est sûr une grande complicité, née quand Tania avait à peine dix ans, Tolstoï était alors militaire, jusqu'à la mort de celui-ci, les anima avec une belle constance.



On voit dans ce beau texte, que Tania ne voulut jamais mettre de l'huile sur le feu, qu'elle était heureuse pour sa soeur et qu'elle était à la hauteur de la situation avec beaucoup de dignité et de tact.



Elle rapporte ici la lettre en 1862, la "proposition" que Tolstoï fit à Sonia. Elle circule déjà dans d'autres livres. En voici un extrait de fin : "Ne me dites oui que si vous pouvez le faire hardiment, de toute votre âme. Ou bien, dites non si vous avez l'ombre d'un doute. Au nom du ciel, interrogez-vous à fond. J'ai peur d'entendre ce non, mais je le prévois et je trouverai en moi la force de le supporter. Mais si jamais, je ne dois être un mari aimé autant que je vous aime, ce sera terrible .."



Quand Tolstoï attendit sa réponse à l'étage, il était d'une anxiété extrême, et quand Sonia savait qu'il allait se passer quelque chose d'important dans sa vie ce soir là : jamais Tania ne l'avait vue ainsi de sa vie, c'était une personne transformée ..

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
PiertyM
  14 août 2020
Pan de Knut Hamsun
Dans Pan, Knut Hamsun nous plonge dans une histoire d'amour envoûtante, qui dénature tout, qui ronge l'être jusqu'à le priver de toute sa raison! Un amour ravageur, destructeur, ce qui conduit en même temps à une jouissance à la fois inouïe et incontrôlable.C'est avant tout l'amour de la nature un amour marqué par une liberté affolante, une douceur affligeante une fois qu'on s'en éloigne, un bien-être qui semble imposer à l'homme la solitude...ce premier amour qui fait que le lieutenant Ghan vive dans une hutte juste à l'entrée de la forêt, des montagnes et à côté de la mer, au point que le deuxième amour avec Edvarta ne sera qu'un véritable désastre, pourrait-on dire la mère nature est très jalouse...

Un livre où la participation de la nature, en tant qu'un personnage à part entière, m'a beaucoup fasciné!!!

Commenter  J’apprécie          240
Xavierrillon
  12 août 2020
Pan de Knut Hamsun
Il est très rare que j'abandonne un livre. Après avoir lu avec délice "La Faim", grosse déception avec "Pan". Je n'ai pas réussi à llaer jusqu'au bout. Outre le fait que je n'ai pas du tout accroché à l'histoire, je n'ai pas retrouvé le rythme de "La Faim" ni sa profondeur psychologique, voire philosophique. Dommage.
Commenter  J’apprécie          00