AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Tohu-Bohu


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
babounette
  08 février 2019
Drôle d'hiver de Agnès Lacor
Je viens de terminer "Drôle d'hiver" de Agnès Lacor, reçu lors de la masse critique Babelio de janvier 2019 des éditions Tohu-Bohu.

Je remercie vivement l'une et l'autre pour ce cadeau.



Emma est la narratrice.

L'histoire nous plonge dès le début du livre, sans préambule, dans ce que sera la suite, "Maman qui bave. Maman qui pleure. Maman qui coule de partout et je te regarde couler",

les toutes premières phrases du livre.

Emma a 16 ans, sa maman Thérèse vient d'avoir

-"une déficience des carotides. Les deux. ce qui est extraordinaire.

- Extraordinaire ?

-Rare, je veux dire

....

- Oui, une petite morte en quelque sorte." (Pge 41)



Elle est aphasique et hémiplégique. le verdict du médecin est sans appel.

Pourtant, Emma va tenter d'être forte pour deux, elle s'installe dans la chambre d'hôpital avec sa maman, et puisqu'elle ne peut plus parler, Emma parle pour deux, lui fait des petits soins et exercices pour qu'elle retrouve un peu de mobilité. Elle lui raconte ce qui se passe dans l'immeuble où sa maman est concierge, Rose la propriétaire de l'immeuble, une mêle tout indécrottable, mais pas mauvaise, Jésus, qui est son confident, Michel Poinsonnet, un garçon peu appétissant qui va l'initier au sexe dans ce qu'il a de moins beau, il y a aussi Monsieur Genet, qui un jour a demandé à Thérèse de l'épouser, elle a dit non et puis l'Argentin rencontré dans un café. Emma a du mal avec ses relations avec les hommes.

Mais au-delà de l'histoire proprement dite, il y a une belle étude d'une ado qui devient par obligation la mère de sa mère. On découvre Emma insouciante avant la maladie et une Emma plus responsable et attentive, révoltée et parfois en colère, qui cherche des repères qu'elle n'a plus, qui est depuis toujours en questionnement sur ce père qu'elle n'a pas connu et dont sa maman, même avant la maladie n'a jamais voulu parler et qui à présent ne pourra plus le faire. Les relations d'Emma avec les hommes sont aussi bien traitées dans ce roman, Emma ne prend pas les bonnes décisions concernant ces relations, elle les assume tant bien que mal, plutôt mal que bien (Les hommes me font du mal Maman" page 28). Mais à 16 ans, en pleine métamorphose peut-on prendre les bonnes décisions? Emma n'a pas eu d'image d'un père, un repère masculin. On voit bien qu'il y a un manque de maturité chez Emma, elle se retrouve enceinte, se fait avorter, mais ces passages sont laissés par l'auteure sur le côté, comme si cela n'avait pas d'importance, je n'ai pas bien compris.

C'est un roman émouvant, qui parle des relations mères-filles et filles-mères. C'est parfois très drôle, parfois lourd, mais pas du tout dramatique dans le style.

Dans l'ensemble, j'ai bien aimé ce livre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          902
NathanaelB
  05 février 2019
Claude de Céline Nieszawer
Le livre m'était recommandé par un ami et je l'ai dévoré, tout de suite happé et impressionné par ce premier roman. Un vrai bijou !
Commenter  J’apprécie          21
Avisavertis
  05 février 2019
Claude de Céline Nieszawer
J'ai découvert cet extraordinaire roman grace à une excellente critique apparue dans L'Express qui l'appelle une "chronique houellebecquienne" et "surprenant". C'est comme si Michel Houellebecq et Raymond Queneau s'avaient mis ensemble pour écrire un livre de notre époque, avec beaucoup d'humour et sans cynisme. Hâte de lire le deuxième tome de cette série !
Commenter  J’apprécie          41