AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

St. Martin`s Griffin


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
ChezLaurette
  16 juillet 2019
Elle s'appelait Sarah de Tatiana de Rosnay
Derrière des dates et des chiffres, si nombreux qu'on en devient parfois hermétique, se cachent des histoires de famille, d'horreur et d'humanité, qui s'émiettent avec le temps et finissent éparpillées aux quatre vents. Qui mieux qu'un·e écrivain·e peut recomposer ces puzzles, conjuguer le passé et le présent, toucher en plein cœur notre réalité par la puissance de la fiction ?



Première rencontre avec la plume de Tatiana de Rosnay, premier coup de cœur. Elle s'appelait Sarah croise deux destins pour faire raisonner en nous ces mots simples et profonds : “Zakhor, Al Tichkah. Souviens-toi. N'oublie jamais.”. Le premier destin est celui d'une fillette de dix ans qui tente de sauver son petit frère de la rafle de l'été 1942 en l'enfermant à clé dans un placard de l'appartement parisien dans lequel vivait sa famille. Le second ? Celui de Julia Jarmond, journaliste américaine établie dans la capitale française, chargée d'écrire un article sur les soixante ans de ce drame.



Tatiana de Rosnay évite tous les pièges que ce synopsis pourrait amener : pas de pathos, mais des nuages d'émotions finement émulsionnées ; pas de coïncidences forcées, mais des vies adroitement maillées ; pas de leçons de morale, mais un chant d'amour et d'humanité. L'écriture est étonnamment fluide et limpide pour ce sujet aussi douloureux et grave qu'est la rafle du Vél' d'Hiv'. La brutalité de cet événement frappe autant que...

[...la suite sur le blog !]
Lien : https://www.chezlaurette.org..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          141
Umimi
  15 juillet 2019
Eternels, Tome 1 : Evermore de Alyson Noel
A la suite d'un tragique accident, Ever Bloom perd toute sa famille et développe une extra-lucidité, qui lui permet entre autres de voir l'aura des gens et de lire leurs pensées. Recueillie par sa tante Sabine, elle commence une nouvelle vie avec ses meilleurs amis, Miles et Haven. Jusqu'au jour où le mystérieux Damen Auguste entre dans sa classe et dans sa vie, lui qui paraît si perturbant pour la jeune femme...



J'ai eu le plaisir de commencer cette petite lecture au cours d'un challenge de lecture. Je ne savais pas trop à quoi m'attendre, j'ai juste lu la quatrième de couverture et honnêtement, l'emballage me faisait penser à une de ces nombreuses histoires d'amour cul-cul la praline, saupoudrées d'un peu de magie pour "approfondir" le tout.



C'est exactement ce que c'est, mais ça reste un roman malgré tout assez prenant et que ce soit au niveau des personnages, de l'intrigue ou de l'exploitation de l'univers, je n'ai pas été déçu lors de la lecture de ce premier tome. Il y a malgré tout parfois quelques longueurs, ça peut traîner à certains moments.



Le trio des personnages principaux - hors Damen - est un classique : l'effacée harcelée aux pouvoirs étonnants, la meilleure amie un peu décalée et sombre et le bon copain un peu excentrique aussi, confident, protecteur mais avec ses défauts aussi. Miles et Haven, donc, sont des personnages plutôt peu intéressants dans l'absolu, mais que j'ai trouvés plutôt attachants (en particulier Miles, Haven a été un peu pénible).



Concernant Damen, c'est un peu le cliché du badboy mais il fait bien le travail. Je ne spoilerai pas, mais son histoire m'a intéressé, je l'ai trouvé plus profond qu'au début.



Pour ce qui est de l'histoire, elle est intéressante, touchante par moments, et j'aime bien l'exploitation de l'univers.



Globalement, malgré ses quelques faiblesses, qui tiennent donc à des clichés - au final, c'est bien ce à quoi je m'attendais -, ça reste malgré tout une bonne lecture que je recommande, si vous appréciez ce genre d'histoires !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
manguy
  08 juillet 2019
La maison de la nuit, tome 1 : Marquée de Kristin Cast
Bon livre.



La vie de Zoey est bouleversée lorsque qu'au lycée un homme la pointe du doigt et une marque en forme de lune apparaît sur son front. Elle doit alors faire un choix : aller au pensionnat de formation des futur vampire pour entamer sa transformation ou mourir.



Ce roman est rapide à lire grâce à son écriture fluide.

Les personnages sont très attachants.

L'histoire est originale, j'ai beaucoup aimé les références à Dracula qui sont démenties, le monde dans lequel se passe l'histoire est très ressemblant au notre, cependant, l’existence des vampires est connue de tous et considérée comme normale même si elle est mal vue par la plupart des humains.

L'histoire de cette déesse de la nuit m'intrigue... Mais j'ai beaucoup aimé !

Ce que j'ai moins aimé est que la fin de ce tome n'est pas vraiment une surprise, le lecteur s'y attend forcément.

Secondement, l'histoire mets trop longtemps à se mettre en place, il y a beaucoup trop de détails inutiles, alors je me suis ennuyée à un moment.

Bref, un bon livre qui parle de vampires, d'amitié et ... de sang !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80