AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Passage Piétons


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
gege1968
  17 avril 2021
Les Fleurs du Mal de Charles Baudelaire
Souvent je me languis dans la vieille cité,

Rêvant d’un ciel plus clair et de plages de sable

Qui me fassent oublier la douleur qui m’accable.

Quand l’ennui me harcèle avec férocité,



Je cours me réfugier sous le toit qui m’abrite,

Laissant là mes amis et nos pauvres plaisirs.

Désireux seulement d’un plus noble loisir,

J’ouvre alors ce recueil qui jamais ne me quitte,



Y retrouvant ce mal qui t’habitait toujours,

Poëte merveilleux, mon semblable, mon frère !

Mais ton génie est tel qu’en mes plus tristes jours,



Quand je cueille un bouquet de ces fleurs éphémères,

Leur enivrant parfum finit par soulager

Mon âme que tourmente un chagrin passager.
Commenter  J’apprécie          191
david19721976
  16 avril 2021
Les Travailleurs de la mer de Victor Hugo
C'est le thème de l'amour et du sacrifice, où abonde par ailleurs les magnifiques descriptions de l'océan et du combat de l'homme contre les éléments aveugles. Ce génie dramatique du roman historique au roman social parle au coeur et l'imagination; ses romans répandent surtout des idées humanitaires.
Commenter  J’apprécie          30
Palindrome1881
  24 mars 2021
Les Travailleurs de la mer de Victor Hugo
Le plus beau livre qu'il m'a été donné de lire sur le monde maritime.

Y a-t-il un seul mot de vocabulaire sur l'univers marin qui ait été oublié par Hugo ? J'en doute. Ce livre est une encyclopédie car il répertorie le vocabulaire de la fin du 19eme mais réactualise et déterre celui déjà passé aux oubliettes en cette fin de siècle.

L'histoire, les personnages aussi attachants que dans les Misérables, les paysages font de ce livre un chef d'œuvre.

Hugo nous fait, sans tout à fait le vouloir, une démonstration de son talent. La forme est parfaite, on lit, on apprend, on jubile devant une telle richesse linguistique.

Lire Hugo c'est, à chaque fois, se demander comment cet homme orchestre a pu vivre des journées de vingt quatre heures, quand il nous faudrait triple temps de sa vie pour réaliser un tiers de ce qu'il fit.



Roman admirable.
Commenter  J’apprécie          80